Jpo2019aut bloc
JOURNÉE PORTES OUVERTES LE 14 NOVEMBRE 2019 DE 14 H À 20 H

Les enseignants et les membres du personnel seront présents pour vous accueillir et vous informer sur nos programmes d’études. Au programme: visites guidées du Collège Ahuntsic, discussions avec nos enseignants et nos étudiants et présence sur place de conseillers d'orientation et d'aides pédagogiques individuelles.

>>> Je veux en savoir plus

500.AH
Études littéraires
Séjour d'études à l'étranger

Grille de coursÉtudes littéraires

Session 1
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-101-MQ 2-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude d’œuvres marquantes de la littérature française de la période du Moyen Âge jusqu'au siècle des Lumières et à l'analyse d'œuvres issues de deux époques et de deux genres littéraires. Au moins deux œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie.
Le cours permet à l’étudiant d’aborder des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, de les situer dans leur contexte sociohistorique et culturel et d’y repérer les principales manifestations thématiques et stylistiques. De plus, le cours amène progressivement l’étudiant à maîtriser les outils et méthodes d’analyse lui permettant de rédiger une analyse littéraire (ou un commentaire composé ou une explication de texte) conçue comme un texte organisé d’au moins 700 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, définition des principaux genres littéraires étudiés; notions d'analyse littéraire: composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de versification, schéma dramatique; méthodologie de l’analyse littéraire: plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Dans les travaux et exercices faits seul ou en équipe, il fait l’apprentissage des outils d’analyse littéraire, il s’approprie une démarche méthodologique rigoureuse et il utilise des stratégies de révision et de correction de son texte.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière à la qualité de l’expression.
340-101-MQ 3-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de philosophie veut habiliter l'étudiant à produire une argumentation rationnelle sur une question philosophique.
L’étudiant apprend à distinguer la philosophie du mythe, de la religion et de la science. Il prend connaissance du contexte où la philosophie a fait son apparition en Occident et s’approprie en partie l’héritage de la philosophie antique par la fréquentation de certains de ses auteurs les plus marquants.
Prenant ainsi connaissance de la façon dont les philosophes traitent de diverses questions, l’étudiant saisit l’actualité et la pertinence du questionnement philosophique au regard d’enjeux contemporains, en se livrant lui-même à cet exercice. Ce faisant, il apprend à formuler clairement des problèmes philosophiques et des thèses, à énoncer des arguments, des objections et des réfutations, afin d’évaluer ses raisonnements et ceux d’autrui.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points essentiels, participe aux échanges et fait, seul ou en équipe, des exercices de réflexion et d’analyse afin d’assimiler la matière et d’acquérir les habiletés requises pour l'atteinte des compétences visées.
De façon générale, les périodes de laboratoire servent à la pratique de l’argumentation sous différentes formes : rédactions, exposés, discussions ou débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, réalise divers exercices d’analyse, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux débats et discussions.
Au terme du cours, il rédige un texte argumentatif d’au moins 700 mots dans lequel il formule une thèse et des arguments, en référence à un ou des problèmes étudiés. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-101-MQ 1-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’éducation physique amène l’étudiant à analyser ses habitudes de vie, à apprécier son état de santé et à réaliser le rôle de l’activité physique et de saines habitudes de vie dans le maintien d’une bonne santé.
L’étudiant est amené à faire une réflexion personnelle où le jeu, le sport et l’activité physique en général sont appréhendés d’un point de vue critique, au regard de sa vie de jeune adulte.
L’étudiant doit expérimenter une ou quelques activités physiques et les mettre en relation avec ses capacités, ses besoins, sa motivation, ses habitudes de vie et les connaissances en matière de prévention, de manière à faire un choix pertinent et justifié d’activités physiques.
Cette pratique lui permet de consolider ses acquis théoriques, en lui donnant le goût d’aller plus loin dans l’exploration de ses capacités.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés : travaux en atelier, recherches personnelles, mises en situation, résolutions de problèmes, etc. De plus, l’étudiant fait les différents tests, prend les mesures pertinentes et en interprète les résultats.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Hors classe, l’étudiant fait les lectures obligatoires et complète les exercices suggérés. En fin de session, à la suite de l’évaluation personnelle de ses besoins, de ses capacités et de ses facteurs de motivation, l’étudiant justifie son choix de deux activités physiques favorisant sa santé.
520-108-AH 2-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Offert en début de formation, ce cours vise à cultiver le regard de l’étudiant par l’étude d’œuvres d’art issues de différentes périodes depuis l’Antiquité jusqu’aux Lumières. Il lui propose un premier contact avec l’histoire de l’art occidental et le familiarise à ses méthodes et à son langage. Cet examen de productions marquantes du domaine des arts visuels enrichit les notions littéraires acquises dans le cours Histoire de la littérature : de l’Antiquité aux Lumières enseigné à la même session et couvrant une chronologie analogue.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure de caractériser des œuvres d’art ancien. L’étudiant décrit d’abord les principales caractéristiques iconiques, formelles et socioculturelles des œuvres étudiées. Il associe ensuite ces caractéristiques au contexte historique auquel les œuvres appartiennent.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : les techniques de fabrication de l’œuvre d’art ancien (matériaux, supports); ses éléments iconiques (sujets, thèmes, genres); ses éléments formels (composition, espace, ligne, couleur, lumière, texture); ses fonctions et ses destinations; ses influences; ses repères chronologiques et géographiques; son contexte socioculturel. Ces éléments de contenu sont étudiés à partir d’une sélection d’œuvres de divers médiums de l’Antiquité, du Moyen Âge, de la Renaissance, du Baroque et des Lumières.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers pratiques proposés. Il procède à l’observation attentive et à la description de diverses œuvres d’art ancien.
