Grille de cours

Grille de cours interactive : cliquez un cours pour en voir la description.

Session 1

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-101-MQ Écriture et littérature 2-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude d’œuvres marquantes de la littérature française de la période du Moyen Âge jusqu'au siècle des Lumières et à l'analyse d'œuvres issues de deux époques et de deux genres littéraires. Au moins deux œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie.
Le cours permet à l’étudiant d’aborder des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, de les situer dans leur contexte sociohistorique et culturel et d’y repérer les principales manifestations thématiques et stylistiques. De plus, le cours amène progressivement l’étudiant à maîtriser les outils et méthodes d’analyse lui permettant de rédiger une analyse littéraire (ou un commentaire composé ou une explication de texte) conçue comme un texte organisé d’au moins 700 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées; définition des principaux genres littéraires étudiés; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l’œuvre, thèmes, procédés d’écriture (lexique et figures de style), notions de versification, schéma dramatique; éléments de méthodologie : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Dans les travaux et exercices faits seul ou en équipe, il fait l’apprentissage des outils d’analyse littéraire, il s’approprie une démarche méthodologique rigoureuse et il utilise des stratégies de révision et de correction de son texte.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière à la qualité de l’expression.

340-101-MQ Philosophie et rationalité 3-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de philosophie veut habiliter l'étudiant à produire une argumentation rationnelle sur une question philosophique.
L’étudiant apprend à distinguer la philosophie du mythe, de la religion et de la science. Il prend connaissance du contexte où la philosophie a fait son apparition en Occident et s’approprie en partie l’héritage de la philosophie antique par la fréquentation de certains de ses auteurs les plus marquants.
Prenant ainsi connaissance de la façon dont les philosophes traitent de diverses questions, l’étudiant saisit l’actualité et la pertinence du questionnement philosophique au regard d’enjeux contemporains, en se livrant lui-même à cet exercice. Ce faisant, il apprend à formuler clairement des problèmes philosophiques et des thèses, à énoncer des arguments, des objections et des réfutations, afin d’évaluer ses raisonnements et ceux d’autrui.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points essentiels, participe aux échanges et fait, seul ou en équipe, des exercices de réflexion et d’analyse afin d’assimiler la matière et d’acquérir les habiletés requises pour l'atteinte des compétences visées.
De façon générale, les périodes de laboratoire servent à la pratique de l’argumentation sous différentes formes : rédactions, exposés, discussions ou débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, réalise divers exercices d’analyse, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux débats et discussions.
Au terme du cours, il rédige un texte argumentatif d’au moins 700 mots dans lequel il formule une thèse et des arguments, en référence à un ou des problèmes étudiés. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.

109-101-MQ Activité physique et santé 1-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’éducation physique amène l’étudiant à analyser ses habitudes de vie, à apprécier son état de santé et à réaliser le rôle de l’activité physique et de saines habitudes de vie dans le maintien d’une bonne santé.
L’étudiant est amené à faire une réflexion personnelle où le jeu, le sport et l’activité physique en général sont appréhendés d’un point de vue critique, au regard de sa vie de jeune adulte.
L’étudiant doit expérimenter une ou quelques activités physiques et les mettre en relation avec ses capacités, ses besoins, sa motivation, ses habitudes de vie et les connaissances en matière de prévention, de manière à faire un choix pertinent et justifié d’activités physiques.
Cette pratique lui permet de consolider ses acquis théoriques, en lui donnant le goût d’aller plus loin dans l’exploration de ses capacités.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés : travaux en atelier, recherches personnelles, mises en situation, résolutions de problèmes, etc. De plus, l’étudiant fait les différents tests, prend les mesures pertinentes et en interprète les résultats.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Hors classe, l’étudiant fait les lectures obligatoires et complète les exercices suggérés. En fin de session, à la suite de l’évaluation personnelle de ses besoins, de ses capacités et de ses facteurs de motivation, l’étudiant justifie son choix de deux activités physiques favorisant sa santé.

101-AEE-05 Systèmes du corps humain I au regard de la radio-oncologie 3-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de biologie humaine vise à rendre l’étudiant apte à se représenter correctement les structures du corps humain et à comprendre les fonctions de certains systèmes biologiques ainsi que les mécanismes de contrôle qui règlent les activités physiologiques et qui permettent la régulation du milieu intérieur et le maintien de l’homéostasie. Il permet l’apprentissage des déterminants en biologie dans le but de préparer l’étudiant à établir une analyse éclairée des plans de traitements en radio-oncologie.
À la fin de ce cours de 1re session, l’étudiant sera en mesure de localiser et de décrire correctement la structure anatomique et histologique des divers organes des systèmes étudiés ainsi que d’établir des liens entre certaines activités physiologiques et les mécanismes de régulation.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : décrire et comprendre la structure et le fonctionnement de la cellule normale, plus particulièrement de décrire avec précision le cycle cellulaire et le déroulement des modes de reproduction cellulaire , décrire les principaux types de dérèglements de la croissance cellulaire, décrire les caractéristiques des cellules néoplasiques ainsi que les mécanismes de l’oncogenèse, classifier et décrire les caractéristiques des tissus, localiser les organes, décrire la structure histologique, expliquer le fonctionnement et la régulation homéostatiques des systèmes digestif, sanguin, cardiovasculaire, lymphatique, immunitaire et respiratoire, établir des liens entre les phénomènes néoplasiques, l’invasion tumorale et les systèmes vasculaire, lymphatique et immunitaire, repérer les chaînes ganglionnaires associées aux organes étudiés et décrire leur drainage lymphatique.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’organisation générale du corps humain (niveaux d’organisation, terminologie anatomique, homéostasie), la biologie cellulaire (structure et fonctions, cycle cellulaire, reproduction, dérèglements de la croissance cellulaire, cellules néoplasiques et oncogenèse), les tissus (classification et caractéristiques) , la peau, l’anatomie, l’histologie et la physiologie des systèmes digestif, sanguin, cardio-vasculaire, lymphatique, immunitaire et respiratoire, les voies de circulation des métastases, les chaînes ganglionnaires et le drainage lymphatique des organes étudié.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux présentés à l’aide de supports visuels et participe aux échanges et aux discussions.
En laboratoire, l’étudiant complète son apprentissage par des observations microscopiques de lames histologiques, des manipulations de modèles anatomiques (troncs et organes isolés) et des expériences physiologiques (par exemple, perméabilité membranaire, digestion enzymatique).
Comme travail personnel, l’étudiant se prépare aux activités d’apprentissage par des lectures complémentaires, il résume et étudie la matière et il complète des exercices et des évaluations formatives.

