310.A0
Techniques policières

Grille de coursTechniques policières

Session 1
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-101-MQ 2-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude d’œuvres marquantes de la littérature française de la période du Moyen Âge jusqu'au siècle des Lumières et à l'analyse d'œuvres issues de deux époques et de deux genres littéraires. Au moins deux œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie.
Le cours permet à l’étudiant d’aborder des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, de les situer dans leur contexte sociohistorique et culturel et d’y repérer les principales manifestations thématiques et stylistiques. De plus, le cours amène progressivement l’étudiant à maîtriser les outils et méthodes d’analyse lui permettant de rédiger une analyse littéraire (ou un commentaire composé ou une explication de texte) conçue comme un texte organisé d’au moins 700 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, définition des principaux genres littéraires étudiés; notions d'analyse littéraire: composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de versification, schéma dramatique; méthodologie de l’analyse littéraire: plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Dans les travaux et exercices faits seul ou en équipe, il fait l’apprentissage des outils d’analyse littéraire, il s’approprie une démarche méthodologique rigoureuse et il utilise des stratégies de révision et de correction de son texte.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière à la qualité de l’expression.
340-101-MQ 3-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de philosophie veut habiliter l'étudiant à produire une argumentation rationnelle sur une question philosophique.
L’étudiant apprend à distinguer la philosophie du mythe, de la religion et de la science. Il prend connaissance du contexte où la philosophie a fait son apparition en Occident et s’approprie en partie l’héritage de la philosophie antique par la fréquentation de certains de ses auteurs les plus marquants.
Prenant ainsi connaissance de la façon dont les philosophes traitent de diverses questions, l’étudiant saisit l’actualité et la pertinence du questionnement philosophique au regard d’enjeux contemporains, en se livrant lui-même à cet exercice. Ce faisant, il apprend à formuler clairement des problèmes philosophiques et des thèses, à énoncer des arguments, des objections et des réfutations, afin d’évaluer ses raisonnements et ceux d’autrui.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points essentiels, participe aux échanges et fait, seul ou en équipe, des exercices de réflexion et d’analyse afin d’assimiler la matière et d’acquérir les habiletés requises pour l'atteinte des compétences visées.
De façon générale, les périodes de laboratoire servent à la pratique de l’argumentation sous différentes formes : rédactions, exposés, discussions ou débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, réalise divers exercices d’analyse, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux débats et discussions.
Au terme du cours, il rédige un texte argumentatif d’au moins 700 mots dans lequel il formule une thèse et des arguments, en référence à un ou des problèmes étudiés. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-430-M1 1-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’éducation physique amène l’étudiant à analyser ses habitudes de vie, à apprécier son état de santé et à réaliser le rôle de l’activité physique et de saines habitudes de vie sur le maintien d’une bonne santé.
L’étudiant est amené à faire une réflexion personnelle où le jeu, le sport et l’activité physique en général sont appréhendés d’un point de vue critique au regard de sa vie de jeune adulte.
L’étudiant doit expérimenter une ou quelques activités physiques et les mettre en relation avec ses capacités, ses besoins, sa motivation, ses habitudes de vie et les connaissances en matière de prévention, de manière à faire un choix pertinent et justifié d’activités physiques.
Cette pratique lui permet de consolider ses acquis théoriques en lui laissant le goût d’aller plus loin dans l’exploration de ses capacités.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés : travaux en atelier, recherche personnelle, mises en situation, résolutions de problèmes, etc. De plus, l’étudiant exécute les différents tests, prend les mesures pertinentes et en interprète les résultats.
Tout au cours de la session, l’étudiant entraînera les différents systèmes énergétiques et qualités musculaires requises pour le travail policier selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Hors classe, l’étudiant lit la matière à venir et complète les exercices suggérés. En fin de session, à la suite de l’évaluation personnelle de ses besoins, de ses capacités et de ses facteurs de motivation, l’étudiant justifie son choix de deux activités physiques favorisant sa santé.
310-250-AH 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à introduire l'étudiant au programme Techniques policières, aux divers aspects du travail policier et aux exigences professionnelles requises dans sa future carrière.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’analyser la profession et le contexte organisationnel de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur. Les objectifs intermédiaires du cours sont : distinguer la compétence territoriale et la compétence d’attribution des policières et des policiers dans les organisations canadiennes et québécoises; examiner les champs de responsabilité des organismes de contrôle et de différentes catégories de personnel des organisations policières; examiner les tâches et les opérations liées à la profession de policière-patrouilleuse ou de policier-patrouilleur; examiner les savoir-être nécessaires à l’exercice de la profession.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : capacité légale d’agir des policières et des policiers fédéraux,provinciaux et municipaux au regard de leur compétence territoriale et de leur compétence d’attribution; rôle et fonction des différentes catégories de personnel à l’intérieur des organisations policières; rôle et pouvoirs des organismes qui contrôlent la profession et les organisations policières; opérations, conditions de réalisation et critères de performance liés aux tâches et opérations de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur; savoir-être conformes à l’éthique etau Code de déontologie des policiers du Québec; codes de discipline des diverses organisations policières.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant analyse les événements policiers selon les différents thèmes abordés dans ce cours, en fait une critique et en présente les résultats.
