Adistance accueilv1
Le Collège Ahuntsic en mode distance

L'accès aux installations physiques du Collège est présentement restreint. Les activités d'enseignement ainsi que les services aux étudiants et aux employés sont toujours en cours, mais sont offerts à distance.  

Réussir à distance (pour les étudiants)

Nous vous invitons également à visiter la section Coronavirus et les Foires aux questions.

181.A0
Soins préhospitaliers d'urgence

Grille de coursSoins préhospitaliers d'urgence

Session 1
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-101-MQ 2-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude d’œuvres marquantes de la littérature française de la période du Moyen Âge jusqu'au siècle des Lumières et à l'analyse d'œuvres issues de deux époques et de deux genres littéraires. Au moins deux œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie.
Le cours permet à l’étudiant d’aborder des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, de les situer dans leur contexte sociohistorique et culturel et d’y repérer les principales manifestations thématiques et stylistiques. De plus, le cours amène progressivement l’étudiant à maîtriser les outils et méthodes d’analyse lui permettant de rédiger une analyse littéraire (ou un commentaire composé ou une explication de texte) conçue comme un texte organisé d’au moins 700 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, définition des principaux genres littéraires étudiés; notions d'analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de versification, schéma dramatique; méthodologie de l’analyse littéraire : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Dans les travaux et exercices faits seul ou en équipe, il fait l’apprentissage des outils d’analyse littéraire, il s’approprie une démarche méthodologique rigoureuse et il utilise des stratégies de révision et de correction de son texte.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière à la qualité de l’expression.
109-552-M1 1-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d'éducation physique amène l'étudiant à analyser ses habitudes de vie, à apprécier son état de santé et à réaliser le rôle de l'activité physique et de saines habitudes de vie dans le maintien d'une bonne santé.
L'étudiant est amené à faire une réflexion personnelle où le jeu, le sport et l'activité physique en général sont appréhendés d'un point de vue critique, au regard de sa vie de jeune adulte.
L'étudiant doit expérimenter une ou quelques activités physiques et les mettre en relation avec ses capacités, ses besoins, sa motivation, ses habitudes de vie et les connaissances en matière de prévention, de manière à faire un choix pertinent et justifié d'activités physiques.
Cette pratique lui permet de consolider ses acquis théoriques, en lui donnant le goût d'aller plus loin dans l'exploration de ses capacités.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L'étudiant fait son choix de cours au moment de l'inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l'étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l'enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés : travaux en atelier, recherches personnelles, mises en situation, résolutions de problèmes, etc. De plus, l'étudiant fait les différents tests, prend les mesures pertinentes et en interprète les résultats.
Tout au cours de la session, l'étudiant pratique la musculation selon une approche favorisant la santé, c'est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Hors classe, l'étudiant fait les lectures obligatoires et complète les exercices suggérés. En fin de session, à la suite de l'évaluation personnelle de ses besoins, de ses capacités et de ses facteurs de motivation, l'étudiant justifie son choix de deux activités physiques favorisant sa santé.
COM-011 Cours complémentaire 1 2-1-3
101-107-AH 3-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 1re session, qui est le premier cours d’anatomie et de physiologie du programme, permet à l’étudiant d’effectuer les apprentissages de base nécessaires à la poursuite des cours du programme de Soins préhospitaliers d’urgence. Plus précisément, les notions apprises dans ce cours seront réinvesties dans les cours de Physiopathologie I (181-119-AH) et d’Évaluation clinique préhospitalière (181-144-AH).
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’expliquer la physiologie en lien avec l’anatomie des systèmes respiratoire, cardiovasculaire et digestif.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : expliquer la relation entre une cellule, un tissu et un organe; expliquer les mécanismes de la régulation de l’homéostasie; décrire l’anatomie des structures des systèmes respiratoire, cardiovasculaire et digestif; expliquer le mécanisme et la régulation de la respiration; expliquer le fonctionnement et la régulation du battement cardiaque et de la pression sanguine; expliquer les principales étapes de la digestion ainsi que relier la physiologie cellulaire et systémique à certains déséquilibres homéostatiques.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : la terminologie anatomique (plans, coupes, régions, cavités); l’organisation du vivant (cellule, tissu, organe); la notion d’homéostasie; l’anatomie et la physiologie des systèmes respiratoire, cardiovasculaire et digestif ainsi qu’une introduction aux déséquilibres homéostatiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Par exemple, il prend en note les éléments pertinents, pose des questions et effectue individuellement ou en collaboration des formatifs en vue de développer une vision intégrée du corps humain.
Au laboratoire, l’étudiant complète son apprentissage à l’aide de schémas anatomiques, de l’observation de modèles anatomiques et d’expériences en physiologie.
Comme travail personnel, l’étudiant révise et étudie ses notes de cours. Il fait les lectures recommandées, visionne les vidéos suggérées et effectue les exercices formatifs proposés par l’enseignant.
181-114-AH 3-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 1re session permet d’informer l’étudiant relativement à l’organisation et à la séquence des activités d’apprentissage durant les trois années de formation du programme d’études. De plus, il lui permet d’analyser les caractéristiques de la fonction de travail en soins préhospitaliers d’urgence. L’étudiant se voit d’abord présenter la démarche de formation et la terminologie applicable aux soins préhospitaliers d’urgence puis il s’initie au rôle du paramédic.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’analyser la fonction de travail du paramédic.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : situer le rôle du paramédic à l’intérieur du réseau de la santé et des services sociaux du Québec; caractériser la fonction de travail du paramédic; comparer cette profession à d’autres du milieu paramédical; analyser le rôle et les responsabilités du paramédic auprès de la personne faisant appel aux services préhospitaliers d’urgence du Québec; examiner le contexte de travail du paramédic comme employé des services ambulanciers au Québec; comparer le rôle et les responsabilités du paramédic aux autres acteurs et intervenants dans la chaîne préhospitalière d’urgence québécoise; comparer le rôle et les responsabilités du paramédic aux autres intervenants de la santé travaillant au sein du réseau de la santé québécois; analyser les effets de l’approche médicale basée sur des preuves scientifiques sur l’organisation des soins à la personne dans le cadre préhospitalier ainsi qu’analyser les grandes distinctions entre le système préhospitalier d’urgence québécois et les autres systèmes d’Amérique du Nord ou d’Europe.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’historique du système préhospitalier québécois, les compétences ministérielles, le programme en soins préhospitaliers d’urgence (DEC), la carrière et le cheminement professionnel au sein du système préhospitalier, le rôle et les responsabilités du paramédic ainsi que les habiletés et attitudes requises, l’implication du paramédic au sein de sa communauté, les effets de l’approche médicale basée sur des données scientifiques au regard des pratiques en matière de soins de santé, lois, les codes et règlements en vigueur, le rôle et les responsabilités des autres intervenants du système préhospitalier d’urgence, le rôle et les responsabilités des autres intervenants du système de santé, les principes opérationnels des soins préhospitaliers d'urgence et le système préhospitalier nord-américain et européen.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents, participe à des conférences et participe aux discussions. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, des exposés, répond aux mises en situation et résout des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives.
En laboratoire, l’étudiant fait un stage d’observation d’une durée d’un quart de travail à bord d’un véhicule ambulancier et produit un rapport sur son expérience.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches suivantes selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant se prépare pour son stage d’observation, fait les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèse, questions de révision, guide d’études). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. Le temps total qu’il y consacre est variable.
181-116-AH 2-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 1re session a pour but d’habiliter l’étudiant à saisir les enjeux éthiques de la vie professionnelle en soins préhospitaliers d’urgence. L’étudiant apprend à discerner la dimension éthique nécessaire à une pratique professionnelle rigoureuse.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de choisir des comportements éthiques dans le contexte de la vie professionnelle en soins préhospitaliers d’urgence.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : se situer au regard des valeurs de la profession; reconnaitre l’impact des actes et des décisions professionnelles dans le cadre de l’exercice de la profession; exercer son jugement éthique en regard de différentes situations professionnelles ainsi que s’engager dans le maintien et l’amélioration de la qualité des soins préhospitaliers.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : distinction des concepts de morale, d’éthique et de déontologie; codes d’éthique; mission du service et rôle du paramédic; valeurs inhérentes au domaine de la santé; notions d’autonomie, de discernement, de faute et de responsabilité; obligations du paramédic; démarche courte et longue de résolution des conflits éthiques; aspects légaux et jurisprudence; dilemme éthique; engagement professionnel et évolution de la discipline.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents, assiste à des conférences et participe aux discussions. L’étudiant sous la supervision de l’enseignant participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répond aux mises en situation et résout des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants ou avec ses pairs. L’étudiant participe à des mises en situation basées sur la jurisprudence où il exerce son jugement éthique. Il réalise les exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches suivantes selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète seul ou en équipe les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (questions de révision, guide d’études, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. Le temps total qu’il y consacre est variable.
