Grille de cours

Grille de cours interactive : cliquez un cours pour en voir la description.

Session 1

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
340-101-MQ Philosophie et rationalité 3-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de philosophie veut habiliter l'étudiant à produire une argumentation rationnelle sur une question philosophique.
L’étudiant apprend à distinguer la philosophie du mythe, de la religion et de la science. Il prend connaissance du contexte où la philosophie a fait son apparition en Occident et s’approprie en partie l’héritage de la philosophie antique par la fréquentation de certains de ses auteurs les plus marquants.
Prenant ainsi connaissance de la façon dont les philosophes traitent de diverses questions, l’étudiant saisit l’actualité et la pertinence du questionnement philosophique au regard d’enjeux contemporains, en se livrant lui-même à cet exercice. Ce faisant, il apprend à formuler clairement des problèmes philosophiques et des thèses, à énoncer des arguments, des objections et des réfutations, afin d’évaluer ses raisonnements et ceux d’autrui.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points essentiels, participe aux échanges et fait, seul ou en équipe, des exercices de réflexion et d’analyse afin d’assimiler la matière et d’acquérir les habiletés requises pour l'atteinte des compétences visées.
De façon générale, les périodes de laboratoire servent à la pratique de l’argumentation sous différentes formes : rédactions, exposés, discussions ou débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, réalise divers exercices d’analyse, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux débats et discussions.
Au terme du cours, il rédige un texte argumentatif d’au moins 700 mots dans lequel il formule une thèse et des arguments, en référence à un ou des problèmes étudiés. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.

COM-011 Cours complémentaire 1 2-1-3
201-144-AH Compléments de mathématiques en géomatique 1 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant est en mesure de résoudre des problèmes de trigonométrie liés à la géomatique (résolution de triangles engendrés par de petits territoires).
Le cours Compléments de mathématiques en géomatique 1 vise à rendre l’étudiant apte à manipuler efficacement certains concepts mathématiques reliés à son orientation professionnelle. Tout en lui permettant de consolider et d’approfondir certaines connaissances acquises au secondaire, l’étudiant fait l’apprentissage d’autres notions nécessaires à sa formation en géomatique.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : savoir convertir les différentes unités de mesure utilisées en géomatique, résoudre des problèmes de triangles engendrés par de petits territoires, résoudre des problèmes appliqués à la géomatique en tenant compte de la précision des mesures.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les unités de mesure?; la précision des mesures?; les ensembles?; la logique?; la trigonométrie plane et la géométrie analytique (points et droites dans le plan).

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant s’initie aux notions théoriques et à leurs applications.
En période de laboratoire, l’étudiant améliore ses méthodes de travail et son habileté à présenter la solution d’un problème en effectuant des exercices sous la supervision de l’enseignant.
Comme travail personnel, l’étudiant améliore sa compréhension des notions vues en classe en relisant ses notes et en complétant les exercices. Il se prépare également pour le cours à venir en prenant connaissance des sujets à l’étude.
230-100-AH Introduction à la géomatique 1-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant analyse la fonction de travail du technologue en géomatique afin de confirmer son choix de carrière.
Ce cours vise à familiariser l’étudiant avec des produits et les tâches inhérentes à la géomatique.
Durant ce cours, l’étudiant reconnaît les tâches et les activités propres à chacune des disciplines qui constituent le domaine. Il apprend entre autres à connaître les conditions d’exercices et les habiletés liées aux différentes fonctions de travail. De plus, il reconnaît les possibilités de pratique entrepreneuriale dans le secteur. Finalement, il peut décrire la démarche de la formation dans le programme d’étude et comprend le lien entre la formation dispensée et les attentes du milieu de travail.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les tâches et les opérations liées à chacune des disciplines de la géomatique telles que la topométrie?; la cartographie?; la photogrammétrie?; la télédétection?; le système de positionnement global (GPS)?; l’arpentage foncier?; les systèmes d’information géographique (SIG) et la gestion foncière.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant se familiarise avec les différentes disciplines de la fonction de travail en géomatique par des lectures de notes, des recherches et par des exposés présentés par l’enseignant.
En période de laboratoire, l’étudiant développe ses connaissances par des exercices et des travaux sur les différents aspects qui relèvent de la géomatique.
Comme travail personnel, l’étudiant étudie ses notes et termine ses travaux.
230-101-AH Interprétation de cartes topographiques 1-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant prend des mesures en interprétant les informations contenues sur les cartes topographiques et sur des plans.
Ce cours de première session initie l’étudiant à la lecture et à l’interprétation d’une carte topographique ou d’un plan topographique, en insistant particulièrement sur l’aspect technique de ces documents.
Durant ce cours, l’étudiant identifie les documents cartographiques disponibles?; il apprend à reconnaître les caractéristiques fondamentales?; il s’initie aux caractéristiques des projections utilisées?; il effectue sur ces documents des mesures de toutes natures tout en évaluant leur précision. Il apprend à calculer les distances, superficies et volumes à partir des mesures prises sur les documents. Il s’initie aux principes d’orientation selon divers référentiels.
Les principaux éléments du cours sont : les types de cartes et de plans et les principaux producteurs?; la classification cartographique canadienne et québécoise?; la hiérarchie des échelles?; la précision métrique d’un document cartographique?; les mesures de distance et de superficie et l’évaluation du volume?; les systèmes de coordonnées cartographiques?; la localisation de points par coordonnées?; l’orientation d’une ligne par rapport aux principales directions de référence?; les signes conventionnels sur la carte ou le plan?; les modes de représentation du relief.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés théoriques et démonstrations réalisées par l’enseignant, prend des notes et effectue les exercices proposés s’il y a lieu.
En période de laboratoire, l’étudiant réalise les travaux relatifs à la matière enseignée.
Comme travail personnel, l’étudiant étudie ses notes de cours et termine ses travaux de laboratoire.
230-167-AH Levés topométriques 2-2-2
COREQUIS : 201-144-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce premier cours de topométrie, l’étudiant applique les concepts de base de levé d’arpentage nécessaires à la représentation du territoire.
Durant ce cours, l’étudiant acquiert les connaissances de base pour la manipulation des instruments dans le but d’effectuer des levés simples en planimétrie et en altimétrie. L’étudiant apprend à lire et à rédiger des notes de levés d’arpentage, à prendre les mesures sur le terrain, à faire la réduction des observations, à calculer le cheminement polygonal, à déterminer la position des points de levés par transformation mathématique des coordonnées polaires à rectangulaires et à réaliser une mise en plan simple.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les règles et les procédures pour la manipulation des instruments de mesures linéaires, angulaires et de nivellement?; la rédaction et la lecture des notes terrain?; le calcul des distances horizontales, des dénivelées?; la propagation des gisements et le calcul des coordonnées des points?; la production d’une liste des points calculés et la réalisation d’un plan.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés théoriques et les démonstrations réalisés par l’enseignant, complète la documentation qui accompagne le cours et effectue les exercices proposés.
En période de laboratoire, l’étudiant apprend à utiliser les instruments d’arpentage. Il réalise des levés altimétriques et planimétriques simples, il traite ses observations et il réalise des plans.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques vues en classe, fait le lien entre chacune d’elles, complète les exercices et les travaux de laboratoire et rédige les documents requis.
242-133-AH Dessin technique appliqué à la géomatique 1 1-3-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant réalise, à l'aide d'un logiciel de dessin assisté par ordinateur (DAO), des plans en lien à la géomatique.
Dans ce premier cours de dessin, l'étudiant apprend à reconnaître et à utiliser les différents outils du logiciel applicables à la solution graphique des divers problèmes proposés. Il détermine les éléments graphiques devant être représentés, il organise correctement les données géométriques, il choisit la symbologie des éléments d’habillage tout en respectant les conventions et les normes de production de plans, il réalise des plans tout en développant son savoir-faire dans l’exécution, la validation et la correction de ses travaux.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la gestion des fichiers?; le gabarit?; l'emploi des différents outils de création d’entités graphiques?; les différents modes d’affichage de dessin?; les systèmes de coordonnées?; les modes d’accrochage?; la modification et la manipulation des entités?; l'utilisation de différents styles et modes de positionnement des écritures et leur dimensionnement?; la définition et la gestion des propriétés pour les éléments graphiques?; les calques?; l'emploi des blocs et de leurs attributs?; l’utilisation des cotations?; le hachurage?; la mise à l'échelle du document?; la mise en page et l'impression du document.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend note des explications fournies lors des exposés théoriques et des démonstrations réalisées à l'aide du logiciel et il interagit de façon constructive avec l'enseignant et les autres étudiants.
En période de laboratoire, l'étudiant réalise, à l'aide du logiciel les exercices proposés mettant en application la manipulation des outils de dessin.
Comme travail personnel, l'étudiant assimile les notions théoriques, fait le lien entre chacune de ces notions et complète la présentation de ses travaux de laboratoire.
420-232-AH Micro-informatique appliquée à la géomatique 1-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant génère divers documents (tableurs et bases de données) à l’aide de logiciels de type bureautique.
Dans l’exercice de leur profession, les technologues en géomatique ont besoin d’utiliser certains logiciels spécifiques pour bien mener à terme leurs tâches. Ce premier cours d’informatique initie l’élève à la gestion d’un poste de travail informatique et aux logiciels d’application courante particulièrement utiles en géomatique.
Ce cours permet à l’étudiant d’apprendre à gérer des fichiers et des dossiers, d’exploiter les outils de collaboration offerts par l’environnement de travail du Collège, de maîtriser certaines fonctions d’un chiffrier électronique et d’utiliser efficacement une base de données relationnelle.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l’utilisation d’un système d’exploitation?; la gestion des fichiers sur un réseau d’entreprise?; les fonctions de collaboration à distance et la technologie infonuagique?; les fonctions logiques et mathématiques de base d’un chiffrier électronique?; les formats numériques, les formules simples, l’adressage?; les fonctions trigonométriques d’un chiffrier électronique?; la structure et la modélisation d’une base de données?; l’interface QBE?; les requêtes SQL?; la recherche d'information?; le transfert de données et leur représentation sous forme de rapports.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant acquiert les notions en écoutant les exposés magistraux, en notant les éléments importants et en interagissant de façon constructive avec l'enseignant et les autres étudiants.
En période de laboratoire, l'étudiant effectue les exercices pratiques et réalise des travaux à l'aide des logiciels présentés. Il manipule des fichiers et des dossiers, effectue des transferts et des copies de sauvegarde, y compris à distance, il développe des formules à l’aide des fonctions d’un chiffrier électronique et il crée et exploite des bases de données.
Comme travail personnel, l'étudiant lit des textes, étudie et résume la matière vue en classe, effectue des recherches, prépare des rapports techniques et termine ses travaux de laboratoire.