142-121-AH Formation, profession et mesures de santé-sécurité 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant de se familiariser avec la démarche de formation, le Collège et son futur milieu de travail. Dans un premier temps, le cours permet à l’étudiant de prendre conscience des multiples obligations de sa profession de technologue en radio-oncologie et d’explorer d’autres domaines connexes tels que le radiodiagnostic et la médecine nucléaire. Dans un deuxième temps, le cours traite des méthodes de travail reliées aux tâches du technologue ainsi qu’à la santé-sécurité au travail.
Les principaux thèmes abordés sont: la démarche de formation, la profession de technologue en radio-oncologie, les méthodes de travail, l’approche ergonomique du travail, les diverses procédures de manipulation de produits couramment utilisés, les mesures de santé-sécurité et de radioprotection. De plus, l’étudiant étudie les services offerts aux personnes atteintes de cancer par les différents organismes d’aide aux patients cancéreux.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des cours théoriques, l’étudiant étudie le profil de formation. Parallèlement, l’étudiant analyse toute la réalité de la profession de technologue en radio-oncologie en explorant les conditions de celle-ci. Ces apprentissages lui permettent de rechercher les éléments nécessaires à une prise de décision éclairée et de préciser le choix de son orientation professionnelle.
Par ailleurs, l’étudiant est appelé à appliquer les procédures de manipulation de matières toxiques, biologiques et dangereuses (Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail). L’étudiant applique aussi les mesures de santé-sécurité et de radioprotection nécessaires à son travail.
Des laboratoires et des stages d’observation dans le milieu hospitalier permettent à l’étudiant de vérifier ses apprentissages. Par le biais de ces activités, l’étudiant est en mesure de préciser davantage son choix de carrière.
Quant au travail personnel, l’étudiant fait des lectures et des recherches complétant ses connaissances liées à la santé-sécurité, à la radioprotection et au travail du technologue en radio-oncologie.

142-147-AH Soins onco. 3-2-4
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce cours est de permettre à l’étudiant d’intervenir auprès des usagers pour apporter les soins appropriés. Par les thèmes abordés, l’étudiant apprend à répondre aux soins de base requis en radio-oncologie et à reconnaître les signes avant-coureurs des problèmes physiologiques.
Le cours traite des différentes techniques de soins telles que : l’asepsie, les pansements, l’aspiration des voies aériennes supérieures, l’administration d’oxygène et la réanimation cardiorespiratoire (RCR). L’étudiant apprend à utiliser les techniques de préparation, d’installation et de retrait des différents cathéters, des canules et des caches intraoculaires ainsi que les techniques d’injection. L’étudiant apprend à prévenir et à identifier les réactions possibles en tenant compte des indications, contre-indications et incompatibilités des médicaments et opacifiants.
L’étudiant est appelé à décrire les principales classes de médicaments utilisés dans le traitement du cancer en chimiothérapie, hormonothérapie, thérapie génique ou autres. L’étudiant apprend à expliquer le rôle de la nutrition et des soins dentaires nécessaires lors des traitements spécifiques de radiothérapie.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des cours théoriques, l’étudiant étudie les techniques de soins et les types d’intervention, principalement dans le cas d’un état de choc, d’hémorragie, de nausées, de vomissements, d’évanouissement et de convulsion.
En laboratoire, l’étudiant applique les apprentissages théoriques lors de simulations. En effet, à l’aide de mannequins, l’étudiant réalise les différentes techniques de soins reliées à la prise des signes vitaux, à la RCR et toutes autres interventions du technologue en radio-oncologie.
Par des lectures et des recherches, l’étudiant complète ses apprentissages par l’acquisition d’information et de notions reliées à tout ce qui a trait aux soins d’un patient. Il améliore sa dextérité et sa vitesse d’exécution par le biais de pratiques libres.

203-AEF-04 Principes physiques propres aux appareils de traitement I 2-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
L’étudiant, à la fin de ce premier cours de physique, peut décrire de façon juste la fonction de chaque partie des appareils électriques et électroniques utilisés en radio-oncologie. De plus, il établit des liens pertinents entre les réglages des appareils et les effets escomptés sur les faisceaux utilisés (ouverture, intensité, énergie, etc.).
Le cours porte principalement sur les notions d’électricité statique, d’électricité dynamique et de magnétisme, sur différents composants électriques et électroniques des appareils de radio-oncologie, sur l’analyse de circuits en courant continu et en courant alternatif et sur les techniques et méthodes élémentaires de l’électronique numérique. Chacun de ces thèmes est abordé suivant une approche systémique et à partir d’appareils qui mettent en évidence des phénomènes à l’étude.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des cours où le professeur présente les notions théoriques de façon magistrale tout en les illustrant à l’aide de matériel de démonstration, l’étudiant note les éléments importants, réalise les exercices proposés et interagit avec le professeur.
Lors des laboratoires, l’étudiant se familiarise avec les différents appareils de mesure et avec les composants électriques et électroniques à l’étude. L’étudiant est appelé à utiliser l’ordinateur et des logiciels de simulation et d’analyse de circuits électroniques.
Comme travail personnel, l’étudiant résume et révise ses notes, produit les rapports de laboratoire, solutionne les problèmes soumis et se prépare aux différentes activités.

