Aller au contenu
243.D0
Génie électrique : automatisation et contrôle
Ouvert au 2e tour du SRAMAlternance travail-étudeBourses Perspective Québec

Grille de coursGénie électrique : automatisation et contrôle

Session 1
Code du cours Périodes/semaines (C/L/T) Nom du cours Voir les détails
601-101-MQ 2-2-3 Écriture et littérature
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude d’oeuvres marquantes de la littérature française de la période du Moyen Âge jusqu'au siècle des Lumières et à l'analyse d'oeuvres issues de deux époques et de deux genres littéraires. Au moins deux oeuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie.
Le cours permet à la personne étudiante d’aborder des oeuvres poétiques, dramatiques et narratives, de les situer dans leur contexte sociohistorique et culturel et d’y repérer les principales manifestations thématiques et stylistiques. De plus, le cours amène progressivement la personne étudiante à maîtriser les outils et méthodes d’analyse lui permettant de rédiger une analyse littéraire (ou un commentaire composé ou une explication de texte) conçue comme un texte organisé d’au moins 700 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des oeuvres étudiées, définition des principaux genres littéraires étudiés; notions d'analyse littéraire : composition ou structure de l'oeuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de versification, schéma dramatique; méthodologie de l’analyse littéraire : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, la personne étudiante suit les exposés magistraux, note les éléments importants et participe aux échanges. Dans les travaux et exercices faits seule ou en équipe, elle fait l’apprentissage des outils d’analyse littéraire, s’approprie une démarche méthodologique rigoureuse et utilise des stratégies de révision et de correction de son texte.
Hors classe, la personne étudiante étudie la matière vue, lit les oeuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, elle porte une attention particulière à la qualité de l’expression.
340-101-MQ 3-1-3 Philosophie et rationalité
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de philosophie veut habiliter l'étudiant à produire une argumentation rationnelle sur une question philosophique.
L’étudiant apprend à distinguer la philosophie du mythe, de la religion et de la science. Il prend connaissance du contexte où la philosophie a fait son apparition en Occident et s’approprie en partie l’héritage de la philosophie antique par la fréquentation de certains de ses auteurs les plus marquants.
Prenant ainsi connaissance de la façon dont les philosophes traitent de diverses questions, l’étudiant saisit l’actualité et la pertinence du questionnement philosophique au regard d’enjeux contemporains, en se livrant lui-même à cet exercice. Ce faisant, il apprend à formuler clairement des problèmes philosophiques et des thèses, à énoncer des arguments, des objections et des réfutations, afin d’évaluer ses raisonnements et ceux d’autrui.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points essentiels, participe aux échanges et fait, seul ou en équipe, des exercices de réflexion et d’analyse afin d’assimiler la matière et d’acquérir les habiletés requises pour l'atteinte des compétences visées.
De façon générale, les périodes de laboratoire servent à la pratique de l’argumentation sous différentes formes : rédactions, exposés, discussions ou débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, réalise divers exercices d’analyse, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux débats et discussions.
Au terme du cours, il rédige un texte argumentatif d’au moins 700 mots dans lequel il formule une thèse et des arguments, en référence à un ou des problèmes étudiés. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
604-EN1-MQ 2-1-3 Anglais ensemble 1
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
243-10D-AH 3-0-1 Explorer la profession
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le domaine de l’automatisation et du contrôle se retrouve dans différents secteurs d’activés économiques, tels que l’exploitation des ressources naturelles, les industries de transformation des matières premières et les industries de services.
Ce cours permet à l’étudiant ou l’étudiante de se familiariser avec les aspects de la profession dans ces domaines et d’aligner sa carrière professionnelle en lien avec ses aptitudes inhérentes.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d'expliciter les caractéristiques de la profession et de dégager les principales tendances du domaine de l’automatisation et du contrôle dans l'optique de son orientation et de sa formation tout au long de la carrière.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : différencier les milieux de travail; examiner les caractéristiques de la profession; examiner les tâches et les opérations de la profession; reconnaître l’importance du travail d’équipe et de la collaboration; examiner ses habiletés et ses comportements au regard de la profession.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’information sur les milieux de travail dans les différents secteurs d’activité économique; les types d’entreprises et les perspectives d’emploi; les tâches et les caractéristiques de la profession; le développent durable; le travail d’équipe et la collaboration; l’exploration des activités de la profession.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Ce cours cible une appropriation de la profession; les activités se déroulent majoritairement en classe. L’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Des visites dans les laboratoires ou en industrie sont prévues afin de favoriser une meilleure compréhension de différents aspects de la profession. Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports d’activités dans le but de recueillir des informations sur la profession.
243-11D-AH 2-2-2 Automatisme de base
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les automatismes occupent une place importante dans l’activité économique des pays industrialisés. L’automate programmable industriel (API) est au coeur de la production dans les secteurs de l’automobile, de l’alimentation, de la pétrochimie et de la métallurgie, ainsi que dans l’industrie pharmaceutique et dans le traitement des eaux.
Ce premier cours en automatisation industrielle permet à l’étudiant ou à l’étudiante de se familiariser avec la structure matérielle et logicielle des automates programmables. Il ou elle réalise des programmes simples tout en explorant l’environnement physique d’un automate programmable industriel. Il ou elle utilise différents capteurs et actionneurs afin d’établir le lien entre les entrées et sorties de l’automate et les programmes utilisés en plus d’aborder différents modes de marche et d’arrêt.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de solutionner une problématique d’automatisation de programmation avec un automate programmable industriel en mode tout ou rien (TOR).
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : examiner le système physique d’un automate programmable industriel et son environnent; évaluer des capteurs et des actionneurs numériques; configurer l’automate programmable industriel; élaborer les schémas de branchement simples d’un système comprenant l’outillage, procéder à la programmation et tester les programmes; rédiger et archiver la documentation et les programmes.
Les principaux thèmes abordés sont : les systèmes de numérations; les notions élémentaires de logique combinatoire et séquentielle; les structures et les composantes physiques d’un automatisme; les branchements et les configurations des entrées-sorties en mode tout ou rien; la programmation à l’aide de représentations graphiques; les logiciels de programmation utilisés par l’automate programmable industriel; l’interface de communication.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue, individuellement ou en équipe, des tâches en vue de la réalisation de montages. Il ou elle doit également procéder à l’exécution de la programmation de l’automate programmable industriel et faire la vérification des résultats en fonction des besoins préalablement déterminés.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-12D-AH 1-3-1 Réseaux d'ordinateurs
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant ou à l’étudiante d’acquérir les notions de base en réseaux d’ordinateurs entre autres par des expérimentations. Il ou elle se familiarise avec les différentes caractéristiques des réseaux, les concepts et les protocoles régissant l’échange d’informations entre différents équipements qui le compose. De plus, il ou elle aborde des techniques de vérification des réseaux à l’aide de logiciels et d’instruments de mesure.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de vérifier et de diagnostiquer des problèmes simples sur des réseaux d’ordinateurs.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : comprendre les caractéristiques des réseaux d’information (réseaux de gestion) et des réseaux d’opération (réseaux industriels de production); configurer les réseaux d’information câblés et sans fil; mesurer les paramètres des réseaux d’information câblés et sans fil; utiliser des objets connectés; utiliser un logiciel de simulation d’un réseau d’information câblé et sans fil; dépanner des réseaux d’information câblés et sans fil.
Les principaux thèmes abordés sont : les composantes matérielles d’un ordinateur; le système d’exploitation d’un ordinateur; la connexion réseau; la connexion Internet; l’adressage réseau; les commutateurs de couche 2, 3, 4 et 7; le routeur; les réseaux locaux virtuels (VLAN); les réseaux privés virtuels (VPN); les caractéristiques des réseaux d’information et des réseaux d’opération; les technologies sans fil; les objets connectés; les relations client-serveur; la cybersécurité; le dépannage des réseaux.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches de configuration et d’installation. Il ou elle utilise un réseau pour accéder à des équipements distants, configure un réseau, vérifie la connectivité et effectue des mesures à l’aide d’outils et de logiciels spécialisés. Il ou elle pose un diagnostic sur un réseau défectueux et effectue un dépannage simple.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-13D-AH 3-3-1 Circuits électriques
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant ou l’étudiante d’acquérir des notions de base en électricité. Il ou elle expérimente différentes topologies de circuits et se familiarise avec les composants électriques, entre autres la résistance, le condensateur, la bobine et le transformateur alimentés en courant continu (CC)ou en courant alternatif (CA) monophasé. De plus, il ou elle aborde des techniques de vérification des circuits à l’aide d’instruments de mesure.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’acquérir et de vérifier les signaux électriques et de déterminer des problèmes simples sur les circuits électriques.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : recueillir de l’information sur le fonctionnement d’un circuit électrique résistif ou réactif; mesurer lessignaux et mettre en relation des composants de circuits monophasés; dépanner les circuits; utiliser les règlements du code électrique.