En pratique, l’étudiant s'approprie la Loi sur la police, les codes de discipline et de déontologie policière. Il fait le bilan de ses connaissances, de ses habiletés et de ses comportements au regard des exigences de la profession. Par des recherches et des rencontres il se familiarise avec les organisations policières, la mission, les fonctions et les tâches, les savoir-être de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur.
Comme travail personnel, l’étudiant consulte l’actualité en lien avec la profession ainsi que de la documentation produite par École nationale de police du Québec (ENPQ) et par des organisations policières. Il doit se faire une représentation des organisations, de leurs liens, de leurs champs de compétence et de leurs responsabilités respectives.
310-251-AH 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant de saisir le rôle de la criminologie comme outil d'intervention face à la criminalité et de se situer personnellement face aux diverses problématiques rencontrées éventuellement dans l'exercice de sa profession.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’effectuer des analyses criminologiques de situations et de contextes particuliers au travail policier. Les objectifs intermédiaires du cours sont : distinguer des comportements déviants, marginaux et criminels; dresser un portrait de la criminalité d’un territoire donné; évaluer des risques de passage à l’acte;différencier les types de criminels; déterminer les mesures à prendre en fonction des besoins propres à une victime d’acte criminel.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : concepts et terminologie propres à la criminologie; différents types de criminels et de comportements criminels; statistiques policières, judiciaires et correctionnelles; facteurs criminogènes présents sur un territoire; différents types de criminalité; méthode d’analyse de la criminalité;caractéristiques de la personnalité qui risquent de favoriser le passage à l’acte; situations pré criminelles; conséquences d’un acte criminel pour la victime.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant se familiarise avec des concepts et la terminologie propre à la criminologie, développe une capacité d'analyse de la criminalité pour l'utiliser comme outil d'intervention lui permettant de se situer dans l'exercice de ses futures fonctions policières.
En pratique, l'étudiant participe à des plénières, des mises en situation et consulte différents documents en lien avec la matière.
Comme travail personnel, l’étudiant dresse notamment le portrait de la criminalité d'un territoire et en décrit les différentes composantes.
310-252-AH 1-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le présent cours aborde la communication dans un contexte d'interventions policières.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’adapter des principes et des techniques de base de la communication au contexte de l’intervention policière. Les objectifs intermédiaires du cours sont : décoder les messages verbaux et non verbaux d’une personne; déceler des difficultés dans une communication interpersonnelle; mettre en pratique des techniques d’écoute et d’expression; évaluer sa façon personnelle de communiquer dans une position d’autorité.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : indices permettant de décoder les messages verbaux et non verbaux d’une personne; éléments favorables et défavorables permettant de déceler des difficultés dans une communication interpersonnelle; règles liées à l’écoute efficace; règles liées à la transmission efficace d’information dansune position d’autorité.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant relève et interprète des indices pertinents de messages verbaux et non verbaux et reconnaît les éléments qui composent diverses techniques de communication et les obstacles à la communication lors d’une intervention policière.
En pratique, l’étudiant, à l’aide de simulations, est placé dans un contexte d’intervention policière dans lequel il appliquedes techniques de communication. La rétroaction lors des simulations lui permet de relever ses points forts et ses points à améliorer dans sa communication verbale et non verbale.
Comme travail personnel, l’étudiant fait des lectures recommandées et réalise des travaux pratiques permettant de déterminer les moyens appropriés et les savoir-être en vue d’améliorer sa façon personnelle de communiquer dans une position d’autorité.
310-253-AH 1-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise l'acquisition de méthodes et d'habiletés de base en observation. L'une des tâches quotidiennes de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur est de rapporter l'information, les comportements et les situations telles qu'elles se produisent.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’utiliser des méthodes d’observation.
