Automatismes industriels
ELJ.36

Automatismes industriels

Cette attestation d'études collégiales (AEC intensive) prépare à exercer la profession de technicien en maintenance de système automatisé.

Une formation qui accorde une place particulière à la robotique et à l'intégration au marché du travail.

Dans l’industrie manufacturière, les automatismes, les machines, les systèmes automatisés et les robots remplacent de plus en plus les opérateurs et les techniciens sur la chaîne de production, mais il faut, en revanche, en assurer l’entretien, l’installation, la mise en marche et le déverminage. Ainsi, les opérateurs sont appelés à jouer un rôle croissant dans la maintenance de leur système: ils en deviennent les experts et les sentinelles. De plus, les besoins de gestion en temps réel, la cadence de production adaptée à la demande et la flexibilité de production de ces systèmes permettent de maintenir un niveau de stock minimal. Les techniciens doivent donc relever ces défis et répondre aux attentes des entreprises qui veulent disposer de toute l’information pertinente sur la production et sur la qualité de cette dernière.

C’est dans ce contexte que le finissant en Automatismes industriels peut aujourd’hui tirer son épingle du jeu et améliorer son employabilité.

Ce que m'offre cette formation au Collège Ahuntsic

  • Un nouveau programme d’AEC qui assure la spécialisation et l’approfondissement des apprentissages sur les automates et la maîtrise d’une variété d’appareils utilisés actuellement sur le marché;
  • Une formation misant sur des automates et sur une diversité d’appareils qui tient compte des changements technologiques récents;
  • Une formation qui accorde une place particulière à la robotique;
  • Des activités pédagogiques qui favorisent davantage le travail pratique en laboratoire à l’aide d’équipements de pointe;
  • Des équipements et des laboratoires qui ont fait la renommée des programmes techniques offerts au Collège;
  • Un programme qui favorise l’intégration au marché du travail grâce à une formation axée sur la pratique (projet intégrateur et stage en entreprise).

Formule pédagogique

  • Les cours se donnent le jour entre 8 h et 18 h.
  • Les cours sont offerts au rythme de 25 heures par semaine. À ces heures de classe supervisées par les enseignants, il faut prévoir environ 15 heures de travaux personnels.
  • Un local est réservé aux étudiants admis au programme : les étudiants peuvent y travailler en dehors des heures de cours.
  • Le programme est offert en petit groupe : l’encadrement offert par les enseignants est personnalisé et aide l’étudiant à progresser rapidement.

Objectifs

Au terme de sa formation, le diplômé du programme sera apte à:

  • Installer et entretenir des éléments d’automatismes industriels et de robotique;
  • Effectuer la programmation et la configuration des automates;
  • Intégrer l’ensemble des composantes électriques et électroniques de systèmes automatisés dans un contexte industriel.

Ce qu'il faut savoir

Durée de l'activité:

4 juin 2018 - 8 mars 2019

Admissions:

Jusqu'au 22 mai 2018, 13h

Nombre d'heures:

825 heures

Nombre de mois:

9

Horaire:

jour

Coûts:

Formation financée par Emploi-Québec, aucun frais à débourser.

Contact

Denis Simard
514 389-5921, poste 2222

 