181-117-AH 1-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de réanimation de 1re session, qui est le premier d’une séquence de deux, permet à l’étudiant de développer les connaissances et habiletés nécessaires afin de prodiguer les soins de réanimation cardiorespiratoire (RCR) de base dans le contexte préhospitalier. Il apprend comment les différents intervenants, en particulier les paramédics, doivent savoir agir seul et en équipe pour dispenser des techniques de soins spécifiques afin de maximiser les chances de survie des victimes d’urgences vitales. Cette approche prépare l’étudiant au deuxième cours de réanimation dispensé à la troisième session du programme. Certaines notions lui serviront également au cours d’Évaluation clinique préhospitalière (181-144-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir, en administrant des soins de base, auprès de patients nécessitant des soins de réanimation.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont: administrer les soins immédiats aux patients qui présentent une urgence vitale en contexte préhospitalier; maîtriser les bases de certaines notions associées aux soins de réanimation et aux techniques spécifiques utilisées par les paramédics; prendre en charge une intervention préhospitalière simple auprès d’un patient nécessitant des soins de réanimation ainsi que rendre compte de son intervention en consignant les informations pertinentes.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont: la reconnaissance immédiate de l’arrêt cardiorespiratoire, les déterminants des meilleures approches auprès de patients nécessitant des soins de réanimation, les étapes d’une intervention préhospitalière en contexte de réanimation, les mesures de protection à utiliser, la gestion de la perméabilité des voies respiratoires, la ventilation et l’oxygénothérapie, la réanimation cardiorespiratoire de haute qualité avec ou sans défibrillation externe, le travail d’équipe efficace en contexte de réanimation ainsi que la transmission des informations liées à l’intervention.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. L’étudiant assiste à des cours magistraux interactifs ou participe à des activités dans une formule de classe inversée. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers ou expérimentations. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répond aux mises en situation et résout des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives, conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations techniques, participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations. Il pratique sur mannequins la RCR de qualité, il vérifie le matériel, utilise des équipements comme le défibrillateur, il effectue des jeux de mémoire pour intégrer des séquences de soins, etc. Il participe à des exercices répétitifs afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement correctif de l’enseignant et de ses pairs. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches suivantes ou selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète seul ou en équipe les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, questions de révision, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’entraîne aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
181-151-AH 1-3-1
COREQUIS: 109-552-M1

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 1re session permet à l'étudiant d'acquérir les compétences nécessaires à l'utilisation des différents outils utiles lors du déplacement et du transport des patients. Il vise également à informer l'étudiant sur les notions liées aux mesures de protection universelle contre les risques biologiques lors de la manipulation de patients et d'équipements. Les notions acquises dans ce cours seront réinvesties tout au long du programme. De plus, les déplacements avec charge seront retravaillés à la 5e session en Habiletés physiques en soins préhospitaliers d’urgence (109-204-AH). Le cours Musculation et santé SPU (109-552-M1) est offert en simultané afin d’accompagner l’étudiant dans le développement des exigences physiques requises.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d'effectuer le déplacement de patients d’un poids d’au plus 66 Kg dans différents contextes de soins préhospitaliers.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : planifier une stratégie de déplacement en tenant compte de l’environnement physique, de l’état clinique du patient et du niveau d’assistance requis; appliquer des mesures de protection et de contrôle des risques biologiques; comprendre les limites physiques globales du corps humain lors de l’exécution de manœuvres de déplacement; utiliser de façon sécuritaire et préventive les outils de déplacement mis à sa disposition ainsi qu’effectuer des déplacements de patients dans différents contextes avec divers patients.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : la planification d'une stratégie efficace, sécuritaire et adaptée au contexte et au type de patient; la vérification, le choix, la préparation et l'utilisation appropriée de l'équipement; la maîtrise d’une bonne hygiène posturale pour effectuer adéquatement des déplacements avec charge; les principes de sécurité à observer en tout temps; la communication entre collègues au moment d’un déplacement; l’installation du patient de façon optimale, sécuritaire et adaptée au type de patient; l’application de mesures de protection universelle ainsi que le nettoyage des équipements afin de prévenir les infections.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers ou expérimentations. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Certaines de ses activités pourraient s’effectuer hors campus. L’étudiant utilise les équipements dans divers environnements tels que des endroits exigus, à l’extérieur, dans différents types d’escalier ou autres. Il participe à des expérimentations, des simulations ou des ateliers techniques. Par exemple, il manipule et déplace des patients avec divers équipements. Il effectue l’inspection et la remise en service des équipements de travail. Il utilise les équipements de protection individuelle pour contrer les contacts biologiques et les risques d’infections. De plus, il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches suivantes selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète seul ou en équipe les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux manœuvres et aux stratégies de déplacement apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Il effectue de façon assidue de l’activité physique dans le but de répondre aux exigences physiques requises. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
387-107-AH 2-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 1re session de sociologie permet à l’étudiant de s’ouvrir à la diversité sociale et culturelle afin de s’adapter à la réalité des différents patients auprès desquels il dispensera des soins.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de proposer des pistes d’intervention prenant en compte les dimensions sociale et ethnoculturelle d’une relation de soins.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : expliquer les principaux déterminants sociaux de la santé d’un individu; identifier les modèles normatifs orientant les attitudes et les comportements des individus; comprendre les processus sociaux de marginalisation et d’exclusion et leur impact sur la santé; reconnaître les principaux préjugés et stéréotypes pouvant affecter une relation de soins; évaluer ses attitudes et comportements au regard de la diversité socioculturelle ainsi qu’appliquer des stratégies de résolution de problèmes.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’approche sociologique de la santé (l’évolution des rapports sociaux au corps et à la santé, l’organisation et la prise en charge sociale de la santé et les déterminants sociaux de la santé), la dimension genrée de la santé (les déterminants et les préjugés liés au genre et les pratiques de soins et les comportements des patients), la dimension ethnoculturelle de la santé (la dimension culturelle de la douleur, l’immigration et le processus d’intégration des nouveaux arrivants et leurs habitudes de vie), la dimension socio-économique de la santé (l’impact de la classe sociale sur la santé, les personnes en situation de pauvreté, les bénéficiaires de l’aide sociale et les personnes en situation d’itinérance), les réalités familiales liées à la santé (le vieillissement et la violence intrafamiliale), les stéréotypes et les représentations sociales du métier de paramédic, la notion de décentration et les méthodes de résolution de conflits.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant assiste à des exposés magistraux et interactifs, prend des notes, pose des questions et participe aux échanges et discussions.
Au laboratoire, l’étudiant réalise en équipe des exercices portant sur des vidéos, des textes, des études de cas, des conférences ou autres.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue des lectures, rencontre des personnes issues de réalités sociales diverses et réalise des travaux individuels ou en équipe.
Session 2
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-102-MQ 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude des représentations du monde contenues dans des œuvres marquantes de la littérature française des XIXe et XXe siècles. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Les textes étudiés sont issus d’au moins trois périodes ou courants littéraires. Une œuvre supplémentaire pourrait appartenir au corpus de la littérature francophone (en excluant toutefois la littérature québécoise).
Le cours permet à l’étudiant d’étudier des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, en les situant dans leur contexte sociohistorique et culturel, et en les expliquant en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. En même temps, le cours amène l’étudiant à consolider sa maîtrise des outils d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation explicative conçue comme un texte organisé d’au moins 800 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, rapport entre le réel, le langage et l’imaginaire; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de la théorie du récit; méthodologie de la dissertation explicative : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans des travaux et des exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences méthodologiques propres à la dissertation de même qu’à la qualité de la langue.
340-101-MQ 3-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de philosophie veut habiliter l'étudiant à produire une argumentation rationnelle sur une question philosophique.
L’étudiant apprend à distinguer la philosophie du mythe, de la religion et de la science. Il prend connaissance du contexte où la philosophie a fait son apparition en Occident et s’approprie en partie l’héritage de la philosophie antique par la fréquentation de certains de ses auteurs les plus marquants.
Prenant ainsi connaissance de la façon dont les philosophes traitent de diverses questions, l’étudiant saisit l’actualité et la pertinence du questionnement philosophique au regard d’enjeux contemporains, en se livrant lui-même à cet exercice. Ce faisant, il apprend à formuler clairement des problèmes philosophiques et des thèses, à énoncer des arguments, des objections et des réfutations, afin d’évaluer ses raisonnements et ceux d’autrui.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points essentiels, participe aux échanges et fait, seul ou en équipe, des exercices de réflexion et d’analyse afin d’assimiler la matière et d’acquérir les habiletés requises pour l'atteinte des compétences visées.
De façon générale, les périodes de laboratoire servent à la pratique de l’argumentation sous différentes formes : rédactions, exposés, discussions ou débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, réalise divers exercices d’analyse, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux débats et discussions.
Au terme du cours, il rédige un texte argumentatif d’au moins 700 mots dans lequel il formule une thèse et des arguments, en référence à un ou des problèmes étudiés. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-102-MQ 0-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’éducation physique permet à l’étudiant de s’engager dans une démarche personnelle qui lui donne le goût et le plaisir de l’activité physique et qui sollicite son sens des responsabilités et sa capacité de se prendre en main.
L’étudiant doit se fixer des objectifs d’apprentissage moteurs et affectifs accessibles, lui permettant d’atteindre un certain niveau de réussite. L’efficacité intègre donc les notions de succès, de respect des capacités de chacun et de régularité dans la pratique de l’activité physique. Ce cours permet à l’étudiant d’expérimenter systématiquement une démarche par objectifs, avec obligation de résultats, axée sur l’amélioration de ses habiletés et de ses attitudes.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’étudiant évalue d’abord ses forces et ses faiblesses en regard des habiletés et des attitudes exigées par l’activité physique qu’il a choisie. Ensuite, il formule ses objectifs personnels par rapport à ces habiletés et à ces attitudes et identifie les critères de réussite. Enfin, l’étudiant fait un choix judicieux des moyens qui lui permettront d’atteindre ses objectifs. En tenant un journal de bord, il évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix en recherchant l’efficacité selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant complète les apprentissages réalisés en classe dans le but d’améliorer son efficacité et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en début de session.
COM-012 Cours complémentaire 2 2-1-3
101-108-AH 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU: 101-107-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 2e session, qui est le 2e cours d’anatomie et de physiologie du programme, permet à l’étudiant d’effectuer les apprentissages complémentaires nécessaires à la poursuite des cours du programme de Soins préhospitaliers d’urgence. Plus précisément, les notions apprises dans ce cours seront utiles dans le cours de Physiopathologie II (181-122-AH) et Physiopathologie III (181-130-AH).