Comme travail personnel, l’étudiant consulte les documents visuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il prend part aux visites dans les musées, les galeries et les autres lieux d’exposition et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant est appelé à faire des recherches d’informations, de textes et d’images en utilisant de façon appropriée les documents de référence suggérés.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
601-212-AH 2-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Offert en début de formation, ce cours permet à l’étudiant de découvrir de nombreuses œuvres majeures appartenant à tous les genres (roman, théâtre, poésie). L’étudiant pourra ainsi acquérir une vue d’ensemble de la littérature universelle selon un parcours chronologique des courants, des écoles et des tendances qui se situent entre l’Antiquité et le XVIIIe siècle. Cet examen de productions marquantes du champ littéraire s’enrichit des notions acquises dans le cours Histoire de l’art ancien donné à la même session et couvrant une chronologie analogue.
Au terme du cours, l’étudiant comprend les principales caractéristiques des courants littéraires qui jalonnent les périodes entre l’Antiquité gréco-latine et la Révolution française (1789). Il situe les différentes périodes historiques et décrit les éléments constitutifs des grands mouvements littéraires qui sont associés à ces périodes. L’étude des textes lui permet, d’une part, de définir les conditions d’émergence de ces courants en les inscrivant dans le contexte sociohistorique et, d’autre part, d’expliquer les phénomènes de continuité et de rupture qui caractérisent leur évolution.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : les grands auteurs et les grands genres littéraires de l’Antiquité grecque, du Moyen Âge, de la Renaissance, de la période baroque, du classicisme et des Lumières.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés, d’une part, à dresser un inventaire représentatif des éléments caractéristiques des différents mouvements littéraires et, d’autre part, à établir une corrélation entre ces mouvements et leur société d'appartenance.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations et fait de courts travaux. Enfin, tout au long du cours, il réalise un dossier de synthèse qui vise à rassembler les connaissances acquises pendant la session.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
601-217-AH 1-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant de vivre des expériences liées à la vie culturelle montréalaise, selon les quatre grands champs artistiques, soit les arts visuels, les arts du spectacle, le cinéma et la littérature. Le cours peut comporter des sorties (musée, théâtre, etc.), des visites guidées, des rencontres avec des artisans et des diffuseurs, etc. Mis en contact avec diverses institutions culturelles, l’étudiant, en respectant une méthode de recherche appropriée, apprend à reconnaître l’influence des agents culturels sur la production des œuvres.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’expliquer les enjeux que soulève la culture nationale actuelle. Par l’étude d’objets culturels importants, par la reconnaissance d’institutions marquantes et du rôle de l’État, il cerne les ruptures et les continuités au regard des formes d’expression et des thèmes propres à la culture québécoise. Il est en contact avec des organismes où évoluent des auteurs et des artistes (théâtres, salles de concert, revues, maisons d’édition, etc.) dans le but d’expliquer les conditions de production et de diffusion des œuvres. De plus, il applique une méthode de travail, acquiert un vocabulaire spécifique à l’analyse d’un objet culturel, et utilise des instruments de recherche qui lui permettent d’établir des sources documentaires pertinentes.
Les principaux éléments de contenu sont : portrait des différentes institutions culturelles (les théâtres, les musées…) ; rôle et influence des principaux agents culturels (éditeurs, galeristes…) ; modes de financement et de production des œuvres ; histoire québécoise des champs culturels (littérature, cinéma, arts de la scène, arts visuels) ; les notions méthodologiques nécessaires à la rédaction de différents types de travaux spécifiques aux études littéraires (recherche documentaire en bibliothèque, convention bibliographique, médiagraphie, compte rendu critique, bon usage de la citation, présentation des travaux).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés à consolider sa maîtrise des notions méthodologiques (utilisation efficace des outils de recherche, des services de référence et d’une méthode de travail appropriée).
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires et des œuvres théoriques au programme. Il rencontre des personnes ressources animant la vie culturelle de la métropole. Il assiste à des spectacles, visite des lieux de diffusion et de documentation, et prend contact avec différents médias culturels. Il réalise des travaux et exercices (recherche, compte rendu, synthèse, etc.) concernant les textes étudiés, les lieux culturels visités et les spectacles auxquels il a assisté. Il doit aussi constituer un dossier de recherche sur une institution culturelle montréalaise reconnue. Enfin, les résultats de ce dossier de recherche feront l’objet d’une présentation orale.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
601-221-AH 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
La relation qu’entretient la ¬littérature avec les autres arts est riche et complexe ; elle tourne principalement autour de la question de l’adaptation. Le cinéma et, bien avant lui, la peinture et la musique ont puisé abondamment dans la matière littéraire. Chaque art possède son langage propre. Ainsi, la transposition à l’écran, à la peinture ou à l’opéra du texte littéraire représente un phénomène majeur que l’étudiant est amené à étudier.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure de distinguer la spécificité du langage littéraire et celle d’autres procédés d’expression artistique. Par l'étude d’œuvres littéraires dans leur rapport aux autres arts (la peinture, la musique et le cinéma), l’étudiant décrit le passage d'une forme à une autre, et relève les éléments que retient, modifie ou élimine l'adaptateur quand vient le temps de transformer un roman, un poème ou une pièce de théâtre. À partir d’un corpus choisi, il définit les principes qui président à la création de toiles, de spectacles et de films célèbres inspirés d'œuvres littéraires. Il est aussi amené à examiner les enjeux esthétiques et sociaux de l’adaptation. Enfin, le cours comporte une partie « création » axée sur l'adaptation cinématographique, qui vise à initier l’étudiant aux rudiments de l’écriture scénaristique.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : les spécificités du langage littéraire ; les principes de l’adaptation en arts visuels, en arts de la scène, au cinéma ; les rudiments de l’écriture scénaristique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste aux présentations magistrales de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il assiste aussi à diverses projections d’œuvres picturales, filmiques et musicales. Il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés à faire une analyse comparative, en fonction de la théorie vue en classe, entre une œuvre littéraire et une autre œuvre qui s’en inspire, qu’elle soit picturale, filmique ou musicale. De plus, ce cours possède un volet création : l’étudiant effectue, seul ou en équipe, des exercices qui lui permettent de maîtriser les règles fondamentales de l’écriture scénaristique.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires et des œuvres théoriques au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations, fait de courts travaux et visionne des films. Il doit aussi, dans le cadre d’un travail de création, produire un bref scénario à partir d’une œuvre littéraire.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
Session 2
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-102-MQ 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU: 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude des représentations du monde contenues dans des œuvres marquantes de la littérature française des XIXe et XXe siècles. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Les textes étudiés sont issus d’au moins trois périodes ou courants littéraires. Une œuvre supplémentaire pourrait appartenir au corpus de la littérature francophone (en excluant toutefois la littérature québécoise).