Les principaux thèmes abordés sont : la nature de l’électricité; des notions électriques de base; les instruments de mesure; les caractéristiques des sources d’alimentation en courant continu (CC) ou en courant alternatif (CA) monophasé; les circuits en série et en parallèle; la mise à la terre; lepotentiel électrique; les circuits flottants et non flottants; la protection électrique; les puissances actives, réactives et apparentes; le déphasage; la correction du facteur de puissance; les plaques signalétiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches dans le but de réaliser le montage des circuits électriques, de prendre les mesures, et de faire le dépannage inhérent. Il ou elle utilise un logiciel de simulation qui lui permet de faire la vérification des résultats obtenus en fonction des besoins du devis.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
235-156-AH 1-2-1 Intervention en santé et sécurité au travail
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Chaque année au Québec, des dizaines de milliers de travailleurs et de travailleuses se blessent au travail. S’il incombe à l’employeur de fournir un environnement de travail sécuritaire, la santé et la sécurité du travail sont une responsabilité partagée avec le travailleur et la travailleuse. Le technicien ou la technicienne en génie électrique qui intervient en automatisation et contrôle doit avoir les connaissances de base pour intervenir en utilisant les outils et les techniques appropriés afin d’assurer sa santé et sa sécurité et celle des autres. Ce cours situé en début de programme permet d’outiller les étudiants et les étudiantes pour qu’ils puissent ensuite mettre ces connaissances en application tout au long de leur formation et de leur stage.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’intervenir en matière de santé et de sécurité en utilisant des outils et des techniques appropriés en accord avec les lois, normes, règlements et procédures en vigueur.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : reconnaître les risques réels et potentiels en milieu industriel; utiliser correctement les équipements de protection individuelle et collective; respecter les procédures de cadenassage et les procédures d’urgence; respecter les procédures en cas d’accident.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les définitions associées à la santé et la sécurité du travail; la Loi et le Règlement sur la santé et la sécurité du travail du Québec; les catégories de risques; l’identification des risques; l’organisation sécuritaire de l’aire de travail; la hiérarchie des moyens de prévention; les équipements de protection collective; les équipements de protection individuelle (ÉPI) : choix, vérifications et utilisation; le cadenassage; les registres des accidents; l’enquête accident et le rapport.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à des exposés, prend connaissance de situations réelles par l'entremise de vidéos, interagit avec l'enseignant ou l’enseignante et participe à des discussions de classe ou en petit groupe.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante travaille individuellement ou en équipe à l'analyse de situations de travail, effectue des recherches liées à la santé et la sécurité du travail en français et en anglais, identifie des protections machines sur des équipements réels, manipule des équipements de protection individuelle (ÉPI), utilise des équipements de cadenassage, remplit un registre d’accidents et réalise des études de cas.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante complète des exercices et des recherches, il ou elle se tient au fait de l'actualité reliée à des accidents ou d'autres problématiques touchant la santé et la sécurité dans son domaine.
Session 2
Code du cours Périodes/semaines (C/L/T) Nom du cours Voir les détails
601-102-MQ 3-1-3 Littérature et imaginaire
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude des représentations du monde contenues dans des oeuvres marquantes de la littérature française des XIXe, XXe et XXIe siècles. Au moins trois oeuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Les textes étudiés sont issus d’au moins trois périodes ou courants littéraires. Une oeuvre supplémentaire pourrait appartenir au corpus de la littérature francophone (en excluant toutefois la littérature québécoise).
Le cours permet à la personne étudiante de parcourir des oeuvres poétiques, dramatiques et narratives, en les situant dans leur contexte sociohistorique et culturel, et en les expliquant en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. En même temps, le cours amène la personne étudiante à consolider sa maîtrise des outils d’analyse et d’interprétation de l’oeuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation explicative conçue comme un texte organisé d’au moins 800 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des oeuvres étudiées, rapport entre le réel, le langage et l’imaginaire; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'oeuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de la théorie du récit; méthodologie de la dissertation explicative: plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, la personne étudiante suit les exposés magistraux, note les éléments importants et participe aux échanges. Elle est appelée, dans des travaux et des exercices faits seule ou en équipe, à développer sa capacité d’analyser et d’interpréter des oeuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, la personne étudiante étudie la matière vue, lit les oeuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, elle porte une attention particulière aux exigences méthodologiques propres à la dissertation de même qu’à la qualité de la langue.
109-102-MQ 0-2-1 Activité physique et efficacité
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’éducation physique permet à l’étudiant de s’engager dans une démarche personnelle qui lui donne le goût et le plaisir de l’activité physique et qui sollicite son sens des responsabilités et sa capacité de se prendre en main.
L’étudiant doit se fixer des objectifs d’apprentissage moteurs et affectifs accessibles, lui permettant d’atteindre un certain niveau de réussite. L’efficacité intègre donc les notions de succès, de respect des capacités de chacun et de régularité dans la pratique de l’activité physique. Ce cours permet à l’étudiant d’expérimenter systématiquement une démarche par objectifs, avec obligation de résultats, axée sur l’amélioration de ses habiletés et de ses attitudes.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’étudiant évalue d’abord ses forces et ses faiblesses en regard des habiletés et des attitudes exigées par l’activité physique qu’il a choisie. Ensuite, il formule ses objectifs personnels par rapport à ces habiletés et à ces attitudes et identifie les critères de réussite. Enfin, l’étudiant fait un choix judicieux des moyens qui lui permettront d’atteindre ses objectifs. En tenant un journal de bord, il évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix en recherchant l’efficacité selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant complète les apprentissages réalisés en classe dans le but d’améliorer son efficacité et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en début de session.
604-AAA-AH 2-1-3 Anglais ensemble 2 famille A
Description et préalables à venir
201-200-AH 2-2-2 Mathématiques appliquées en automatisation et contrôle 1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de mathématiques permet à l’étudiante ou l’étudiant d’acquérir des connaissances de base nécessaires à la compréhension de diverses notions enseignées dans différents cours de sa formation spécifique. Les notions étudiées dans le cadre de ce cours seront approfondies dans le second cours de mathématiques offert dans le programme.
À la fin de ce cours, l’étudiante ou l’étudiant sera en mesure de résoudre des problèmes mathématiques dans le domaine du génie électrique.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser diverses situations propres au domaine des technologies du génie électrique; choisir les modèles mathématiques appropriés; adapter des procédures de résolution de problèmes; critiquer les résultats obtenus.
Les principaux thèmes abordés sont : les règles arithmétiques et algébriques de base; l’analyse graphique de fonctions; les caractéristiques des fonctions affines, de variations inverses et exponentielles; les statistiques descriptives et la régression linéaire; la trigonométrie du triangle rectangle; les vecteurs et les nombres complexes.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante résout, individuellement ou en équipe, des problèmes.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions présentées en classe et complète ses apprentissages en effectuant les exercices recommandés.
243-20D-AH 2-3-1 Réseaux industriels
PRÉALABLE RELATIF : 243-12D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant ou l’étudiante d’acquérir des notions de base en réseaux industriels entre autres par des expérimentations sur différentes caractéristiques de ceux-ci. Il ou elle se familiarise également avec les concepts et les protocoles régissant l’échange d’informations entre différents équipements. De plus, il ou elle utilise des techniques de vérification des réseaux à l’aide de logiciels et d’instruments de mesure.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de mettre en oeuvre un réseau industriel.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : utiliser la liaison entre les technologies de l’opération et les technologies de l’information; configurer et mesurer les paramètres des réseaux d’opération; utiliser un réseau de terrain; utiliser des capteurs intelligents; utiliser un logiciel de simulation et dépanner des réseaux d’opération.