Session 2

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-102-MQ Littérature et imaginaire 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude des représentations du monde contenues dans des œuvres marquantes de la littérature française des XIXe et XXe siècles. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Les textes étudiés sont issus d’au moins trois périodes ou courants littéraires. Une œuvre supplémentaire pourrait appartenir au corpus de la littérature francophone (en excluant toutefois la littérature québécoise).
Le cours permet à l’étudiant d’étudier des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, en les situant dans leur contexte sociohistorique et culturel, et en les expliquant en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. En même temps, le cours amène l’étudiant à consolider sa maîtrise des outils d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation explicative conçue comme un texte organisé d’au moins 800 mots.
Le cours s’organise autour des éléments de contenu suivants : contexte des œuvres étudiées; rapports entre le réel, le langage et l’imaginaire; notions d’analyse littéraire - composition ou structure de l’œuvre, thèmes, procédés d’écriture (lexique et figures de style), notions de la théorie du récit - la dissertation explicative - plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans des travaux et des exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences méthodologiques propres à la dissertation de même qu’à la qualité de la langue.

340-102-MQ L'être humain 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à comprendre, situer et comparer diverses conceptions de l’être humain, surtout modernes et contemporaines, de manière à ce qu’il développe une position critique à leur égard. L’étudiant investit dans sa réflexion sur l'humain les capacités à argumenter qu'il a acquises dans le cours « Philosophie et rationalité ».
Le cours explore la question de l'être humain sous l'angle de problèmes actuels et de thèmes universels dont voici quelques exemples : sens et non-sens de l'existence; nature et culture; corps, désirs, pulsions et raison; raison et folie, liberté et déterminisme; individu et société. L'étudiant dégage des conceptions étudiées les conséquences pour la pensée et l'action.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse et de critique.
Au terme du cours, l’étudiant rédige une dissertation d’un minimum de 800 mots dans laquelle il élabore une position critique et argumentée à l'égard d'au moins une conception étudiée. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.

109-102-MQ Activité physique et efficacité 0-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’éducation physique permet à l’étudiant de s’engager dans une démarche personnelle qui lui donne le goût et le plaisir de l’activité physique et qui sollicite son sens des responsabilités et sa capacité de se prendre en main.
L’étudiant doit se fixer des objectifs d’apprentissage moteurs et affectifs accessibles, lui permettant d’atteindre un certain niveau de réussite. L’efficacité intègre donc les notions de succès, de respect des capacités de chacun et de régularité dans la pratique de l’activité physique. Ce cours permet à l’étudiant d’expérimenter systématiquement une démarche par objectifs, avec obligation de résultats, axée sur l’amélioration de ses habiletés et de ses attitudes.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’étudiant évalue d’abord ses forces et ses faiblesses en regard des habiletés et des attitudes exigées par l’activité physique qu’il a choisie. Ensuite, il formule ses objectifs personnels par rapport à ces habiletés et à ces attitudes et identifie les critères de réussite. Enfin, l’étudiant fait un choix judicieux des moyens qui lui permettront d’atteindre ses objectifs. En tenant un journal de bord, il évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix en recherchant l’efficacité selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant complète les apprentissages réalisés en classe dans le but d’améliorer son efficacité et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en début de session.

COM-011 Cours complémentaire 1 2-1-3
101-AEF-04 Systèmes du corps humain II au regard de la radio-oncologie 3-1-3
PRÉALABLE RELATIF : 101-AEE-05
COREQUIS : 142-154-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de biologie humaine complète la présentation des notions d’anatomie, d’histologie, de physiologie des autres systèmes biologiques ainsi que leurs mécanismes de contrôle. Il poursuit l’apprentissage des déterminants amorcé en biologie I, dans le but de préparer l’étudiant à établir une analyse éclairée des plans de traitements en radio-oncologie.
À la fin de ce cours de 2e session, l’étudiant sera en mesure de localiser et de décrire correctement la structure anatomique et histologique des divers organes des systèmes étudiés ainsi que d’établir des liens entre certaines activités physiologiques et les mécanismes de régulation.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : décrire la structure histologique, l’anatomie et la physiologie du système nerveux, des récepteurs sensoriels, du muscle squelettique, des tissus cartilagineux et osseux, du système urinaire, du système endocrinien et du système reproducteur masculin et féminin, repérer les chaînes ganglionnaires associées aux organes étudiés et décrire leur drainage lymphatique, et de localiser correctement des structures osseuses du squelette en rapport avec les examens en imagerie radiologique.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’anatomie, l’histologie et la physiologie du système nerveux (gliocytes, neurones, influx nerveux et synapse, tissu nerveux, encéphale, moelle épinière, nerfs crâniens et spinaux, système nerveux autonome), des récepteurs sensoriels, du muscle squelettique, des systèmes urinaire, endocrinien et génital (masculin, féminin,
notions d’embryologie, le sein), les chaînes ganglionnaires et le drainage lymphatique des organes étudiés ainsi que l’histologie des tissus cartilagineux et osseux et l’anatomie des principales structures du squelette.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux présentés à l’aide de supports visuels et participe aux échanges et aux discussions.
En laboratoire, l’étudiant complète son apprentissage par des observations microscopiques de lames histologiques, des manipulations de modèles anatomiques et de pièces osseuses et une dissection de l’encéphale animal.
Comme travail personnel, l’étudiant se prépare aux activités d’apprentissage par des lectures complémentaires, il résume et étudie la matière et il complète des exercices et des évaluations formatives.