Session 2

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-101-MQ Écriture et littérature 2-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude d’œuvres marquantes de la littérature française de la période du Moyen Âge jusqu'au siècle des Lumières et à l'analyse d'œuvres issues de deux époques et de deux genres littéraires. Au moins deux œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie.
Le cours permet à l’étudiant d’aborder des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, de les situer dans leur contexte sociohistorique et culturel et d’y repérer les principales manifestations thématiques et stylistiques. De plus, le cours amène progressivement l’étudiant à maîtriser les outils et méthodes d’analyse lui permettant de rédiger une analyse littéraire (ou un commentaire composé ou une explication de texte) conçue comme un texte organisé d’au moins 700 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées; définition des principaux genres littéraires étudiés; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l’œuvre, thèmes, procédés d’écriture (lexique et figures de style), notions de versification, schéma dramatique; éléments de méthodologie : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Dans les travaux et exercices faits seul ou en équipe, il fait l’apprentissage des outils d’analyse littéraire, il s’approprie une démarche méthodologique rigoureuse et il utilise des stratégies de révision et de correction de son texte.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière à la qualité de l’expression.

340-102-MQ L'être humain 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à comprendre, situer et comparer diverses conceptions de l’être humain, surtout modernes et contemporaines, de manière à ce qu’il développe une position critique à leur égard. L’étudiant investit dans sa réflexion sur l'humain les capacités à argumenter qu'il a acquises dans le cours « Philosophie et rationalité ».
Le cours explore la question de l'être humain sous l'angle de problèmes actuels et de thèmes universels dont voici quelques exemples : sens et non-sens de l'existence; nature et culture; corps, désirs, pulsions et raison; raison et folie, liberté et déterminisme; individu et société. L'étudiant dégage des conceptions étudiées les conséquences pour la pensée et l'action.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse et de critique.
Au terme du cours, l’étudiant rédige une dissertation d’un minimum de 800 mots dans laquelle il élabore une position critique et argumentée à l'égard d'au moins une conception étudiée. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.

109-102-MQ Activité physique et efficacité 0-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’éducation physique permet à l’étudiant de s’engager dans une démarche personnelle qui lui donne le goût et le plaisir de l’activité physique et qui sollicite son sens des responsabilités et sa capacité de se prendre en main.
L’étudiant doit se fixer des objectifs d’apprentissage moteurs et affectifs accessibles, lui permettant d’atteindre un certain niveau de réussite. L’efficacité intègre donc les notions de succès, de respect des capacités de chacun et de régularité dans la pratique de l’activité physique. Ce cours permet à l’étudiant d’expérimenter systématiquement une démarche par objectifs, avec obligation de résultats, axée sur l’amélioration de ses habiletés et de ses attitudes.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’étudiant évalue d’abord ses forces et ses faiblesses en regard des habiletés et des attitudes exigées par l’activité physique qu’il a choisie. Ensuite, il formule ses objectifs personnels par rapport à ces habiletés et à ces attitudes et identifie les critères de réussite. Enfin, l’étudiant fait un choix judicieux des moyens qui lui permettront d’atteindre ses objectifs. En tenant un journal de bord, il évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix en recherchant l’efficacité selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant complète les apprentissages réalisés en classe dans le but d’améliorer son efficacité et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en début de session.

201-145-AH Compléments de mathématiques en géomatique 2 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 201-144-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant est en mesure de résoudre des problèmes de trigonométrie liés à la géomatique (résolution de triangles engendrés par de grands territoires).
Le cours Compléments de mathématiques en géomatique 2 vise à rendre l’étudiant apte à manipuler efficacement certains concepts mathématiques reliés à son orientation professionnelle.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : déterminer le(s) intersection(s) de courbes et surfaces (droites, plans, cercles) dans l'espace, résoudre des problèmes de triangles sphériques engendrés par de grands territoires.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les matrices?; la géométrie analytique (cercles et ellipses) ; les vecteurs?; la trigonométrie sphérique et les projections.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant s’initie aux notions théoriques et à leurs applications.
En période de laboratoire, l’étudiant améliore ensuite ses méthodes de travail et son habileté à présenter la solution d’un problème en effectuant des exercices sous la supervision de l’enseignant.
Comme travail personnel, l’étudiant améliore sa compréhension des notions vues en classe en relisant ses notes et en complétant les exercices. Il se prépare également pour le cours à venir en prenant connaissance des sujets à l’étude.
230-148-AH Arpentage foncier 1 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant applique les notions juridiques nécessaires à la réalisation de mandats d’arpentage foncier.
Durant ce cours, l’étudiant prend connaissance du morcellement et de la gestion du territoire. Il acquiert des connaissances juridiques propres au morcellement foncier et aux droits de propriété. Finalement, il applique ces connaissances à certains travaux usuels d’arpentage.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : le morcellement foncier?; la gestion de l’information foncière?; la publicité des droits immobiliers?; les notions générales du droit?; le droit immobilier?; les démembrements et les modalités du droit de propriété ainsi que certaines lois qui l’affectent; le rôle de l’arpenteur-géomètre et le contenu de certains actes qu’il rédige.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant complète la documentation qui accompagne le cours et participe à la solution de cas concrets.
En période de laboratoire, l’étudiant réalise les étapes des travaux usuels d’arpentage foncier, dont la recherche dans le registre foncier, les calculs, l’analyse, la production de rapports et de plans, le tout en conformité aux lois et règlements relatifs au droit foncier.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques vues en classe, fait le lien entre chacune d’elles, effectue des lectures s’il y a lieu, termine les travaux de laboratoire et rédige ses rapports.
230-168-AH Systèmes d'information géographique 1 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 420-232-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant utilise les systèmes d’information géographique (SIG) à l’aide d’un logiciel dédié à cette fin.
Ce cours est le premier d’une série de cours reliés aux systèmes d’information géographique où l’étudiant apprend les possibilités de l’utilisation des systèmes d’information géographique. À l’aide de ses connaissances préalables en informatique, il apprend la structure des bases de données à références spatiales et leurs propriétés.
Durant ce cours, l’étudiant se familiarise avec un logiciel dédié à la gestion des données géolocalisées. De plus, il est initié à la sémiologie cartographique par l’entremise d’un logiciel et il applique les projections cartographiques appropriées au territoire. Il apprend le langage d’interrogation des bases de données descriptives. Il se familiarise avec les notions de relations spatiales afin d’interroger la base de données par emplacement. Finalement, iI exécute des traitements sur les bases de données afin d’en extraire des informations dérivées. L’ensemble des notions citées est approfondi dans le cours de Systèmes d’information géographique 2.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les types de données et leur structure?; le dictionnaire de données?; les propriétés des données descriptives et géométriques?; la sémiologie cartographique?; le langage des requêtes?; l’utilisation des projections cartographiques?; l’élaboration d’une base de données à référence spatiale, l’édition des données géométriques et descriptives, la préparation d’un système d’information géographique, la relation spatiale des données, les différentes sources de données, les logiciels, le jumelage des données descriptives et géométriques