Code du cours Nom du cours
243-183-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les automatismes prennent une part grandissante dans l’activité des pays industrialisés. L’automate programmable industriel (API) est au coeur de la production dans les secteurs de l’automobile, l’alimentation, la pharmaceutique, le traitement des eaux, la pétrochimie, la métallurgie, etc.
Ce cours permet à l’étudiant de se familiariser avec la structure matérielle et logicielle des automates programmables. L’étudiant analyse des cahiers des charges afin de produire des solutions programmées à des problèmes d’automatismes séquentiels simples utilisant des capteurs et des actionneurs discrets.
À l’issue de ce cours, l’étudiant sera en mesure de programmer un automate de base dans un contexte industriel.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : déterminer les différentes possibilités et limites d’un automate programmable industriel, utiliser une méthode graphique de conception, établir la communication et configurer un automate programmable ainsi que d’analyser, programmer, tester et apporter les corrections nécessaires aux programme selon la norme CEI 61131-3 et finalement, réaliser les branchements d’éléments de commandes sur les cartes d’entrées et sorties.
Les principaux thèmes abordés sont : caractéristiques et composantes physiques d’un automatisme; utilisation d’un logiciel de programmation; programmation d’instructions de base des langages LD (Ladder) ainsi que SFC (Sequential Function Chart); mode de représentation et d’analyse GRAFCET.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices dirigés individuels ou en équipe qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute seul ou en équipe les tâches demandées par l’enseignant. Il conçoit, implante, vérifie et rend fonctionnels des programmes tels que; le démarrage de pompes, la gestion de convoyeurs, la gestion de feux de circulation, l’assemblage de circuits, la manutention de produits. Il effectue les branchements des entrées et des sorties, à l’aide ; d’automates programmables, de logiciels, de systèmes industriels (de type séquentiel), de détecteurs, de capteurs et d’actionneurs, tout en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-184-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
De plus en plus populaire, la conception assistée par ordinateur (CAO) permet l’élaboration de plans techniques et de rapports tels une liste de prix du matériel et les quantités, etc.
Ce cours introduit l’étudiant à la lecture, l’interprétation et réalisation correctement des dessins techniques, et ce, dans le respect et l’application des conventions et pratiques reconnues du domaine.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure de modifier des plans d’électronique industrielle.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : utiliser des conventions, règles et composants de base du dessin technique (traits, symboles, zones hachurées, échelles, vues, cotations et annotations); créer et importer des librairies de symboles et de composants électriques ou pneumatiques, voire des librairies complètes fournies par les fabricants de matériel spécialisé; modifier ou produire des plans d’électronique industrielle; préparer et imprimer des rapports associés dans des formats spécifiés.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : notions générales du dessin technique; utilisation d’un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO); plans d’ateliers de fabrication (usines); plans d’installation de systèmes électriques, hydrauliques et pneumatiques et dessins de cabinets d’appareillage.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute individuellement les tâches demandées par l’enseignant. Il met en application et approfondit sa connaissance des conventions, règles et composants des dessins techniques du domaine de l’électronique industrielle et des commandes et procédures du logiciel de CAO. Il réalise des exercices d’interprétation de ceux-ci et des exercices de préparation de dessins à l’aide du même logiciel.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices et les préparations demandés.
243-185-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant une mise à niveau sur les notions et comportement des composants de base en électronique analogique (résistance, condensateur, bobine) ainsi que sur les techniques de mesure de circuits simples.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure de mesurer des signaux et des alimentations dans des courants alternatifs et continus.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : calculer les caractéristiques des circuits simples en courants continu ou alternatif afin de prédire et décrire leur comportement, prendre des mesures ou procéder à l’acquisition de données dans le but de relever les grandeurs électriques (intensité de courant, tension, fréquence, puissance) et d’apporter les correctifs adéquats et finalement, consigner et présenter l’information.