Le cours permet à l’étudiant d’étudier des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, en les situant dans leur contexte sociohistorique et culturel, et en les expliquant en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. En même temps, le cours amène l’étudiant à consolider sa maîtrise des outils d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation explicative conçue comme un texte organisé d’au moins 800 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, rapport entre le réel, le langage et l’imaginaire; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de la théorie du récit; méthodologie de la dissertation explicative : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans des travaux et des exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences méthodologiques propres à la dissertation de même qu’à la qualité de la langue.
340-102-MQ 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU: 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à comprendre, situer et comparer diverses conceptions de l’être humain, surtout modernes et contemporaines, de manière à ce qu’il développe une position critique à leur égard. L’étudiant investit dans sa réflexion sur l'humain les capacités à argumenter qu'il a acquises dans le cours « Philosophie et rationalité ».
Le cours explore la question de l'être humain sous l'angle de problèmes actuels et de thèmes universels dont voici quelques exemples : sens et non-sens de l'existence; nature et culture; corps, désirs, pulsions et raison; raison et folie, liberté et déterminisme; individu et société. L'étudiant dégage des conceptions étudiées les conséquences pour la pensée et l'action.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse et de critique.
Au terme du cours, l’étudiant rédige une dissertation d’un minimum de 800 mots dans laquelle il élabore une position critique et argumentée à l'égard d'au moins une conception étudiée. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-102-MQ 0-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’éducation physique permet à l’étudiant de s’engager dans une démarche personnelle qui lui donne le goût et le plaisir de l’activité physique et qui sollicite son sens des responsabilités et sa capacité de se prendre en main.
L’étudiant doit se fixer des objectifs d’apprentissage moteurs et affectifs accessibles, lui permettant d’atteindre un certain niveau de réussite. L’efficacité intègre donc les notions de succès, de respect des capacités de chacun et de régularité dans la pratique de l’activité physique. Ce cours permet à l’étudiant d’expérimenter systématiquement une démarche par objectifs, avec obligation de résultats, axée sur l’amélioration de ses habiletés et de ses attitudes.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’étudiant évalue d’abord ses forces et ses faiblesses en regard des habiletés et des attitudes exigées par l’activité physique qu’il a choisie. Ensuite, il formule ses objectifs personnels par rapport à ces habiletés et à ces attitudes et identifie les critères de réussite. Enfin, l’étudiant fait un choix judicieux des moyens qui lui permettront d’atteindre ses objectifs. En tenant un journal de bord, il évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix en recherchant l’efficacité selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant complète les apprentissages réalisés en classe dans le but d’améliorer son efficacité et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en début de session.
520-109-AH 2-1-3
PRÉALABLE RELATIF : 520-108-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce second cours d’histoire de l’art consolide et affine la démarche d’analyse de l’œuvre d’art initialement explorée dans le cours Histoire de l’art ancien. S’articulant autour d’un corpus varié d’œuvres occidentales du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle, il met en lumière les éléments déterminants qui forgent le concept de modernité en arts visuels. Offert de concert avec le cours Histoire de la littérature : du romantisme à aujourd’hui, il relie les grandes idées de la modernité artistique aux enjeux littéraires de la même période.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’expliquer les principales caractéristiques iconiques, formelles et socioculturelles d’œuvres d’art moderne. L’étudiant associe d’abord ces différentes caractéristiques au contexte historique des œuvres étudiées, afin de comparer par la suite les œuvres entre elles.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : les techniques de fabrication de l’œuvre d’art moderne (matériaux, supports); ses éléments iconiques (sujets, thèmes, genres); ses éléments formels (composition, espace, ligne, couleur, lumière, texture); ses fonctions et ses destinations; ses influences; ses repères chronologiques et géographiques; son contexte socioculturel. Ces éléments de contenu sont étudiés à partir d’une sélection d’œuvres de divers médiums du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers pratiques proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de diverses œuvres d’art moderne.