142-154-AH Interprétation de l'imagerie en radio-oncologie 2-2-3
PRÉALABLE RELATIF : 101-AEE-05
COREQUIS : 101-AEF-04, 142-AEX-03

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant d'analyser les images radio-oncologiques utilisées pour la planification et le traitement des patients. Il prépare l'étudiant à analyser des plans de traitement en radio-oncologie.
Dans un premier temps, le cours vise l'apprentissage du processus de l'acquisition des différentes imageries dont : analogique versus numérique, les images portales, les DRR (Digital Reconstructed Radiograph), les BEV (Beam’s Eye View), etc. Ensuite, il aborde les notions liées au positionnement du patient en fonction de l'atteinte cancérologique. Dans un troisième temps, il amène l'étudiant à identifier les organes critiques, les tissus sains à traiter et protéger, le drainage lymphatique, les structures utilisées comme repères anatomiques sur les différents systèmes d'imagerie et ce, pour les systèmes ou organes suivants: système digestif, système nerveux, système respiratoire, système urinaire, système reproducteur (masculin, féminin), le sein, système endocrinien, système lymphatique et la sphère de l'ORL.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des cours théoriques, l'étudiant analyse les organes critiques, les tissus sains à traiter et protéger, le drainage lymphatique, les structures utilisées comme repères anatomiques sur les différents systèmes d'imagerie.
En laboratoire et à l'aide de logiciels spécialisés, l'étudiant analyse l’anatomie reliée aux pathologies traitées en radio-oncologie et ce sur l’ensemble des supports de visualisation d’imagerie utilisée dans les départements de radio-oncologie.

142-AEX-03 Pathologie et technique I 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 101-AEE-05
COREQUIS : 142-154-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de pathologie et de technique a pour but d’analyser les différentes néoplasies au regard de l’étiologie, de l’épidémiologie, des symptômes et des critères de classification.
L’étudiant associe le but des différents examens d’investigation aux symptômes et à la probabilité d’atteinte locorégionale et systémique du cancer. Il explique les indications des procédés thérapeutiques utilisés pour traiter le cancer. En regard des différentes néoplasies des systèmes anatomiques, il explique les techniques de traitement de radiothérapie (deux champs parallèles opposés, technique de boîte, arcthérapie, etc.), les conséquences physiques et les effets secondaires dus au traitement. L’étudiant compare le pronostic et les résultats obtenus pour les néoplasies et pour les symptômes au regard des différents procédés thérapeutiques utilisés.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Les apprentissages se font par le biais de cours magistraux. Certaines explications nécessitent des démonstrations virtuelles sur un appareil de radiothérapie.
Quant au travail personnel, l’étudiant complète ses apprentissages par des lectures, études, recherches ou devoirs relatifs aux différentes approches thérapeutiques en cancérologie.

203-AEG-03 Principes physiques propres aux appareils de traitement II 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 203-AEF-04

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
L’étudiant, à la fin de ce deuxième cours de physique, saisit correctement que la lumière, les rayons X et les rayons gamma Y possèdent la même nature électromagnétique et que les phénomènes observés pour la lumière visible (réflexion, réfraction, ombre, pénombre et énergie) s’appliquent aussi pour les rayons X et Y. De plus, il différencie les types de faisceaux utilisés en radio-oncologie, connaît leurs modes de production et leurs niveaux d’énergie et peut décrire quelques-unes de leurs interactions avec la matière.
Le cours traite donc de la nature et des propriétés des ondes électromagnétiques. Il traite aussi des modèles simples d’atomes et de molécules, de la production des différents faisceaux utilisés et de leurs propriétés et de certaines interactions de ces faisceaux avec la matière.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des cours où le professeur présente les notions théoriques de façon magistrale, tout en les illustrant à l’aide de matériel de démonstration, l’étudiant note les éléments importants, réalise les exercices proposés et interagit avec le professeur.
Lors des laboratoires, l’étudiant se familiarise aux comportements des ondes électromagnétiques à l’aide d’expériences en lumière visible. Il est appelé à utiliser l’ordinateur et des logiciels de simulation et d’analyse des parties importantes des appareils de production de faisceaux.
Comme travail personnel, l’étudiant résume et révise ses notes, produit les rapports de laboratoire, solutionne les problèmes soumis et se prépare aux différentes activités.

Session 3

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-103-MQ Littérature québécoise 3-1-4
PRÉALABLES ABSOLUS : 601-101-MQ, 601-102-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude de la littérature québécoise, surtout celle du XXe siècle, et fait ressortir les liens entre la littérature et la société. Au moins trois œuvres intégrales marquantes sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Le cours aborde, comme les deux précédents, les genres du récit, du théâtre et de la poésie et accorde une attention spéciale à l’essai sous forme d’extrait( s ) ou d’œuvres complètes.
Le cours permet à l’étudiant de situer des œuvres de la littérature québécoise dans leur contexte sociohistorique et culturel, de les confronter au discours idéologique de leur temps et de les interpréter en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. L’étudiant peut ainsi comparer des œuvres et y relever des ressemblances et des différences significatives. En même temps, le cours amène l’étudiant à approfondir ses connaissances littéraires, à développer son regard critique et à mieux maîtriser la démarche d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation critique conçue comme un texte organisé d’au moins 900 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : tendances de la littérature québécoise; contexte des œuvres étudiées; notions d’analyse littéraire (composition ou structure de l’œuvre, thèmes, procédés d’écriture, notions spécifiques aux genres étudiés) dissertation critique [ plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), justification du point de vue critique, choix pertinent des critères de comparaison, des arguments et des exemples, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte et utilisation du vocabulaire propre à l’étude littéraire].