Les objectifs intermédiaires du cours sont: observer et décrire une personne dans un environnement; observer et décrire un groupe de personnes dans un environnement; évaluer l’information rapportée par un témoin; rédiger un rapportd’observation.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : évaluation approximative des dimensions, des distances, de la température et de l’éclairage ambiant; relevé des caractéristiques permettant de décrire une personne, un objet, unenvironnement, des membres d’un groupe, des activités d’un groupe; relevé des éléments d’une scène au moyen de l’odorat et du toucher; évaluation de la situation et de la capacité perceptuelle et mnémonique d’un témoin au moment d’un événement ou d’un incident; description objective précise de personnes, de faits et gestes, d’objets; prise de note et réalisation d’un croquis.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant apprend des techniques d’observation de personnes, de groupes et d'environnement qui l'amènent à évaluer et décrire des situations courantes du travail de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de mises en situation ou de simulations, applique des méthodes d'observation tel que la prise de notes, la rédaction de rapports d'observation et la réalisation de croquis.
Comme travail personnel, l’étudiant fait des lectures et collecte des informations en vue de les communiquer objectivement verbalement ou par écrit.
310-254-AH 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours introduit l'étudiant à certaines législations avec lesquelles la policière-patrouilleuse et le policier-patrouilleur doit composer dans l'exercice de sa fonction.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de situer les rôles et les responsabilités de la police dans le systèmejuridique du Québec. Les objectifs intermédiaires du cours sont : distinguer un événement de nature pénale d’unévénement de nature civile; distinguer les fonctions des diverses institutions étatiques en matière pénale et de chacune des parties en cause; évaluer la constitutionnalité et la légalité d’interventions policières.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : fonctions de la police et celles des autres institutions étatiques dans notre système politique démocratique; caractéristiques permettant de conclure qu’un événement relève en tout ou en partie du droit pénal ou du droit civil; catégories d’une infraction pénale et du palier de gouvernement compétent (droit criminel, droit pénal provincial ou droit pénal municipal); type d’intervention policière et rôles à remplir; diverses juridictions exercées par les tribunaux en matière pénale; fonctions et tâches de chacune des parties dans le déroulement du processus judiciaire en matière pénale; cadre légal régissant les interventions policières; diverses conséquences juridiques d’une intervention policière inconstitutionnelle ou illégale; droits fondamentaux protégés par les chartescanadienne et québécoise des droits et libertés de la personne.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant utilise la terminologie juridique appropriée. Il exerce son raisonnement juridique et fait un relevé des faits, des lois et règlements applicables à diverses situations lui permettant de conclure qu’un événement relève en toutou en partie du droit pénal ou du droit civil. Il distingue les fonctions des diverses institutions étatiques en matière pénale. En pratique au moyen d’exercices, l’étudiant démontre son raisonnement juridique. Des mises en situation lui permettent de comprendre l’ensemble du cadre légal régissant les interventions policières et les diverses conséquences juridiques d’une intervention illégale.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue des lectures de documents juridiques (lois, règlements, jurisprudence, doctrine). Il résout des problèmes lui permettant d’exercer une ouverture d’esprit et une attitude positive au regard de l’existence et des effets juridiques de la Charte canadienne des droits et libertés, de la Charte des droits et libertés de lapersonne et du Code de déontologie des policiers du Québec.
Session 2
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-102-MQ 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU: 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude des représentations du monde contenues dans des œuvres marquantes de la littérature française des XIXe et XXe siècles. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Les textes étudiés sont issus d’au moins trois périodes ou courants littéraires. Une œuvre supplémentaire pourrait appartenir au corpus de la littérature francophone (en excluant toutefois la littérature québécoise).
Le cours permet à l’étudiant d’étudier des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, en les situant dans leur contexte sociohistorique et culturel, et en les expliquant en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. En même temps, le cours amène l’étudiant à consolider sa maîtrise des outils d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation explicative conçue comme un texte organisé d’au moins 800 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, rapport entre le réel, le langage et l’imaginaire; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de la théorie du récit; méthodologie de la dissertation explicative : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans des travaux et des exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences méthodologiques propres à la dissertation de même qu’à la qualité de la langue.
340-102-MQ 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU: 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à comprendre, situer et comparer diverses conceptions de l’être humain, surtout modernes et contemporaines, de manière à ce qu’il développe une position critique à leur égard. L’étudiant investit dans sa réflexion sur l'humain les capacités à argumenter qu'il a acquises dans le cours « Philosophie et rationalité ».
Le cours explore la question de l'être humain sous l'angle de problèmes actuels et de thèmes universels dont voici quelques exemples : sens et non-sens de l'existence; nature et culture; corps, désirs, pulsions et raison; raison et folie, liberté et déterminisme; individu et société. L'étudiant dégage des conceptions étudiées les conséquences pour la pensée et l'action.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse et de critique.
Au terme du cours, l’étudiant rédige une dissertation d’un minimum de 800 mots dans laquelle il élabore une position critique et argumentée à l'égard d'au moins une conception étudiée. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-460-M2 0-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’éducation physique permet à l’étudiant de s’engager dans une démarche personnelle qui lui donne le goût et le plaisir de l’activité physique et qui sollicite son sens des responsabilités et sa capacité de se prendre en main.