Comme travail personnel, l’étudiant consulte les documents visuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il prend part aux visites dans les musées, les galeries et les autres lieux d’exposition, et il rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant est appelé à faire des recherches d’informations, de textes et d’images en utilisant de façon appropriée les documents de référence suggérés.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
601-213-AH 2-1-3
PRÉALABLE RELATIF : 601-212-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours s’inscrit en continuité avec le cours Histoire de la littérature : de l’Antiquité aux Lumières et, ce faisant, poursuit l’objectif de fournir à l’étudiant une culture littéraire significative par la lecture d’œuvres majeures appartenant à tous les genres (roman, théâtre, poésie). L’étudiant pourra ainsi acquérir une vue d’ensemble de la littérature universelle selon un parcours chronologique des courants, des écoles et des tendances qui ont participé au développement de la modernité et de la postmodernité. Offert de concert avec le cours Histoire de l’art moderne, il permet donc de relier les enjeux de l’art moderne à ceux de la littérature appartenant à la même période.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’expliquer les principales caractéristiques des courants littéraires qui jalonnent les XIXe et XXe siècles. Il situe les périodes historiques et décrit les éléments constitutifs des grands mouvements littéraires qui sont associés à ces périodes. L’étude des textes lui permet, d’une part, de définir les conditions d’émergence de ces courants en les inscrivant dans leur contexte sociohistorique et, d’autre part, de comprendre les phénomènes de continuité et de rupture qui caractérisent leur évolution.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : le romantisme, le réalisme, le symbolisme, les avant-gardes littéraires du XXe siècle, la littérature engagée et la littérature postmoderne.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés, d’une part, à dresser un inventaire représentatif des éléments caractéristiques des différents mouvements littéraires et, d’autre part, à établir une corrélation entre ces mouvements et leur société d'appartenance.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations et fait de courts travaux. Enfin, tout au long du cours, il réalise un dossier de synthèse qui vise à rassembler les connaissances acquises pendant la session.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
601-218-AH 2-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
De tous les genres littéraires, la poésie est certainement l’un des plus anciens d’entre eux. Aussi la forme poétique offre-t-elle au cours de l’histoire des orientations très variées. Par la lecture d’œuvres poétiques marquantes (principalement de langue française), l’étudiant apprend à distinguer les différents éléments constitutifs du langage poétique, en disposant d’une approche théorique précise.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’analyser le langage poétique tel qu’il a évolué au cours des siècles. Disposant d’une connaissance appropriée des principes de prosodie, de versification et de composition, l’étudiant distingue les différentes formes poétiques, explique les techniques, les procédés d’expression, les codes et les conventions qui leur sont associés, ainsi que les réformes et les innovations formelles qui ont permis de redéfinir la poésie durant la modernité. L’étudiant applique une approche stylistique des poèmes à l’étude qui lui permet de mettre en relation la signification du poème avec les phénomènes rythmiques, sonores, structurels et sémantiques qui y sont à l’œuvre. À l’aide de ce modèle d’analyse, il peut ainsi élaborer une interprétation cohérente et énoncer un jugement critique pertinent. Enfin, il est amené à exploiter certains éléments constitutifs du langage poétique dans un concept de création.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : les différentes conceptions de la poésie ; le vocabulaire propre au genre poétique (la prosodie, la versification) ; les procédés stylistiques (le rythme, la rime, l’allitération, l’assonance, les figures de style) ; les genres et les formes poétiques (le sonnet, le calligramme, la poésie en prose) ; les courants de la poésie traditionnelle ; la poésie moderne (les innovations formelles ; la subversion des codes et des conventions ; les redéfinitions de la poésie).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés à consolider sa compréhension des notions théoriques et à utiliser les outils d’analyse vus en classe.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires et des œuvres théoriques au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations et fait des travaux d’analyse en respectant la méthode théorique privilégiée en classe. Ce cours comporte aussi un volet « création » : l’étudiant effectue des exercices d’écriture qui lui permettront de mettre en pratique certains procédés stylistiques et certaines formes poétiques.
En tout temps, il porte une attention particulière à la langue écrite.
601-222-AH 2-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Parallèlement au cours consacré à l’étude de la poésie, ce cours se penche sur un autre genre littéraire : le théâtre. Il propose un survol de l’évolution du genre dramatique, tant sous sa forme textuelle que sous celle de la représentation théâtrale. En abordant des œuvres marquantes de la dramaturgie internationale (principalement européenne et états-unienne) d’époques et de domaines culturels diversifiés, l’étudiant apprend à distinguer les éléments constitutifs du langage théâtral, en disposant d’une approche théorique précise.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’analyser le texte dramatique tel qu’il a évolué au cours des siècles. Il distingue les différentes formes théâtrales (tragédie, comédie, drame, etc.), explique les techniques, les procédés d’expression, les codes et les conventions qui leur sont associés, ainsi que les réformes et les innovations formelles qui ont permis de redéfinir le théâtre durant la modernité. L’étudiant adopte un point de vue théorique fondé sur différents modèles d’analyse : la sémiotique du spectacle, les différentes esthétiques du jeu et de la mise en scène, l’approche sociohistorique. À l’aide de ces modèles d’analyse, il peut ainsi élaborer une interprétation cohérente et énoncer un jugement critique pertinent. Enfin, l’étudiant applique certaines notions théoriques liées au spectacle, puisqu’il est amené à élaborer une mise en lecture publique de textes dramatiques québécois contemporains présentée sur la scène d’un théâtre professionnel montréalais.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : la tragédie grecque ; le théâtre shakespearien ; le théâtre du XXe siècle ; le vocabulaire propre aux genres dramatiques ; les spécificités du texte dramatique (temps, espace, action, personnage) ; l’écriture dramatique (procédés comiques et dramatiques) ; la dramaturgie (structure dramatique, intrigue, fable) ; la scénographie (modèles scéniques, décors, costumes, accessoires) ; les théories du jeu et de la mise en scène.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés à consolider sa compréhension des notions théoriques et à utiliser les outils d’analyse vus en classe.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations et fait des travaux d’analyse en respectant la méthode théorique privilégiée en classe. De plus, il assiste à des représentations théâtrales qui font l’objet d’analyse. Enfin, il participe à l’élaboration d’une mise en lecture de textes dramatiques québécois en vue d’une lecture publique.