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit l’exposé magistral de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux discussions. Il est appelé, dans des travaux et exercices faits seul ou en équipe, à s’approprier une démarche critique rigoureuse témoignant de sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences propres à la dissertation critique de même qu’à la qualité de l’expression.

COM-012 Cours complémentaire 2 2-1-3
604-EN1-MQ Anglais ensemble 1 2-1-3

Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
142-143-AH Dosimétrie fondamentale pour le traitement des cancers 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 203-AEG-03

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce cours est d’acquérir les notions nécessaires à la résolution de problèmes de dosimétrie.
Le cours permet à l’étudiant de différencier les rayonnements utilisés en radio-oncologie et d’expliquer le comportement du rayonnement ionisant lorsqu’il pénètre la matière. De plus, l’étudiant explore les méthodes de calculs de doses d’irradiation dans différents milieux tel que le tissu humain.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des cours magistraux, l’étudiant réalise des exercices, analyse des schémas et des graphiques qui lui permettent de mieux cerner l'impact des énergies utilisées pour les traitements en radio-oncologie. À la suite de ce cours, l'étudiant est (ou sera) en mesure d'identifier et de choisir l'énergie requise selon la pathologie à traiter.
Quant au travail personnel, l’étudiant révise ses notes et les résume, solutionne des problèmes et se prépare aux diverses activités d’apprentissage.

142-AEY-06 Pathologie et technique II 4-2-6
PRÉALABLE ABSOLU : 101-AEF-04
PRÉALABLE RELATIF : 142-AEX-03
COREQUIS : 142-AFB-03

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Par le biais de ce deuxième cours de pathologie et de technique, l’étudiant apprend à administrer des traitements simples et complexes de radiothérapie transcutanée.
L’étudiant explique les techniques de traitement associées aux différentes néoplasies des systèmes anatomiques à traiter. Il analyse le pronostic et les résultats obtenus pour les néoplasies des systèmes anatomiques au regard des différents procédés thérapeutiques utilisés.
Les apprentissages s’appliquent aux systèmes suivants : la peau et les tissus mous, le système squelettique, le système génital féminin, le système respiratoire, le système lymphatique et hématopoïétique, l’oto-rhino-laryngologie (ORL), le système génital masculin et urinaire, le sein, le système digestif, le système nerveux et les glandes endocrines.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Les apprentissages se font par le biais de cours magistraux. Certaines explications nécessitent des démonstrations virtuelles sur un appareil de radiothérapie.
En laboratoire, l’étudiant simule un traitement: il analyse la prescription du radio-oncologue, il positionne le mannequin en utilisant les accessoires d’immobilisations nécessaires, il effectue les réglages du collimateur, de la civière de traitement, du bras-support de l’appareil et il utilise les accessoires du faisceau. À la fin de la simulation de l’installation, l’étudiant évalue la précision de l’installation exécutée en fonction des paramètres déterminés.
Quant au travail personnel, l’étudiant se prépare aux diverses activités d’apprentissage par des lectures et l’étude des cas et des systèmes vus en classe. Il améliore sa dextérité et sa vitesse d’exécution par le biais de pratiques libres.

142-AEZ-03 Appareillage 2-1-3
PRÉALABLE RELATIF : 203-AEG-03

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce cours est de permettre à l’étudiant de décrire la structure, le fonctionnement de différents appareils tels que l’appareil à rayon-X de basse énergie, les accélérateurs linéaires et l’appareil de cobalt. L’étudiant réalise les contrôles de qualité et les tests de vérification propres aux différents appareils.
Ce cours permet à l’étudiant d’étudier divers types de radiation et d’accélérations de particules utilisés ou pouvant être utilisés en traitement transcutané. Il apprend à utiliser les appareils de traitement transcutané, il sélectionne les paramètres d’irradiation prescrits, il manœuvre de façon précise les composantes de l’appareil ainsi que les accessoires, tout en appliquant les règles de santé et sécurité déjà vues préalablement.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant fait l’étude de la structure, du fonctionnement et de l’utilisation de différents appareils de traitement transcutané et de simulation.
En laboratoire, l’étudiant vérifie de façon rigoureuse l’irradiation et la concordance des paramètres physiques et géométriques des faisceaux programmés et produits. Il applique les mesures d’urgence reliées au fonctionnement des appareils en réalisant des simulations.
Quant au travail personnel, l’étudiant effectue des lectures et des recherches. De plus, il rédige des rapports de laboratoire pour compléter ses apprentissages.

142-AFB-03 Fabrication d'accessoires 1-2-3
COREQUIS : 142-AEY-06

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce cours est d’acquérir les notions nécessaires à la fabrication d’accessoires particuliers aux techniques de radio-oncologie notamment les caches profilés et le matériel d’immobilisation tels que les masques de thermoplastique ou coussins en polyuréthane.
Ce cours permet à l’étudiant de manifester son sens de l’observation et sa créativité en fabriquant l’accessoire nécessaire au traitement optimal d’un patient en radio-oncologie en fonction des directives du radio-oncologue. L’étudiant prépare le matériel et les outils nécessaires à la fabrication du matériel d’immobilisation.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant fait l’étude de l’outillage et du matériel nécessaire à la fabrication d’accessoires, des moyens de contention ainsi que des procédés complets de réalisation.
En laboratoire, l’étudiant fabrique des accessoires et moyens de contention nécessaires aux différents traitements de radio-oncologie.
Quant au travail personnel, l’étudiant rédige des rapports de laboratoire. Il effectue des lectures lui permettant de manifester de la créativité lors de la recherche de solutions à diverses problématiques reliées à la fabrication d’accessoires particuliers. Afin d'améliorer sa dextérité, il doit effectuer des pratiques sur collègues.