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés théoriques et identifie les éléments importants. Il observe les démonstrations exécutées sur les logiciels appropriés. Il effectue les exercices proposés.
En période de laboratoire, l’étudiant interroge une base de données, modifie la sémiologie cartographique, prépare et modifie la base de données et applique une projection appropriée. Il saisit et met à jour les données géométriques et descriptives à partir de sources de formats différents.
Comme travail personnel, l’étudiant révise la matière vue en classe, termine ses travaux de laboratoire et rédige les rapports.
230-169-AH Calculs topométriques 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-167-AH
COREQUIS : 201-145-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce deuxième cours de topométrie, l’étudiant réalise l’ensemble du processus d’un levé topométrique et du traitement des données d’arpentage.
À partir des notes terrain, l’étudiant, par calcul mathématique, établit de façon détaillée la fermeture de polygones, en réalise la compensation et en détermine la position dans le système de coordonnées géodésiques. Il calcule la position finale des points de levé et il extrait les informations recherchées en lien avec le mandat qui lui est soumis.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la prise de mesures sur le terrain?; l’analyse des fermetures des cheminements polygonaux et altimétriques?; les calculs de compensation de cheminements, des points de levé ainsi que les calculs complémentaires pour déterminer les informations recherchées (longueurs, hauteurs, directions, marges latérales, superficies, etc.).

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant prend note des explications fournies lors des exposés concernant les calculs mathématiques détaillés propres à la topométrie et il participe à la solution des exercices.
En période de laboratoire, par le biais de travaux sur le terrain, l’étudiant met en pratique les notions théoriques vues en classe en solutionnant des problématiques qui lui sont soumises par l’enseignant.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques, fait le lien entre chacune d’elles et complète la présentation de ses travaux de laboratoire.
311-100-AH Santé sécurité au travail sur les chantiers de construction 2-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant applique les règles de santé et de sécurité sur les chantiers de construction afin de conserver son intégrité physique et celle d’autrui et pour favoriser un milieu de travail sain.
Dans ce cours tous les aspects touchant la santé sécurité en milieu de travail sont abordés afin que l’étudiant soit en mesure de prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles, de reconnaître les situations dangereuses, d’en évaluer les conséquences et d’agir convenablement à l’occasion d’un accident. Le cours invite à réfléchir et à adopter une attitude propre à favoriser sa sécurité et celle d’autrui. L'étudiant reconnaît les responsabilités des intervenants d'un milieu de travail, il manipule et interprète les différentes sources d'informations ainsi que les lois, les règlements et les normes en matière de santé et sécurité au travail. La majeure partie du cours porte sur les modules proposés par l'Association Paritaire pour la Santé et Sécurité du travail pour le secteur de la construction. De plus, de manière à préparer l’étudiant à assumer des fonctions en lien avec l’organisation de travaux de chantiers, ces notions de base sont enrichies à l’aide de cas pratiques et de contenus appliqués au futur milieu de travail.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l’intervention lors d'un accident de travail ; l’analyse d’accident; la rédaction d’un rapport d'accident; l’élaboration d’un programme de prévention; l’analyse les conditions d'un milieu de travail; l’identification des sources potentielles de danger; l’évaluation de la gravité des conséquences possibles; les statistiques et les coûts relatifs aux accidents de travail; le stress; l'ergonomie; le système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail; la prévention en matière de sécurité incendie, la gestion des matières dangereuses et le contrôle des contaminants pour prévenir les maladies professionnelles.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant complète les informations reçues par la prise de notes lors des exposés ou des projections de films. Des cas réels d’accidents survenus sur des chantiers sont présentés.
En période de laboratoire, l’étudiant répond à des questionnaires, participe aux discussions, étudie des rapports d’accidents réels ainsi que les mesures de prévention.
Comme travail personnel, l'étudiant répond à des questions suite au visionnement de films, synthétise les informations provenant des présentations et de textes, apprend le vocabulaire adéquat et identifie les situations dangereuses.
320-105-AH Caractéristiques géographiques du territoire québécois 2-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant analyse les caractéristiques géographiques du territoire québécois.
Durant ce cours de géographie, l’étudiant approfondit plusieurs concepts et notions vus au secondaire. Il apprend les caractères essentiels de l'écoumène et des milieux non habités du Québec. Axé sur une approche spatiale et environnementale de la réalité, ce cours permet à l'étudiant de comprendre l'organisation des milieux physiques du Québec et de saisir l'action des humains dans leur transformation. Il pourra ainsi développer une approche critique de l'aménagement du territoire.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : l'évolution historique du territoire québécois?; les découpages administratifs et physiographiques du Québec?; l’évolution du territoire et ses vocations?; les caractéristiques des environnements urbains, agricoles, forestiers?; les aspects des formations géologiques?; les caractéristiques des réseaux hydrographiques?; les particularités de la nordicité québécoise (dont ses formations glaciaires et postglaciaires) ?; les espaces protégés?; les apports économiques des composantes du territoire québécois.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assimile et complète les notes distribuées dans le cours, observe la présentation de l’enseignant, et procède à l’autocorrection des exercices.
En période de laboratoire, l’étudiant réalise les travaux de laboratoire en utilisant les outils suggérés. Dans ce contexte, l’étudiant réinvestit ses apprentissages et les approfondit en comparant les caractéristiques géographiques du territoire afin de mettre en évidence les relations entre les différents éléments.
Comme travail personnel, l'étudiant lit ses notes, prépare ses examens et réalise des cartes thématiques.

Session 3

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-102-MQ Littérature et imaginaire 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude des représentations du monde contenues dans des œuvres marquantes de la littérature française des XIXe et XXe siècles. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Les textes étudiés sont issus d’au moins trois périodes ou courants littéraires. Une œuvre supplémentaire pourrait appartenir au corpus de la littérature francophone (en excluant toutefois la littérature québécoise).
Le cours permet à l’étudiant d’étudier des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, en les situant dans leur contexte sociohistorique et culturel, et en les expliquant en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. En même temps, le cours amène l’étudiant à consolider sa maîtrise des outils d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation explicative conçue comme un texte organisé d’au moins 800 mots.
Le cours s’organise autour des éléments de contenu suivants : contexte des œuvres étudiées; rapports entre le réel, le langage et l’imaginaire; notions d’analyse littéraire - composition ou structure de l’œuvre, thèmes, procédés d’écriture (lexique et figures de style), notions de la théorie du récit - la dissertation explicative - plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans des travaux et des exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences méthodologiques propres à la dissertation de même qu’à la qualité de la langue.

109-101-MQ Activité physique et santé 1-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’éducation physique amène l’étudiant à analyser ses habitudes de vie, à apprécier son état de santé et à réaliser le rôle de l’activité physique et de saines habitudes de vie dans le maintien d’une bonne santé.
L’étudiant est amené à faire une réflexion personnelle où le jeu, le sport et l’activité physique en général sont appréhendés d’un point de vue critique, au regard de sa vie de jeune adulte.
L’étudiant doit expérimenter une ou quelques activités physiques et les mettre en relation avec ses capacités, ses besoins, sa motivation, ses habitudes de vie et les connaissances en matière de prévention, de manière à faire un choix pertinent et justifié d’activités physiques.
Cette pratique lui permet de consolider ses acquis théoriques, en lui donnant le goût d’aller plus loin dans l’exploration de ses capacités.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés : travaux en atelier, recherches personnelles, mises en situation, résolutions de problèmes, etc. De plus, l’étudiant fait les différents tests, prend les mesures pertinentes et en interprète les résultats.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Hors classe, l’étudiant fait les lectures obligatoires et complète les exercices suggérés. En fin de session, à la suite de l’évaluation personnelle de ses besoins, de ses capacités et de ses facteurs de motivation, l’étudiant justifie son choix de deux activités physiques favorisant sa santé.