Les principaux thèmes abordés sont : les caractéristiques des réseaux d’opération; l’échange d’informations entre des équipements industriels; la connexion et la configuration des équipements incluant des capteurs intelligents; la simulation et le dépannage d’un réseau industriel.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches. Il ou elle utilise un réseau pour accéder à des équipements distants, configure un réseau, vérifie la connectivité et effectue des mesures à l’aide d’équipements ou de logiciels spécialisés. Il ou elle pose un diagnostic sur un réseau défectueux et effectue un dépannage simple.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-21D-AH 2-2-1 Automatisme intermédiaire
PRÉALABLE RELATIF : 243-11D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les automatismes occupent une place importante dans l’activité économique des pays industrialisés. L’automate programmable industriel (API) est au coeur de la production dans les secteurs de l’automobile, de l’alimentation, de la pétrochimie et de la métallurgie, ainsi que dans l’industrie pharmaceutique et dans le traitement des eaux.
Ce deuxième cours en automatisation industrielle permet à l’étudiant ou à l’étudiante d'élaborer la structure matérielle et logicielle des automates programmables. Il ou elle fait l’analyse des cahiers de charges, et utilise des détecteurs passifs et actifs ainsi que des actionneurs électriques ou pneumatiques afin de produire des solutions numériques à des problèmes d’automatismes combinatoires et séquentiels. Il ou elle réalise des programmes en divers langages de programmation en utilisant des fonctionnalités avancées.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de mettre en service un système automatisé à l’aide d’un automate programmable industriel en mode tout ou rien (TOR) en intégrant les modes de marches et d’arrêts.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser un cahier de charges; élaborer des schémas de branchement d’un système comprenant un automate programmable industriel; procéder à la programmation en langage Ladder et graphique; tester les programmes et le fonctionnement des composants physiques en apportant les correctifs appropriés, le cas échéant.
Les principaux thèmes abordés sont : l’analyse d’un cahier de charges; l’interface de communication; l’exploitation de l’environnement d’un système automatisé; la programmation structurée et les tests inhérents.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir d’un cahier de charges en vue de l‘élaboration de plans et de la réalisation de montages. Il ou elle doit également procéder à l’exécution de la programmation de l’automate programmable et faire la vérification des résultats en fonction des besoins préalablement déterminés dans le cahier de charges.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-22D-AH 2-2-1 Électronique de base
PRÉALABLE RELATIF : 243-13D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant ou à l’étudiante d’acquérir les notions de base en électronique industrielle. Il ou elle expérimente les montages de circuits électroniques simples sous différentes topologies. Il ou elle se familiarise avec les composants par exemple, les diodes, les thyristors, les transistors, et les régulateurs alimentés en courant continu (CC) ou en courant alternatif (CA) monophasé. De plus, il ou elle se familiarise aux techniques de soudures et de perçage sur des plaquettes de circuits imprimés.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’analyser et de monter les composants électroniques sur une plaquette de circuit imprimé et d’y faire les soudures inhérentes.
Les principaux thèmes abordés sont : les semiconducteurs; le rôle des composants électroniques dans un circuit; les techniques de soudure et de perçage sur les circuits imprimés; les problèmes reliés au montage; la vérification du fonctionnement du circuit; les documents techniques des composants électroniques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir d’un cahier de charges en vue de réaliser le montage des circuits électroniques et de faire le dépannage. Il ou elle utilise un logiciel de simulation qui lui permet de vérifier les résultats obtenus en fonction des besoins préalablement déterminés dans le cahier de charges.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-23D-AH 1-2-1 Schémas d'électrotechnique
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Un technicien ou une technicienne en génie électrique est appelé à produire ou faire la lecture de schémas d'électrotechnique en respectant des normes et des standards applicables. Il dessine des diagrammes électriques, des schémas d'instrumentation et génère des rapports de composants électriques.
Ce cours introduit l’étudiant ou l’étudiante à la lecture, l’interprétation et la production de schémas d’électrotechnique, et ce, dans le respect et l’application des conventions et pratiques reconnues du domaine.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’utiliser un logiciel de dessin assisté par ordinateur (DAO) qui permet de produire des schémas d’électrotechniques.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : dessiner des schémas électriques; dessiner des schémas d’instrumentation; modifier ou produire des schémas; préparer et imprimer des rapports associés dans des formats spécifiés.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : des normes et des symboles électriques; des schémas de circuits électriques; les circuits d’automate programmable industriel (API); les connecteurs et borniers; les schémas d’instrumentation; les schémas de panneaux électriques en dimensions réelles; la nomenclature électrique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement les tâches demandées. Il ou elle met en application et approfondit sa connaissance des conventions, règles et composants des schémas du domaine de l’automatisation et contrôle en utilisant un logiciel de dessin assisté par ordinateur. Il ou elle réalise des exercices d’interprétation de ceux-ci et des exercices de préparation de dessins à l’aide du même logiciel.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante effectue des lectures, des exercices et des préparations.
Session 3
Code du cours Périodes/semaines (C/L/T) Nom du cours Voir les détails
601-103-MQ 3-1-4 Littérature québécoise
PRÉALABLES ABSOLUS : 601-101-MQ, 601-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude de la littérature québécoise, surtout celle du XXe siècle, et fait ressortir les liens entre la littérature et la société. Au moins trois oeuvres intégrales marquantes sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Le cours aborde, comme les deux précédents, les genres du récit, du théâtre et de la poésie et accorde une attention spéciale à l’essai sous forme d’extraits ou d’oeuvres complètes.
Le cours permet à la personne étudiante de situer des oeuvres de la littérature québécoise dans leur contexte sociohistorique et culturel, de les confronter au discours idéologique de leur temps et de les interpréter en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. La personne étudiante peut ainsi comparer des oeuvres et y relever des ressemblances et des différences significatives. En même temps, le cours l’amène à approfondir ses connaissances littéraires, à développer son regard critique et à mieux maîtriser la démarche d’analyse et d’interprétation de l’oeuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation critique conçue comme un texte organisé d’au moins 900 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : tendances de la littérature québécoise; contexte des oeuvres étudiées; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'oeuvre, thèmes, procédés d'écriture, notions spécifiques aux genres étudiés; méthodologie de la dissertation critique : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), justification du point de vue critique, choix pertinent des critères de comparaison, des arguments et des exemples, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, utilisation du vocabulaire propre à l’étude littéraire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, la personne étudiante suit l’exposé magistral, note les éléments importants et participe aux discussions. Elle est appelée, dans des travaux et exercices faits seule ou en équipe, à s’approprier une démarche critique rigoureuse témoignant de sa capacité d’analyser et d’interpréter des oeuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, la personne étudiante étudie la matière vue, lit les oeuvres littéraires et les documents au programme et fait des travaux. Dans les travaux, elle porte une attention particulière aux exigences propres à la dissertation critique de même qu’à la qualité de l’expression.
109-101-MQ 1-1-1 Activité physique et santé
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’éducation physique amène l’étudiant à analyser ses habitudes de vie, à apprécier son état de santé et à réaliser le rôle de l’activité physique et de saines habitudes de vie dans le maintien d’une bonne santé.
L’étudiant est amené à faire une réflexion personnelle où le jeu, le sport et l’activité physique en général sont appréhendés d’un point de vue critique, au regard de sa vie de jeune adulte.
L’étudiant doit expérimenter une ou quelques activités physiques et les mettre en relation avec ses capacités, ses besoins, sa motivation, ses habitudes de vie et les connaissances en matière de prévention, de manière à faire un choix pertinent et justifié d’activités physiques.
Cette pratique lui permet de consolider ses acquis théoriques, en lui donnant le goût d’aller plus loin dans l’exploration de ses capacités.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés : travaux en atelier, recherches personnelles, mises en situation, résolutions de problèmes, etc. De plus, l’étudiant fait les différents tests, prend les mesures pertinentes et en interprète les résultats.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Hors classe, l’étudiant fait les lectures obligatoires et complète les exercices suggérés. En fin de session, à la suite de l’évaluation personnelle de ses besoins, de ses capacités et de ses facteurs de motivation, l’étudiant justifie son choix de
deux activités physiques favorisant sa santé.
340-102-MQ 3-0-3 L'être humain
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à comprendre, situer et comparer diverses conceptions de l’être humain, surtout modernes et contemporaines, de manière à ce qu’il développe une position critique à leur égard. L’étudiant investit dans sa réflexion sur l'humain les capacités à argumenter qu'il a acquises dans le cours « Philosophie et rationalité ».
Le cours explore la question de l'être humain sous l'angle de problèmes actuels et de thèmes universels dont voici quelques exemples : sens et non-sens de l'existence; nature et culture; corps, désirs, pulsions et raison; raison et folie, liberté et déterminisme; individu et société. L'étudiant dégage des conceptions étudiées les conséquences pour la pensée et l'action.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse et de critique.