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’expliquer la physiologie de l’organisme en lien avec son anatomie.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : décrire l’anatomie des structures des systèmes nerveux, endocrinien, reproducteur, urinaire, osseux et musculaire; utiliser les mécanismes de contrôle de l’homéostasie pour expliquer le maintien de l’équilibre interne par la communication nerveuse et hormonale; expliquer le fonctionnement et la régulation de la reproduction et de l’accouchement; expliquer le fonctionnement et la régulation de la formation de l’urine et du maintien de la pression sanguine ; expliquer les principales étapes de la réparation de fractures osseuses et de la contraction musculaire ainsi que relier la physiologie cellulaire et systémique à certains déséquilibres homéostatiques.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’anatomie et la physiologie des systèmes nerveux, endocrinien, reproducteur (incluant la grossesse, l’accouchement et les adaptations du bébé après la naissance), urinaire, osseux et musculaire ainsi qu’une introduction aux déséquilibres homéostatiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Par exemple, il prend en notes les éléments pertinents, pose des questions et effectue individuellement ou en collaboration des formatifs en vue de développer une vision intégrée du corps humain.
Au laboratoire, l’étudiant complète son apprentissage à l’aide de mises en situation, de schémas anatomiques, de l’observation de modèles anatomiques et d’expériences en physiologie.
Comme travail personnel, l’étudiant révise et étudie ses notes de cours. Il fait les lectures recommandées, visionne les vidéos suggérées et effectue les exercices formatifs proposés par l’enseignant.
181-119-AH 4-0-2
PRÉALABLE ABSOLU: 101-107-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 2e session, qui est le premier d’une série de trois, fait suite aux apprentissages réalisés dans le cours d’Anatomie et physiologie humaines I en soins préhospitaliers (101-107-AH). De plus, il prépare l’étudiant aux cours d’évaluation clinique et d’intervention médicale et traumatique.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’interpréter une situation clinique en lien avec les systèmes respiratoire ou circulatoire.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : expliquer les principaux éléments qui permettent de caractériser une pathologie; interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système respiratoire ainsi qu’interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système circulatoire.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les éléments essentiels qui permettent de caractériser une pathologie, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie du système respiratoire, la pathogenèse des principales pathologies respiratoires (exemple: l’asthme, les maladies pulmonaires obstructives chroniques, etc.), les soins préhospitaliers associés aux pathologies du système respiratoire, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie du système circulatoire, la pathogenèse des pathologies du système circulatoires (exemple: l’angine, les syndromes coronariens aigus, etc.) et les soins préhospitaliers associés aux pathologies du système circulatoire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, effectue, seul ou en équipe, diverses activités d’apprentissage (études de cas, mises en situation, etc.).
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les activités d’apprentissage proposées par l’enseignant. Il complète seul ou en équipe, les lectures, le visionnement de capsules vidéos, le guide d’études et les autres activités qui ont pour objectif de consolider les apprentissages des notions vues en classe.
181-120-AH 3-0-2
PRÉALABLE RELATIF: 101-107-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 2e session est le premier d’une série de deux. Il permet à l’étudiant d’acquérir des notions de base en pharmacologie qui lui permettront d’établir des liens entre la pharmacologie et les situations cliniques rencontrées dans le domaine préhospitalier. De même, il lui sera possible de connaitre et d’utiliser les différents outils de référence en matière de pharmacologie moderne. Les apprentissages réalisés dans ce cours préparent l’étudiant au cours Pharmacologie appliquée (181-152-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’établir des liens entre la pharmacologie ou la consommation de substances psychoactives et différentes situations cliniques rencontrées dans le milieu préhospitalier.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : prendre connaissance de situations cliniques liées à l’utilisation ou à l’administration des médicaments; lier des manifestations cliniques à l’usage de médicaments; lier les manifestations cliniques à l’usage des drogues ainsi qu’identifier les médicaments à utiliser dans un contexte préhospitalier.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les notions de pharmacopée, pharmacothérapie, pharmacocinétique et pharmacodynamie; les voies d’administration; les dosages; les effets thérapeutiques, secondaires et indésirables liés à l’administration de médicaments; les notions d’interactions médicamenteuses; l’action des médicaments chez des clientèles particulières (pédiatrie, personnes âgées et femmes enceintes); les classes de médicaments; le classement des substances psychoactives; les symptômes de sevrage et les toxidromes.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répond aux mises en situation en équipe et résout des problèmes.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches suivantes selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant fait les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, questions de révision, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. Le temps total qu’il y consacre est variable.
181-144-AH 2-2-2
PRÉALABLES RELATIFS: 101-107-AH, 181-117-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 2e session a pour but de permettre à l’étudiant de mettre en œuvre des stratégies d’appréciation de la condition clinique chez un patient présentant des problèmes médicaux. Ces dernières lui permettront d’identifier efficacement la plainte principale et la gravité de l’état de santé du patient, et ce, de façon sécuritaire. Ces stratégies seront réinvesties dans tous les cours d’intervention ainsi que durant les stages réalisés au cours des sessions suivantes.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’utiliser des stratégies d’appréciation de la condition clinique auprès d’un patient qui présente un problème d'origine médicale.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : expliquer la démarche d’appréciation de la condition clinique dans son ensemble; effectuer les étapes préparatoires aux examens; procéder à un examen primaire; procéder à un examen secondaire ainsi qu’apprécier l’autonomie fonctionnelle.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’évaluation d’une situation préhospitalière dans un contexte de soins médicaux, l’examen primaire, l’examen secondaire, la mesure et l’analyse des signes vitaux, les niveaux de stabilité et l’utilisation de différents questionnaires et autres outils d’appréciation de la condition clinique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. L’étudiant assiste à des cours magistraux interactifs ou participe à des activités dans une formule de classe inversée. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant sous la supervision de l’enseignant participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répond aux mises en situation et résout des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. Par exemple, l’étudiant assiste à des démonstrations techniques (exemple : l’application d’examens spécifiques tel que l’électrocardiogramme), des expérimentations ou des simulations (exemple : l’appréciation de l’état d’un patient en fonction des protocoles des paramédics en vigueur). Il participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations. Il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète seul ou en équipe les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, questions de révision, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaire. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
350-113-AH 2-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 2e session, qui est le premier d’une série de trois cours de psychologie, initie les étudiants aux principes de base en relation d’aide et en communication.
À la fin de ce cours, l’étudiant est en mesure de manifester des attitudes et comportements lui permettant d’interagir et de communiquer de façon efficace, professionnelle et empathique auprès des patients et de leurs proches, de même qu'auprès des collègues de travail et des intervenants avec qui il est appelé à oeuvrer.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : reconnaître les facteurs intrapersonnels caractérisant l’individu; valider ou modifier ses perceptions envers les patients et accompagnateurs en utilisant des stratégies appropriées; mettre en pratique des habiletés de communication verbale, non verbale et d’écoute appliquées au contexte des soins préhospitaliers d’urgence; adapter son intervention aux besoins et spécificités de certains patients; reconnaître les principaux éléments influençant la dynamique d'une équipe intradisciplinaire et interdisciplinaire ainsi que collaborer dans des contextes de prises de décision et de résolutions de problèmes.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les dimensions cognitive, affective et comportementale de l’individu; les besoins et ressources de l’individu; la formation d’impression; la communication verbale; la communication non verbale; l’écoute; la communication adaptée aux spécificités ou limitations des patients et accompagnateurs; le fonctionnement d’une équipe de travail; le pouvoir d’influence; les comportements de collaboration ainsi que la résolution de situations problématiques ou conflictuelles.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, durant les exposés théoriques, l’étudiant prend des notes, pose des questions et participe aux échanges.
Au laboratoire, l’étudiant effectue, seul ou en équipe, des exercices pratiques pouvant être présentés sous forme d'autoévaluations, d’observations, de mises en situation, d’études de cas et de simulations d’intervention avec un patient. Ces simulations peuvent être filmées et analysées.
Comme travail personnel, l’étudiant revoit ses notes de cours, fait des lectures, complète des exercices effectués pendant le cours et se prépare aux examens, tant pratiques que théoriques. Aussi, il traite d'une réalité spécifique à certains patients qu’il est susceptible de rencontrer dans sa pratique et analyse son niveau de compétence lors d’une simulation avec un patient.
Session 3
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-103-MQ 3-1-4
PRÉALABLES ABSOLUS : 601-101-MQ, 601-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude de la littérature québécoise, surtout celle du XXe siècle, et fait ressortir les liens entre la littérature et la société. Au moins trois œuvres intégrales marquantes sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Le cours aborde, comme les deux précédents, les genres du récit, du théâtre et de la poésie et accorde une attention spéciale à l’essai sous forme d’extrait(s) ou d’œuvres complètes.
Le cours permet à l’étudiant de situer des œuvres de la littérature québécoise dans leur contexte sociohistorique et culturel, de les confronter au discours idéologique de leur temps et de les interpréter en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. L’étudiant peut ainsi comparer des œuvres et y relever des ressemblances et des différences significatives. En même temps, le cours amène l’étudiant à approfondir ses connaissances littéraires, à développer son regard critique et à mieux maîtriser la démarche d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation critique conçue comme un texte organisé d’au moins 900 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : tendances de la littérature québécoise; contexte des œuvres étudiées; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture, notions spécifiques aux genres étudiés; méthodologie de la dissertation critique : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), justification du point de vue critique, choix pertinent des critères de comparaison, des arguments et des exemples, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, utilisation du vocabulaire propre à l’étude littéraire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit l’exposé magistral de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux discussions. Il est appelé, dans des travaux et exercices faits seul ou en équipe, à s’approprier une démarche critique rigoureuse témoignant de sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences propres à la dissertation critique de même qu’à la qualité de l’expression.
340-102-MQ 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à comprendre, situer et comparer diverses conceptions de l’être humain, surtout modernes et contemporaines, de manière à ce qu’il développe une position critique à leur égard. L’étudiant investit dans sa réflexion sur l'humain les capacités à argumenter qu'il a acquises dans le cours « Philosophie et rationalité ».
Le cours explore la question de l'être humain sous l'angle de problèmes actuels et de thèmes universels dont voici quelques exemples : sens et non-sens de l'existence; nature et culture; corps, désirs, pulsions et raison; raison et folie, liberté et déterminisme; individu et société. L'étudiant dégage des conceptions étudiées les conséquences pour la pensée et l'action.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse et de critique.