L’étudiant doit se fixer des objectifs d’apprentissage moteurs et affectifs accessibles dans un contexte lui permettant d’accéder à un certain niveau de réussite. L’efficacité intègre donc les notions de succès, de respect des capacités de chacun et de régularité dans la pratique de l’activité physique. Ce cours permet à l’étudiant d’expérimenter systématiquement une démarche par objectifs avec obligation de résultats axée sur l’amélioration de ses habiletés et attitudes.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’étudiant effectue d’abord un relevé initial de ses forces et de ses faiblesses au regard des habiletés et des attitudes exigées par la pratique d’un sport de combat ou un art martial. Ensuite, il formule ses objectifs personnels relatifs à ces habiletés et attitudes et en identifie les critères de réussite. Enfin, l’étudiant fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs. Par la tenue d’un journal de bord, il évalue l’évolution de ses objectifs, les modifie si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique un sport de combat ou un art martial en recherchant l’efficacité selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant complète les apprentissages réalisés en classe dans le but d’améliorer son efficacité et d’atteindre ses objectifs fixés en début de session.
604-EN1-MQ 2-1-3
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
310-255-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-254-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à situer le rôle, de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur et des autres intervenants du réseau judiciaire.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de situer le rôle de la policière ou du policier et des autres parties dans le processus judiciaire et la réinsertion sociale.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : déterminer les rôles des parties dans le processus judiciaire; établir le rôle de la policière ou du policier au regard des finalités du système de justice pénale; évaluer différentes conséquences d’une intervention judiciaire pour une victime, un témoin et une personne accusée; collaborer avec les diverses parties dans le choix et l’administration de sanctions pénales.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : étapes du processus de justice criminelle, depuis l’acte délictueuxjusqu’à la réinsertion sociale; rôle des parties en ce qui concerne chacune des étapes; rôle de la policière ou du policier dans le processus judiciaire; conséquences d’une intervention judiciaire sur des personnes et leur milieu.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, analyse l'ensemble du processus judiciaire, le processus de détermination de la sentence, le système correctionnel de même que la libération conditionnelle et la réinsertion sociale.
En pratique, l’étudiant, par des mises en situation ou des cas, s'approprie le rôle que la policière-patrouilleuse ou le policier-patrouilleur est appelé à exercer dans le processus judiciaire et la réinsertion sociale. Il assure sa collaboration aux différents intervenants du réseau judiciaire.
Comme travail personnel, l’étudiant, par des lectures et des exercices, comprend son implication dans le processus judiciaire et évalue les conséquences d'une intervention judiciaire sur le citoyen.
350-127-AH 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-250-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours s’appuie sur les acquis du cours « Analyse de la profession policière ».
À la fin de ce cours, l’étudiant est en mesure d’interagir avec les membres de son organisation.
Les objectifs intermédiaires sont : favoriser le développement de sa capacité d’introspection; déceler des éléments pouvant affecter sa motivation dans un environnement de travail; reconnaître des phénomènes liés à la dynamique d’un groupe de travail; adopter des comportements et des attitudes favorisant la collaboration dans une équipe de travail; utiliser des stratégies de résolution de conflits; reconnaître les causes ainsi que les conséquences du stress propre au travail policier.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : facteurs qui influencent la motivation des membres d’une équipe en milieu policier; facteurs qui influencent la dynamique des équipes de travail; pouvoir; situations problématiques (rôles dysfonctionnels, conflits, agressivité en milieu de travail) et les types de solutions à apporter; dimensions physique, psychologique et sociale du stress; causes du stress propres au milieu policier.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE

En classe, durant les exposés théoriques, l’étudiant prend des notes personnelles, pose des questions et participe aux échanges.
En pratique, l’étudiant effectue, seul ou en équipe, des exercices visant l'illustration, l'intégration et l'application des concepts du cours. Ces exercices peuvent prendre la forme d’autoévaluations, d’observations, de mises en situation et d’études de cas. L’étudiant participe également à des simulations centrées sur la pratique de comportements de communication visant à exprimer sa motivation et, en collaboration avec ses pairs, la résolution de conflits. Ces simulations peuvent être filmées et enregistrées.
Comme travail personnel, l’étudiant revoit ses notes de cours, fait des lectures, complète des exercices et se prépare aux évaluations, tant pratiques que théoriques. Il observe et analyse rétroactivement sa performance lors des simulations filmées.
387-112-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-251-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de sociologie permet à la future policière patrouilleuse ou au futur policier patrouilleur l'acquisition d'habiletés nécessaires au travail policier dans le cadre d'une société inégalitaire.