En tout temps, il porte une attention particulière à la langue écrite.
Session 3
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-103-MQ 3-1-4
PRÉALABLES ABSOLUS: 601-101-MQ, 601-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude de la littérature québécoise, surtout celle du XXe siècle, et fait ressortir les liens entre la littérature et la société. Au moins trois œuvres intégrales marquantes sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Le cours aborde, comme les deux précédents, les genres du récit, du théâtre et de la poésie et accorde une attention spéciale à l’essai sous forme d’extrait(s) ou d’œuvres complètes.
Le cours permet à l’étudiant de situer des œuvres de la littérature québécoise dans leur contexte sociohistorique et culturel, de les confronter au discours idéologique de leur temps et de les interpréter en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. L’étudiant peut ainsi comparer des œuvres et y relever des ressemblances et des différences significatives. En même temps, le cours amène l’étudiant à approfondir ses connaissances littéraires, à développer son regard critique et à mieux maîtriser la démarche d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation critique conçue comme un texte organisé d’au moins 900 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants: tendances de la littérature québécoise; contexte des œuvres étudiées; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture, notions spécifiques aux genres étudiés; méthodologie de la dissertation critique : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), justification du point de vue critique, choix pertinent des critères de comparaison, des arguments et des exemples, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, utilisation du vocabulaire propre à l’étude littéraire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit l’exposé magistral de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux discussions. Il est appelé, dans des travaux et exercices faits seul ou en équipe, à s’approprier une démarche critique rigoureuse témoignant de sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences propres à la dissertation critique de même qu’à la qualité de l’expression.
109-103-MQ 1-1-1
PRÉALABLES ABSOLUS: 109-101-MQ, 109-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours termine la séquence des cours d’éducation physique.
Ce cours vise à amener l’étudiant à intégrer l’activité physique à son mode de vie et à faire de l’activité physique dans un contexte reflétant sa réalité sociale et environnementale, notamment par une meilleure connaissance des facteurs qui en facilitent la pratique. L’étudiant applique les acquis des deux premiers cours en faisant de l’activité physique dans une perspective de santé, d’une part, et en concevant, en exécutant et en évaluant un programme personnel d’activités physiques sous la supervision de son enseignant, d’autre part.
L’étudiant doit rechercher des solutions personnelles lui assurant un mieux-être durable et réaliser son programme à l’extérieur des heures de cours.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Durant les cours magistraux, l’étudiant suit les présentations des notions théoriques par l’enseignant sur les différentes notions théoriques, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés.
L’étudiant évalue d’abord ses possibilités et ses limites par rapport aux facteurs qui favorisent l’activité physique; ensuite, il établit ses priorités selon ses besoins, ses capacités, ses intérêts et ses facteurs de motivation. Enfin, il fixe les objectifs de son programme personnel en identifiant les critères de réussite et fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix, en respectant ses capacités et les règles de sécurité. Il doit, de plus, démontrer qu’il respecte une démarche visant l’efficacité de sa pratique, c’est-à-dire qui conduit à des effets bénéfiques sur la condition physique et à la maîtrise d’habiletés motrices.
En tenant un journal de bord, l’étudiant fait un compte rendu hebdomadaire des activités de son programme personnel, évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche, établit des liens significatifs entre les trois cours de la séquence et réfléchit à ses intentions de faire de l’activité physique régulièrement.
Hors classe, l’étudiant réalise les activités de son programme personnel en composant avec les contraintes qui sont associées à sa vie d’étudiant.
COM-011 Cours complémentaire 1 2-1-3
604-EN1-MQ 2-1-3
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
601-214-AH 1-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
C’est fort de ses lectures, de son bagage culturel et de son expérience de vie que l’étudiant peut ici s’engager, de façon dirigée, dans l’aventure de la création littéraire. Sous la forme d’un atelier, ce cours propose l’exploration de différents procédés d’écriture qui permettent à l’étudiant de découvrir son potentiel créateur et de mesurer ainsi le plaisir que lui procure l’écriture. Une étroite relation de continuité unit ce cours à celui qui aura lieu à la session suivante : Production théâtrale.