Au terme du cours, l’étudiant rédige une dissertation d’un minimum de 800 mots dans laquelle il élabore une position critique et argumentée à l'égard d'au moins une conception étudiée. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
201-300-AH 3-2-3 Mathématiques appliquées en automatisation et contrôle 2
PRÉALABLE RELATIF : 201-200-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de mathématiques complète l’apprentissage des notions essentielles reliées au programme d’étude de l’étudiante ou l’étudiant en technologie du génie électrique. Les notions étudiées dans le cadre de ce cours sont construites à partir des notions abordées dans le premier cours de mathématiques offert dans le programme.
À la fin de ce cours, l’étudiante ou l’étudiant sera en mesure de résoudre des problèmes mathématiques dans le domaine du génie électrique.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser diverses situations propres au domaine des technologies du génie électrique; choisir les modèles mathématiques appropriés; adapter des procédures de résolution de problèmes; critiquer les résultats obtenus.
Les principaux thèmes abordés sont : les logarithmes; le calcul matriciel; la résolution de système d’équations linéaires; le modèle sinusoïdal général; le calcul différentiel et intégral.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiante ou l’étudiant est attentif à la présentation, note les éléments qu’il juge importants, pose des questions pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices demandés.
En laboratoire, l’étudiante ou l’étudiant résout, individuellement ou en équipe, les problèmes proposés.
Comme travail personnel, l’étudiante ou l’étudiant révise les notions présentées en classe et complète ses apprentissages en effectuant les exercices recommandés.
243-30D-AH 2-2-1 Systèmes pneumatiques
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les systèmes automatisés commandent les actionneurs industriels pour automatiser les opérations d’impression, d’assemblage, de transport, d’emballage et autres sur des lignes de production.
Ce cours introduit l’étudiant ou l’étudiante aux principaux éléments des circuits pneumatiques, électropneumatiques. Il ou elle aborde les éléments techniques nécessaires à l’utilisation des équipements pneumatiques. Il ou elle procède à la mise en service d’applications comprenant des composants pneumatiques. De plus, il ou elle interprète les plans électropneumatiques afin d’identifier les composants et leur fonctionnement.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de mettre en marche et d’assurer le fonctionnement des équipements électropneumatiques.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser, installer, brancher et vérifier le fonctionnement des composants pneumatiques; diagnostiquer et résoudre différents problèmes rencontrés dans les circuits pneumatiques.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : des concepts théoriques par exemple, la pression, le venturi, le principe de Bernouli, des applications pratiques en pneumatique et électropneumatique; la structure et les caractéristiques des composants; le dessin et l’interprétation de schémas pneumatiques et électropneumatiques; la résolution de problèmes dans des circuits; l’installation et le branchement des équipements électropneumatiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Les laboratoires, l’étudiant ou l’étudiante exécute individuellement ou en équipe des tâches. Il ou elle interprète et réalise des schémas et des montages pneumatiques et électropneumatiques.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-31D-AH 1-3-1 Supervision industrielle
PRÉALABLE RELATIF : 243-20D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les systèmes de supervision industrielle visent à fournir aux opérateurs une vue globale des différentes consignes, réglages et alarmes en temps réel leur permettant de prendre, au bon moment, les bonnes décisions pour assurer la conduite d’une production complexe.
La première partie de ce cours du volet d’automatisation porte essentiellement sur l’apprentissage de l’utilisation d’un logiciel de supervision. L’étudiant ou l’étudiante se familiarise avec le rôle, la structure, la programmation, la configuration des différents modules d’un système de supervision et sa relation avec le système contrôle. La deuxième partie du cours offre un survol des différents modules de la suite de supervision par exemple, le portail Internet, des bases de données et le contrôle statistique de procédés.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante est en mesure de programmer un système de supervision à travers l’utilisation d’une interface homme-machine (IHM).
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : installer et configurer un logiciel de supervision; configurer les liens entre le système de supervision et le réseau de contrôle; produire des pages graphiques d’une interface opérateur; configurer et exploiter une base de données; effectuer de l’acquisition de données et les rendre disponibles.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : la structure et les composantes d’un logiciel de supervision; des logiciels de communication; la structure des pages graphiques dynamiques; la gestion des droits d’accès, les événements et alarmes; les bases de données relationnelles.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe les tâches demandées. Il ou elle programme l’interface graphique pour accomplir les tâches d’opérations et de supervision énoncées dans un devis.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-32D-AH 2-2-1 Introduction à la robotique
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
La robotique industrielle permet l’automatisation de diverses tâches, apportant une flexibilité et une meilleure adaptation aux exigences de la production. Les robots industriels sont réputés pour leur rapidité d'exécution et leur précision ainsi que la répétition de cette précision dans le temps. Ils sont utilisés dans de nombreux secteurs industriels pour de multiples applications par exemple, de soudage, de peinture et d'assemblage.
Ce cours introduit l’étudiant ou l’étudiante à la robotique industrielle et lui permet de réaliser des tâches semblables à ce qui est fait dans l’industrie.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de manipuler et de programmer un robot pour réaliser des tâches industrielles spécialisées.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : faire le pilotage manuel du robot; programmer les mouvements de base; concevoir et mettre en oeuvre une station virtuelle de robotique.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : la description des robots; le pilotage manuel; l'enregistrement des positions; la définition des référentiels; la programmation de base; l'utilisation de la boîte de commande; la configuration des entrées-sorties; l'exécution des programmes.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir d’un cahier de charges en vue de piloter le robot, de configurer des paramètres, d’éditer des programmes et de concevoir des stations virtuelles. Il ou elle doit également procéder à l’exécution de la programmation et faire la vérification des comportements souhaités.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-33D-AH 2-2-1 Mesures industrielles
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours introduit l’étudiant et l’étudiante aux principes de la métrologie et des méthodes permettant la mise en oeuvre des instruments de mesure qui sont au coeur de la qualité des produits. En effet, les mesures servent à prendre des décisions dans de nombreux domaines, par exemple l’acceptation d’un produit, la validation ou le contrôle d’un procédé, la définition des conditions de sécurité d’un produit ou d’un système.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de brancher, de calibrer et de mettre en oeuvre des instruments de mesure industrielle.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser le fonctionnement des capteurs et des transmetteurs; valider des signaux de capteurs; choisir un circuit de conditionnement; configurer des points d’entrée et configurer une acquisition de données.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les éléments de la métrologie; les sources d'erreurs et d’incertitudes dans le processus du mesurage; les mesures de proximité, de température, de pression, de débit, de niveau, de force, de déplacements et d’accélération; les principes d’étalonnage des instruments de mesure et la mise en oeuvre d’une chaîne de mesure.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches de mesure incluant la sélection des instruments, le branchement et l’étalonnage des transmetteurs de mesure. Il ou elle expérimente les étapes du processus de résolution de problème, le cas échéant, et produit un rapport d’étalonnage et de conformité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
Session 4
Code du cours Périodes/semaines (C/L/T) Nom du cours Voir les détails
601-AEA-AH 2-2-2 Écriture et communication
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de la formation générale propre en français s'élabore en continuité avec les trois cours de français de la formation générale commune. Il est conçu de façon à s'ouvrir aux divers champs d'études des personnes étudiantes. Il s’inscrit également dans une perspective d’ouverture sur le monde et sur la diversité des cultures. Dans la logique du projet éducatif du Collège, il participe à la formation d’un citoyen ou d’une citoyenne responsable, dans une société en continuel devenir.
Le cours a pour objets d'étude privilégiés la théorie de la communication et des oeuvres appartenant aux littératures étrangères, c'est-à-dire à des corpus autres que français et québécois. Au moins trois oeuvres intégrales sont mises à l'étude.