À la fin de ce cours, l’étudiant a développé des attitudes et des comportements lui permettant d’interagir avec des individus issus de groupes marginalisés.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser les façons de penser et d’agir de différents individus selon leur appartenance sociale; reconnaître des manifestations d’intolérance sociale; établir des contacts avec différentes populations; évaluer sa propre capacité d’entrer en relation avec différentes populations.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : familiarisation avec la sociologie et ses principaux concepts, notamment les notions de classe sociale et de marginalité; présentation de situations pouvant mener à une marginalisation tels que la pauvreté, l’itinérance, la prostitution, la diversité sexuelle, l’isolement, certains troubles et déficiences; besoins et particularités liés à l’appartenance sociale des individus.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE

En classe, l’étudiant intègre les notions théoriques à l’aide d’exposés magistraux, de documentaires et de rencontres avec des intervenants et policiers. Des instruments d'évaluation et d’autoévaluation de la capacité de l'étudiant à interagir avec ces personnes sont utilisés.
En pratique, l’étudiant réalise des exercices et des mises en situation et participe à des discussions et des débats qui lui permettent d’adopter des stratégies d’interaction appropriées.
Comme travail personnel, l'étudiant accomplit des recherches documentaires, effectue des lectures de textes sociologiques et d'articles d'actualité et des travaux d'équipe sur le terrain impliquant des démarches auprès de personnes faisant partie de groupes marginalisés et de personnes-ressources œuvrant auprès d'elles.
310-256-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-254-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à outiller la policière-patrouilleuse ou le policier-patrouilleur appelé à intervenir dans des situations courantes de sa vie professionnelle qui nécessitent la connaissance du droit civil.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir dans des situations à caractère privé.
Les objectifs intermédiaires du cours sont: analyser des situations à caractère privé; renseigner des citoyennes et des citoyens sur des solutions possibles dans diverses situations à caractère privé; concilier des parties dans un litige à caractère privé.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : reconnaissance des éléments à caractère privé, classement d’unesituation dans la catégorie de règles de droit appropriée; droits et obligations des personnes impliquées dans un litige à caractère privé; rôle de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur; modes d’intervention en vue de désamorcerun litige; exécution d’ordonnances judiciaires ou de jugements civils.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe à la discussion de cas, il développe sa capacité de questionner, d'analyser et d'échanger des hypothèses en fonction des circonstances particulières d’une situation de droit civil.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de mises en situations, effectue les recherches pertinentes sur les aspects légaux et sur une intervention policière appropriée en matière de droit civil. Il démontre, par son intervention, la reconnaissance de son rôle dans des situations de droit civil et son jugement éthique.
Comme travail personnel, l’étudiant à l’aide de lectures et d'exercices, réfère au Code civil du Québec et à d'autres lois applicables lui permettant de déterminer les règles de droit et la façon de renseigner les citoyens sur des solutions possibles lors de situations à caractère privé.
181-150-AH 1-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU

Ce cours permet à l’étudiant d’acquérir des connaissances et des habiletés psychomotrices afin, notamment, de préparer l’étudiant à effectuer des interventions policières d’aide ou d’assistance à l’occasion d’incidents.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de dispenser des soins d’urgence.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : évaluer la scène d’un événement et prendre les mesures de sécurité nécessaires; évaluer l’état d’une victime; effectuer des interventions; fournir des renseignements au personnel concerné.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : champs de responsabilités de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur; risques potentiels liés à une intervention; techniques de déplacement d’une victime; état d’une victime; techniques de réanimation cardiorespiratoire et de désobstruction des voies respiratoires; soins liés à des hémorragies, brûlures et traumatismes.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant participe, de façon active, aux exposés de l’enseignant ainsi qu’aux différentes activités pédagogiques. À partir d’analyse de cas, il effectue des activités de résolution de problème.
En pratique, l’étudiant participe (seul ou en équipe) de façon active à des ateliers techniques ou des mises en situation. Il arrive que les activités aient lieu à l’extérieur. Les étudiants doivent donc prévoir un habillement approprié.
L’étudiant doit aussi effectuer une quantité significative de travail personnel. Seul ou en équipe, l’étudiant complète les lectures et les exercices recommandés par l’enseignant. Il doit également pratiquer les techniques de soins d’urgence apprises lors du volet pratique du cours.
Session 3
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-103-MQ 3-1-4
PRÉALABLES ABSOLUS: 601-101-MQ, 601-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude de la littérature québécoise, surtout celle du XXe siècle, et fait ressortir les liens entre la littérature et la société. Au moins trois œuvres intégrales marquantes sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Le cours aborde, comme les deux précédents, les genres du récit, du théâtre et de la poésie et accorde une attention spéciale à l’essai sous forme d’extrait(s) ou d’œuvres complètes.