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les lois de circuits électriques (lois de Kirchhoff, théorème de Thévenin, loi d’Ohm), les modèles mathématiques vectoriels et les nombres complexes qui permettent de prédire le comportement des circuits ainsi que leurs caractéristiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute seul ou en équipe les tâches demandées par l’enseignant. Il mesure et analyse les caractéristiques des circuits. Il relève, s’il y a lieu, la présence des anomalies du circuit à partir des résultats. Il réalise ces tâches à l’aide des instruments de mesure (multimètre, wattmètre, oscilloscope) à sa disposition. Il compare ses résultats aux prédictions qu’il a préalablement faites grâce aux calculs. Ces activités doivent être pratiquées en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-186-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les moteurs électriques jouent un rôle majeur dans les applications industrielles, commerciales et domestiques. On les retrouve notamment dans le métro, les trains, les ascenseurs, les systèmes de ventilation, les systèmes de réfrigération, les pompes, les machines-outils, les convoyeurs et les électroménagers.
Ce cours permet à l’étudiant de vérifier, régler le fonctionnement, effectuer l’entretien préventif et le dépannage des moteurs électriques de faible et grande puissance avec l’aide des accessoires, outils, instruments, appareils et documents habituellement utilisés par le technologue en électronique industrielle lors de ces tâches.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure d’effectuer toute les manoeuvres nécessaires à l’entretien d’un système démarreur-moteur.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : effectuer des branchements électriques pour le démarrage par à-coups, effectuer l'inversion du sens de rotation ou l'arrêt d'urgence de moteurs électriques en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : notions d’induction et magnétisme; de distribution de l’énergie au Québec; circuits triphasés; principe de fonctionnement des transformateurs, moteurs CA et CC; mesure et calcul de la puissance; fonctionnement en moteur et en alternateur.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute, seul ou en équipe, les tâches demandées par l’enseignant. Il effectue entre autres, la lecture des fiches signalétiques et des fiches techniques, les mesures, les observations, les branchements électriques et le couplage des charges mécaniques. Ces activités doivent être pratiquées en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-187-AH
PRÉALABLE RELATIF : 243-183-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Dans une usine, il arrive fréquemment que les automates programmable, cartes E/S, actionneurs, capteurs et/ou transmetteurs ne sont pas situés au même endroit, mais à des distances importantes les uns des autres. L'utilisation d'un réseau industriel permet donc de faire communiquer entre eux ces différents équipements d’un système de contrôle-commande, par exemple dans le bâtiment (gestion de l’énergie), la distribution électrique ou dans une chaine de production.
Ce cours traite plus particulièrement des concepts et caractéristiques d’implantation des réseaux de gestion (ordinateurs), réseaux de commande (automates programmables) et de champ (détecteurs).
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure de configurer des réseaux industriels.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser la topologie du réseau afin de choisir, installer, effectuer et valider la configuration d’un équipement en respectant les contraintes de sécurité, réaliser et tester les câblages afin d’établir la communication et échanger de l’information entre les différents composants du réseau, effectuer la maintenance et le dépannage du système et finalement, écrire les programmes d’application pour les réseaux industriels.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : le modèle OSI (Open Systems Interconnection) est ses couches physiques; Protocoles employés de gestion (Ethernet TCP/IP), de commande (ControlNet, TCP/IP, Modbus, Profibus, LonWork, etc.), de terrain (Remote I/O, DeviceNet etc.).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute, seul ou en équipe, les tâches demandées par l’enseignant. À partir de procédés réels et de simulateurs, il effectue; la sélection, la programmation, la configuration, l’installation, l’ajustement et le réglage des différents équipements qui compose un réseau industriel de communication.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-188-AH
PRÉALABLE RELATIF : 243-185-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
La mesure et l’instrumentation sont au coeur de la qualité des produits. Une mauvaise utilisation d’un transmetteur ou une erreur de mesure peut engendrer des coûts de non-production à une entreprise.
Ce cours prépare l’étudiant à sélectionner, étalonner, installer et effectuer l’entretien préventif des capteurs industriels les plus utilisés dans un système de mesure et de contrôle industriel. Il réalise, à
l’aide de la documentation technique, des rapports d’étalonnages.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure de définir les paramètres suivants : étendue de mesure,