604-EN1-MQ Anglais ensemble 1 2-1-3

Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
230-149-AH Systèmes d'information géographique 2 2-3-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-168-AH
COREQUIS : 420-233-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant crée un système d’information géographique (SIG).
Ce deuxième cours sur les systèmes d’information géographique permet à l’étudiant d’approfondir les notions de bases de données à référence spatiale et de systèmes d’information géographique et d’optimiser ceux-ci.
L’étudiant apprend le processus de conception d’un SIG et la modélisation d’une base de données à référence spatiale. Il choisit des données d’origines diverses, les importe et les structure selon les besoins tout en respectant les normes de saisie et les règles juridiques. Il valide le SIG et met à jour la base de données à référence spatiale. Il personnalise les interfaces graphiques et optimise l’utilisation du système.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la modélisation et la conception des SIG?; les fournisseurs de données?; les formats d’échange et les normes de saisie?; la topologie?; l’intégrité des données?; les aspects juridiques?; la validation du SIG?; la mise à jour de la base de données et la personnalisation des interfaces graphiques.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés théoriques et identifie les éléments importants. Il observe les démonstrations exécutées sur les logiciels appropriés. Il effectue les exercices proposés.
En période de laboratoire, l’étudiant conçoit le système d’information géographique et modélise la base de données. Il choisit, importe, crée et structure les données selon les besoins du système. Il établit la topologie des données géométriques et les jumelle aux données descriptives. Il valide le fonctionnement du SIG et met à jour la base de données. Il optimise le processus de traitement.
Comme travail personnel, l’étudiant révise la matière vue en classe, termine ses travaux de laboratoire et rédige les rapports. Il lit des textes et effectue des recherches sur les systèmes d’information géographique existants.
230-150-AH Gestion foncière en territoire municipal 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-148-AH
COREQUIS : 242-134-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant produit des documents liés à la gestion du territoire municipal.
Ce cours permet d’initier l’étudiant aux concepts d’urbanisme et à leurs applications selon les différentes normes relatives à la gestion foncière en territoire municipal.
Durant ce cours, l’étudiant étudie les normes relatives à l’aménagement du territoire en relation avec les règlements de lotissement et de zonage. Il traite les données et les applique en confectionnant des plans de lotissement à l’aide de logiciels appropriés. De plus, il intègre ses résultats à différents documents du domaine municipal.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l’acquisition des données géométriques et descriptives sur les limites du territoire municipal?; le traitement de l’information?; les notions sur la confection de la matrice graphique?; la jointure entre la matrice graphique et la base de données municipale.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant prend note des explications fournies lors des exposés concernant les concepts d’aménagement et l’utilisation d’un logiciel.
En période de laboratoire, l’étudiant utilise un logiciel pour réaliser différents exercices d’application liés à la gestion du territoire municipal. L’étudiant analyse des cas pratiques, résout des problèmes simulés ou réels, recherche les meilleures solutions et met en pratique la théorie.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques, fait le lien entre chacune d’elles et termine la présentation de ses travaux de laboratoire.
230-151-AH Photogrammétrie 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 201-145-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant effectue une stéréonumérisation.
Ce premier cours de photogrammétrie initie l'étudiant à l'utilisation des photographies aériennes comme outils de mesure et de représentation du territoire. Le cours constitue un préalable pour le cours de Photogrammétrie numérique. Le cours amène l'étudiant à effectuer différentes mesures qualitatives et quantitatives sur des photographies aériennes, à constituer un modèle tridimensionnel du terrain à partir d'un couple de photographies aériennes et à exploiter le principe de la vision stéréoscopique pour effectuer des mesures rigoureuses et pour produire des images géoréférencées.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la photographie aérienne ; les caractéristiques géométriques de l'image et les déformations qui y sont associées ; le principe de la vision stéréoscopique ; la prise de vue et les points de contrôle au sol ; les différents types de stéréorestituteurs analogiques et analytiques ; l'orientation intérieure, relative et absolue d'un modèle stéréoscopique ; le captage des données terrain.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe l'étudiant prend en note les explications fournies lors des exposés. Il explore les possibilités des équipements et des logiciels qui lui sont présentés, il participe aux échanges et effectue les exercices suggérés, s'il y a lieu.
En période de laboratoire, l'étudiant effectue des mesures simples sur des photographies aériennes, il calcule différentes échelles associées à la prise de vue, il détermine différents éléments du terrain (distances, coordonnées, hauteur d’objets, etc.), il vérifie la qualité de sa vision stéréoscopique et sa compréhension de ce principe. Il procède à la mise en place d'un modèle stéréoscopique en effectuant l'orientation intérieure, relative et absolue d'un couple de photographies aériennes, à l'aide de stéréorestituteurs pour en effectuer une stéréonumérisation.
Comme travail personnel, l’étudiant approfondit la matière vue en classe, complète les exercices entrepris en laboratoire et rédige les différents rapports exigés par l'enseignant.
230-152-AH Systèmes numériques et applications topométriques 1-3-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-169-AH, 242-133-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l'étudiant traite les données d’arpentage à l’aide de logiciels spécialisés.
Ce cours permet à l'étudiant de développer son efficacité à réaliser des levés de terrain en utilisant un carnet de notes électronique et d'effectuer des implantations simples à l'aide d'une station totale. Les calculs associés à ces opérations sont effectués à l'aide de logiciels spécialisés. Ce cours est la suite des cours Levés topométriques et Calculs topométriques. Il constitue par ailleurs une initiation aux techniques d'implantation au terrain qui seront approfondies dans d’autres cours.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l'utilisation du carnet de notes électronique?; les modes de codification et la gestion des données?; le traitement des levés de terrain?; la compensation d’un cheminement?; la création d'entités géométriques (points, lignes et polygones); le calcul des données d'arpentage?; l'extraction d'information à partir de la base de données?; la mise en plan d'un projet et les calculs pour faire une implantation sur le terrain.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend note des explications fournies lors des exposés. Il explore les possibilités des équipements et des logiciels qui lui sont présentés et il participe activement aux divers exercices qui lui sont soumis.
En période de laboratoire, l'étudiant effectue des levés en utilisant la codification propre aux différents logiciels abordés pendant le cours et il participe à une implantation simple en exploitant les fonctions intégrées de la station totale. En salle informatique, il utilise un logiciel de calcul, il effectue le traitement des données de levés, il calcule des coordonnées aux fins d'implantation au terrain et il produit des plans à différentes échelles.
Comme travail personnel, l’étudiant révise la matière, termine le travail entrepris en laboratoire et développe sa maîtrise des différents équipements et logiciels.
242-134-AH Dessin technique appliqué à la géomatique 2 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 242-133-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l'étudiant réalise des plans de différents niveaux de complexité en lien à la géomatique.
Ce deuxième cours de dessin permet à l'étudiant d’approfondir et d’appliquer les notions théoriques et pratiques acquises préalablement. Il y acquiert une méthode de représentation de ses travaux et de savoir-faire applicable à divers problèmes proposés, ce qui lui permet de se préparer à effectuer de l’analyse et de la synthèse d’information géographique de façon rigoureuse dans le cadre de cours à venir tels que Gestion foncière en territoire municipal et Documents cadastraux. Il démontre qu’il maîtrise le choix de la symbologie des éléments d’habillage tout en respectant les conventions et les normes de production de plans. De plus, il effectue des plans complexes tout en s’assurant de la validation et la correction de ses travaux.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la gestion des fichiers et des références?; l'utilisation des outils de dessin (traçage, affichage, manipulation et modification d'entités graphiques) ?; les normes du positionnement des écritures (mode et style) ?; la définition des attributs d'éléments et de vue?; la gestion des styles (texte, cotation, ligne de repère) ?; l'utilisation des calques et de leurs propriétés?; l'habillage?; les tableaux?; la légende?; le cartouche?; la mise à l'échelle?; les agrandissements?; l’orientation?; la mise en page et l'impression du document.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend note des explications théoriques fournies lors des exposés et des démonstrations réalisées à l'aide du logiciel et il interagit de façon constructive avec l'enseignant et les autres étudiants.
En période de laboratoire, l'étudiant réalise différents exercices propres au domaine de la géomatique mettant en application les notions théoriques acquises à l'aide des outils de dessin du logiciel.
Comme travail personnel, l'étudiant assimile les notions théoriques, fait le lien entre chacune de ces notions et complète la présentation de ses travaux de laboratoire.
420-233-AH Introduction à la programmation 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 420-232-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant développe des scripts permettant l’automatisation de procédures et l’optimisation des logiciels de géomatique.
Dans l’exercice de leur profession, les technologues en géomatique ont besoin de personnaliser certains logiciels spécifiques à leur domaine. Ce deuxième cours d’informatique initie l'étudiant aux bases de programmation nécessaires pour créer les scripts utiles en géomatique et le prépare à optimiser des logiciels.
Ce cours permet à l’étudiant de se familiariser avec la programmation orientée objet, d’acquérir les notions de base en programmation, d’apprendre comment définir et utiliser des fonctions personnalisées, de savoir intégrer les objets prédéfinis dans le code existant et de s’assurer du fonctionnement conforme du programme.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : introduction à la programmation orientée objet ; les types de données ; les structures de contrôle d’exécution ; les boucles ; les chaînes de caractères et les listes ; les fonctions paramétrées ; les interfaces graphiques ; la simulation et l’exactitude des résultats, et les notions élémentaires d'objets.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit les exposés magistraux, observe les démonstrations, prend des notes et interagit de façon constructive avec le professeur et les autres étudiants.
En période de laboratoire, l'étudiant effectue les tâches typiques d’un programmeur : il analyse un problème qui lui est soumis et propose une solution sous forme d’un code informatique; il soumet le code au logiciel approprié afin de valider sa conception; il enlève toutes les erreurs, s’il y a lieu, de manière à produire une solution valide au problème soumis.
Comme travail personnel, l'étudiant lit des textes, étudie et résume la matière vue en classe, effectue des recherches, prépare des rapports techniques, complète ses travaux de laboratoire.

