Le plan logique et le résumé : ici, vous faites preuve d'objectivité

Plan logique et résumé ont en commun une même intention : rendre compte fidèlement de la pensée d'un autre. Ça n'est ni évident, ni facile, parce qu'en général on préfère donner son opinion plutôt que d'écouter et comprendre ce que nous dit autrui, surtout quand il n'est pas de notre avis. C'est pourtant au contact des autres que notre propre pensée prend forme, s'approfondit et se justifie. Même ceux qui ne pensent pas comme nous nous aident à examiner des aspects que nous n'avions pas vus, ou à évaluer nos raisons d'adhérer à telle idée. Notre identité se construit autant par opposition que par identification. Mais pour cela, il faut être capable d'entendre ce que d'autres ont pensé avant nous.

Le plan logique

Un plan logique consiste à reproduire de façon schématique l'argumentation d'un texte, c'est-à-dire : a) sa thèse; b) les justifications principales sur lesquelles elle s'appuie ; ainsi que c) les arguments secondaires qui les soutiennent. Le texte se trouve alors réduit à quelques phrases qu'on présente sous la forme d'un plan.

La première étape, la plus importante car tout le reste en dépend, c'est de bien repérer la thèse. Quelle affirmation principale l'auteur veut-il démontrer? De quoi veut-il nous convaincre? Où trouver la réponse et comment s'assurer qu'on ne s'est pas trompé? Souvent l'auteur énonce sa thèse dans l'introduction ou en conclusion, mais elle peut aussi se trouver au milieu, ou même demeurer implicite : il faut alors la déduire des arguments, dont elle découle. Une première lecture attentive permet en général de la repérer. Il doit s'agir d'une proposition et non d'une interrogation, et elle doit s'exprimer dans une phrase complète. Pour vérifier si l'affirmation choisie est bien la thèse du texte, il faut s'assurer que sa formulation n'est ni trop générale, ni trop particulière : elle doit découler de tous les arguments du texte (donc assez générale) et non d'un seul (donc pas trop particulière).

La deuxième étape consiste à relire le texte et identifier les principaux arguments, c'est-à-dire les affirmations retenues afin de nous convaincre de la thèse. Souvent, il y a un argument principal par paragraphe s'il s'agit d'un court texte, et un par partie s'il s'agit d'un texte plus long. Dans chaque paragraphe ou partie, on retrouve généralement au moins un argument secondaire qui vient appuyer l'argument principal.

Reconnaître ou formuler la thèse d'un texte et repérer les bons arguments, ça se développe par la pratique. C'est pourquoi votre professeur fait exécuter cet exercice dans le premier cours quand il travaille avec vous l'argumentation. Mais ce travail pourra être utile et revenir dans les autres cours, lorsqu'il s'agira d'aller à l'essentiel de la pensée d'un auteur qui propose une thèse et la justifie.

Le résumé

Le résumé fera rarement l'objet d'un travail séparé. Il s'agira le plus souvent d'une consigne qu'on vous donnera à l'occasion d'autres tâches, par exemple : «Résumez les conceptions de X et Y et comparez-les» ou encore «Résumez tel texte et prenez position». Dans ce contexte, le message que vous envoie votre professeur, c'est d'aller chercher l'essentiel de lapensée de quelqu'un d'autre.

Résumer exige donc de votre part une attitude de neutralité oud'objectivité et la capacité de distinguer l'essentiel du secondaire.L'ampleur de votre résumé dépendra de la longueur du travail demandé. S'il est court vous vous contenterez d'exposer l'idée directrice, s'il est plus long vous devrez y ajouter les idées principales qui viennent l'expliquer ou la justifier, mais dans les deux cas vous devrez l'exprimer dans vos propres mots et non en recopiant le texte.