précision, sensibilité, linéarité, répétabilité, calcul d’erreurs.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : choisir et employer adéquatement des étalons de mesures et des éléments primaires (capteurs), installer des transmetteurs qu’ils soient pneumatiques, électroniques ou numériques pour la lecture de niveau, pression, température et/ou du débit.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : notions de métrologie; caractéristiques des grandeurs physiques; fonctionnement et installation des transmetteurs; méthodes d’étalonnage.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute, seul ou en équipe, les tâches demandées par l’enseignant. Il utilise des capteurs industriels pour réaliser des montages réels de type industriel. Ces activités doivent être pratiquées en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-189-AH
PRÉALABLE RELATIF : 243-186-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le démarrage en direct de moteur sur le réseau de distribution électrique des usines s’accompagne parfois de contraintes d’utilisation. Les démarreurs et variateurs suppriment ces inconvénients tels que : appel de courant de démarrage; contrôle de l’accélération, décélération et/ou de la vitesse.
Ce cours permet à l'étudiant d’approfondir les notions vues sur les moteurs électriques afin d’installer, vérifier, effectuer l’entretien préventif ainsi que le dépannage des démarreurs et variateurs avec l’aide des accessoires, outils, instruments, appareils et documents habituellement utilisés par le technologue en électronique industrielle dans le cadre de ses fonctions.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure d’effectuer la configuration et toutes autres manoeuvres nécessaires à un système de contrôle à vitesse variable.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : effectuer des branchements électriques pour le démarrage et le freinage des moteurs shunts et/ou triphasés asynchrones et configurer des variateurs de vitesse avec des contraintes d’accélération et/ou décélération, etc. en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : circuits de protection; composantes des démarreurs; notions reliées aux variateurs de vitesse.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute, seul ou en équipe, les tâches demandées par l’enseignant. Il effectue la lecture de la documentation technique, la programmation, les mesures, les observations et les branchements électriques. Ces tâches lui permettent d'installer, vérifier, effectuer l’entretien préventif et le dépannage des démarreurs et variateurs des moteurs électriques d'un système de contrôle-commande. Ces activités doivent être pratiquées en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-190-AH
PRÉALABLE RELATIF : 243-183-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant d’approfondir les notions vues sur les automatismes de base et le prépare à d’intervenir dans un système automatisé industriel ou manufacturier. L’étudiant développe et met au point des programmes qui font appel à des fonctions avancées d’un système de contrôle-commande, installe et assure le fonctionnement des équipements de sécurité et de rendre sécuritaire un système de contrôle-commande.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure de de programmer un automate avancé dans un contexte industriel.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : justifier l’utilisation des différents langages de programmation LD (Ladder), SFC (Sequential Function Chart), FB (Function Block) et ST (Texte Structuré), programmer des instructions avancées (interruptions, sous-routines, séquenceur, registres à décalage, piles, messages, gestion des fichiers, etc.) et finalement, effectuer la mise en oeuvre de solutions assurant la sécurité des employés et des équipements en tenant compte des défaillances éventuelles (techniques de sécurité, redondance des systèmes, interverrouillage, etc.).
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : programmation d’instructions avancées de la norme CEI-61131-3; mode de représentation et d’analyse GEMMA; cartes évoluées des automates programmables.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute individuellement les tâches demandées par l’enseignant. Présentées sous forme de projet, il vérifie et d’applique les notions vues en théorie. Il utilise des cartes évoluées d’un système de contrôle-commande pour la commande d’axes, la régulation, les communications, les signaux analogiques, les signaux numériques, les entrées et sorties réparties, etc. Il effectue la programmation, la sélection, l’installation et les réglages pour différents équipements tels que les rideaux de sécurité, le système de vision artificielle, etc.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-191-AH
PRÉALABLE RELATIF : 243-185-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Pour plusieurs entreprises, la régulation de procédés continus joue un rôle central. Les boucles de régulation sont très diversifiées telles que la commande précise de la température, du niveau, du débit, de la pression et de la vitesse.
Ce cours permet à l’étudiant de brancher des transmetteurs autoalimentés, des éléments finaux de contrôle et de régler des boucles de régulation simple ou avancée en mode PID par l’utilisation de méthodes graphiques basées sur un modèle du premier ordre.