Session 4

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-103-MQ Littérature québécoise 3-1-4
PRÉALABLES ABSOLUS : 601-101-MQ, 601-102-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude de la littérature québécoise, surtout celle du XXe siècle, et fait ressortir les liens entre la littérature et la société. Au moins trois œuvres intégrales marquantes sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Le cours aborde, comme les deux précédents, les genres du récit, du théâtre et de la poésie et accorde une attention spéciale à l’essai sous forme d’extrait( s ) ou d’œuvres complètes.
Le cours permet à l’étudiant de situer des œuvres de la littérature québécoise dans leur contexte sociohistorique et culturel, de les confronter au discours idéologique de leur temps et de les interpréter en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. L’étudiant peut ainsi comparer des œuvres et y relever des ressemblances et des différences significatives. En même temps, le cours amène l’étudiant à approfondir ses connaissances littéraires, à développer son regard critique et à mieux maîtriser la démarche d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation critique conçue comme un texte organisé d’au moins 900 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : tendances de la littérature québécoise; contexte des œuvres étudiées; notions d’analyse littéraire (composition ou structure de l’œuvre, thèmes, procédés d’écriture, notions spécifiques aux genres étudiés) dissertation critique [ plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), justification du point de vue critique, choix pertinent des critères de comparaison, des arguments et des exemples, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte et utilisation du vocabulaire propre à l’étude littéraire].

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit l’exposé magistral de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux discussions. Il est appelé, dans des travaux et exercices faits seul ou en équipe, à s’approprier une démarche critique rigoureuse témoignant de sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences propres à la dissertation critique de même qu’à la qualité de l’expression.

340-AEA-AH Éthique et politique 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à discerner les dimensions éthique et politique des problèmes de la vie contemporaine et à porter à leur égard un jugement critique autonome. À cette occasion, il se familiarise avec les notions de base de la philosophie morale ainsi qu’avec certaines théories et thèmes de la philosophie politique dont voici quelques exemples : pouvoir, justice, libéralisme, relativisme, utilitarisme, universalisme, rationalisme et humanisme.
Prenant ainsi connaissance de la pertinence du questionnement philosophique sur l’action individuelle et collective, il s’exerce à formuler des questions éthiques et politiques relatives à des enjeux et débats actuels en lien, par exemple, avec l’environnement, le multiculturalisme, la laïcité, les droits de l’homme ou le progrès technologique, et à défendre une position éclairée et argumentée à propos des problèmes qu’ils soulèvent. Il applique à des situations choisies, notamment dans son champ d’études, les notions et théories appropriées.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés ou à des débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse ou de critique.
Au terme du cours, il rédige une dissertation d’un minimum de 900 mots, dans laquelle il justifie une position critique à propos d’une situation problématique en appréciant divers choix possibles quant à l’action, à la lumière des théories philosophiques étudiées. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.

604-AAA-AH Anglais ensemble 2 famille A 2-1-3
201-146-AH Éléments de statistique-géomatique 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant effectue des traitements statistiques de données liées à la gestion du territoire.
Le cours Éléments de statistique-géomatique vise à rendre l’étudiant apte à comprendre, manipuler et interpréter certaines notions statistiques. En outre, il vise à sensibiliser l’étudiant aux erreurs relatives à l'échantillonnage et à l'inférence statistique. Tout en lui permettant de consolider et d'approfondir certaines connaissances acquises au secondaire, l’étudiant fait l'apprentissage d'autres notions nécessaires à sa formation en géomatique.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : interpréter des mesures statistiques liées à des problèmes de géomatique, savoir présenter des statistiques à l'aide de tableaux et de graphiques, savoir utiliser les caractéristiques des distributions normales et Student dans des applications en géomatique, comprendre les erreurs relatives à l'échantillonnage et à l'inférence statistique.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l'échantillonnage?; les variables et leur type?; les tableaux et graphiques?; les mesures statistiques?; la loi normale?; la loi de Student et les tests d'hypothèses.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant s’initie aux notions théoriques et à leurs applications.
En période de laboratoire, l’étudiant améliore ses méthodes de travail et son habileté à présenter la solution d’un problème en effectuant des exercices sous la supervision de l’enseignant. De plus, dans un laboratoire muni d’ordinateurs, l’étudiant utilise un chiffrier électronique ou un logiciel de traitement statistique pour mettre en application les notions théoriques vues en classe.
Comme travail personnel, l’étudiant améliore sa compréhension des notions vues en classe en relisant ses notes et en complétant les exercices. Il se prépare également pour le cours à venir en prenant connaissance des sujets à l’étude.
230-153-AH Projections cartographiques 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 201-145-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant adapte les projections cartographiques à la représentation d’un territoire.
Durant ce cours, l’étudiant est sensibilisé à la déformation de la représentation du territoire inhérente à tout document cartographique et décrit les principaux systèmes de projections utilisés. Il apprend les caractéristiques et paramètres de différentes projections. Il définit les éléments de la projection la plus adéquate selon la localisation, l’étendue du secteur et les besoins à satisfaire. Il transforme des coordonnées géographiques en coordonnées cartographiques, constate les déformations propres aux différentes projections et calcule les corrections à apporter aux observations dans le cas des projections couramment employées au Québec.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la représentation mathématique du globe terrestre?; la compréhension mathématique du processus de la représentation cartographique d’un territoire?; la classification des projections cartographiques?; le choix d’une projection et de ses paramètres?; le calcul de coordonnées cartographiques et les déformations résultant de la projection; les systèmes de coordonnées employés au provincial et au fédéral et leurs caractéristiques.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés théoriques et démonstrations réalisés par l’enseignant, complète la documentation qui accompagne le cours et effectue les exercices proposés s’il y a lieu.
En période de laboratoire, l’étudiant calcule des coordonnées, confectionne un quadrillage cartographique, réalise des cartes simples, met en évidence les déformations et présente ses résultats.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques vues en classe, fait le lien entre chacune d’elles, complète ses travaux de laboratoire et rédige ses rapports.
230-154-AH Interprétation de photographies aériennes 1-2-1
PRÉALABLE RELATIF : 230-168-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant interprète des images aériennes et satellitaires.
Ce cours fait partie du processus de formation en photogrammétrie et permet à l’étudiant d’acquérir les méthodes et les connaissances pour distinguer et interpréter les éléments significatifs d’une image du territoire.
Durant ce cours, l’étudiant évalue la qualité et la précision d’une photographie aérienne. Il identifie les éléments significatifs d’une photographie et il déduit la présence d’objets et de phénomènes non observables. Il acquiert une démarche structurée dans la photo-identification et délimite les zones homogènes. Il classifie et cartographie des objets à l’aide d’un logiciel lié aux systèmes d’information géographique. L’étudiant est initié aux images provenant de diverses plates-formes ou de natures différentes. Il acquiert des connaissances sur les propriétés des images numériques utilisées en télédétection.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l’étude et l’identification des caractéristiques d’une photographie aérienne et d’une image de télédétection?; les éléments d’interprétation visuels à considérer selon le secteur et les besoins?; les propriétés des images satellitaires et les notions de télédétection.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant complète la documentation qui accompagne le cours et effectue les exercices proposés.
En période de laboratoire, l’étudiant réalise les travaux d’interprétation et de cartographie reliée à la classification des images.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques vues en classe, fait le lien entre chacune d’elles, effectue des lectures, termine ses travaux et rédige ses rapports.
230-155-AH Analyse spatiale du territoire 2-3-1
PRÉALABLE RELATIF : 230-149-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant analyse les relations spatiales des composantes ou phénomènes localisés sur un territoire.
Ce troisième cours du domaine des systèmes d’information géographique (SIG) permet à l’étudiant d’effectuer l’analyse spatiale du territoire à partir de données de toutes origines et de formats divers.
Durant ce cours, l’étudiant apprend et applique des méthodes d’analyse du territoire. Il choisit la méthode appropriée en fonction de la tâche à accomplir. Il acquiert, structure et traite des données selon les besoins. Il procède à l’analyse à l’aide d’outils de traitement et de calculs. Finalement, il interprète les résultats et produit les documents représentatifs.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les méthodes d’analyse spatiale?; l’acquisition et la structuration de données d’origines diverses (banques de données, modèles numériques de terrain, données vectorielles et matricielles)?; la dérivation de données?; le processus d’analyse spatiale d’un territoire ; l’interprétation et la validation des résultats, la production de documents.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés théoriques et identifie les éléments importants. Il observe les démonstrations exécutées sur les logiciels appropriés. Il effectue les exercices proposés.
En période de laboratoire, l’étudiant analyse la tâche à effectuer et choisit la méthode d’analyse. Il identifie et acquiert les données nécessaires puis structure celles-ci selon les besoins. Il extrait les données, procède à l’analyse et interprète les résultats. Il produit les documents requis.