Le cours permet à l’étudiant de situer des œuvres de la littérature québécoise dans leur contexte sociohistorique et culturel, de les confronter au discours idéologique de leur temps et de les interpréter en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. L’étudiant peut ainsi comparer des œuvres et y relever des ressemblances et des différences significatives. En même temps, le cours amène l’étudiant à approfondir ses connaissances littéraires, à développer son regard critique et à mieux maîtriser la démarche d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation critique conçue comme un texte organisé d’au moins 900 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants: tendances de la littérature québécoise; contexte des œuvres étudiées; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture, notions spécifiques aux genres étudiés; méthodologie de la dissertation critique : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), justification du point de vue critique, choix pertinent des critères de comparaison, des arguments et des exemples, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, utilisation du vocabulaire propre à l’étude littéraire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit l’exposé magistral de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux discussions. Il est appelé, dans des travaux et exercices faits seul ou en équipe, à s’approprier une démarche critique rigoureuse témoignant de sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences propres à la dissertation critique de même qu’à la qualité de l’expression.
109-470-M3 1-1-1
PRÉALABLES ABSOLUS : 109-430-M1, 109-460-M2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours termine la séquence des cours d’éducation physique.
Ce cours vise à amener l’étudiant à intégrer la pratique de l’activité physique à son mode de vie et de vivre l’activité physique dans un contexte reflétant sa réalité sociale et environnementale, notamment par une meilleure connaissance des facteurs qui en facilitent la pratique. L’étudiant applique les acquis des deux premiers cours par une pratique efficace de l’activité physique dans une perspective de santé, d’une part, et par la conception, l’exécution et l’évaluation d’un programme personnel d’activités physiques sous la supervision de son enseignant, d’autre part.
L’étudiant doit rechercher des solutions personnelles assurant un mieux-être durable et réaliser son programme à l’extérieur des heures de cours.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés.
L’étudiant évalue d’abord ses possibilités et ses limites par rapport aux facteurs qui favorisent la pratique de l’activité physique; ensuite, il établit ses priorités selon ses besoins, ses capacités, ses intérêts et ses facteurs de motivation. Enfin, il fixe les objectifs de son programme personnel en identifiant les critères de réussite et fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique des activités solicitant le système aérobie en respectant ses capacités et les règles de sécurité. Il doit, de plus, démontrer qu’il respecte une démarche visant l’efficacité conduisant à des effets bénéfiques sur la condition physique et à la maîtrise d’habiletés motrices.
Par la tenue d’un journal de bord, l’étudiant fait un compte rendu hebdomadaire des activités de son programme personnel, évalue l’évolution de ses objectifs, les modifie si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche, établit des liens significatifs entre les trois cours de la séquence et réfléchit sur ses perspectives futures en regard d’une pratique régulière d’activités physiques.
Hors classe, l’étudiant réalise les activités de son programme personnel en composant avec les contraintes qui sont associées à sa vie d’étudiant.
604-BBB-AH 2-1-3
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
COM-011 Cours complémentaire 1 2-1-3
109-AEB-02 0-2-1
PRÉALABLE RELATIF : 109-460-M2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant d’acquérir des connaissances et des habiletés physiques qui le rendent apte à se défendre de façon efficace et sécuritaire dans des combats corps à corps en s’appuyant sur les apprentissages réalisés dans le cadre de «Defendo et efficacité». Il prépare également l’étudiant à l’atteinte de la compétence «Maîtrise d’une personne violente» qui fait l’objet d’un cours subséquent.
À la fin de ce cours, l’étudiant est en mesure de se défendre dans des combats corps à corps.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : évaluer la dangerosité d’une situation de combat; adopter une position sécuritaire; effectuer des projections et des fauchages, des immobilisations, des clés de bras et des contrôles, des contrôles articulaires; évaluer son intervention.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : différentes situations de combat et leurs signes précurseurs, position sécuritaire à adopter en fonction des différentes situations, projections, fauchages, immobilisations, clés de bras et contrôles articulaires.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir de mises en situation de combat, l’étudiant s’exerce à évaluer la dangerosité de situations, adopte une position sécuritaire et effectue des mouvements et des manœuvres adaptés à la situation. L’étudiant est appelé à faire l’évaluation de chacune de ses interventions et à indiquer les mesures correctives appropriées. De plus, il doit constamment manifester le respect de l’autre lors de l’exécution des différentes interventions.
310-257-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-255-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à sensibiliser l'étudiant à la situation des jeunes en protection et à celle des jeunes contrevenants pour le préparer comme policière-patrouilleuse ou policier-patrouilleur à exercer son rôle auprès des jeunes en difficulté.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de déterminer le rôle de la policière ou du policier dans diverses situations impliquant des jeunes en difficulté ou des jeunes contrevenants.