À l’issue de ce cours, l’étudiant sera en mesure de faire fonctionner un système de régulation industrielle.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : interpréter et d’analyser le schéma fonctionnel d’un procédé continu et son système de régulation, faire fonctionner une boucle de régulation, d’ajuster les paramètres du régulateur afin d’obtenir une réponse transitoire optimale du procédé, et ce, en fonction de critères de performance spécifiés, ainsi que de justifier l’utilisation de régulation avancée (prédictive, cascade, rapport, etc.)
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : introduction aux normes ISA; techniques de modélisation dynamique d’un procédé; études des régulateurs; principes et méthodes de réglages; sélection de stratégie de régulation avancée.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute seul ou en équipe les tâches demandées par l’enseignant. À l’aide de systèmes de régulateur et/ou automate programmable, il vérifie et d’applique les notions vues en théorie. L’étudiant utilise une stratégie de régulation Proportionnelle, Intégrale et Différentielle (PID), effectue les branchements du régulateur aux éléments d’entrée et de sortie et en ajuste les paramètres. L’étudiant travaille à mettre en oeuvre la commande de la température, du débit, de la pression et de la vitesse dans différents procédés. Ces activités doivent être pratiquées en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-192-AH
PRÉALABLE RELATIF : 243-183-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ces dernières années, afin de demeurer concurrentielles sur les marchés nationaux et internationaux, plusieurs entreprises ont choisi d’automatiser leur méthode de production à l’aide de robots. Cette tendance va en augmentant ce qui fait de la robotique industrielle un secteur grandement en demande.
Ce cours initie l’étudiant aux différents types de robots et de leurs applications, par exemple, manipulation d’objets, assemblage, tri, palettisation. L’étudiant applique les consignes de sécurité relatives à l’utilisation d’un robot, caractérise le fonctionnement des mécanismes, analyse et vérifie son fonctionnement, étalonne et configure les différents éléments (détecteurs, transmetteurs, convertisseurs, actionneurs) et plus, de produire, paramétrer et modifier les programmes.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure d’effectuer l’installation et l’entretien de différents équipements robotisés.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : utiliser, dépanner, entretenir et programmer un robot sur une ligne de production en tenant compte des caractéristiques mécaniques, de l’asservissement des moteurs électriques (commande d’axes) et de l’environnement de travail des robots.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : concepts et caractéristiques des systèmes robotisés; programmation et entretien de robot.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit la présentation et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute, seul ou en équipe, les tâches demandées par l’enseignant. Il effectue le montage, les ajustements, l'étalonnage, la configuration et la programmation des divers équipements qui composent une cellule robotisée. Ces activités doivent être pratiquées en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-193-AH
PRÉALABLE RELATIF : 243-183-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les systèmes de supervision industrielle visent à fournir aux opérateurs, en temps réel, une vue globale des différentes consignes, réglages et alarmes leur permettant de prendre, au bon moment, les bonnes décisions pour assurer la conduite d’une production complexe.
Ce cours porte essentiellement sur l’apprentissage de l’utilisation d’un logiciel de supervision homme-machine (HMI). L’étudiant se familiarise avec le rôle, la structure, la programmation, la configuration des différents modules d’un système de supervision et sa relation avec le système contrôle-commande.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de programmer un système simple de supervision à travers l’utilisation d’une interface homme-machine (HMI).
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : configurer les liens entre le système de supervision et le réseau de contrôle, créer des liens entre les objets et la base de données, produire les pages graphiques d’une interface opérateur (schéma du procédé, tendances en temps réel et de données archivées, tableaux des alarmes), adapter un programme d’un automate programmable au système de supervision et finalement, rédiger le guide d’utilisation.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : configuration et utilisation d’un logiciel de supervision (HMI); configuration des liens de communication; critères pour la construction de pages graphiques dynamiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux et les démonstrations faites par l’enseignant, note les éléments présentés qu’il juge importants, interroge l’enseignant pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices qui lui sont proposés.
En laboratoire, l’étudiant exécute individuellement les tâches demandées par l’enseignant. L’étudiant programme l’interface graphique pour accomplir les tâches d’opération et de supervision énoncées dans un devis.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés ainsi que des travaux de recherche et procède à la rédaction de rapports techniques.