Comme travail personnel, l’étudiant révise la matière vue en classe, termine ses travaux de laboratoire et rédige les rapports.
230-156-AH Positionnement par satellites et télédétection laser 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-151-AH, 242-134-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l'étudiant réalise des projets de natures diverses à partir de données collectées à l'aide des technologies de positionnement par satellite Global Navigation Satellite System (GNSS) et télédétection laser Light Detection and Range (LIDAR).
Durant ce cours, l’étudiant capte ou utilise des données par différents modes de levé (GNSS et LIDAR) afin de confectionner des produits et des documents spécifiques. Il acquiert les connaissances nécessaires à la manipulation des instruments et des équipements technologiques. L’étudiant apprend aussi à traiter les observations, à filtrer le nuage de points, à déterminer la position géospatiale des points de levé, à extraire une liste de coordonnées, à déterminer des dimensions, à préparer un plan et un modèle en 3D. Ce cours prépare l’étudiant aux prochains cours Géodésie et Modélisation 3D.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les règles et les procédures pour la manipulation des instruments ; les différents modes de mesure GNSS ; les différents principes de balayage LIDAR ; les différentes plateformes LIDAR (aérien et terrestre) ; l’utilisation des logiciels de traitement et d’analyse des données ; la visualisation des données ; la préparation des données pour une implantation par GNSS et la représentation 3D à partir du nuage de points LIDAR.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant prend note des explications fournies lors des exposés concernant les différentes technologies et participe à la solution d’exercices proposés.
En période de laboratoire, l’étudiant procède à l’établissement d’un levé simple par GNSS. Par la suite, il compile les données du levé, détermine et calcule les éléments complémentaires et en fait la mise en plan. Avec le logiciel de calculs, l’étudiant prépare un dossier pour une implantation et l’exécute sur le terrain avec le GNSS. À partir de données LIDAR levées sur le terrain, l’étudiant filtre et traite les données, extrait les dimensions requises et génère un plan et un modèle 3D.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques, fait le lien entre chacune d’elles et complète la présentation de ses travaux de laboratoire.
230-157-AH Documents cadastraux 1 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-150-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant produit des documents cadastraux identifiant le morcellement horizontal du territoire.
Durant ce cours, l’étudiant détermine et calcule le morcellement requis selon le contexte et, à l’aide de logiciels appropriés, il prépare les documents adéquats suivant les normes.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la recherche de l’information à caractère foncier?; l’identification de l’opération cadastrale requise pour le(s) lot(s) concerné(s)?; le calcul et l’analyse relatifs au morcellement?; la représentation des composantes du bien-fonds suivant les normes en vigueur; l’émission et l’archivage des documents sous forme de fichiers ou de plans selon le cas.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant s’approprie les notions théoriques des lois et normes régissant les différentes formes de morcellement du territoire et il participe à la solution de cas concrets présentés par l’enseignant.
En période de laboratoire, l’étudiant confectionne les documents pertinents à la résolution des cas présentés, lesquels comportent un niveau croissant de difficultés.
Comme travail personnel, l’étudiant complète ses travaux de laboratoire, assimile les notions théoriques vues et fait le lien entre chacune d’elles.

Session 5

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
601-AEA-AH Écriture et communication 2-2-2
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de la formation générale propre en français s'élabore en continuité avec les trois cours de français de la formation générale commune. Il est conçu de façon à s'ouvrir aux divers champs d'études des étudiants. Il s’inscrit également dans une perspective d’ouverture sur le monde et sur la diversité des cultures. Dans la logique du projet éducatif du Collège, il participe à la formation d’un citoyen responsable, dans une société en continuel devenir.
Le cours a pour objets d'étude privilégiés la théorie de la communication et des œuvres appartenant aux littératures étrangères, c'est-à-dire à des corpus autres que français et québécois. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l'étude.
Le cours amène l'étudiant à reconnaître le processus de la communication à l'œuvre dans différents types de discours littéraires ou non littéraires, d'ordre culturel ou d'un autre ordre. À cet égard, le cours permet à l'étudiant de fréquenter des œuvres issues des littératures étrangères. Les œuvres et les thèmes traités sont choisis notamment en fonction des regroupements de programmes : ainsi, dans le regroupement A, l'accent est mis sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et la réalité; dans le regroupement B, sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et l'idéologie; dans le regroupement C, sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le processus de création lui-même. Enfin, l'étudiant, placé dans des contextes d'interaction variés, est amené à produire différents types de discours organisés, écrits et oraux, du type informatif, incitatif ou expressif, élaborés à partir d'un plan - un enchaînement logique des idées en vue de la cohérence d'ensemble - et en fonction de la situation et de l'objectif de communication. Ces discours écrits et oraux permettront éventuellement à l’étudiant d’établir des liens entre le contenu littéraire du cours et son champ d’études.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : théorie de la communication : composantes du schéma de la communication, définition des six fonctions du langage, classement des messages oraux et écrits, caractéristiques de la communication orale et de l'expression écrite, etc.; lecture et analyse d'œuvres de la littérature étrangère: contexte sociohistorique des œuvres étudiées et contexte de communication, caractéristiques internes des œuvres, procédés d'écriture, thèmes, etc.; production et présentation de discours écrits et oraux du type informatif, critique ou expressif (plan de rédaction, respect de la situation et de l'objectif de communication, choix judicieux des moyens d'expression, précision et richesse du vocabulaire, etc.)

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit la présentation de la matière par l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans les travaux et exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité de produire différents types de discours écrits et oraux, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l'étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les textes au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l'étudiant porte une attention particulière à la qualité de l'expression.

COM-012 Cours complémentaire 2 2-1-3
109-103-MQ Activité physique et autonomie 1-1-1
PRÉALABLES ABSOLUS : 109-101-MQ, 109-102-MQ

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours termine la séquence des cours d’éducation physique.
Ce cours vise à amener l’étudiant à intégrer l’activité physique à son mode de vie et à faire de l’activité physique dans un contexte reflétant sa réalité sociale et environnementale, notamment par une meilleure connaissance des facteurs qui en facilitent la pratique. L’étudiant applique les acquis des deux premiers cours en faisant de l’activité physique dans une perspective de santé, d’une part, et en concevant, en exécutant et en évaluant un programme personnel d’activités physiques sous la supervision de son enseignant, d’autre part.
L’étudiant doit rechercher des solutions personnelles lui assurant un mieux-être durable et réaliser son programme à l’extérieur des heures de cours.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Durant les cours magistraux, l’étudiant suit les présentations des notions théoriques par l’enseignant sur les différentes notions théoriques, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés.
L’étudiant évalue d’abord ses possibilités et ses limites par rapport aux facteurs qui favorisent l’activité physique; ensuite, il établit ses priorités selon ses besoins, ses capacités, ses intérêts et ses facteurs de motivation. Enfin, il fixe les objectifs de son programme personnel en identifiant les critères de réussite et fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix, en respectant ses capacités et les règles de sécurité. Il doit, de plus, démontrer qu’il respecte une démarche visant l’efficacité de sa pratique, c’est-à-dire qui conduit à des effets bénéfiques sur la condition physique et à la maîtrise d’habiletés motrices.
En tenant un journal de bord, l’étudiant fait un compte rendu hebdomadaire des activités de son programme personnel, évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche, établit des liens significatifs entre les trois cours de la séquence et réfléchit à ses intentions de faire de l’activité physique régulièrement.
Hors classe, l’étudiant réalise les activités de son programme personnel en composant avec les contraintes qui sont associées à sa vie d’étudiant.

230-116-AH Applications topométriques (camp intensif) 1-2-3
PRÉALABLE ABSOLU : 230-152-AH
COREQUIS : 230-159-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l'étudiant réalise toutes les étapes nécessaires à la production d’un rapport et de la représentation planimétrique de propriétés.
Ce cours prend la forme d'un camp d'arpentage où les notions théoriques et pratiques vues dans les cours précédents sont mises à profit dans l'exécution complète d'un cas d'envergure. En début de session une période intensive de mesures sur le terrain (journées de travail de 8 heures) permet de réaliser tout le levé nécessaire. Par la suite, l’étudiant procède aux calculs et à l'analyse qui résultent de son levé pour produire les plans requis.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la maitrise des méthodes de travail et de la prise de notes sur le terrain?; l'utilisation efficace des logiciels de calculs?; la définition adéquate des limites des propriétés?; la production d'un rapport synthèse et la mise en plan requise à l'aide d'un logiciel de dessin assisté par ordinateur (DAO).

