Services aux étudiants

Qui sommes-nous ?

SAIDE-05

DESCRIPTION DES SERVICES

L’AIDE OFFERTE PAR LE SAIDE PEUT PRENDRE PLUSIEURS FORMES :

  • Élaboration et rédaction d’un plan d’intervention individualisé
  • Mise en place d’accommodements pour la classe, les études et les examens
  • Aménagements offerts, selon les besoins, pour les examens (durée, lieu, outils technologiques, etc.)
  • Suivi individuel ou de groupe
  • Sensibilisation des enseignants à la situation de l’étudiant s’il le souhaite
  • Service d’interprète pour les étudiants sourds
  • Service de prise de notes et de tutorat
  • Attribution d’un casier facilement accessible
  • Aires de stationnement réservées et rampes d’accessibilité*
  • Tout autre aménagement nécessaire.

*N.B. Pour plus de renseignements concernant les aires de stationnement et les rampes d’accès, voir le plan du collège en cliquant ici.

 

Mission, rôle et aspects légaux du SAIDE

Les principes d’équité et d’inclusion qui sous-tendent les actions menées par le SAIDE visent à favoriser l’intégration physiquesociale et pédagogique des étudiants ayant un handicap au sein du système scolaire.

L’intégration s’effectue selon trois grands principes de base :

  • L’intégration scolaire doit s’effectuer sans discrimination, ni privilèges
  • La réalisation de l’intégration est une action autonome de la personne
  • Le Cégep soutient l’étudiant concerné dans son intégration scolaire

Dans sa politique d’intégration intitulée À part… égale (1984), l’Office des personnes handicapées du Québec précise que :

  • Le mode d’intégration sociale d’une personne est un choix individuel. Le rôle de la société est de fournir les moyens et le soutien appropriés, mais la réalisation de l’intégration est une action autonome de la personne.
  • C’est donc seulement en assurant à la personne les possibilités d’un véritable libre choix qu’elle pourra pleinement assumer la responsabilité de sa vie, condition indispensable à l’intégration.

La réussite de l'intégration en milieu collégial requiert donc la participation active de tous les intervenants :

  • l’étudiant concerné
  • les professeurs
  • le personnel des services adaptés
  • la direction du cégep
  • le personnel des autres services

Au cours des dernières décennies, plusieurs politiques et documents légaux ont permis d’approfondir la réflexion collective à l’égard des personnes en situation de handicap permettant ainsi d’innover et de créer, notamment dans le milieu de l’éducation.