Au terme du cours, l’étudiant rédige une dissertation d’un minimum de 800 mots dans laquelle il élabore une position critique et argumentée à l'égard d'au moins une conception étudiée. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
604-EN1-MQ 2-1-3
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
101-109-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF: 101-107-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 3e session permet à l’étudiant de reconnaitre la présence de microorganismes dans l’environnement et leurs interactions avec l’être humain ainsi que d’identifier les défenses immunitaires nécessaires pour se protéger contre les organismes potentiellement pathogènes. Ce cours réutilise des notions acquises en Anatomie et physiologie humaines I en soins préhospitaliers (101-107-AH) et est en complément des apprentissages du cours de Déplacement de la personne (181-151-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’identifier les mesures à mettre en place pour limiter la propagation des désordres immunologiques ou infectieux.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont: comprendre les modes de transmission des infections; comprendre le fonctionnement des défenses immunitaires; reconnaitre le pouvoir pathogène ou épidémiologique de divers désordres; identifier les manifestations cliniques indiquant la présence de désordres infectieux ou immunologiques; décrire le processus évolutif de la réaction allergique; appliquer efficacement des mesures de prévention générales et spécifiques à la propagation de désordres infectieux ou immunologiques ainsi qu’appliquer efficacement des mesures de contrôle de la propagation de désordres infectieux ou immunologiques.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont: les agents infectieux et leurs manifestations cliniques, le mode de transmission des différents pathogènes, les mesures de prévention et d’asepsie en contexte préhospitalier, les notions de microbiote, le système immunitaire, les désordres immunologiques, la réaction allergique et le choc anaphylactique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Par exemple, il prend en note les éléments pertinents, pose des questions et effectue individuellement ou en collaboration des évaluations formatives.
Au laboratoire, l’étudiant complète son apprentissage à l’aide d’observations, de mises en situation et d’expériences en plus de mettre en application les principes d’asepsie.
Comme travail personnel, l’étudiant révise et étudie ses notes de cours. Il fait les lectures recommandées, visionne les vidéos suggérées et effectue les exercices formatifs proposés par l’enseignant.
181-122-AH 3-0-2
PRÉALABLE ABSOLU: 101-108-AH
PRÉALABLE RELATIF: 181-119-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 3e session, qui est en continuité avec celui de Physiopathologie I (181-119-AH), fait suite aux apprentissages réalisés dans les cours d’Anatomie et physiologie humaines I et II en soins préhospitaliers (101-107-AH et 101-108-AH). De plus, il prépare l’étudiant aux cours d’évaluation clinique et d’intervention médicale et traumatique.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’interpréter une situation clinique en lien avec les systèmes nerveux, endocrinien, digestif et urinaire tout en intégrant les apprentissages effectués dans le cours de Physiopathologie I.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système nerveux; interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système endocrinien; interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système digestif ainsi qu’interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système urinaire.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie du système nerveux, la pathogenèse des principales pathologies du système nerveux (exemple: le coma, la syncope, etc.), les soins préhospitaliers associés aux pathologies du système nerveux, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie endocrinienne, la pathogenèse des principales pathologies endocriniennes (les pathologies de la glande thyroïde, le diabète et les pathologies des glandes surrénales), les soins préhospitaliers associés aux pathologies d’origine endocrinienne, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie du système digestif, la pathogenèse des principales pathologies du système digestif (exemple: les varices oesophagiennes, etc.), les soins préhospitaliers associés aux pathologies du système digestif, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie du système urinaire, la pathogenèse des principales pathologies du système urinaire (exemple: les calculs rénaux, l’infection urinaire, etc.) et les soins préhospitaliers associés aux pathologies du système urinaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, effectue, seul ou en équipe, diverses activités d’apprentissage (études de cas, mises en situation, etc.).
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les activités d’apprentissage proposées par l’enseignant. Il complète seul ou en équipe, les lectures, le visionnement de capsules vidéos, le guide d’études et les autres activités qui ont pour objectif de consolider les apprentissages des notions vues en classe.
181-125-AH 1-2-1
PRÉALABLES ABSOLUS: 181-117-AH, 181-144-AH
PRÉALABLE RELATIF: 181-119-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 3e session, qui est le second d’une série de deux, vise à habiliter l’étudiant à intervenir avec jugement et rigueur auprès de patients de tous âges, dans un contexte préhospitalier médical ou traumatique, nécessitant des soins de réanimation. Grâce à ce cours, il pourra aussi expliquer les fondements qui justifient ses actions en établissant des liens avec les apprentissages antérieurs. Ce cours fait suite aux cours de Réanimation préhospitalière I (181-117-AH) et Évaluation clinique préhospitalière (181-144-AH). Il prépare l’étudiant aux cours d’interventions préhospitalières.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir auprès d’un patient nécessitant des soins de réanimation dans le contexte préhospitalier.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont: intervenir auprès d’un patient hypoventilé nécessitant des soins de réanimation ainsi qu’intervenir auprès d’un patient en arrêt cardiorespiratoire nécessitant des soins préhospitaliers de réanimation cardiorespiratoire.
Les principaux thèmes abordés sont, pour les patients hypoventilés de tous âges : l’appréciation de la condition clinique afin de déterminer la nécessité d’initier une assistance ventilatoire, l’application des protocoles d’intervention et des techniques, l’utilisation des différents outils (les canules, le masque de poche, le ballon de réanimation, les appareils à ventilation à pression positive non invasive, les dispositifs supraglottiques, le capnographe et le moniteur défibrillateur semi-automatique). Pour les patients en arrêt cardiorespiratoire, les thèmes suivants sont abordés : l’appréciation de la condition clinique, l’application des protocoles d’intervention dans un contexte médical ou traumatique, l’agencement des protocoles d’intervention dans lesquels des médicaments doivent être administrés, les protocoles d’intervention dans lesquels les manoeuvres de réanimation doivent être arrêtées ainsi que la transmission orale et écrite des informations cliniques aux personnes appropriées.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant sous la supervision de l’enseignant effectue, seul ou en équipe, diverses activités d’apprentissage (études de cas, mises en situation, etc.).
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues et les pairs du groupe. L’étudiant assiste à des démonstrations, participe à des ateliers techniques et des mises en situation simulées (simulation de réanimation ou d’arrêt de manoeuvre en utilisant les protocoles et le matériel des paramédics) afin de favoriser les apprentissages. Avec des outils formatifs, l’étudiant apporte un regard critique sur ses performances pratiques.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les activités d’apprentissage proposées par l’enseignant. Par exemple, celui-ci complète seul ou en équipe, les lectures, le visionnement de capsules vidéos, le guide d’études et les autres activités qui ont pour objectif de consolider les apprentissages des notions vues en classe.
181-142-AH 1-3-1
PRÉALABLES ABSOLUS: 181-119-AH, 181-120-AH, 181-144-AH, 181-151-AH
COREQUIS: 181-152-AH

PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 3e session, qui fait suite au cours Évaluation clinique préhospitalière (181-144-AH), prépare l’étudiant à prodiguer des soins cliniques chez les patients présentant des signes et symptômes reliés aux systèmes respiratoire ou circulatoire. Les apprentissages réalisés dans le cadre de ce cours permettront à l’étudiant de se préparer aux cours Intervention préhospitalière médicale II et III (181-154-AH et 181-159-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d'intervenir auprès de patients nécessitant des soins médicaux dont l’état clinique ne se détériore pas.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : intervenir auprès de patients nécessitant des soins reliés au système respiratoire ainsi qu’intervenir auprès de patients nécessitant des soins reliés au système cardiaque.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’analyse de la scène; le contrôle de l’environnement de façon dynamique; le choix et la préparation du matériel; l’adaptation judicieuse d’une méthode d’appréciation de la condition clinique au regard du contexte; l’établissement d’une hypothèse plausible quant au problème médical du patient; la prise en considération des réactions et de l’état du patient; l’établissement précis des priorités de soins; les choix et l’application correcte des différentes techniques de soins; le choix approprié des médicaments à administrer; l’application rigoureuse des protocoles d’administration des médicaments; la collecte d’information complète; la planification et l’application d’une stratégie de déplacement adéquate, efficace et sécuritaire adaptée au contexte et au type de patient et la communication claire et précise de toutes les informations nécessaires à la transmission d’un rapport verbal ou écrit en respectant la chronologie.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. L’étudiant s’initie à diverses techniques de soins médicaux préhospitaliers et à l’administration de médicaments pour divers types de patients. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations techniques, participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations (prise en charge d’un patient présentant un problème respiratoire ou cardiaque et auquel on doit administrer des médicaments afin de stabiliser son état, etc.). Il participe à des exercices répétitifs afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement correctif de l’enseignant et de ses pairs. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète les préparations de laboratoires, fait les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
181-152-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF: 181-120-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 3e session fait suite au cours Initiation à la pharmacologie (181-120-AH). Il prépare l’étudiant à manipuler et administrer les médications requises lors des différentes situations cliniques préhospitalières. Les notions et habiletés acquises dans ce cours serviront dans plusieurs cours d’intervention.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d'administrer des médicaments dans un contexte préhospitalier, selon les protocoles préhospitaliers en vigueur.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont, en ce qui concerne les médicaments utilisés dans le contexte préhospitalier : identifier leurs classes correspondantes; en décrire la pharmacocinétique et la pharmacodynamie; reconnaitre leurs effets thérapeutiques, secondaires et indésirables; reconnaitre les interactions médicamenteuses possibles; lier les manifestations cliniques à l’usage des opioïdes; déterminer judicieusement le médicament à administrer en fonction des manifestations cliniques d’un patient; préparer un médicament ainsi que l’administrer en respectant les protocoles, principes et précautions d’administration.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont: les concepts de base en pharmacologie en lien avec les protocoles d’intervention clinique préhospitalière, les principes de santé et sécurité lors de la préparation et de l’administration de médicaments, les dosages et les intervalles d’administration pour une médication donnée et l’administration de médicaments sous différentes voies d’administration et auprès de tous les types de patients.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant sous la supervision de l’enseignant fait des travaux de recherches et partage les résultats avec ses pairs. Il fait des exercices, des exposés, répond à des mises en situation et résout des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations, participe à des ateliers techniques et des simulations. L’étudiant s’initie à diverses techniques de préparation et d'administration de médicaments. Il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète seul ou en équipe les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
181-153-AH 2-2-2
PRÉALABLE ABSOLU : 181-151-AH
PRÉALABLE RELATIF : 181-144-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 3e session, qui fait suite au cours d’Évaluation clinique préhospitalière (181-144-AH), prépare l’étudiant à appliquer des méthodes d’appréciation de la condition clinique et de protection spinale chez un patient traumatisé, en fonction des paramètres exigés par les protocoles cliniques. Les apprentissages réalisés dans ce cours permettront à l’étudiant de se préparer aux cours Interventions préhospitalières traumatiques I et II (181-127-AH et 181-156-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’utiliser sur une victime en situation traumatique des méthodes d’appréciation de la condition clinique ainsi que les techniques de mobilisation et d’immobilisation spinales associées.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : effectuer les étapes préparatoires à une intervention; utiliser des stratégies d’appréciation de la condition clinique sur les lieux de l’évènement et durant le transport; appliquer les différentes échelles utilisées en situation traumatique ainsi qu’appliquer des techniques de mobilisation et d’immobilisation spinales.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’évaluation de la scène; l’évaluation du biomécanisme; la collecte d’informations; l’évaluation des fonctions respiratoires, circulatoires, neurologiques et physiques chez un patient traumatisé; l’évaluation du niveau de stabilité; l’évaluation des signes vitaux; l’évaluation physique et neurologique secondaire; l’application des techniques de protection spinale; le déplacement de la personne traumatisée; la désignation d’un centre hospitalier approprié et l’évaluation du patient pendant le transport.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéo éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations, participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations (d’accident, d’agression, de chute, etc.). Il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéo, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
Session 4
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-AEB-AH 2-2-2
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de la formation générale propre en français s'élabore en continuité avec les trois cours de français de la formation générale commune. Il est conçu de façon à s'ouvrir aux divers champs d'études des étudiants. Il s'inscrit également dans une perspective d'ouverture sur le monde et sur la diversité des cultures. Dans la logique du projet éducatif du Collège, il participe à la formation d'un citoyen responsable, dans une société en continuel devenir.