Les objectifs intermédiaires du cours sont: évaluer la situation d’une ou d’un jeune en difficulté ou encore d’une jeunecontrevenante ou d’un jeune contrevenant; décider des interventions policières à effectuer au regard de la problématique d’une ou d’un jeune en difficulté; décider des interventions policières à effectuer au regard de la problématique d’une jeune contrevenante ou d’un jeune contrevenant.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : lois et règlements relatifs aux jeunes; rôle et pouvoirs d’unepolicière ou d’un policier; interventions policières préventives, répressives ou communautaires; protocoles d’intervention relatifs aux jeunes; entente multisectorielle relative aux enfants victimes d’abus sexuels, de mauvais traitements physiques ou d’une absence de soins menaçant leur santé physique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant applique les connaissances acquises à travers des situations réelles. À partir de sujets d’actualité, il participe à des discussions impliquant des jeunes et fait des liens avec les lois et règlements applicables aux jeunes ainsi qu'avec des protocoles et des ententes existants.
En pratique, l’étudiant, par des mises en situation, analyse des problématiques concernant les jeunes notamment, les facteurs prédisposant à la marginalité, les comportements délinquants et les facteurs criminogènes, relève les données pertinentes pour évaluer la situation du jeune en difficulté, détermine des solutions possibles, évalue les options d'intervention adaptées à l'âge et à la situation du jeune.
Comme travail personnel, l’étudiant, par des lectures et des exercices, se prépare aux mises en situation et aux discussions en classe.
310-258-AH 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-254-AH
COREQUIS : 310-259-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant d’identifier des infractions criminelles et divers modes de participation à celles-ci.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’établir la commission d’un crime.
Les objectifs intermédiaires du cours sont: constater la commission d’un crime; déterminer les personnes pouvant fairel’objet de procédures criminelles.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : détermination d'articles visés dans le Code criminel du Canada ou ses lois connexes plus particulièrement, la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, la Loi sur lecannabis et la Loi sur les armes à feu en définissant les éléments constitutifs du crime, le mode de poursuite, la catégorie du crime et la peine possible; détermination de la nature du crime commis; analyse des éléments constitutifs du crime par rapport aux faits; distinction des modes de participation à la commission d’un crime; critères permettant de déterminer le mode de participation d’une personne à un crime.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant analyse les éléments constitutifs des infractions du Code criminel et des lois connexes les plus fréquemment rencontrées par les policières-patrouilleuses et policiers-patrouilleurs. Il identifie les faits et gestes qui constituent une infraction de nature criminelle. Il évalue la situation pour orienter ses observations et ainsi consigner les éléments pertinents qui permettront éventuellement d'intenter des procédures.
En pratique, l’étudiant participe à des discussions sur la qualification à partir de cas types connus ou de cas d'actualité pertinents. Il exprime une hypothèse d'identification de l'infraction, confronte ses solutions avec l'hypothèse des autres étudiants et les commentaires de l'enseignant. Il évalue sa démarche à la lumière des décisions jurisprudentielles sur des cas similaires.
Comme travail personnel, l’étudiant, à l'aide du Code criminel et des lois connexes, effectue des recherches doctrinales et jurisprudentielles dans le but de solutionner par écrit des études de cas portant sur des thèmes spécifiques.
310-259-AH 2-2-2
PRÉALABLES RELATIFS : 310-252-AH, 310-253-AH, 181-150-AH, 310-256-AH
COREQUIS : 310-258-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours prépare l'étudiant à effectuer des interventions policières d'aide ou d'assistance à l'occasion d'incidents en utilisant les banques d’informations policières et à produire un rapport d’événement.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’effectuer des interventions policières d’aide ou d’assistance à l’occasion d’incidents mineurs et d’utiliser les banques de données relatives aux incidents criminels et à la circulation ainsi que d’examiner les normes relatives à la production des rapports inhérents au travail policier.
Les objectifs intermédiaires du cours sont: recevoir une demande d’aide ou d’assistance et se représenter un problème; recueillir et analyser des renseignements sur les lieux; prendre des mesures de sécurité; intervenir dans une situation problématique; rédiger un rapport circonstanciel et prévoir un suivi de l'intervention informer verbalement sa supérieure ou son supérieur ou encore ses collègues de travail et évaluer son intervention; utiliser les banques de données relatives aux incidents criminels et à la circulation; examiner les normes relatives à la production des rapports inhérents au travail policier.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : collecte de renseignements auprès de personnes et dans des banques d’informations policières avant et au moment d’une intervention; transmission de directives à la personne qui communique les renseignements; intervention, problèmes et risques associés; mesures de sécurité liées à l’approche des lieux, à des personnes et à des biens; ressources internes, externes et communautaires; rapports liés au travail policier; normes de l’École nationale de police du Québec (ENPQ) en ce qui a trait à la production des rapports.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, effectue des analyses de cas en appliquant une approche de résolution de problèmes liés à des incidents dans des situations courantes de la vie professionnelle d'une policière-patrouilleuse ou d'un policier-patrouilleur.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de mises en situation et de simulations, prête assistance aux citoyens ou aux autresintervenants dans le cadre d'incidents mineurs. Il applique les règles de déontologie policière et de discipline. Il rédige un rapport d'événement à la suite de son intervention. L'étudiant est également amené à évaluer son intervention.