Le cours amène la personne étudiante à reconnaître le processus de la communication à l'oeuvre dans différents types de discours littéraires ou non littéraires, d'ordre culturel ou d'un autre ordre. À cet égard, le cours permet à la personne étudiante de fréquenter des oeuvres issues des littératures étrangères. Les oeuvres et les thèmes traités sont choisis notamment en fonction des regroupements de programmes: ainsi, dans le regroupement A, l'accent est mis sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et la réalité; dans le regroupement B, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et l'idéologie; dans le regroupement C, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le processus de création lui-même. Enfin, l'étudiant, placé dans des contextes d'interaction variés, est amené à produire différents types de discours organisés, écrits et oraux, du type informatif, incitatif ou expressif, élaborés à partir d'un plan - un enchaînement logique des idées en vue de la cohérence d'ensemble - et en fonction de la situation et de l'objectif de communication. Ces discours écrits et oraux permettront éventuellement à la personne étudiante d’établir des liens entre le contenu littéraire du cours et son champ d’études.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : théorie de la communication : composantes du schéma de la communication, définition des six fonctions du langage, classement des messages oraux et écrits, caractéristiques de la communication orale et de l'expression écrite, etc.; lecture et analyse d'oeuvres de la littérature étrangère : contexte sociohistorique des oeuvres étudiées et contexte de communication, caractéristiques internes des oeuvres, procédés d'écriture, thèmes, etc.; production et présentation de discours écrits et oraux du type informatif, critique ou expressif (plan de rédaction, respect de la situation et de l'objectif de communication, choix judicieux des moyens d'expression, précision et richesse du vocabulaire, etc.).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, la personne étudiante suit la présentation de la matière, note les éléments importants et participe aux échanges. Elle est appelée, dans les travaux et exercices faits seule ou en équipe, à développer sa capacité de produire différents types de discours écrits et oraux, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, la personne étudiante étudie la matière vue, lit les oeuvres littéraires et les textes au programme et fait des travaux. Dans les travaux, elle porte une attention particulière à la qualité de l'expression.
109-103-MQ 1-1-1 Activité physique et autonomie
PRÉALABLES ABSOLUS : 109-101-MQ, 109-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours termine la séquence des cours d’éducation physique.
Ce cours vise à amener l’étudiant à intégrer l’activité physique à son mode de vie et à faire de l’activité physique dans un contexte reflétant sa réalité sociale et environnementale, notamment par une meilleure connaissance des facteurs qui en facilitent la pratique. L’étudiant applique les acquis des deux premiers cours en faisant de l’activité physique dans une perspective de santé, d’une part, et en concevant, en exécutant et en évaluant un programme personnel d’activités physiques sous la supervision de son enseignant, d’autre part.
L’étudiant doit rechercher des solutions personnelles lui assurant un mieux-être durable et réaliser son programme à l’extérieur des heures de cours.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Durant les cours magistraux, l’étudiant suit les présentations des notions théoriques par l’enseignant sur les différentes notions théoriques, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés.
L’étudiant évalue d’abord ses possibilités et ses limites par rapport aux facteurs qui favorisent l’activité physique; ensuite, il établit ses priorités selon ses besoins, ses capacités, ses intérêts et ses facteurs de motivation. Enfin, il fixe les objectifs de son programme personnel en identifiant les critères de réussite et fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix, en respectant ses capacités et les règles de sécurité. Il doit, de plus, démontrer qu’il respecte une démarche visant l’efficacité de sa pratique, c’est-à-dire qui conduit à des effets bénéfiques sur la condition physique et à la maîtrise d’habiletés motrices.
En tenant un journal de bord, l’étudiant fait un compte rendu hebdomadaire des activités de son programme personnel, évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche, établit des liens significatifs entre les trois cours de la séquence et réfléchit à ses intentions de faire de l’activité physique régulièrement.
Hors classe, l’étudiant réalise les activités de son programme personnel en composant avec les contraintes qui sont associées à sa vie d’étudiant.
340-AEA-AH 3-0-3 Éthique et politique
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à discerner les dimensions éthique et politique des problèmes de la vie contemporaine et à porter à leur égard un jugement critique autonome. À cette occasion, il se familiarise avec les notions de base de la philosophie morale ainsi qu’avec certaines théories et thèmes de la philosophie politique dont voici quelques exemples: pouvoir, justice, libéralisme, relativisme, utilitarisme, universalisme, rationalisme et humanisme.
Prenant ainsi connaissance de la pertinence du questionnement philosophique sur l’action individuelle et collective, il s’exerce à formuler des questions éthiques et politiques relatives à des enjeux et débats actuels en lien, par exemple, avec l’environnement, le multiculturalisme, la laïcité, les droits de l’homme ou le progrès technologique, et à défendre une position éclairée et argumentée à propos des problèmes qu’ils soulèvent. Il applique à des situations choisies, notamment dans son champ d’études, les notions et théories appropriées.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés ou à des débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse ou de critique.
Au terme du cours, il rédige une dissertation d’un minimum de 900 mots, dans laquelle il justifie une position critique à propos d’une situation problématique en appréciant divers choix possibles quant à l’action, à la lumière des théories philosophiques étudiées. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
203-400-AH 3-2-2 Procédés industriels: caractéristiques physiques
PRÉALABLE RELATIF : 201-200-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant ou l’étudiante de comprendre les lois et principes sous-jacents au fonctionnement de l'équipement rencontré dans différents types de procédés en électronique industrielle. Il s'appuie sur les notions et habiletés mathématiques acquises précédemment.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’analyser les principes physiques présents dans les procédés industriels.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : modéliser un processus mécanique, calculer correctement les forces, énergies et puissances mécaniques mises en jeu et résoudre adéquatement des problèmes de dynamique; modéliser des situations hydrostatiques et hydrodynamiques simples en effectuant des calculs de débit et de pression; modéliser un processus impliquant les concepts de forces en présence de champs électriques et magnétiques, soit statique ou dynamique, ainsi que de l’induction électrique; modéliser les situations optiques, soit de réflexion et de réfraction, dans les milieux réfringents transparents ou absorbants; modéliser un processus thermodynamique en identifiant ses grands principes, faire le calcul des énergies et puissances thermiques, appliquer les lois régissant la propagation de la chaleur et de son transfert de la source au capteur.
Les principaux éléments de contenu sont : la mécanique : les coordonnées, la cinématique, les lois de Newton, le couple, la conservation de l'énergie, les machines simples; l'hydrostatique et l'hydrodynamique : principes d'Archimède, de Bernoulli et de Pascal, nombre de Reynolds, débitmètres, tubes de Venturi et de Pitot; l’électricité et le magnétisme : lois de Coulomb et de Faraday, champs électrostatiques et magnétiques, magnétohydrodynamique; l’optique : loi de Snell-Descartes, réflexion totale interne, loi de Beer-Lambert, spectre électromagnétique; la thermodynamique : les 1re et 2e loi, la loi des gaz parfaits, la dilatation thermique, la chaleur spécifique, les changements de phase, les modes de transfert de chaleur.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante suit la présentation et les démonstrations, note les éléments qu’il ou qu’elle juge importants, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue, individuellement ou en équipe, des tâches. Il ou elle vérifie les lois étudiées lors de diverses manipulations dans lesquelles il ou elle développe sa dextérité; on y retrouve des expériences portant sur les forces mécaniques, l'énergie mécanique, l'étude des champs, l’optique et la thermodynamique.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions présentées et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports concernant les activités de laboratoire effectuées de façon à montrer les liens qu’il ou qu’elle peut faire entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-40D-AH 2-2-1 Automatisme avancé
PRÉALABLE RELATIF : 243-21D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
L’automate programmable industriel (API) est au coeur des solutions d’automatisation dans de multiples secteurs. Cette réalité entraîne des besoins de gérer des problématiques complexes.
Ce cours permet d’approfondir et d’élargir les apprentissages pour l’utilisation des automates programmables industriels exigeant des fonctionnalités avancées.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de mettre en oeuvre une solution d’automatisation utilisant des signaux analogiques.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : utiliser différents langages de programmation Ladder, graphiques, textuels et structurels; programmer des instructions avancées; structurer une solution d’automatisation selon les différents modes de marche-arrêt (GEMMA).
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les entrées-sorties analogiques, les instructions mathématiques; les instructions de données système; les instructions de contrôles de programme; le guide d’étude des modes de marche et arrêt (GEMMA).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir d’un cahier de charges sous forme de cahiers de laboratoires progressifs en vue de l‘élaboration de plans et de la réalisation de montages. Il ou elle doit également procéder à l’exécution de la programmation de l’automate programmable industriel (API) et faire la vérification des résultats en fonction des besoins préalablement déterminés dans le cahier de charges.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-41D-AH 1-3-1 Moteurs électriques
PRÉALABLE RELATIF : 243-13D-AH; 201-300-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les moteurs électriques jouent un rôle majeur dans les applications industrielles, commerciales et domestiques. On les retrouve notamment dans les métros, les trains, les ascenseurs, les systèmes de ventilation, les systèmes de réfrigération, les pompes, les machines-outils, les convoyeurs et les électroménagers.