Le cours a pour objets d'étude privilégiés la théorie de la communication et des oeuvres appartenant aux littératures étrangères, c'est-à-dire à des corpus autres que français et québécois. Au moins trois oeuvres intégrales sont mises à l'étude.
Le cours amène l'étudiant à reconnaître le processus de la communication à l'oeuvre dans différents types de discours littéraires ou non littéraires, d'ordre culturel ou d'un autre ordre. À cet égard, le cours permet à l'étudiant de fréquenter des oeuvres issues des littératures étrangères. Les oeuvres et les thèmes traités sont choisis notamment en fonction des regroupements de programmes: ainsi, dans le regroupement A, l'accent est mis sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et la réalité; dans le regroupement B, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et l'idéologie; dans le regroupement C, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le processus de création lui-même. Enfin, l'étudiant, placé dans des contextes d'interaction variés, est amené à produire différents types de discours organisés, écrits et oraux, du type informatif, incitatif ou expressif, élaborés à partir d'un plan - un enchaînement logique des idées en vue de la cohérence d'ensemble - et en fonction de la situation et de l'objectif de communication. Ces discours écrits et oraux permettront éventuellement à l'étudiant d'établir des liens entre le contenu littéraire du cours et son champ d'études.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : théorie de la communication (composantes du schéma de la communication, définition des six fonctions du langage, classement des messages oraux et écrits, caractéristiques de la communication orale et de l'expression écrite, etc.); lecture et analyse d'oeuvres de la littérature étrangère (contexte
sociohistorique des oeuvres étudiées et contexte de communication, caractéristiques internes des oeuvres, procédés d'écriture, thèmes, etc.); production et présentation de discours écrits et oraux du type informatif, critique ou expressif (plan de rédaction, respect de la situation et de l'objectif de communication, choix judicieux des moyens d'expression, précision et richesse du vocabulaire, etc.).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit la présentation de la matière par l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans les travaux et les exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité de produire différents types de discours écrits et oraux, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l'étudiant étudie la matière vue, lit les oeuvres littéraires et les textes au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l'étudiant porte une attention particulière à la qualité de l'expression.
340-AEB-AH 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU: 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à discerner les dimensions éthique et politique des problèmes de la vie contemporaine et à porter à leur égard un jugement critique autonome. Dans ce cours, l’étudiant se familiarise avec les notions de base de la philosophie morale ainsi qu’avec certaines théories et thèmes de la philosophie politique dont voici quelques exemples : pouvoir, justice, libéralisme, relativisme, utilitarisme, universalisme, rationalisme et humanisme.
Prenant ainsi connaissance de la pertinence du questionnement philosophique sur l’action individuelle et collective, l’étudiant s’exerce à formuler des questions éthiques et politiques relatives à des enjeux et à des débats actuels - en lien, par exemple, avec l’environnement, le multiculturalisme, la laïcité, les droits de l’homme ou le progrès technologique - et à défendre une position éclairée et argumentée à propos des problèmes qu’ils soulèvent. Il applique à des situations choisies, notamment dans son champ d’études, les notions et les théories appropriées.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés ou à des débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse ou de critique.
Au terme du cours, il rédige une dissertation d’un minimum de 900 mots, dans laquelle il justifie une position critique à propos d’une situation problématique, en appréciant divers choix d’actions possibles, à la lumière des théories philosophiques étudiées. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-552-M3 1-1-1
PRÉALABLES ABSOLUS: 109-102-MQ, 109-552-M1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours termine la séquence des cours d’éducation physique.
Ce cours vise à amener l’étudiant à intégrer la pratique de l’activité physique à son mode de vie et de vivre l’activité physique dans un contexte reflétant sa réalité sociale et environnementale, notamment par une meilleure connaissance des facteurs qui en facilitent la pratique. L’étudiant applique les acquis des deux premiers cours par une pratique efficace de l’activité physique dans une perspective de santé, d’une part, et par la conception, l’exécution et l’évaluation d’un programme personnel d’activités physiques sous la supervision de son enseignant, d’autre part.
L’étudiant doit rechercher des solutions personnelles assurant un mieux-être durable et réaliser son programme à l’extérieur des heures de cours.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés.
L’étudiant évalue d’abord ses possibilités et ses limites par rapport aux facteurs qui favorisent la pratique de l’activité physique; ensuite, il établit ses priorités selon ses besoins, ses capacités, ses intérêts et ses facteurs de motivation. Enfin, il fixe les objectifs de son programme personnel en identifiant les critères de réussite et fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique la musculation en respectant ses capacités et les règles de sécurité. Il doit, de plus, démontrer qu’il respecte une démarche visant l’efficacité conduisant à des effets bénéfiques sur la condition physique et à la maîtrise d’habiletés motrices.
Par la tenue d’un journal de bord, l’étudiant fait un compte rendu hebdomadaire des activités de son programme personnel, évalue l’évolution de ses objectifs, les modifie si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche, établit des liens significatifs entre les trois cours de la séquence et réfléchit sur ses perspectives futures en regard d’une pratique régulière d’activités physiques.
Hors classe, l’étudiant réalise les activités de son programme personnel en composant avec les contraintes qui sont associées à sa vie d’étudiant.
604-BBB-AH 2-1-3
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
181-127-AH 1-4-1
PRÉALABLES ABSOLUS : 181-153-AH, 181-122-AH, 181-125-AH
PRÉALABLE RELATIF 181-120-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 4e session, qui fait suite au cours d’Évaluation clinique traumatique préhospitalière (181-153-AH), prépare l’étudiant à intervenir et prodiguer des soins chez un patient traumatisé, en fonction des paramètres exigés par les protocoles d’intervention clinique. Les apprentissages réalisés dans le cadre de ce cours permettront à l’étudiant de se préparer au cours Interventions préhospitalières traumatiques II (181-156-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir efficacement auprès d’un patient ayant subi une atteinte traumatique au système neurologique, cardiorespiratoire, musculosquelettique ou tégumentaire.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : effectuer les étapes préparatoires à une intervention; appliquer une méthode d’appréciation de la condition clinique; prodiguer et adapter les soins en tenant compte de l’état du patient; appliquer les différentes échelles en situation traumatique; déplacer et évacuer le patient ainsi que transmettre les informations lors de l’intervention.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’évaluation de la scène, la collecte d’information, le choix et la préparation du matériel, l’évaluation du patient, les soins au patient sur les lieux, les méthodes de mobilisation et d’immobilisation (incluant les situations de réanimation simple), l’évacuation vers le centre hospitalier, la rédaction et la transmission des informations lors de l’intervention.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations, participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations (d’accident, d’agression, de chute, etc.). Il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
181-129-AH 0-7-1
PRÉALABLES ABSOLUS: 181-122-AH, 181-142-AH, 181-153-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 4e session a pour but de permettre à l’étudiant de se familiariser avec le milieu hospitalier et de développer ses habiletés de communication avec les patients et leur entourage ainsi qu’avec le personnel. Il est également appelé à développer son sens de l’observation, sa capacité d’adaptation ainsi que son aptitude à travailler en équipe.
À la fin de ce cours, l'étudiant sera en mesure d’analyser des interventions professionnelles en se référant à son champ de pratique.