Au terme de ce premier cours, tout entier consacré à la création, l’étudiant applique diverses techniques d’écriture l’amenant à produire de courtes œuvres. Invité à concevoir des projets d’écriture, l’étudiant doit mettre en pratique des connaissances stylistiques et formelles dans le but de créer divers effets littéraires, tout en ayant le souci d’accorder la forme et le sens. Divers genres littéraires sont pratiqués, aussi bien les textes poétique, narratif que dramatique, et l’étudiant tient compte des caractéristiques propres à chacun des genres. La lecture d’œuvres théoriques et d’essais d’écrivains sur l’écriture accompagne la réflexion de l’étudiant sur son propre processus créateur qu’il est amené à commenter.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : les étapes du processus créateur ; les techniques de l’écriture poétique, de l’écriture narrative et de l’écriture dramatique ; les contraintes formelles ; les différents imaginaires et conceptions de la création littéraire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il participe aussi à des rencontres avec des créateurs. Il fait différents exercices d’écriture et produit de courts textes qui lui permettent d’utiliser efficacement des procédés ou des techniques de création. Ces textes sont soumis à la lecture critique de l’enseignant et parfois du groupe. Enfin, quelques semaines sont consacrées à un projet commun qui mobilise les efforts de toute la classe : l’écriture d’un spectacle littéraire qui sera réalisé au cours de la session suivante, dans le cadre du cours Production théâtrale.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des textes littéraires et des essais portant sur la création au programme. Il produit de courtes œuvres dans lesquelles il justifie de manière pertinente l’existence de liens entre les procédés employés et le sens produit. Il observe et commente son processus créateur. Il assiste à des manifestations culturelles liées à la création littéraire. Il produit un texte dramatique s’inscrivant dans le projet théâtral prévu à la session suivante.
En tout temps, il porte une attention particulière à la langue écrite.
601-216-AH 2-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Depuis plus de deux siècles, le roman s’est imposé comme un genre littéraire dominant dans la littérature occidentale. Son développement est riche et complexe, ses techniques narratives diverses, les sous-genres nombreux. Par l’analyse de textes romanesques tirés d’époques et de corpus variés, l’étudiant apprend à distinguer les différents éléments constitutifs du genre romanesque, en disposant d’une approche théorique précise.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’analyser la forme romanesque telle qu’elle a évolué au cours des siècles. L’étudiant établit les grandes lignes de son évolution, explique les techniques, les procédés d’expression, les codes et les conventions qui leur sont associés, ainsi que les réformes et les innovations formelles qui ont permis de redéfinir le roman durant la modernité. L’étudiant applique une approche narratologique des œuvres à l’étude qui lui permet de mettre en relation l’intention de sens avec les différentes techniques adoptées par les romanciers. À l’aide de ce modèle d’analyse, il peut ainsi élaborer une interprétation cohérente et énoncer un jugement critique pertinent.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : les différentes conceptions du roman ; la genèse du roman moderne ; les genres et les formes romanesques (le roman philosophique, le roman d’apprentissage, le roman-feuilleton…) ; les courants du roman traditionnel ; le roman moderne (les innovations formelles ; la subversion des codes et des conventions) ; le personnage romanesque et le schéma narratif ; les modes narratifs (les différentes focalisations, les différents types de narrateur, le temps narratif).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés à consolider sa compréhension des notions théoriques et sa maîtrise des outils d’analyse vus en classe.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires et des œuvres théoriques au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations et fait des travaux d’analyse en respectant la méthode théorique privilégiée en classe.
En tout temps, il porte une attention particulière à la langue écrite.
601-219-AH 2-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de troisième session propose à l’étudiant d’approfondir une thématique littéraire. L’étudiant est aussi amené à démarrer son projet de fin d’études qui se déroule à la quatrième session.
Au terme du cours, l’étudiant peut analyser un ensemble d’œuvres réunies autour d’une thématique commune. Cette approche thématique lui permet d’établir des liens entre différentes œuvres littéraires appartenant à tous les genres (roman, théâtre, poésie) et issues d’époques variées. Il est amené à contextualiser, à caractériser et à commenter ces œuvres en fonction du thème littéraire qui fera l’objet de son étude. L’étudiant est aussi invité à amorcer son projet de fin d’études en prévision du cours Revue littéraire, porteur de l’épreuve synthèse de programme, entreprenant une intégration personnelle de ses acquis en Études littéraires.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : un thème (les passions fatales, la révolte, l’apocalypse…) ; la révision des acquis en Études littéraires (connaissances littéraires et théoriques ; compétences analytiques et rédactionnelles).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés à consolider son intégration des notions théoriques et sa maîtrise des outils d’analyse vus en classe. En collaboration avec le groupe, il détermine le thème qui fera l’objet de la revue littéraire Horizons, dans le cadre du projet de fin d’études.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires et des œuvres théoriques au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations et fait de courts travaux d’analyse en respectant la méthode théorique privilégiée en classe. En prévision du projet de fin d’études, il doit déterminer l’œuvre ou les œuvres dont il fera l’analyse, les lire, établir une bibliographie commentée et faire des lectures préparatoires en vue de la rédaction d’un plan de rédaction.
En tout temps, il porte une attention particulière à la langue écrite.
601-223-AH 2-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les mythes forment une sorte de fonds collectif inséparable de la production littéraire. Si la littérature sert à conserver les mythes, elle permet aussi d’en fabriquer. Dans ce cours, l’étudiant est appelé à analyser les grands mythes de la culture occidentale et leurs représentations dans la littérature et les arts. Il traite autant des principaux récits et personnages des mythologies gréco-romaine et biblique (les mythes fondateurs) que des mythes proprement littéraires.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’analyser des reprises littéraires de divers mythes. À partir d’œuvres appartenant à divers genres (poésie, récit, théâtre), à des cultures variées (grecque, latine, anglo-saxonne, germanique, américaine ou québécoise) et à des périodes marquantes (de l’Antiquité à aujourd’hui), l’étudiant observe les modifications qu’un mythe subit en fonction du contexte de création et de réception de l’œuvre qui en fait l’adaptation. Il dégage aussi le sens des ressemblances et des différences avec d’autres reprises du même mythe. Pour approfondir sa réflexion sur la postérité des grands mythes, sur leur caractère transdisciplinaire aussi bien qu’universel, il commente des œuvres appartenant à d’autres domaines artistiques (peinture, sculpture, musique, cinéma).