Ce cours introduit l'étudiant ou l’étudiante aux principes de fonctionnement des moteurs électriques. Il ou elle règle à leur valeur nominale les tensions et le courant d'alimentation et la puissance mécanique des moteurs électriques de faible et de grande puissance à l'aide des accessoires, des outils, des instruments, des appareils et des documents habituellement utilisés par le technicien ou la technicienne en électronique industrielle.
À la fin de ce cours, l'étudiant ou l’étudiante est en mesure de régler le fonctionnement des moteurs électriques.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : mettre en relation des composants de circuits triphasés, analyser des charges motrices et le comportement d’un moteur en tant que charge électrique et choisir un moteur électrique industriel.
Les principaux thèmes abordés sont : les circuits triphasés équilibrés; les moteurs triphasés asynchrones et synchrones; les moteurs à courant continu; les moteurs monophasés.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir d’un cahier de charges en vue de l‘élaboration de plans et de la réalisation de montages. Il ou elle effectue la lecture de la documentation technique, les branchements électriques et les couplages mécaniques sur les différents types de moteurs. Il ou elle analyse ses observations et sauvegarde les résultats.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-42D-AH 1-3-1 Montage de panneaux électriques
PRÉALABLE RELATIF : 243-23D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le montage des panneaux électriques occupe une place importante en automatisation et contrôle. De ce fait, les techniciens ou les techniciennes sont souvent appelés à effectuer ce type de tâche selon des normes. Dans cette perspective, ce cours permet à l’étudiant ou à l’étudiante d’effectuer le montage de panneaux d’un système de commande industriel tout en respectant les règles dans le but d’assurer le bon fonctionnement de l'installation.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de monter et mettre en fonction un panneau électrique en respectant le code électrique.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : planifier les opérations de montage; assembler le panneau électrique, raccorder les équipements; faire les paramétrages, tester et corriger le fonctionnement de l’installation.
Les principaux thèmes abordés sont : l’analyse des schémas; des composants de puissance, des composants de commande; des composants de protection; le code d’électricité et des règles d’installation de dépannage.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches d’installation. Il ou elle utilise les outils adaptés pour effectuer des branchements, analyse les schémas de montage, choisis les équipements adéquats à l’installation, vérifie le bon fonctionnement et fait les corrections nécessaires.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-43D-AH 2-3-2 Régulation industrielle
PRÉALABLE RELATIF : 243-33D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Dans le domaine du génie électrique, la régulation constitue un volet important des stratégies de contrôle industriel. Sa fonction est de maintenir une grandeur physique essentielle par exemple, la pression, la température, le niveau et le débit à une valeur désirée, quelles que soient les grandeurs perturbatrices.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de contrôler un procédé industriel en régulant des grandeurs physiques.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : examiner les équipements d’un procédé industriel; choisir la stratégie de régulation; élaborer le schéma de connexion; brancher les éléments de la boucle de régulation; vérifier le fonctionnement et documenter la stratégie de contrôle.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : l’introduction de normes; des techniques de modélisation dynamique d’un procédé; l’étude des régulateurs; les principes et les méthodes de réglages; la sélection de stratégies de régulation avancée.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches. Il ou elle applique les notions théoriques pour effectuer les branchements des éléments d’entrées et de sorties d’un procédé industriel. Il ou elle ajuste les paramètres proportionnelle, intégrale et dérivé (PID) pour contrôler des grandeurs physiques, analyse et documente la réponse du système.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
Session 5
Code du cours Périodes/semaines (C/L/T) Nom du cours Voir les détails
COM-011 2-1-3 Cours complémentaire 1
Description et préalables à venir
243-50D-AH 0-5-2 Projet de contrôle d'un procédé industriel
PRÉALABLE RELATIF : 243-43D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le contrôle de procédés industriels est une des tâches principales d'un technicien ou d’une technicienne en automatisation et contrôle. Il ou elle doit mettre en service des équipements spécialisés pour commander et surveiller le comportement d'un procédé industriel.
Dans ce cours, l'étudiant ou l'étudiante effectuera des opérations lui permettant d'analyser et d'étudier un procédé industriel, de configurer et de paramétrer les équipements utilisés dans le but de contrôler son comportement.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de mettre en service et maintenir un procédé industriel.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser les caractéristiques d’un procédé industriel; configurer et paramétrer les équipements; programmer les automates ou les contrôleurs; tester et corriger le comportement du procédé.
Les principaux thèmes abordés sont : les caractéristiques des procédés; les stratégies de commande; la planification des opérations; l’implémentation des programmes ; la vérification et la correction du contrôle.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Ce cours cible des applications concrètes; les activités se déroulent majoritairement en laboratoire. L’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices proposés.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches de mise en service. Il ou elle analyse le procédé et le cahier de charges, développe une solution pour contrôler le procédé, effectue des branchements, paramètre et configure des équipements, vérifie le bon fonctionnement et apporte les corrections nécessaires.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-51D-AH 1-3-2 Automatisme intelligent et sécuritaire
PRÉALABLE RELATIF : 243-40D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
L'intégration de nombreuses fonctions de diagnostic permettant de détecter des défaillances internes du matériel ou du logiciel, dans le but d'éviter des situations dangereuses, est devenue une tâche majeure dans les systèmes automatisés. Les équipements spécialisés comme les automates programmables industriels de sécurité ainsi que des composants plus adaptés à la fonction de sécurité et plus intelligents sont de plus en plus utilisés pour répondre aux normes de la sécurité des machines et des individus.
À la fin de ce cours de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’intégrer des composants de sécurité dans un système automatisé spécialisé.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser la sécurité d’un système automatisé; exploiter des composants de sécurité et intelligents; mettre en oeuvre un système automatisé doté de composants de sécurité; diagnostiquer le fonctionnement d'un système automatisé; documenter le système de sécurité.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : la sécurité des machines; les composants de sécurité; les automates programmables industriels de sécurité; l’utilisation des logiciels spécialisés en automatisme de sécurité; la localisation par caméra; l’échange de données; l’identification par radiofréquences (RFID).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches. Il ou elle analyse la sécurité du système, choisit les équipements de sécurité, programme des fonctions spécialisées en sécurité. Il ou elle met en oeuvre un système automatisé utilisant des composants de sécurité par exemple les rideaux et les tapis de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-52D-AH 2-2-2 Électronique de puissance
PRÉALABLE RELATIF : 243-22D-AH; 243-13D-AH
COREQUIS : 243-53D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les convertisseurs électroniques sont utilisés dans plusieurs applications industrielles comme le transport, la production d’électricité, et les énergies renouvelables. Dans ce contexte, ce cours permet à l’étudiant ou à l’étudiante d’étudier différents types de convertisseurs électroniques par exemple, les interrupteurs statiques à courant alternatif ou continu, les hacheurs, les redresseurs et les onduleurs autonomes ou non autonomes utilisés pour la conversion du courant continu vers le continu, du courant alternatif vers l’alternatif ou du courant alternatif en courant continu et vice-versa.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de diagnostiquer des problèmes sur des circuits d’électronique industrielle de puissance et de rectifier les anomalies repérées, le cas échéant.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : reconnaître les différents types de convertisseurs de puissance et recueillir les informations des circuits électroniques pour exploiter ces derniers; mesurer et suivre la propagation des signaux électriques; interpréter les signaux afin de déterminer l’état des circuits.
Les principaux thèmes abordés sont : les hacheurs dévolteurs et survolteurs à un, deux et quatre quadrants; les redresseurs, les redresseurs-onduleurs triphasés fixes et commandés de différents types par exemple, autonomes, en pont et à modulation à largeur d’impulsion.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir des cahiers de laboratoires en vue de l‘élaboration de plans et de la réalisation de montages des circuits de puissance. Il ou elle doit également prendre les mesures demandées de façon sécuritaire, noter les observations pertinentes afin d’identifier la cause des problèmes. L’ensemble du travail accompli est présenté dans des rapports techniques.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-53D-AH 1-3-2 Entrainement de moteurs
PRÉALABLE RELATIF : 243-41D-AH
COREQUIS : 243-52D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les systèmes d’entraînement de moteurs électriques industriels permettent d’optimiser leurs conditions de démarrage sur les réseaux de distribution électriques des usines afin de maximiser l’utilisation des ressources énergétiques. En industrie, le contrôle de l’accélération, de la décélération et de la vitesse et l’inversion du sens de rotation jouent un rôle important pour répondre aux besoins de la production.