Les objectifs intermédiaires sont : analyser l’établissement d’une relation d’aide effectuée par un professionnel de la santé; analyser une situation de communication interprofessionnelle; analyser l’évaluation de la condition clinique effectuée par un professionnel de la santé; interpréter une situation clinique ainsi que lier des manifestations cliniques à l’usage de médicaments.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’appréciation et l’interprétation de la condition clinique, les soins administrés aux patients, la communication avec le patient et son entourage, la communication interprofessionnelle et l’éthique professionnelle.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant est appelé à participer à des rencontres préparatoires au stage. Aussi, des rencontres cliniques ont lieu à des moments ciblés dans la session. Pendant ces rencontres, il est appelé à participer activement aux discussions. Ces échanges ont pour objectif de maximiser la quantité et surtout la qualité des apprentissages. Les stratégies suivantes sont mises à profit : des exposés théoriques pendant lesquels l’étudiant est invité à présenter une histoire médicale rencontrée en stage, le partage constructif de situations vécues en stage et le retour sur des situations cliniques préparées par l’étudiant.
En stage, l’étudiant est jumelé à un professionnel de la santé qui lui permet d’observer les interventions professionnelles réalisées dans le milieu intra ou extra hospitalier. Différents milieux de stage sont proposés afin de donner le maximum d’exposition clinique à l’étudiant.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue plusieurs tâches avant, pendant et après le stage. Avant le stage, il lit les différentes instructions et notes préparatoires reliées au milieu qui l’accueille. Pendant le stage, il réalise des observations qu’il note afin de répondre aux exigences de ses travaux. Après le stage, afin de consolider ses apprentissages, il complète les différents travaux à remettre en lien avec les expériences vécues.
181-154-AH 1-4-1
PRÉALABLES ABSOLUS: 181-122-AH, 181-125-AH, 181-142-AH, 181-152-AH, 181-153-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 4e session, qui fait suite au cours Intervention préhospitalière médicale I (181-142-AH), prépare l’étudiant à prodiguer des soins cliniques chez les patients présentant des signes et symptômes reliés aux systèmes neurologique, endocrinien, gastro-intestinal et génito-urinaire. Les apprentissages réalisés dans le cadre de ce cours permettront à l’étudiant de se préparer au cours Intervention préhospitalière médicale III (181-159-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d'intervenir auprès de patients nécessitant des soins médicaux et présentant un tableau clinique dynamique.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : intervenir auprès de patients nécessitant des soins reliés au système neurologique; intervenir auprès de patients nécessitant des soins reliés au système gastro-intestinal; intervenir auprès de patients nécessitant des soins reliés au système génito-urinaire ainsi qu’intervenir auprès de patients nécessitant des soins reliés au système endocrinien.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’analyse de la scène; le contrôle de l’environnement de façon dynamique; le choix et la préparation du matériel; l’adaptation judicieuse d’une méthode d’appréciation de la condition clinique au regard du contexte; l’établissement d’une hypothèse plausible quant au problème médical du patient; la prise en considération des réactions et de l’état du patient; l’établissement précis des priorités de soins; les choix et l’application correcte des différentes techniques de soins; le choix approprié des médicaments à administrer; l’application rigoureuse des protocoles d’administration des médicaments; la poursuite des manœuvres de réanimation pendant le déplacement du patient; la collecte d’information complète sur l’état du patient; l’application d’une stratégie adéquate de déplacement efficace, sécuritaire et adaptée au contexte et au type de patient ainsi que la communication claire et précise de toutes les informations nécessaires à la transmission d’un rapport verbal ou écrit en respectant la chronologie.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. L’étudiant s’initie à diverses techniques de soins médicaux préhospitaliers et à l’administration de médicaments pour divers types de patients. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations techniques, participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations (prise en charge d’un patient présentant un problème neurologique aigu ou une hypoglycémie et auquel on doit administrer des médicaments afin de stabiliser son état, etc.). Il participe à des exercices répétitifs afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement correctif de l’enseignant et de ses pairs. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète les préparations de laboratoires, fait les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
181-155-AH 1-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 4e session a pour but de permettre à l’étudiant d’acquérir et de mettre en pratique les principales habiletés liées à la conduite sécuritaire et efficace d’un véhicule ambulancier. Les apprentissages réalisés dans ce cours seront utiles dans le cadre du cours Intervention préhospitalière en situation d’exception (181-157-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’utiliser un véhicule ambulancier de façon sécuritaire et appropriée dans un contexte préhospitalier.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : respecter la législation applicable à l’utilisation d’un véhicule; effectuer une ronde de sécurité; différencier la conduite préventive d’un véhicule ambulancier en mode urgent et non urgent; utiliser la radiocommunication ainsi qu’un ordinateur véhiculaire; conduire un véhicule ambulancier ainsi que nettoyer le véhicule d’urgence.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’inspection, la vérification et l’entretien intérieur et extérieur du véhicule; les mesures correctives mineures apportées à un véhicule ambulancier; la rédaction des documents de vérification à la suite de la ronde de sécurité; les principes de fonctionnement d’un système de radiocommunication; l’utilisation de radio portatif ou d’un ordinateur véhiculaire; la collecte et la transmission de renseignements avec l’utilisation du code radio, du code Clawson et de l’alphabet phonétique; l’utilisation d’outils de cartographie; l’adaptation du trajet planifié en fonction des entraves routières et les techniques de conduite sécuritaire d’un véhicule ambulancier.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il peut effectuer des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Il conduit un véhicule ambulancier à bord de simulateurs, en circuit fermé et sur la route. Il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète seul ou en équipe les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (vérification pré-départ, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. Il effectue les exercices de conduite. L’étudiant s’exerce aux techniques de conduite automobile afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
350-114-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 350-113-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 4e session vise à développer chez l’étudiant une compréhension des difficultés de santé mentale. Il initie ainsi l’étudiant aux problématiques de santé mentale qui peuvent affecter les personnes auprès desquelles il sera appelé à intervenir. Les notions apprises dans ce cours seront utilisées dans le cours Interventions comportementales préhospitalières (181-158-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de démontrer des connaissances de base en psychopathologie afin d’entrer en relation auprès de personnes manifestant divers problèmes de comportements.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : comprendre les critères et les modèles en santé mentale; poser des hypothèses plausibles quant à la nature des comportements observés; relier des manifestations de perturbations psychologiques avec les principaux troubles de santé mentale ainsi qu’établir et maintenir un contact avec la personne manifestant divers problèmes de comportements.
Les principaux éléments de contenu sont : les critères et modèles en santé mentale; les approches théoriques en psychopathologie; les facteurs de risque, précipitants, de protection et de maintien des difficultés psychologiques et les principales problématiques de santé mentale (les troubles de l’humeur et les crises suicidaires, les troubles anxieux, les troubles obsessifs-compulsifs, les troubles liés à des traumatismes ou à des facteurs de stress, les troubles de la personnalité, la schizophrénie et autres troubles psychotiques, les troubles neuro-développementaux, les troubles neurocognitifs, les troubles des conduites alimentaires et les troubles liés à une substance et à une activité).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, par l’entremise d’exposés théoriques et la diffusion de documents audiovisuels, l’étudiant prend des notes, pose des questions et participe aux échanges.
En laboratoire, l’étudiant effectue, seul ou en équipe, des études de cas, des mises en situation et répond à des questions d’application qui facilitent l’acquisition des connaissances propres à la psychopathologie.
Comme travail personnel, l’étudiant revoit ses notes de cours, fait des lectures, des travaux d’application des notions théoriques et se prépare aux examens.
Session 5
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
109-204-AH 1-2-1
PRÉALABLE RELATIF : 109-552-M3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 5e session répond à une double préoccupation au regard de la capacité de l'étudiant à préserver son intégrité physique dans un contexte d´intervention en soins préhospitaliers d'urgence : l´autoprotection en cas de menaces physiques et le développement ou le maintien d´une condition physique optimale pour répondre adéquatement aux exigences physiques inhérentes à la profession. Ce cours permet aussi à l´étudiant de développer des attitudes de leadership, de maîtrise de soi, d'autonomie et de prise en charge, dans le but de préserver son intégrité physique. Ce cours fait suite au cours Musculation SPU (109-552-M3) et prépare l’étudiant, à maîtriser les habiletés physiques requises, aux cours Synthèse des apprentissages (181-160-AH) et Stage en milieu préhospitalier (181-161-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’agir de façon efficace et préventive dans le but de protéger son intégrité physique.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont, pour le volet autoprotection : reconnaître les signes précurseurs ou imminents d'une agression physique; appliquer des stratégies d´autoprotection appropriées ainsi que mettre en oeuvre des actions visant à la protection de son intégrité physique. Pour le volet habiletés physiques : maîtriser les habiletés physiques requises en lien avec les exigences de la profession; respecter les principes d’hygiène posturale; appliquer des stratégies de communication essentielles au travail d’équipe ainsi qu’effectuer des déplacements de personnes d’un poids minimum de 84 Kg de manière sécuritaire dans divers contextes ou en utilisant divers équipements.
Les principaux thèmes abordés pour le volet autoprotection sont : les signes précurseurs et imminents d´une agression physique dont les menaces; le continuum d’interventions allant de l’autoprotection à l’autodéfense; l’utilisation appropriée de techniques d’autoprotection en respectant le cadre légal prévu pour ces interventions particulières : vitesse et justesse de réaction, techniques de diversion défensives, techniques d’esquives, reprise de distance sécuritaire adaptée à l’environnement, échelle d´agressivité; la confiance et la maîtrise de soi de même que sa capacité à entrer en relation avec l’autre. Les principaux thèmes abordés pour le volet habiletés physiques sont : le respect des règles de sécurité et d’ergonomie relatives au transfert et au déplacement de personnes; l’utilisation appropriée de l’équipement de déplacement dans différents contextes; la communication efficace pour effectuer des manoeuvres sécuritaires avec son partenaire et les habiletés physiques requises pour la profession en lien avec les qualités musculaires et les techniques d’entrainement.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant découvre certains outils qui l’aideront à mieux se connaître et qui faciliteront l’exécution des techniques demandées. Il révise certaines notions abordées dans les cours d’éducation physique précédents. Il assiste à des exposés théoriques qui présentent des concepts qui seront mis en oeuvre dans la portion pratique du cours et écoute les différentes vidéos qui lui sont présentées. Il observe des démonstrations des différentes techniques d’entrainement, d’exercices musculaires et de techniques d’autoprotection. De plus, il échange avec ses pairs.