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend note des consignes relatives à l'exécution des différentes étapes menant à la réalisation complète du projet. Il participe aux échanges sur les difficultés rencontrées en cours de réalisation et fait rapport sur l'avancement du projet.
En période de laboratoire (camp intensif), l'étudiant procède à la cueillette d'informations, au traitement et à l’analyse des données, et produit un rapport synthèse complété d'une représentation graphique.
Comme travail personnel, l'étudiant complète ses travaux de laboratoire et rédige son rapport synthèse.
230-158-AH Photogrammétrie numérique 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-151-AH, 242-134-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant réalise un document cartographique simple par méthode photogrammétrique.
Ce cours permet d'appliquer à la réalisation d'un levé photogrammétrique les notions abordées dans le cours de Photogrammétrie.
Le cours amène l'étudiant à effectuer les différentes étapes requises à la réalisation d'un document cartographique, depuis l'identification des besoins à la confection du document.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la planification d'un levé photogrammétrique simple; le contrôle photogrammétrique?; l'orientation de modèles stéréoscopiques par le biais de l'aérotriangulation?; la saisie de données à l'aide d'un logiciel de stéréonumérisation et la représentation graphique de ces données à l'aide d'un logiciel.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend en note les explications fournies lors des exposés. Il explore les possibilités des équipements et des logiciels qui lui sont présentés, il participe aux échanges et effectue les exercices suggérés.
En période de laboratoire, l'étudiant réalise la planification d’un levé photogrammétrique simple, structure le contrôle photogrammétrique requis, réalise l'orientation des modèles stéréoscopiques et en valide les résultats à l’aide du rapport d’aérotriangulation, il procède au captage des données, il valide celles-ci et il génère sa représentation graphique.
Comme travail personnel, l’étudiant approfondit la matière vue en classe, complète les exercices entrepris en laboratoire et rédige les différents rapports exigés par l'enseignant.
230-159-AH Arpentage foncier 2 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-148-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant produit des documents fonciers et légaux sous la supervision de l’arpenteur-géomètre.
Durant ce cours, l’étudiant apprend à effectuer les recherches et obtenir la documentation pertinente à son mandat. Il prend les mesures adéquates au terrain. Il calcule, analyse et propose des solutions aux cas présentés. Il effectue la mise en plan et la rédaction du rapport concernant les travaux usuels d’arpentage foncier tout en s’assurant que les travaux qu’il exécute respectent les lois et les règlements en vigueur, en lien avec le mandat qui lui a été confié.
Les principaux éléments de contenu sont : la délimitation foncière dans un contexte de certificat de localisation, de piquetage, d’implantation et de bornage?et la conception des documents inhérents à ces opérations.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant complète la documentation qui accompagne le cours et participe à la solution de cas concrets.
En période de laboratoire, l’étudiant réalise les étapes des travaux usuels d’arpentage foncier dont : la recherche dans le registre foncier, la prise de mesures au terrain, les calculs et l’analyse, la production de rapports et de plans, le tout en conformité aux lois et règlements relatifs au droit foncier.
Comme travail personnel, l’étudiant assimile les notions théoriques vues en classe, fait le lien entre chacune d’elles, effectue des lectures s’il y a lieu, termine ses travaux de laboratoire et rédige ses rapports.
230-160-AH Cartographie thématique 2-3-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-149-AH, 230-153-AH, 201-146-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant produit des cartes thématiques à partir de données statistiques reliées à des phénomènes géolocalisés.
Ce cours qui suit la formation portant sur les systèmes d’information géographique (SIG) présente la démarche à suivre pour réaliser une carte thématique en insistant sur les modes de représentation des éléments et le processus de production de la carte.
Durant ce cours, l’étudiant planifie la production d’un document cartographique. Il définit l’échelle, les variables à représenter, les données à recueillir, leur traitement et leur structure. Il choisit le type de projection et définit les modes de représentation suivant les règles en sémiologie cartographique. L’étudiant procède à la mise en page, il valide le produit final et définit les paramètres d’impression.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les étapes de production d’une carte thématique?; les fournisseurs de données?; les échanges de fichiers et le traitement de données descriptives et géométriques?; les modes de représentation de l’information?; la mise en page?; les normes de production et les paramètres d’impression.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés théoriques et les démonstrations réalisés par l’enseignant. Il utilise le matériel pédagogique et effectue les exercices proposés.
En période de laboratoire, l’étudiant planifie la production des cartes thématiques dans un contexte spécifique. Il recherche les données pertinentes et effectue les traitements requis dans un système d’information géographique, un chiffrier et un gestionnaire de bases de données. Il définit ses éléments d’habillage et choisit les modes de représentation selon sa thématique. Il réalise le produit, procède à la mise en page, valide le résultat et définit les paramètres d’impression.
Comme travail personnel, l’étudiant étudie et résume, la matière vue en classe, lit des textes, effectue des recherches, complète ses travaux de laboratoire et prépare des rapports.
230-161-AH Géodésie 2-3-1
PRÉALABLE RELATIF : 230-153-AH, 230-156-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant applique les différents modes de mesure de précision utilisés en géodésie.
Ce cours constitue le premier de deux cours consacrés à l’établissement d’un réseau géodésique. Les compétences déjà acquises pour effectuer un levé sur le terrain y sont adaptées aux exigences de précision associées à la géodésie. Les bases de la géodésie, les travaux de précision et les systèmes de coordonnées utilisés sont expliqués. Le cours prépare ainsi l’étudiant à se familiariser avec les différents modes de mesure, les différents niveaux de précision afin de réaliser un levé géodésique formel dans le cadre du cours de Réseaux géodésiques.
Les principaux éléments de contenu sont : les modèles de représentation du globe?; les systèmes de coordonnées et les modes de localisation de points?; les techniques de positionnement par satellites?; les techniques de mesure conventionnelles par angles et distances?; le nivellement géométrique de précision?; les imprécisions associées au mode de mesure?; les types d’erreurs?; la propagation des erreurs?; l’ajustement et la calibration des appareils de mesure?; le traitement des données et l'analyse de précision.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend en note les explications fournies lors des exposés. Il explore les possibilités des équipements et des logiciels qui lui sont présentés, il participe aux échanges et effectue les exercices suggérés, s'il y a lieu.
En période de laboratoire, l'étudiant effectue des mesures sur le terrain suivant les normes en vigueur et il prend en note les observations ; il procède au traitement de ces données et en vérifie la validité. Il manipule des équipements conventionnels de précision, des récepteurs de type Global Navigation Satellite System (GNSS) et il utilise différents logiciels spécialisés.
Comme travail personnel, l’étudiant révise la matière, complète le travail entrepris en laboratoire et rédige les différents rapports exigés par l'enseignant.