Ce cours permet d’acquérir des notions de commande pour les moteurs électriques. Plus spécifiquement, celui-ci vise des applications sur les caractéristiques et le comportement d'un moteur contrôlé par un démarreur ou alimenté par un variateur de vitesse. Les démarreurs servent aux « marche/arrêt » par bouton-poussoir, commutateur, interrupteur ou détecteur. Les variateurs de vitesse servent à varier la vitesse de rotation et la tension d'alimentation des moteurs.
À la fin de ce cours, l'étudiant ou l’étudiante sera en mesure de faire fonctionner des systèmes d'entraînement de moteurs électriques.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : élaborer, exploiter, installer, mettre en service et documenter un système d’entraînement de moteur électrique industriel.
Les principaux thèmes abordés sont : les circuits de protection; les démarreurs directs, les inverseurs à pleine tension et à tension réduite; le contrôle des variateurs de vitesse à modulation de la largeur d'impulsion par clavier, à distance, commande analogique et commande à deux ou trois fils.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir d’un cahier de charges en vue de l‘élaboration de plans et de la réalisation de montages. Il ou elle effectue la lecture de la documentation technique, les branchements électriques et les couplages mécaniques. Il ou elle prend des mesures, analyse ses observations et sauvegarde les résultats.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-54D-AH 1-3-2 Réseaux électriques
PRÉALABLE RELATIF : 243-42D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant ou l’étudiante d’acquérir les connaissances nécessaires au fonctionnement des installations électriques au coeur des technologies du génie électrique. Il ou elle approfondira son apprentissage des systèmes de distribution des appareillages électriques et de commande de protection, aux systèmes de chauffage et de climatisation ainsi que d’éclairage dans bâtiments résidentiels et industriels.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de caractériser les éléments d’un réseau électrique et d’une installation électrique industrielle.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : mettre en relation des composants de circuits en courant alternatif monophasés et triphasés; analyser le comportement d’un moteur en tant que charge électrique; analyser une génératrice et un alternateur; analyser les composants d’un réseau électrique; analyser la qualité d’une onde électrique; examiner un système cyberphysique; connecter des composants industriels; transmettre des données.
Les principaux thèmes abordés sont : la conception d'une installation électrique selon le code d’électricité; les critères, le dimensionnement et la protection des réseaux électriques; le calcul des charges appliqué à différentes installations résidentielles et industrielles; les éléments d'une installation électrique comme les conducteurs, les transformateurs, les panneaux de distribution et les commandes de moteurs; l’analyse de l'onde.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe les tâches demandées. Il ou elle planifie et exécute les projets électriques comme les études d'avant-projet, la conception, la réalisation des documents techniques.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-55D-AH 0-4-2 Installation d'une boucle de régulation
COREQUIS : 243-50D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Dans les milieux industriels, les équipements doivent être installés et mis à jour selon les normes en vigueur afin de réguler des grandeurs physiques par exemple des débits, des pressions, des températures et des niveaux. Dans cette perspective, les travaux d’installation de boucles de régulation occupent une place importante dans les activités des entreprises.
Ce cours introduit l'étudiant ou l’étudiante à l’installation et la mise en route des équipements des boucles de régulation industrielles.
À la fin de ce cours, l'étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’entreprendre des travaux permettant d’installer une boucle de régulation.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : planifier l’installation et les travaux; fixer les composants de la chaîne de mesure; fixer les éléments terminaux; procéder au raccordement; régler la boucle de régulation; vérifier le fonctionnement; documenter l’installation et le réglage; réaliser des activités de perçage.
Les principaux thèmes abordés sont : les outils; les équipements d’une boucle de régulation; l’utilisation des plans et schémas; l’utilisation et la production de documentations techniques; la sélection de l’équipement; le maintien fonctionnel de l’espace de travail.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Ce cours cible des applications concrètes; les activités se déroulent majoritairement en laboratoire. L’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches à partir d’un cahier de charges en vue de l’installation des composants. Il ou elle effectue la lecture de la documentation technique, les branchements électriques, le montage mécanique, la mise à jour des plans et toutes autres tâches relatives à l’installation de boucles de régulation. Il ou elle analyse ses observations et sauvegarde les résultats.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-56D-AH 1-3-1 Robotique avancée
PRÉALABLE RELATIF : 243-32D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
La robotique est une technologie en constante évolution utilisée dans plusieurs domaines industriels. Ses applications se diversifient en fonction des besoins de l’industrie et participent à la croissance économique.
Ce cours du volet d’automatisation permet à l’étudiant ou à l’étudiante d’approfondir les principes de conception et de programmation d’une commande robotique. Il ou elle fait interagir le robot avec un environnement automatisé composé d’automates programmables industriels, de capteurs et d’actionneurs en plus de mettre en oeuvre des applications de vision robotique.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’assurer la mise en service des systèmes industriels robotisés dans un environnement opérationnel automatisé.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : programmer des instructions avancées; interagir avec un automate programmable; recevoir et envoyer des signaux d’entrées et de sorties; mettre en oeuvre des tâches avancées en robotique; documenter l’application.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les zones de travail; les interruptions; la sécurité des mouvements du robot; des fonctionnalités avancées en station virtuelle; la communication et le système de vision robotique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches de programmation et de commande incluant le pilotage et le développement d’un prototype virtuel. Il ou elle expérimente les étapes du processus de résolution de problème, le cas échéant afin de réaliser la mise en service de systèmes industriels robotisés.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
Session 6
Code du cours Périodes/semaines (C/L/T) Nom du cours Voir les détails
COM-012 2-1-3 Cours complémentaire 2
Description et préalables à venir
243-60D-AH 0-5-2 Stage en TGÉ
PRÉALABLE RELATIF : Tous les cours de formation spécifique des sessions 1 à 4 inclusivement.
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à permettre à l’étudiant ou de l’étudiante d’effectuer un stage dans un secteur d’activités de son choix en fonction de ses aptitudes. Il ou elle doit faire une recherche exhaustive d’entreprises ou d’organisations pouvant l’accueillir afin de lui permettre d’effectuer des tâches en lien avec son programme d’études.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’accomplir des tâches d’entretien d’équipements industriels et de systèmes dans un milieu de travail.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : établir les attentes à l’égard de la ou du stagiaire en collaboration avec les personnes responsables du programme Technologie du génie électrique et du milieu de stage en industrie; examiner ses habiletés et ses comportements en contexte professionnel; procéder aux étapes d’entretien d’équipements industriels et de systèmes; documenter les activités réalisées dans le cadre du stage.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : la collaboration avec le personnel d’opération, d’entretien ou d’ingénierie; la convention régissant le stage; les méthodes de recherche d’un stage; le curriculum vitae et la lettre de présentation; la planification d’une entrevue; la rédaction d’un rapport de stage.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En préparation au stage, l’étudiant ou l’étudiante effectue ses recherches. Il ou elle rédige un curriculum vitae, une lettre de présentation et se prépare à une ou des entrevues.
Pendant le stage, l’étudiant ou l’étudiante réalise en collaboration avec le personnel d’opération le travail demandé; se conforme à la discipline de l’entreprise ou de l’organisation; il ou elle tient un journal de bord faisant état des tâches réalisées et des problèmes rencontrés au quotidien et le rend disponible auprès des personnes responsables du stage.
À la fin du stage, l’étudiant ou l’étudiante rédige un rapport en fonction du guide de référence soumis par l’enseignant ou l’enseignante.
243-61D-AH 0-5-2 Projet d'automatisation
PRÉALABLE RELATIF : Tous les cours de formation spécifique de la 1re à la 4e session inclusivement.
Maximum de 2 cours de formation générale manquants.
Cours porteur de l’épreuve synthèse : X
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
L’intégration des différentes composantes de la formation d’un technicien ou d’une technicienne en automatisation et contrôle est un aspect important de la profession. De ce fait, la communication et l'interaction entre les divers équipements d’un système industriel automatisé sont des éléments essentiels à la réalisation d'un projet d'automatisation.