Session 4

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-AEB-AH Écriture et communication 2-2-2
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de la formation générale propre en français s'élabore en continuité avec les trois cours de français de la formation générale commune. Il est conçu de façon à s'ouvrir aux divers champs d'études des étudiants. Il s'inscrit également dans une perspective d'ouverture sur le monde et sur la diversité des cultures. Dans la logique du projet éducatif du Collège, il participe à la formation d'un citoyen responsable, dans une société en continuel devenir.
Le cours a pour objets d'étude privilégiés la théorie de la communication et des oeuvres appartenant aux littératures étrangères, c'est-à-dire à des corpus autres que français et québécois. Au moins trois oeuvres intégrales sont mises à l'étude.
Le cours amène l'étudiant à reconnaître le processus de la communication à l'oeuvre dans différents types de discours littéraires ou non littéraires, d'ordre culturel ou d'un autre ordre. À cet égard, le cours permet à l'étudiant de fréquenter des oeuvres issues des littératures étrangères. Les oeuvres et les thèmes traités sont choisis notamment en fonction des regroupements de programmes : ainsi, dans le regroupement A, l'accent est mis sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et la réalité; dans le regroupement B, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et l'idéologie; dans le regroupement C, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le processus de création lui-même. Enfin, l'étudiant, placé dans des contextes d'interaction variés, est amené à produire différents types de discours organisés, écrits et oraux, du type informatif, incitatif ou expressif, élaborés à partir d'un plan - un enchaînement logique des idées en vue de la cohérence d'ensemble - et en fonction de la situation et de l'objectif de communication. Ces discours écrits et oraux permettront éventuellement à l'étudiant d'établir des liens entre le contenu littéraire du cours et son champ d'études.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : théorie de la communication (composantes du schéma de la communication, définition des six fonctions du langage, classement des messages oraux et écrits, caractéristiques de la communication orale et de l'expression écrite, etc.); lecture et analyse d'oeuvres de la littérature étrangère (contexte
sociohistorique des oeuvres étudiées et contexte de communication, caractéristiques internes des oeuvres, procédés d'écriture, thèmes, etc.); production et présentation de discours écrits et oraux du type informatif, critique ou expressif (plan de rédaction, respect de la situation et de l'objectif de communication, choix judicieux des moyens d'expression, précision et richesse du vocabulaire, etc.).

PRINCIPALES ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit la présentation de la matière par l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans les travaux et les exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité de produire différents types de discours écrits et oraux, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l'étudiant étudie la matière vue, lit les oeuvres littéraires et les textes au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l'étudiant porte une attention particulière à la qualité de l'expression.
340-AEB-AH Éthique et politique 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à discerner les dimensions éthique et politique des problèmes de la vie contemporaine et à porter à leur égard un jugement critique autonome. Dans ce cours, l’étudiant se familiarise avec les notions de base de la philosophie morale ainsi qu’avec certaines théories et thèmes de la philosophie politique dont voici quelques exemples : pouvoir, justice, libéralisme, relativisme, utilitarisme, universalisme, rationalisme et humanisme.
Prenant ainsi connaissance de la pertinence du questionnement philosophique sur l’action individuelle et collective, l’étudiant s’exerce à formuler des questions éthiques et politiques relatives à des enjeux et à des débats actuels - en lien, par exemple, avec l’environnement, le multiculturalisme, la laïcité, les droits de l’homme ou le progrès technologique - et à défendre une position éclairée et argumentée à propos des problèmes qu’ils soulèvent. Il applique à des situations choisies, notamment dans son champ d’études, les notions et les théories appropriées.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés ou à des débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse ou de critique.
Au terme du cours, il rédige une dissertation d’un minimum de 900 mots, dans laquelle il justifie une position critique à propos d’une situation problématique, en appréciant divers choix d’actions possibles, à la lumière des théories philosophiques étudiées. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.

109-103-MQ Activité physique et autonomie 1-1-1
PRÉALABLES ABSOLUS : 109-101-MQ, 109-102-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours termine la séquence des cours d’éducation physique.
Ce cours vise à amener l’étudiant à intégrer l’activité physique à son mode de vie et à faire de l’activité physique dans un contexte reflétant sa réalité sociale et environnementale, notamment par une meilleure connaissance des facteurs qui en facilitent la pratique. L’étudiant applique les acquis des deux premiers cours en faisant de l’activité physique dans une perspective de santé, d’une part, et en concevant, en exécutant et en évaluant un programme personnel d’activités physiques sous la supervision de son enseignant, d’autre part.
L’étudiant doit rechercher des solutions personnelles lui assurant un mieux-être durable et réaliser son programme à l’extérieur des heures de cours.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Durant les cours magistraux, l’étudiant suit les présentations des notions théoriques par l’enseignant sur les différentes notions théoriques, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés.
L’étudiant évalue d’abord ses possibilités et ses limites par rapport aux facteurs qui favorisent l’activité physique; ensuite, il établit ses priorités selon ses besoins, ses capacités, ses intérêts et ses facteurs de motivation. Enfin, il fixe les objectifs de son programme personnel en identifiant les critères de réussite et fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix, en respectant ses capacités et les règles de sécurité. Il doit, de plus, démontrer qu’il respecte une démarche visant l’efficacité de sa pratique, c’est-à-dire qui conduit à des effets bénéfiques sur la condition physique et à la maîtrise d’habiletés motrices.
En tenant un journal de bord, l’étudiant fait un compte rendu hebdomadaire des activités de son programme personnel, évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche, établit des liens significatifs entre les trois cours de la séquence et réfléchit à ses intentions de faire de l’activité physique régulièrement.
Hors classe, l’étudiant réalise les activités de son programme personnel en composant avec les contraintes qui sont associées à sa vie d’étudiant.

604-BBB-AH Anglais ensemble 2 famille B 2-1-3
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.