Les principaux éléments de contenu du cours sont : les grands personnages et récits des mythologies gréco-romaine et biblique ; des figures mythiques proprement littéraires (Faust, Don Quichotte, Robinson Crusoé, etc.) ; des figures archétypales (le Père, le Double, l’Autre, etc.).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. Il assiste aussi à diverses projections d’œuvres picturales, filmiques et musicales. En atelier, il effectue, seul ou en équipe, des travaux et des exercices destinés à consolider sa compréhension des notions théoriques et sa maîtrise des outils d’analyse vus en classe.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des œuvres littéraires et des œuvres théoriques au programme, étudie la matière vue en classe en prévision des évaluations et fait de travaux d’analyse en respectant la méthode théorique privilégiée en classe.
En tout temps, il porte une attention particulière à la langue écrite.
Session 4
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-AEC-AH 2-2-2
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de la formation générale propre en français s'élabore en continuité avec les trois cours de français de la formation générale commune. Il est conçu de façon à s'ouvrir aux divers champs d'études des étudiants. Il s’inscrit également dans une perspective d’ouverture sur le monde et sur la diversité des cultures. Dans la logique du projet éducatif du Collège, il participe à la formation d’un citoyen responsable, dans une société en continuel devenir.
Le cours a pour objets d'étude privilégiés la théorie de la communication et des œuvres appartenant aux littératures étrangères, c'est-à-dire à des corpus autres que français et québécois. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l'étude.
Le cours amène l'étudiant à reconnaître le processus de la communication à l'œuvre dans différents types de discours littéraires ou non littéraires, d'ordre culturel ou d'un autre ordre. À cet égard, le cours permet à l'étudiant de fréquenter des œuvres issues des littératures étrangères. Les œuvres et les thèmes traités sont choisis notamment en fonction des regroupements de programmes : ainsi, dans le regroupement A, l'accent est mis sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et la réalité; dans le regroupement B, sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et l'idéologie; dans le regroupement C, sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le processus de création lui-même. Enfin, l'étudiant, placé dans des contextes d'interaction variés, est amené à produire différents types de discours organisés, écrits et oraux du type informatif, incitatif ou expressif, élaborés à partir d'un plan - un enchaînement logique des idées en vue de la cohérence d'ensemble - et en fonction de la situation et de l'objectif de communication. Ces discours écrits et oraux permettront éventuellement à l’étudiant d’établir des liens entre le contenu littéraire du cours et son champ d’études.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : théorie de la communication ( composantes du schéma de la communication, définition des six fonctions du langage, classement des messages oraux et écrits, caractéristiques de la communication orale et de l'expression écrite, etc) ; lecture et analyse d'œuvres de la littérature étrangère (contexte sociohistorique des œuvres étudiées et contexte de communication, caractéristiques internes des œuvres, procédés d'écriture, thèmes, etc) ; production et présentation de discours écrits et oraux, du type informatif, critique ou expressif (plan de rédaction, respect de la situation et de l'objectif de communication, choix judicieux des moyens d'expression, précision et richesse du vocabulaire, etc).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit la présentation de la matière par l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans les travaux et les exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité de produire différents types de discours écrits et oraux, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l'étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les textes au programme, et fait des travaux. Dans les travaux, l'étudiant porte une attention particulière à la qualité de l'expression.
340-AEC-AH 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à discerner entre les dimensions éthique et politique des problèmes de la vie contemporaine et à porter à leur égard un jugement critique autonome. À cette occasion, il se familiarise avec les notions de base de la philosophie morale ainsi qu’avec des théories et des thèmes de la philosophie politique dont voici quelques exemples : pouvoir, justice, libéralisme, relativisme, utilitarisme, universalisme, rationalisme et humanisme.
Prenant ainsi connaissance de la pertinence du questionnement philosophique sur l’action individuelle et collective, il s’exerce à formuler des questions éthiques et politiques relatives à des enjeux et des débats actuels en lien, par exemple, avec l’environnement, le multiculturalisme, la laïcité, les droits de l’homme ou le progrès technologique, et à défendre une position éclairée et argumentée à propos des problèmes qu’elles soulèvent. Il applique à des situations choisies, notamment dans son champ d’études, les notions et les théories appropriées.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés ou à des débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse ou de critique.
Au terme du cours, il rédige une dissertation d’un minimum de 900 mots, dans laquelle il justifie une position critique à propos d’une situation problématique en proposant diverses actions possibles à entreprendre, à la lumière des théories philosophiques étudiées. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
COM-012 Cours complémentaire 2 2-1-3
604-CCC-AH Anglais ensemble 2 famille C 2-1-3
520-110-AH 2-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours s’intéresse aux arts visuels du milieu du XXe siècle à nos jours à partir d’une approche thématique. À la suite d’une présentation des enjeux déterminants de la période contemporaine, il explore une pluralité de pratiques artistiques contemporaines traitant de mêmes sujets afin de mettre en lumière leur diversité culturelle. Les thèmes abordés varient en fonction de l’actualité artistique. Ce cours de dernière session permet également d’ouvrir les horizons de l’étudiant, en l’initiant à la littérature spécialisée en art contemporain.