Ce cours du volet d’automatisation, porteur de l’épreuve synthèse de programme (ESP), permet à l’étudiant et à l’étudiante de mettre en application les apprentissages réalisés en automatisme, en réseautique et en robotique dans le cadre d’un projet de synthèse.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’intégrer des notions d’automatisation, de réseautique, de supervision et de robotique pour mettre en service un système automatisé.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : planifier une mise en service; installer et configurer des équipements d’un système automatisé; programmer un automate programmable industriel (API); concevoir un système de supervision; documenter un projet d’automatisation.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : les procédures de mise en marche; la conception de prototypes; les règles d’alimentation et d’installation; la programmation et la configuration des équipements industriels; le guide de rédaction de documents techniques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Ce cours cible des applications concrètes; les activités se déroulent majoritairement en laboratoire. L’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches. Il ou elle planifie les opérations du projet, branche et configure les équipements, implémente son programme, met en service et élabore un guide de mise en service.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des manuels d’utilisation.
243-62D-AH 0-4-2 Systèmes cyberphysiques
PRÉALABLE RELATIF : 243-12D-AH; 243-31D-AH; 243-40D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Les technologies de l’information occupent une place grandissante dans notre quotidien et le domaine industriel n’en fait pas exception. Ainsi, les technologies de l’opération sont de plus en plus liées aux réseaux informatiques et la communication entre ceux-ci occupe une place grandissante.
Ce cours sur les systèmes cyberphysiques permet à l’étudiant ou l’étudiante d’approfondir ses connaissances des technologies de l’information, des technologies de l’opération et du lien qui existe entre elles. Il permet aussi de rendre accessibles les données provenant des réseaux de terrain et des réseaux d’opération à grande échelle.
À la fin de ce cours, l'étudiant ou l’étudiante sera en mesure de faire l’acquisition des données de terrain, de les stocker, de les diffuser et de modifier des données sur un système de supervision industriel ainsi qu’à l’extérieur des réseaux industriels.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : examiner un système cyberphysique, transmettre des données, emmagasiner des données et rendre disponibles des données.
Les principaux thèmes abordés sont : les systèmes d’enregistrements de données; les solutions de connectivité de réseau; les systèmes d’identification; les dispositifs intelligents et connectés; les systèmes cyberphysiques et la cybersécurité.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Ce cours cible des applications concrètes; les activités se déroulent majoritairement en laboratoire. L’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue les exercices proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue, individuellement ou en équipe, les tâches demandées.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-63D-AH 2-2-2 Énergies renouvelables
PRÉALABLE RELATIF : 243-54D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
La production hydroélectrique, les énergies renouvelables, le transport et la distribution de l’énergie électrique sont au coeur des préoccupations économiques et écologiques de notre société.
Ce cours Traite de la production de l’énergie électrique à partir de ressources renouvelables. Ces énergies serviront à la distribution électrique, entre autres, pour les ascenseurs, les systèmes de ventilation, de réfrigération, de climatisation, d’éclairage, de chauffage, de pompage, les machines-outils, les convoyeurs et les équipements spécialisés.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’exploiter les composants d’un réseau électrique basé sur des énergies renouvelables.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : connaître les principales sources d’énergie renouvelable et leurs modes d’exploitation; réaliser des bilans énergétiques pour la captation et la conversion des énergies renouvelables; interpréter les mécanismes de conversion de la lumière en électricité et de transport des charges au sein de matériaux semi-conducteurs; décrire le fonctionnement des jonctions p-n et des modules photovoltaïques; modéliser et simuler la production et la conversion d'énergies renouvelables; créer un plan d’intégration des technologies à l’intérieur d’un système solaire photovoltaïque; appliquer des techniques de commande pour l’optimisation du transfert d’énergie à partir des sources renouvelable.
Les principaux thèmes abordés sont : les réseaux intelligents; les énergies éolienne et solaire; la commande et l'intégration des ressources éoliennes et solaires aux réseaux électriques; les systèmes de stockage de l'énergie électrique; la production décentralisée d'électricité; la réaction de la demande; les compteurs intelligents et les systèmes de surveillance intelligents.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches. Il ou elle utilise un logiciel de simulation, effectue la lecture de la documentation technique, fait des choix technologiques, réalise les branchements électriques des modules photovoltaïques, des contrôleurs, des onduleurs et des batteries, prend des mesures de tensions, de courants, et de puissances, vérifie la charge et la décharge des batteries, analyse ses observations et sauvegarde les résultats.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-64D-AH 1-3-2 Système de positionnement
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le système de positionnement fait partie intégrante de l'automatisation. Il consiste à contrôler la position d'un équipement industriel dans le but de poursuivre la trajectoire d’une consigne variable. Ce contexte particulier de mise en application exige des équipements spécialisés qui nécessitent des manipulations spécifiques en matière de branchement, de configuration et de programmation.
Ce cours du volet d’automatisation permet à l’étudiant ou à l’étudiante de connaître l’architecture d’un système de positionnement et de faire les branchements et les configurations nécessaires. Il ou elle met en service un système de positionnement constitué de servomoteurs, servovariateurs et de contrôleurs spécialisés.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’installer, de configurer et de mettre en oeuvre un système de positionnement basé sur des servomoteurs, des servovariateurs et des contrôleurs spécialisés en asservissement de position.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : déterminer la configuration matérielle du système de positionnement; installer et configurer des servovariateurs; installer et configurer des servomoteurs; intégrer et programmer des automates programmables industriels (API) spécialisés en positionnement.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : la structure d’un système de contrôle de position, les caractéristiques et les spécifications des servomoteurs; les caractéristiques et les spécifications des servovariateurs; les stratégies de contrôle de position.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches de branchements, de configuration et de programmation de pièces d’équipements. Il ou elle doit également précéder à l’exécution du système de positionnement en plus de faire la rédaction des rapports de synthèse.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-65D-AH 1-4-2 Conception de systèmes industriels
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le technicien ou la technicienne en automatisation et contrôle participe aux différentes étapes de conception d'un équipement ou d'un système industriel. Il ou elle aide à préparer, à planifier et à mener les travaux permettant de réaliser des prototypes, à simuler des solutions et à tester le fonctionnement en plus d’élaborer des manuels d'utilisation.
Ce cours permet à l’étudiant ou à l’étudiante d’effectuer une série d'opérations d'analyse, de planification, de programmation et de simulation afin de concevoir un système industriel.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de concevoir un système industriel.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser un système industriel; planifier des travaux de réalisation; concevoir et simuler un prototype; documenter le système.
Les principaux thèmes abordés dans ce cours sont : le processus de gestion d’un projet; la conception 3D d’un système; la simulation 3D; guide de rédaction de documents techniques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches. Il ou elle analyse un cahier des charges, planifie et gère des opérations, réalise des conceptions en 3D, programme des simulations et élabore des guides d'utilisation.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.
243-66D-AH 1-2-2 Maintenance industrielle
PRÉALABLE RELATIF : 243-42D-AH; 243-54D-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Maintenir le bon fonctionnement ainsi qu’effectuer les dépannages indispensables constituent une part importante de la tâche d’un technicien ou d’une technicienne en automatisation et contrôle. D’autant plus que dans la révolution industrielle 4.0, un des champs de développement majeur est celui de la maintenance. La maintenance prédictive couplée à l’Internet des objets permet une diminution du nombre de pannes et l’augmentation de la durée de vies des machines et une réduction des coûts.
Ce cours permet à l’étudiant ou à l’étudiante d’organiser et d’entreprendre des opérations d’entretien et de réparation afin d’assurer le bon fonctionnement d’un système industriel.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’effectuer des opérations de maintenance visant l’entretien et le dépannage d’un système industriel.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : planifier des opérations d’entretien; effectuer des réparations; diagnostiquer des problèmes de fonctionnement; procéder à la mise en service du système; rédiger des guides de maintenance.
Les principaux thèmes abordés sont : la conception des programmes d’entretien préventif et conditionnel; l’analyse des besoins en maintenance; la recherche l’information sur les équipements à maintenir; les fiches techniques; les méthodes d’entretien; les mesures d’efficacité des programmes mis en place; le développement des connaissances de base pour préparer l’activité de gestion de maintenance assistée par ordinateur.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante participe aux présentations et aux démonstrations, note les éléments présentés, interroge l’enseignant ou l’enseignante pour améliorer sa compréhension et effectue des exercices.
En laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue individuellement ou en équipe des tâches d’entretien et de réparation. Il ou elle procède au diagnostic du système, analyse les défaillances, corrige les pannes, et effectue les calibrations requises. Il ou elle met en service le système et rédige des guides d’utilisation, d’entretien ou des rapports de maintenance.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions et complète ses connaissances par des exercices, des travaux de recherche ou des lectures recommandées. Il ou elle rédige des rapports de laboratoire de façon à démontrer les liens qu’il ou qu’elle fait entre les notions théoriques et leurs applications pratiques.