Session 6

Code du cours Nom du cours Périodes / semaines
(C/L/T)
Tout développer / Tout réduire
230-133-AH Topométrie appliquée à la construction 2-3-2
PRÉALABLE ABSOLU : 230-152-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de cours, l’étudiant exécute des opérations de calculs et d’implantation dans le contexte de projets de construction.
Ce cours constitue le dernier cours de topométrie du programme. L'étudiant applique les notions et les techniques de réalisation de travaux de construction abordées dans les cours précédents. Le cours amène l'étudiant à seconder efficacement l’ingénieur ou l’arpenteur-géomètre dans la planification, la réalisation et la supervision de travaux de construction.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les levés sur le terrain associés à un projet de construction?; la modélisation numérique de terrain et ses applications (représentation graphique du relief, calcul de volumes, tracé de profils) ?; les caractéristiques géométriques d’un tracé routier (polygone de base, raccordements horizontaux, profil en long et sections transversales) ?; l’établissement d’un plan profil?; l’implantation d’un projet et la vérification des travaux sur le terrain.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend note des explications fournies lors des exposés. Il participe aux échanges et effectue les exercices suggérés, s'il y a lieu.
En période de laboratoire, l'étudiant effectue des levés topographiques et il procède à l'implantation d'éléments de construction. En salle informatique, à l'aide de logiciels spécialisés, l'étudiant traite les données du levé, il détermine les coordonnées des points et il établit un modèle de terrain à partir duquel il calcule des volumes et génère des profils. Il calcule les caractéristiques géométriques d'un tracé. Il produit des plans de modification de tracé et il génère des plans profils. Il solutionne des problèmes concrets liés au domaine de la construction.
Comme travail personnel, l’étudiant révise la matière, complète les travaux entrepris en laboratoire et rédige les différents rapports exigés par l'enseignant.
230-147-AH Réseaux géodésiques 2-3-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-161-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l'étudiant réalise l'ensemble des opérations relatives à l'établissement d'un réseau géodésique ou d'un canevas de points de contrôle photogrammétrique.
Ce deuxième cours consacré à l'établissement d'un réseau géodésique permet d'appliquer dans un contexte formel les techniques de mesure étudiées dans le cours de Géodésie et de valider chacune des étapes du travail en fonction des normes en vigueur.
Les principaux éléments de contenu sont : la classification des réseaux géodésiques ; les méthodes d'établissement des réseaux et les normes associées ; les principales étapes de réalisation d'un levé ; la planification des observations ; la reconnaissance sur le terrain?; la prise des mesures et la validation des observations; le traitement des données?; la détermination des coordonnées finales et l’analyse des résultats ainsi que la rédaction du rapport.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant prend en note les explications fournies par l'enseignant et il participe aux échanges sur l'avancement du projet.
En période de laboratoire, l'étudiant planifie les observations, il fait la reconnaissance sur le terrain; il prépare la fiche descriptive d'une station et il procède à la matérialisation des repères. Il effectue des mesures sur le terrain avec des récepteurs de type Global Navigation Satellite System (GNSS) selon les normes en vigueur ; il rédige le carnet de notes et valide les observations. À l'aide de logiciels spécialisés, il effectue les calculs associés aux mesures et il détermine les coordonnées finales des points du réseau. Il analyse la qualité des résultats et il rédige le rapport final.
Comme travail personnel, l’étudiant révise la matière, complète le travail entrepris en laboratoire et rédige les différents rapports exigés par l'enseignant.
230-162-AH Modélisation 3D 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-156-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant génère un modèle 3D permettant la visualisation et la représentation de différents phénomènes observés.
Dans ce cours, l’étudiant interprète et saisit des éléments physiques du territoire à partir des images aériennes et de données Light Detection and Ranging (LIDAR). Il apprend les différentes méthodes de confection d’un modèle 3D selon la source de données, à mieux visualiser l’espace 3D, à identifier les éléments requis pour effectuer une modélisation adéquate du phénomène analysé. L’étudiant applique la modélisation 3D dans divers contextes d’analyse spatiale par exemple : aspect du terrain naturel, bâtiments existants, projet de construction intégré dans son environnement, corridor routier, phénomène géologique et environnemental et documentation architecturale et archéologique.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : les modes de représentation 3D?; les technologies?; les méthodes de captage et les logiciels les supportant?; l’analyse et la validation des modèles?; les rendus avec texture?; la simulation et l’animation.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit les exposés théoriques (principes théoriques, procédures et commandes de logiciels), assiste aux présentations s'il y a lieu, et prend note des explications fournies pour la réalisation des travaux.
En période de laboratoire, l’étudiant s’approprie l’utilisation des logiciels. Il traite des données, confectionne des modèles en 3D et procède à des analyses en vue de résoudre des problèmes spécifiques.
Comme travail personnel, l'étudiant assimile les notions théoriques vues en classe, effectue des lectures, s'il y a lieu, complète ses travaux de laboratoire.
230-163-AH Diffusion de données géomatiques 1-3-1
PRÉALABLE RELATIF : 420-233-AH, 230-160-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant diffuse des produits géomatiques.
Dans ce cours de fin de programme, l’étudiant apprend à diffuser différents produits de la géomatique dans des contextes variés et en utilisant les principaux modes de communication disponibles. Il apprend et utilise la programmation et la terminologie dédiées au Web afin de créer des pages Web de diffusion de données géomatiques. Il déploie une carte dynamique sur un serveur. Il se familiarise aux différentes normes nationales et internationales reliées à la diffusion de données géomatiques. Il est sensibilisé à la nétiquette et à la dimension légale de la diffusion de produits géomatiques qu’un édimestre doit connaître. Il présente devant un auditoire la réalisation de son site Web.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l’ergonomie d’un site Web?; la terminologie du Web?; la programmation Web?; les cartes dynamiques?; la conception et la gestion d’un site Web?; les normes de diffusion dans le domaine de la géomatique (ISO)?; les implications légales de la diffusion d’information géographique?; la communication orale devant un auditoire.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assimile et complète les notes distribuées dans le cours, observe les démonstrations de l’enseignant, valide ses apprentissages en répondant à des questions à la fin de la période de théorie.
En période de laboratoire, l’étudiant réalise les travaux de laboratoire en utilisant les outils logiciels suggérés et la documentation appropriée.
Comme travail personnel, l’étudiant étudie et résume la matière vue en classe, recherche des solutions, termine ses travaux de laboratoire et prépare des rapports.
230-164-AH Documents cadastraux 2 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 230-157-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant produit des documents cadastraux identifiant le morcellement horizontal et vertical du territoire.
Durant ce cours, l’étudiant mesure, détermine et calcule le morcellement requis selon le contexte et, à l’aide de logiciels appropriés, il prépare les documents adéquats suivant les normes. De plus, il approfondit les notions apprises dans le premier cours de Documents cadastraux 1.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la recherche de l’information à caractère foncier?; l’identification de l’opération cadastrale requise pour le(s) lot(s) concerné(s)?; la prise de mesures; le calcul et l’analyse relatifs au morcellement?; la représentation des composantes du bien-fonds suivant les normes en vigueur; l’émission et l’archivage des documents sous forme de fichiers ou de plans selon le cas.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant s’approprie les notions théoriques des lois et normes régissant les différentes formes de morcellement du territoire et il participe à la solution de cas concrets présentés par l’enseignant.
En période de laboratoire, l’étudiant prend des mesures, confectionne les documents pertinents à la résolution des cas présentés, lesquels comportent un niveau croissant de difficultés.
Comme travail personnel, l’étudiant complète ses travaux de laboratoire, assimile les notions théoriques vues et fait le lien entre chacune d’elles.
230-165-AH Applications géomatiques 1-2-2
PRÉALABLE ABSOLU : tous les cours de la formation spécifique des sessions 1 à 5
COREQUIS : 230-166-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant accomplit toutes les opérations reliées aux systèmes d’information géographique et à leur diffusion.
Dans ce cours de dernière session, l’étudiant réalise un projet d’envergure en géomatique basé sur une situation réelle. Il effectue toutes les phases d’un projet : il analyse le problème, propose différentes approches, identifie et choisit les données ainsi que les applications déjà disponibles, le cas échéant, il adapte les outils nécessaires en développant de nouvelles applications logicielles et finalement il développe une solution adaptée aux contraintes. Ce cours est l’un des deux cours porteurs de l'épreuve synthèse du programme.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : l’intégration des étapes dans la gestion d’un projet?; l’analyse de besoins?; l’inventaire des outils existants?; la conception d’applications complémentaires?; l’établissement du calendrier et du coût de réalisation?; la constitution de banques d’information?; l’expérimentation?; la validation, la diffusion, la documentation et l’archivage des données et des applications.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant fait le point sur un projet avec l’enseignant, choisit et définit un projet. Il analyse les besoins et établit un échéancier. L’enseignant guide l’étudiant dans le développement de son projet.
En période de laboratoire, l’étudiant identifie et choisit les données et outils disponibles. Il utilise, adapte ou développe des outils si cela est nécessaire. Il importe et saisit les données pour constituer la base de données à référence spatiale. L’étudiant prépare un rapport de projet.
Comme travail personnel, l’étudiant fait les recherches nécessaires à son projet et exécute le travail.
230-166-AH Projets d'arpentage foncier 1-3-2
PRÉALABLE ABSOLU : tous les cours de la formation spécifique des sessions 1 à 5
COREQUIS : 230-165-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Au terme de ce cours, l’étudiant accomplit toutes les opérations reliées aux mandats d’arpentage foncier
Dans ce cours de dernière session, l’étudiant démontre la maîtrise des acquis de sa formation technique en solutionnant des cas concrets d'arpentage foncier. Il effectue toutes les opérations nécessaires pour résoudre les cas présentés et produit les documents requis en appliquant adéquatement les connaissances théoriques et pratiques. Ce cours est l’un des deux cours porteurs de l'épreuve synthèse du programme.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : la planification du travail à réaliser ; la recherche des informations pertinentes auprès des autorités ; le levé des marques d'occupation sur le terrain ; les calculs d’usage suite au levé d’arpentage ; la production d’un plan de calcul clair qui servira de base au processus décisionnel ; l'analyse foncière ; l'élaboration et la justification de la solution retenue ; la confection des plans appropriés et la rédaction des rapports afférents.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant approfondit l'étude des lois et normes en vigueur qui régissent la pratique professionnelle en participant, notamment, à la résolution de cas concrets présentés par l'enseignant.
En période de laboratoire, l’étudiant planifie et réalise chacune des activités requises pour l’exécution des mandats qui lui sont confiés (collecte de données, levés terrain, calculs, analyses, confection de plans, rédaction de rapport, pose de repères). Tout au long du cours, l'étudiant participe à des discussions en groupe faisant la synthèse des principaux problèmes rencontrés lors de l'exécution du mandat, il participe à l’élaboration des solutions et il ajuste adéquatement ses méthodes de travail afin de garantir la qualité des livrables.
Comme travail personnel, l'étudiant assimile les notions théoriques, fait le lien entre chacune d'elles et complète la présentation de ses travaux de laboratoire.