Au terme du cours, l’étudiant est en mesure d’interpréter les spécificités culturelles d’œuvres d’art contemporain. Il explique, dans un premier temps, les principales caractéristiques contemporaines en arts visuels et analyse ensuite des œuvres d’art contemporain de cultures diverses.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : la notion d’art contemporain, les concepts, d’interdisciplinarité et de mondialisation; l’émergence de nouveaux matériaux et de nouvelles pratiques artistiques; la remise en question des notions d’artiste, d’objet d’art, de lieu d’exposition et de spectateur; le changement de paradigme de l’art; la littérature artistique contemporaine (monographies, catalogues d’exposition, livres d’artiste, etc.), et ses lieux de diffusion; la contextualisation géographique et socioculturelle des œuvres étudiées ainsi que leur analyse formelle, iconique et thématique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers pratiques proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de diverses œuvres d’art contemporain.
Comme travail personnel, l’étudiant consulte les documents visuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il prend part aux visites dans les musées, les galeries et les autres lieux d’exposition, et il rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant est appelé à faire des recherches d’informations, de textes et d’images en utilisant de façon appropriée les documents de référence suggérés. Il utilise les ressources des lieux de diffusion physiques et virtuels de la littérature artistique contemporaine.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
601-215-AH 1-3-3
PRÉALABLE ABSOLU : 601-214-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours consacré à la création s’inscrit en continuité avec le cours Atelier d’écriture et prolonge également l’expérience de la lecture publique offerte dans le cadre du cours Étude du théâtre, qui a lieu en deuxième session. Ce cours vise à exploiter divers procédés et techniques dans le cadre d’un projet de création, plus spécifiquement en réalisant un projet théâtral d’envergure dont le but est de le plonger, par une expérience concrète, dans des contextes de production.
Au terme de ce cours, l’étudiant aura exploré les différentes facettes d’une production d’une grande ampleur, depuis la conception du projet jusqu’à sa diffusion, en passant par toutes les phases de sa mise en œuvre. L’élaboration de ce spectacle s’achève par une représentation publique où il montre son travail à la collectivité. Comme il réalise ce projet en association avec le reste du groupe, il observe les règles qui président au travail en équipe. Un examen du processus de création, de son élaboration à sa réalisation, accompagne le travail de l’étudiant tout au long du cours. Ce bilan autopoïétique lui permet de porter un regard critique sur son travail et sur sa démarche artistique.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : initiation aux techniques d’interprétation ; conception d’un décor, des costumes, des accessoires et d’une trame sonore ; recherche de financement ; élaboration d’une campagne publicitaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, en collaboration avec le groupe, créé la production théâtrale et participe à sa réalisation avec le concours de l’enseignant. En atelier, il conçoit et élabore la représentation, en veillant au respect des normes de la production ; il suit les étapes qui assurent à la représentation sa cohérence ; et il se dote de ressources qui permettent sa réalisation, en prenant part à des comités de production (décor, costumes, accessoires, bande sonore, financement). Il est aussi initié, par des exercices d’art dramatique, aux techniques d’interprétation, et il participe aux répétitions en prévision de la représentation publique.
Comme travail personnel, l’étudiant assemble les éléments essentiels à la représentation (recherche, conception, mémorisation des textes…) et produit un bilan de son processus créatif.
En tout temps, il porte une attention particulière à la qualité de la langue.
601-220-AH 1-2-3
PRÉALABLE ABSOLU : 601-219-AH
Cours porteur de l'épreuve synthèse
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le cours Revue littéraire, porteur de l’épreuve synthèse de programme, est consacré à la production de la revue des lettres du Collège Ahuntsic : Horizons. Ce cours s’inscrit en continuité directe avec le cours Parcours littéraire où l’étudiant a amorcé la conception de son projet.
Au terme de ce cours, l’étudiant aura intégré les connaissances et les habiletés acquises au cours de sa formation en Études littéraires. Le projet de fin d’études consiste à produire, conjointement avec les autres étudiants du groupe, une revue littéraire. La revue Horizons consacre des dossiers à des œuvres littéraires francophones et de langue étrangère, d’aujourd’hui et d’autrefois. Travaillant au sein d’un comité de rédaction, l’étudiant est amené à livrer une réflexion rigoureuse sur un sujet littéraire de son choix, en s’appuyant sur une documentation solide et en intégrant les connaissances littéraires qu’il a acquises et ses habiletés en composition, en écriture et en organisation. Les œuvres qui font l’objet de dossiers servent de point d’ancrage à la rédaction de textes divers : essai analytique et critique, texte de création, entrevue avec des auteurs, bibliographie commentée, etc. Ces différents moyens d’expression permettent à l’étudiant de communiquer le résultat d’une réflexion et d’un processus de création stimulés par les œuvres étudiées. L’étudiant utilise aussi les technologies appropriées à la recherche documentaire, à l’édition et au traitement de l’information. Au terme de ce travail, il doit concevoir et organiser une soirée de lancement de la revue.
Les principaux éléments de contenu du cours sont : intégration personnelle des acquis (connaissances théoriques et compétences analytiques et rédactionnelles) en Études littéraires.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à la présentation magistrale de la matière, note les éléments importants et participe à des discussions. En atelier, en collaboration avec les autres membres du comité de rédaction dont il fait partie, l’étudiant participe à la planification, à l’édition et à l’élaboration du lancement de la revue Horizons.
Comme travail personnel, l’étudiant lit des ouvrages critiques, mène une réflexion rigoureuse sur l’œuvre qu’il étudie, et produit son essai, son texte de fiction et d’autres textes (mot de présentation, entrevue…) qui composeront le numéro dont il est responsable. Sous la supervision de l’enseignant, il effectue plusieurs versions de ses textes en prévision d’une version finale.
En tout temps, il porte une attention particulière à la langue écrite.