243-194-AH
PRÉALABLES RELATIFS : 243-184-AH, 243-187-AH, 243-189-AH
PRÉALABLES COREQUIS : 243-190-AH, 243-191-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le cours de projet d’automatisation est une épreuve synthèse du programme AEC en automatisme industriel.
Ce cours permet à l’étudiant de réutiliser les compétences visée dans l’AEC.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de participer à toutes les étapes requises dans la conception et l’entretien d’un système de contrôle-commande.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser un cahier de charge afin identifier les problématiques de la commande et de déterminer les stratégies à utiliser en s’assurant de la sécurité de l’automatisme tant pour les personnes que les biens, établir des listes de composants, déterminer les budgets, réaliser les plans, assembler les panneaux de commande, programmer les automates et un système de supervision, effectuer les réglages des parties commande et opérative, élaborer la documentation technique et enfin, effectuer une présentation technique.
Les principaux thèmes abordés couvrent l’ensemble des notions apprises par l’étudiant durant le programme de formation.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Aucun travail en classe théorique n’est requis pour ce cours. Les éléments théoriques sont directement réinvestis dans les laboratoires pratiques.
En laboratoire, l’étudiant exécute seul ou en équipe les tâches demandées par l’enseignant. Il travaille à mettre en oeuvre le cahier de charge du convoyeur du laboratoire d’automatisme où on retrouve notamment des stations de travail dotées de capteurs, d’interrupteurs et d’actionneurs électriques et pneumatiques. Ces activités doivent être pratiquées en respectant les règles sur la santé et la sécurité au travail.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue les lectures, les exercices, les préparations demandés et les rapports d’avancement du projet et prépare une présentation technique à l’aide de logiciels de dessin et de présentation.
243-195-AH
PRÉALABLES ABSOLUS : Tous les cours des blocs précédents
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le stage en système automatisé confronte l’étudiant à la réalité du marché de l’emploi en le plaçant en situation de recherche d’emploi qui l’amène à faire un stage dans une entreprise dont les activités sont connexes aux apprentissages réalisés dans son domaine d’études.
Ce cours permet à l’étudiant de développer les aptitudes nécessaires pour trouver un emploi et essentielles à son intégration dans le milieu du travail. Il apprend à écouter les consignes des supérieurs et des techniciens qui le supervisent ainsi qu’à communiquer oralement et par écrit avec eux. De plus, il apprend à peaufiner ses attitudes (humeur, ponctualité, entregent, politesse,...) avec son entourage.
À l’aide des dossiers techniques des équipements et des composants du système, et des différents outils d’aide au diagnostic, l’étudiant met en pratique l’analyse systémique des équipements en vue de la mise en oeuvre du plan d’intervention.
À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure de procéder à la maintenance des systèmes automatisés.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : participer à la planification de maintenance des systèmes, produire des rapports d’activités à l’aide d’informations consigné dans des cahiers d’entretien.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : méthode de recherche d’emploi; rédaction d’un curriculum vitae, lettre de présentation et une convention de stage; planification d’une entrevue d’embauche; rédaction d’un rapport de stage technique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’apprentissage est essentiellement relié à des activités pratiques dans le milieu de stage ainsi qu’à l’encadrement par le responsable de stage dans l’entreprise.
Un enseignant évalue l’étudiant en lui rendant visite dans son environnement de travail. À cet effet, l’étudiant doit tenir un journal du déroulement des activités journalières (journal de bord) et en tout temps le rendre disponible auprès des responsables du stage, soient le supérieur ou le technicien en entreprise et l’enseignant supervisant le stage.
Enfin, l’employeur, par l’intermédiaire du supérieur ou du technicien, évalue l’étudiant selon une fiche d’évaluation préalablement fournie par l’enseignant. Cette évaluation permet de cibler chez le stagiaire ses habiletés à produire un travail technique et permet de vérifier certaines attitudes professionnelles jugées essentielles pour assumer les fonctions de technologue en automatisation industriel.

Perspective d'emploi

Ce programme vise à former des techniciens qui seront en mesure d’effectuer des tâches permettant l’installation, la configuration, la programmation, l’entretien et l’intégration de différents systèmes automatisés et d’éléments de robotique.

Le technicien possédant une formation en automatismes industriels est appelé à travailler au sein:

  • des municipalités;
  • des ministères;
  • des hôpitaux;
  • dans les entreprises des secteurs manufacturier, pharmaceutique, biomédical, pétrochimique, alimentaire, aéroportuaire ou des pâtes et papiers.