En laboratoire, à partir de mises en situation d´intervention et de rétroaction, l´étudiant expérimente différentes situations qui mettent en jeu son intégrité physique ou sollicitent des habiletés physiques spécifiques au travail de paramédic. Les activités ont lieu en gymnase, à l’extérieur ainsi que dans un module d’ambulance.
En autoprotection, l´étudiant simule des comportements plus ou moins agressifs prédéterminés et choisit parmi différents types de menaces physiques, de saisies, de frappes, d´étranglements et d´attaques avec un objet. L’étudiant expérimente par la suite les techniques d’autoprotection afin de protéger son intégrité physique.
En habiletés physiques, l´étudiant expérimente, par le biais de séances pratiques, différentes méthodes d´entraînement. Il vérifie régulièrement, au moyen de tests standardisés et de seuils de performance établis, les différents paramètres de sa condition physique. Il effectue des activités adaptées exigeant des efforts aérobies et musculaires ciblés dans diverses situations simulant l’environnement de travail d’un paramédic. Tout au long du cours, l’étudiant est amené à prendre des décisions afin de travailler de manière efficace et sécuritaire. La rédaction d’un travail écrit d´observation et de réflexion sur ses habiletés physiques spécifiques est exigée.
Comme travail personnel, l’étudiant pratique les différentes techniques d’autoprotection et intègre une pratique régulière d’activité physique dans son mode de vie.
181-130-AH 4-0-2
PRÉALABLE ABSOLU : 101-109-AH
PRÉALABLE RELATIF : 181-122-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
L’interprétation d’une situation clinique a pour but de permettre au paramédic de donner un sens à une situation qui, au premier abord, peut sembler énigmatique. Pour effectuer une interprétation efficace, le paramédic doit disposer d’informations cliniques justes et pertinentes.
Ce cours de 5e session, qui est en continuité avec celui de Physiopathologie I (181-119-AH) et de Physiopathologie II (181-122-AH), fait suite aux apprentissages réalisés dans les cours d’Anatomie et physiologie humaines I et II en soins préhospitaliers (101-107-AH et 101-108-AH). De plus, il prépare l’étudiant aux cours d’évaluation clinique et d’intervention médicale et traumatique.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’interpréter une situation clinique de nature environnementale, infectieuse, immunitaire, gynécologique, obstétricale ainsi que musculosquelettique.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie de nature environnementale; interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système immunitaire; interpréter une situation clinique chez une patiente qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement gynécologique ou obstétrical ainsi qu’interpréter une situation clinique chez un patient qui présente une pathologie liée à un dysfonctionnement du système musculosquelettique.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie de nature environnementale, la pathogenèse des principales pathologies de nature environnementale (exemple : les problèmes causés par la chaleur, les problèmes causés par le froid, etc.), les soins préhospitaliers associés aux pathologies de nature environnementale, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie du système immunitaire, la pathogenèse des principales pathologies du système immunitaire (les principales infections, l’anaphylaxie et les réactions allergiques), les soins préhospitaliers associés aux pathologies du système immunitaire, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie associée à un dysfonctionnement obstétrical, la pathogenèse des principales pathologies associées à un dysfonctionnement obstétrical (les problèmes liés à la grossesse, à l’accouchement et au nouveau-né), les soins préhospitaliers associés aux pathologies associées à un dysfonctionnement obstétrical, l’appréciation de la condition clinique d’un patient souffrant d’une pathologie du système musculosquelettique, la pathogenèse des principales pathologies du système musculosquelettique (exemple : l’arthrite, l’ostéoporose, etc.) et les soins préhospitaliers associés aux pathologies du système musculosquelettique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, effectue, seul ou en équipe, diverses activités d’apprentissage (études de cas, mises en situation, etc.).
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les activités d’apprentissage proposées par l’enseignant. Il complète seul ou en équipe, les lectures, le visionnement de capsules vidéos, le guide d’études et les autres activités qui ont pour objectif de consolider les apprentissages des notions vues en classe.
181-156-AH 1-4-1
PRÉALABLES ABSOLUS : 181-154-AH, 181-127-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 5e session fait la synthèse des apprentissages réalisés dans les cours Interventions préhospitalières traumatiques I (181 127 AH) et Évaluation clinique traumatique préhospitalière (181-153-AH). Il complète les apprentissages effectués par l’étudiant afin qu’il soit en mesure d’appliquer des méthodes d’appréciation de la condition clinique et de prodiguer des soins chez tout traumatisé ayant un ou des traumatismes et dont l’état clinique peut mener à l’arrêt respiratoire et cardiorespiratoire. Les apprentissages réalisés dans le cadre de ce cours permettront à l’étudiant de se préparer au Stage en milieu préhospitalier (181-161-AH) et au cours Synthèse des apprentissages (181-160-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir de façon réflexive, rigoureuse et sécuritaire auprès de tout type de patients traumatisés ayant subi une ou plusieurs atteintes traumatiques à un ou plusieurs systèmes.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : effectuer les étapes préparatoires à une intervention; appliquer une méthode d’appréciation de la condition clinique; prodiguer et adapter les soins dans un contexte traumatique; appliquer les différentes échelles; déplacer et évacuer le patient vers le centre hospitalier approprié et transmettre les informations lors de l’intervention.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’évaluation de la scène et du biomécanisme, la collecte d’informations, l’appréciation de la condition clinique, le choix et la préparation du matériel, les soins prodigués auprès de patients ayant subi tout type de traumatismes, le déplacement du patient nécessitant ou non des soins de réanimation, la surveillance du patient durant le transport et la transmission de l’information à la suite de l’intervention.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations, participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations (d’accident, d’agression, de chute, etc.). Il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
181-157-AH 5-3-3
PRÉALABLES ABSOLUS : 181-127-AH, 181-154-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 5e session a pour but de permettre à l'étudiant de développer les connaissances et les habiletés pour intervenir et gérer, de façon efficace et sécuritaire, les situations préhospitalières dont les exigences dépassent les interventions usuelles. Il fait suite aux cours Intervention préhospitalière médicale II (181-154-AH) et Interventions préhospitalières traumatiques I (181-127-AH) et prépare l’étudiant au cours de Synthèse des apprentissages (181-160-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir lors de situations préhospitalières complexes et en contexte d’interdisciplinarité.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser la situation dans son ensemble; approcher le lieu d'intervention; sécuriser le périmètre dans l’attente des autorités compétentes; coordonner le volet SPU de la mission santé; collaborer avec les intervenants de la sécurité publique; mettre en oeuvre des actions pour l’accès, le dégagement et l’évacuation des patients impliqués dans l'événement; administrer, seul ou en collaboration, des soins à un ou plusieurs patients; encadrer des pairs lors d’interventions simulées; rendre compte de son intervention; effectuer un bilan de son intervention ainsi qu’effectuer le nettoyage du véhicule et de l'équipement.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l'analyse de la scène; l’établissement de périmètres de sécurité; la gestion des interventions préhospitalières en interdisciplinarité; le triage; l’administration de soins préhospitaliers et l'élaboration d’un plan d’action lors d’interventions dans différentes situations telles que la désincarcération, les interventions hors routes, les produits dangereux, les actes antisociaux, etc.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers ou expérimentations. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration avec les enseignants, les technologues, les formateurs externes ou ses pairs. L’étudiant assiste à des démonstrations. Des activités s’effectuent hors campus, telles que les interventions hors route, la protection de la scène, la désincarcération automobile, agricole et industrielle. L’étudiant participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations en situation authentique, pratique sur mannequins, jeux de rôles, etc. Il participe à des exercices afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète seul ou en équipe les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
181-158-AH 3-2-2
PRÉALABLES ABSOLUS :181-127-AH, 181-154-AH, 350-114-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 5e session fait suite aux cours abordant les interventions préhospitalières médicales et traumatiques. Dans un contexte préhospitalier, il concrétise la matière vue dans le cours de Notions de psychopathologie (350-114-AH) et d’Habiletés physiques en soins préhospitaliers d’urgences (109-204-AH). Il prépare l’étudiant à intervenir auprès de patients consommant des drogues à des fins récréatives, à composer avec certains comportements découlant de cette consommation ou de l'abus de consommation et à intervenir auprès d’un patient présentant un problème de santé mentale. Ce faisant, ce cours le prépare au stage en milieu préhospitalier (181-161-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir dans un contexte d’urgence comportementale en appliquant les protocoles relatifs à ce type d’intervention tout en dispensant les soins cliniques préhospitaliers liés aux urgences comportementales.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : évaluer la situation dans son ensemble; établir un contact initial avec le patient; interpréter les comportements et réactions; apprécier le potentiel de dangerosité d’une situation; apprécier la condition physique et psychologique du patient; effectuer la surveillance clinique du patient durant le transport; transmettre les informations recueillies lors de l’intervention aux différents intervenants impliqués auprès du patient ainsi que consigner adéquatement l’information dans le rapport d’intervention préhospitalière.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les étapes d’intervention en situation de crise, les principes de base en communication auprès de patients ayant un problème de santé mentale ou d’intoxication, les effets et les risques reliés à la consommation de drogues, l’examen comportemental et l’histoire de cas, le transport sans consentement et les techniques de contention, les aspects légaux applicables au patient et au paramédic dans les interventions préhospitalières comportementales, l’échelle de dangerosité en santé mentale et la violence sous toute ses formes (conjugale, maltraitance infantile, l’intimidation, la violence chez les jeunes et les aînés et les agressions sexuelles), le soutien aux personnes endeuillées à la suite de l’annonce d’un décès et les solutions alternatives au transport à la suite d'un refus de soins.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives, conçoit des tableaux synthèses ou participe à des carrés d’experts, etc.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations, participe à des ateliers techniques et des simulations dans des locaux recréant l'espace de vie des patients éprouvant des problèmes de comportement d'origine suicidaire, psychotique ou d'intoxication. Il participe à des exercices, afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement supervisé. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète les préparations de laboratoires, les lectures et les activités formatives (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable.