142-145-AH Dosimétrie appliquée pour le traitement des cancers 3-2-5
PRÉALABLE ABSOLU : 142-143-AH
PRÉALABLE RELATIF : 142-AEY-06

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce cours est d’apprendre à l’étudiant à évaluer le calcul de dose pour la mise en traitement à partir des notions de bases vues en Dosimétrie fondamentale.
Il évalue la dose en un point de référence et la dose dans un milieu hétérogène pour différentes énergies de radiation.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant apprend à analyser une distribution de dose, à comparer différents points de calcul, à corriger les données de calcul pour des surfaces courbes et à calculer la dose pour des champs irréguliers. Il prévoit la distribution de la radiation pour diverses techniques de traitement et selon les données obtenues, il effectue les calculs de mise en traitement pour les techniques utilisées en radio-oncologie.
En laboratoire, à l’aide de l’ordinateur, il réalise des distributions de dose selon la technique de traitement demandée. Il évalue et compare les résultats de différents points de calcul, il explique l’influence des différents paramètres tels que la grandeur de champs, l’énergie, la distance source-peau, etc. Selon les résultats obtenus, il calcule le temps de traitement ou le nombre d’unités moniteurs approprié pour la mise en traitement. Il vérifie les écarts tolérés de dosage pour certains protocoles de traitement.
Quant au travail personnel, l’étudiant révise ses notes de cours et se prépare aux différentes activités d’apprentissage. Il effectue des lectures l’aidant à résoudre efficacement diverses problématiques de dosimétrie. Il complète son portfolio et effectue les exercices appropriés.

142-146-AH Planification en radio-oncologie 1-2-3
PRÉALABLES RELATIFS : 142-144-AH, 142-AEY-06 ET 142-154-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce cours est de permettre à l’étudiant d’exécuter une planification aux différentes régions anatomiques.
L’étudiant utilise les différents appareils et logiciels nécessaires à la planification.
Ce cours permet aussi à l’étudiant de développer une méthode de travail efficace applicable aux différentes régions anatomiques et de communiquer au patient les renseignements et recommandations nécessaires au traitement.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant apprend à analyser une prescription ainsi qu’à évaluer les traitements antérieurs en fonction de la planification à effectuer. Selon la région à traiter, l’étudiant utilise le matériel d’immobilisation approprié ainsi que les produits de contraste et les repères radio-opaques.
En laboratoire lors de mises en situation, l’étudiant met en application les apprentissages nécessaires à la réalisation d’une planification. Il réalise et analyse les images résultantes. Il effectue les tracés de la position du champ ainsi que les repères, les limites. De plus, il doit effectuer les réglages du collimateur, de la civière et du bras-support de l’appareil.
Quant au travail personnel, l’étudiant se prépare aux différentes activités d’apprentissage par des lectures. Il améliore sa dextérité et sa vitesse d’exécution par le biais de pratiques libres.

142-AFC-03 Radiobiologie et protection 3-0-3
PRÉALABLES RELATIFS : 101-AEE-05, 142-143-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à appliquer les mesures relatives à la radioprotection en fonction des effets anticipés de la radiation sur les éléments vivants.
L’étudiant analyse les conséquences d’une irradiation au niveau cellulaire et la relation dose-effet sur l’organisme. Il explique l’influence des facteurs physiques et biologiques sur la radiosensibilité des tissus vivants ainsi que l’application des normes de radioprotection.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des cours, l’étudiant étudie les techniques de radioprotection pour le patient, lui-même, le public et le personnel. Il apprend l’utilisation judicieuse des moyens et des méthodes de travail permettant la réduction du temps d’exposition et l’augmentation de la distance avec la source de radiation. Il reconnaît l’impact du respect des normes et règlements relatifs à la radioprotection.
Quant au travail personnel, l’étudiant révise les notions vues en classe, fait des lectures en lien avec la radiobiologie et la protection des personnes. Il rédige les travaux appropriés.

142-AFE-03 Curiethérapie 2-1-3
PRÉALABLE ABSOLU : 142-147-AH
PRÉALABLE RELATIF : 142-143-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce cours est de permettre à l’étudiant d’identifier et d’expliquer les différentes approches thérapeutiques en curiethérapie.
Le cours traite de l’appareillage utilisé ainsi que des principes et des indications de traitement en curiethérapie. Il permet aussi à l’étudiant de décrire les radio-isotopes. De plus, il traite des différentes dosimétries possibles ainsi que des principes de disposition et d’implantation des sources radioactives.
Le cours permet à l’étudiant d’appliquer les principes et les techniques de radioprotection. L’étudiant apprend à communiquer aux patients des informations et des consignes relatives au traitement et à sa préparation.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant étudie les radio-isotopes possibles et analyse le dossier radio-oncologique. Il apprend à préparer le matériel et les sources ainsi qu’à amorcer le traitement.
En laboratoire, il participe à la simulation, à la dosimétrie ainsi qu’à l’installation et au retrait des sources et des applicateurs en appliquant toujours les principes et les techniques de radioprotection. De plus, il est appelé à se rendre en milieu hospitalier afin d’observer des cas réels.
Quant au travail personnel, l’étudiant se prépare aux différentes activités d’apprentissage. Il les complète en effectuant des lectures et des recherches liées à la curiethérapie.

Session 5

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
142-AFG-33 Technique et vie professionnelle I 0-33-5
PRÉALABLES ABSOLUS : Tous les cours de la formation spécifique des sessions 1 à 4.