181-159-AH 1-3-1
PRÉALABLES ABSOLUS : 181-127-AH, 181-154-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 5e session, qui intègre les notions apprises dans les cours d’Intervention préhospitalière médicale I (181-142-AH) et d’Intervention préhospitalière médicale II (181-154-AH), prépare l’étudiant à prodiguer des soins cliniques chez les patients présentant des signes et symptômes reliés aux troubles environnementaux, situations obstétricales, pathologies inflammatoires et infectieuses. Les apprentissages réalisés dans le cadre de ce cours permettront à l’étudiant de se préparer au Stage en milieu préhospitalier (181-161-AH) et au cours Synthèse des apprentissages (181-160-AH).
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir, de façon intégrée, auprès de patients nécessitant des soins médicaux et présentant un tableau clinique dynamique.
Les objectifs intermédiaires sont: intervenir auprès de patients nécessitant des soins médicaux en lien avec des pathologies inflammatoires ou infectieuses; intervenir auprès de patients nécessitant des soins médicaux en lien avec des troubles environnementaux ainsi qu’intervenir auprès de patients nécessitant des soins médicaux en lien avec des situations obstétricales.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’analyse de la scène; le contrôle de l’environnement de façon dynamique; le choix et la préparation du matériel; l’adaptation judicieuse d’une méthode d’appréciation de la condition clinique au regard du contexte; l’établissement d’une hypothèse plausible quant au problème médical du patient; la prise en considération des réactions et de l’état du patient; l’établissement précis des priorités de soins; les choix et l’application correcte des différentes techniques de soins; le choix approprié des médicaments à administrer; l’application rigoureuse des protocoles d’administration des médicaments; la collecte d’information complète sur l’état du patient; l’application d’une stratégie adéquate de déplacement efficace, sécuritaire et adaptée au contexte et au type de patient ainsi que la communication claire et précise de toutes les informations nécessaires à la transmission d’un rapport verbal ou écrit en respectant la chronologie.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Il pose des questions d’éclaircissement, souligne les concepts clés, prend en note les éléments pertinents et participe aux discussions. L’étudiant, sous la supervision de l’enseignant, participe individuellement ou en collaboration à divers ateliers. Il partage les résultats avec ses pairs. Il peut effectuer des travaux d’analyse, des exercices, répondre aux mises en situation et résoudre des problèmes. Il visionne des capsules vidéos éducatives et conçoit des tableaux synthèses. Il s’autoévalue de façon critique à partir d’évaluations formatives.
En laboratoire, l’étudiant participe activement aux différents modes d’enseignement. Les activités sont réalisées en collaboration avec les enseignants, les technologues ou ses pairs. L’étudiant s’initie à diverses techniques de soins médicaux préhospitaliers et à l’administration de médicaments pour divers types de patients. Les activités sont réalisées individuellement ou en collaboration. L’étudiant assiste à des démonstrations techniques, participe à des ateliers techniques, des expérimentations ou des simulations (prise en charge d’une patiente présentant une problématique obstétricale ou d’un patient présentant une réaction anaphylactique et auquel on doit administrer des médicaments afin de stabiliser son état, etc.). Il participe à des exercices répétitifs afin de favoriser les apprentissages par le biais d’encadrement correctif de l’enseignant et de ses pairs. Il s’autoévalue à partir des évaluations formatives.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les tâches selon les modalités proposées ou exigées par l’enseignant. Par exemple, l’étudiant complète les préparations de laboratoires, les lectures, les activités formatives et les remet à l’enseignant selon les précisions (tableaux synthèses, rapport d’intervention, guide d’études, capsules vidéos, etc.). Il révise la matière abordée et ses notes de cours tout en validant sa compréhension des notions vues en classe. L’étudiant s’exerce aux techniques et aux stratégies d’intervention apprises afin de développer la dextérité et la confiance nécessaires. Le temps total qu’il y consacre est variable. Un soutien par les technologues peut être offert lorsqu’ils sont disponibles pour réaliser ces pratiques.
350-115-AH 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 350-114-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 5e session vise à développer chez l’étudiant des modes appropriés de préservation de son intégrité psychologique. Ce cours approfondira certaines notions apprises dans le cadre du cours Notions de psychopathologie (350-114-AH) dans le contexte du stress en milieu préhospitalier.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’utiliser des moyens de gestion de son propre stress afin de prévenir le développement de conséquences psychologiques du stress.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : identifier des stratégies de gestion de stress; utiliser celles-ci dans sa vie actuelle; comprendre les conséquences psychologiques potentielles du stress en milieu préhospitalier ainsi que démontrer des stratégies permettant de prévenir l’émergence de ces difficultés pour soi et son équipe.
Les principaux éléments de contenu sont : les dimensions physiques, cognitives, émotionnelles et sociales du stress; les causes du stress en milieu préhospitalier; les ressources et les stratégies permettant de se prémunir des effets néfastes du stress; le soutien social; la fatigue de compassion et les problèmes de santé mentale qui peuvent découler du stress en milieu préhospitalier (épuisement professionnel, dépression majeure, trouble de stress post-traumatique, troubles liés à une substance et suicide).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, par l’entremise d’exposés théoriques et la diffusion de documents audiovisuels, l’étudiant prend des notes, pose des questions et participe aux échanges.
En laboratoire, l’étudiant effectue, seul ou en équipe, des études de cas, répond à des questions d’application et rencontre des intervenants qui lui permettent de comprendre les effets du stress au quotidien et lors d’incidents traumatiques. Des jeux de rôle et simulations servent à la fois à analyser des situations de stress et à pratiquer des stratégies de gestion du stress et de soutien social.
Comme travail personnel, l’étudiant revoit ses notes de cours, fait des lectures de même que des observations et réflexions personnelles de son propre fonctionnement à l’endroit de ses stresseurs puis, pratique des stratégies de gestion du stress. L’étudiant se prépare également aux examens.
Session 6
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
181-160-AH 1-2-2
PRÉALABLES ABSOLUS : Tous les cours de la formation spécifique de 5e session
COREQUIS : 181-161-AH
* Cours porteur de l’épreuve synthèse
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 6e session valide les apprentissages réalisés lors du parcours en soins préhospitaliers d’urgence. Il permet l’intégration des apprentissages liés aux volets médicaux, traumatiques et comportementaux. Ce cours contribue à la préparation de l’étudiant à l’examen d’entrée à la profession des paramédics du Québec.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir de manière réflexive, selon les standards de la profession établis, auprès de patients nécessitant des soins préhospitaliers.
Les objectifs intermédiaires sont : intervenir dans une variété de situations en démontrant l’intégration des apprentissages acquis tout au long du programme; établir des relations interpersonnelles favorisant le bon déroulement d’une intervention; démontrer un comportement éthique; évaluer la qualité de son intervention ainsi que justifier les décisions prises durant une intervention.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’évaluation de la situation, l’appréciation de la condition clinique d’un patient, les soins prodigués, la communication verbale et écrite des informations relatives à l’intervention ainsi que le déplacement du patient.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant révise les notions théoriques apprises pendant son parcours de formation et participe aux activités d’étude de cas, de conférences et de préparation aux évaluations formatives et certificatives du programme en Soins préhospitaliers d’urgence.
Au laboratoire, l’étudiant peut être appelé à participer à des ateliers permettant de réviser les techniques apprises ou à faire des simulations complexes, réelles et authentiques, en équipe avec son partenaire. Il intervient dans des scénarios complets qui simulent un quart de travail du domaine préhospitalier. Les interventions peuvent se faire en interdisciplinarité avec d’autres professionnels.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue plusieurs tâches avant et après les prestations en classe. Avant les cours, il révise l’ensemble des sujets qui seront abordés en classe. Il se réfère aux protocoles établis par la direction médicale nationale (DMN), aux modules de formation disponibles sur le site de la DMN, aux littératures utilisées dans les cours en soins préhospitaliers d’urgence ainsi qu’à ses notes de cours. Il pratique, avec son partenaire désigné pour ce cours, les techniques apprises et les simulations de scénarios mis à sa disposition.
181-161-AH 0-20-1
PRÉALABLES ABSOLUS : Tous les cours de la formation spécifique technique de 5e session
COREQUIS : 181-160-AH
* Cours porteur de l’épreuve synthèse
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de 6e session permet à l’étudiant d’intervenir et d’appliquer les protocoles cliniques dans des situations réelles et dynamiques, sous la supervision d’un maître de stage.
À la fin de ce cours, l'étudiant sera en mesure d'intervenir de façon sécuritaire et efficiente dans différentes situations préhospitalières.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : établir une relation de service; vérifier le matériel et l’équipement présent dans une ambulance; évaluer, de façon dynamique, la scène d’intervention, le patient et le potentiel de stabilité; établir une stratégie d’intervention de soins; intervenir auprès d’un patient en contexte d’interdisciplinarité; évacuer le patient; communiquer les informations ainsi que rédiger un rapport.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les particularités régionales, le matériel et les équipements présents dans une ambulance, l’utilisation du matériel de communication, les dangers et risques présents lors d’une intervention, l’appréciation clinique, les soins et protocoles d’intervention clinique, la communication verbale et écrite d’une intervention, les attitudes professionnelles attendues et le travail en interdisciplinarité.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En stage, l’étudiant, sous la supervision d’un maître de stage, participe en temps réel comme paramédic responsable de la prise en charge d’un événement à la demande de l’assignation effectuée par le centre de communication santé. De plus, un encadrement par un enseignant responsable de stage s’effectue par divers moyens de communication de suivi et de support.
Comme travail personnel, l’étudiant participe à toutes les rencontres préparatoires. Il prend connaissance de tous les documents distribués par le coordonnateur des stages et il rédige les documents demandés.