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce stage est d’initier l’étudiant à la vie professionnelle en centre hospitalier. L'étudiant se familiarise avec le milieu de travail et développe sa capacité de communication avec le personnel hospitalier ainsi qu’avec les patients. Il est également appelé à développer son sens de l’organisation du travail, sa capacité d’adaptation aux situations d’urgence ainsi qu’au travail d’équipe.
L’étudiant intègre ses apprentissages et met en pratique ses acquis au plan des relations interpersonnelles et de l’éthique professionnelle. Il applique les savoirs, les savoir-être, et les savoir-faire associés aux rôles et responsabilités du technologue en radio-oncologie. Il effectue progessivement l'ensemble des tâches techniques du technologue en radio-oncologie selon les protocoles du centre hospitalier.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En milieu hospitalier, l’étudiant réalise l’ensemble des tâches comme technologue-stagiaire. Ce stage permet à l’étudiant d’enrichir ses connaissances et ses habiletés ainsi que d’acquérir de l’assurance afin d’évoluer comme technologue en radio-oncologie. Ce cours vise la mise en pratique des savoirs développés dans l'ensemble de la formation générale et spécifique. L’étudiant démontre son habileté à adapter ses acquis en milieu clinique. De plus, il développe son esprit d’analyse par le biais de différentes approches pédagogiques comme des mises en situation, des cliniques de film, des histoires de cas et des examens cliniques objectifs structurés (ECOS).
L’étudiant réalise des traitements simples, des simulations et des dosimétries et ce, sous la supervision de technologues. Il démontre son habileté à effectuer la fonction de travail de technologue en radio-oncologie tout en se situant parmi les autres intervenants du milieu hospitalier.
Quant au travail personnel, l’étudiant complète des recherches cliniques et des histoires de cas. Il améliore ses savoirs, savoir-être, et savoir-faire associés au rôle du technologue par le biais de pratiques supervisées. Il consulte les cahiers techniques, il révise les notions théoriques pertinentes à la planification, la dosimétrie et l'application des diverses techniques de traitements. Il perfectionne les techniques de traitements complexes. Il planifie aussi sa démarche de préparation à l'examen de l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec (OTIMROEPMQ).

350-AEF-03 Relation d'aide avec des personnes atteintes de cancer 1-2-1
COREQUIS : 142-AFG-33

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de psychologie permet à l’étudiant de mieux expliquer les facettes psychologiques reliées au cancer, au deuil et à la mort. Les notions théoriques sensibilisent l’étudiant à la compréhension de la souffrance du patient face au diagnostic et aux traitements.
Les concepts relatifs à l’image de soi, la perception, la motivation et les valeurs sont abordés en rapport avec la maladie et le deuil. Les réactions et les émotions face au rejet, à l’échec, aux pertes et à la dépression sont explorées. Les communications verbales et non verbales sont étudiées et les récentes techniques de gestion du stress auprès du malade sont pratiquées.
Présenté en même temps que le stage en milieu de travail, ce cours est essentiellement axé sur la relation du technologue en radio-oncologie avec le patient. Il permet à l’étudiant d’améliorer son sens de l’observation de l’état de l’évolution psychologique du malade et de réfléchir sur son propre vécu dans le but d’intervenir de façon plus efficace.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’approche théorique vise à offrir un cadre favorisant la manifestation des attitudes fondamentales de relation d’aide. Des exposés théoriques accompagnés de lectures de textes de même que la présentation de films facilitent la compréhension du vécu et des réactions de la clientèle ainsi que du personnel soignant.
La participation active est essentielle à l’application d’habiletés à la relation d’aide lors d’exercices tels que les analyses de cas, les interviews et les jeux de rôles. L’utilisation de tests, de questionnaires, de grilles d’observation et d’un journal personnel visent à stimuler la capacité d’introspection et l’autoanalyse des interventions de l’étudiant auprès de la personne atteinte du cancer.

Session 6

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
142-AFH-33 Technique et vie professionnelle II 0-33-9
PRÉALABLE ABSOLU : 142-AFG-33
Cours porteur de l’épreuve synthèse

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le but de ce stage est de participer à la vie professionnelle en centre hospitalier. L'étudiant se familiarise avec le milieu de travail et développe sa capacité de communication avec le personnel hospitalier ainsi qu’avec les patients. Il est également appelé à développer son sens de l’organisation du travail, sa capacité d’adaptation aux situations d’urgence ainsi qu’au travail d’équipe. L’étudiant intègre ses apprentissages et met en pratique ses acquis au plan des relations interpersonnelles et de l’éthique professionnelle. Il applique les savoirs, les savoir-être et les savoir-faire associés aux rôles et responsabilités du technologue en radio-oncologie. Il effectue l'ensemble des tâches techniques du technologue en radio-oncologie selon les protocoles du centre hospitalier.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En milieu hospitalier, l’étudiant réalise l’ensemble des tâches comme technologue-stagiaire. Ce stage permet à l’étudiant d’enrichir ses connaissances et ses habiletés ainsi que d’acquérir de l’assurance afin d’évoluer comme technologue en radio-oncologie. Ce cours vise la mise en pratique des savoirs développés dans l'ensemble de la formation générale et spécifique. L’étudiant démontre son habileté à adapter ses acquis en milieu clinique. De plus, il développe son esprit d’analyse par le biais de différentes approches pédagogiques comme des mises en situation, des activités de résolution de problèmes, des cliniques de film, des histoires de cas et des examens cliniques objectifs structurés (ECOS).
Quant au travail personnel, l’étudiant complète des recherches cliniques nécessitant parfois des références anglophones, des histoires de cas et rédige des travaux dans un français approprié. Il améliore ses savoirs, savoir-être et savoir-faire associés au rôle du technologue par le biais de pratiques supervisées. Il consulte les cahiers techniques, il révise les notions théoriques pertinentes à la planification, la dosimétrie et l'application des diverses techniques de traitements. Il perfectionne les techniques de traitements complexes. Il planifie aussi sa démarche de préparation aux examens de l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec (OTIMROEPMQ).