Comme travail personnel, l’étudiant, à l'aide de lectures et de recherches, prépare l'intervention à simuler. Il rédige un rapport d’événement en lien avec son intervention tout en respectant les normes de rédaction de l’École nationale de police du Québec (ENPQ) prévues au Guide de rédaction des rapports et formulaires.
387-AEB-03 2-1-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU

Ce cours de sociologie présente à la future policière-patrouilleuse et au futur policier-patrouilleur des outils permettant l'acquisition de connaissances et le développement d'habiletés nécessaires au travail policier dans le cadre de la diversité culturelle et ethnique qui caractérise la société québécoise contemporaine.
À la fin de ce cours, l’étudiant a développé ses attitudes et comportements d'ouverture et de respect lui permettant d’interagir avec des populations appartenant à diverses communautés culturelles et ethniques, dont les communautés autochtones.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : analyser les caractéristiques des différentes communautés culturelles et ethniques au Québec, reconnaître des manifestations d’intolérance à leur égard, établir des contacts avec des personnes appartenant à différentes communautés culturelles et ethniques; évaluer sa capacité à entrer en relation avec ces individus.
Ce cours aborde les thèmes suivants: phénomène de l'immigration et ses enjeux contemporains; manifestations d’intolérance envers diverses communautés culturelles et ethniques; profilage racial et atteintes aux droits fondamentaux des individus; relations et dynamiques de pouvoir entre la société québécoise et les communautés autochtones; présence de diverses communautés culturelles et ethniques au Québec; notions de communication interculturelle; comportements attendus d’une policière-patrouilleuse ou d’un policier-patrouilleur.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant intègre les notions théoriques à l’aide d’exposés magistraux, de documentaires, de rencontres avec des intervenants et des membres de certaines communautés culturelles et ethniques. De plus, le cours propose des instruments d’évaluation et autoévaluation de la capacité de l'étudiant à interagir avec des membres de communautés culturelles et ethniques.
En pratique, l’étudiant réalise des exercices pratiques tels que des mises en situation et des résolutions de problèmes qui lui permettent d'acquérir des connaissances en interculturel et de développer des habiletés à la communication interculturelle.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue des exercices pratiques tels que: des exercices de réflexion, des recherches documentaires, des travaux sur le terrain, des rencontres permettant d'établir des contacts avec des personnes issues des communautés culturelles et ethniques et des personnes-ressources œuvrant auprès de ces personnes. L'étudiant utilise des moyens d'interaction appropriés en s’inspirant de ses lectures sociologiques et d'articles de l'actualité.
Session 4
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-AEB-AH 2-2-2
PRÉALABLE ABSOLU: 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de la formation générale propre en français s'élabore en continuité avec les trois cours de français de la formation générale commune. Il est conçu de façon à s'ouvrir aux divers champs d'études des étudiants. Il s'inscrit également dans une perspective d'ouverture sur le monde et sur la diversité des cultures. Dans la logique du projet éducatif du Collège, il participe à la formation d'un citoyen responsable, dans une société en continuel devenir.
Le cours a pour objets d'étude privilégiés la théorie de la communication et des oeuvres appartenant aux littératures étrangères, c'est-à-dire à des corpus autres que français et québécois. Au moins trois oeuvres intégrales sont mises à l'étude.
Le cours amène l'étudiant à reconnaître le processus de la communication à l'oeuvre dans différents types de discours littéraires ou non littéraires, d'ordre culturel ou d'un autre ordre. À cet égard, le cours permet à l'étudiant de fréquenter des oeuvres issues des littératures étrangères. Les oeuvres et les thèmes traités sont choisis notamment en fonction des regroupements de programmes: ainsi, dans le regroupement A, l'accent est mis sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et la réalité; dans le regroupement B, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et l'idéologie; dans le regroupement C, sur des textes et des oeuvres favorisant une réflexion sur le processus de création lui-même. Enfin, l'étudiant, placé dans des contextes d'interaction variés, est amené à produire différents types de discours organisés, écrits et oraux, du type informatif, incitatif ou expressif, élaborés à partir d'un plan - un enchaînement logique des idées en vue de la cohérence d'ensemble - et en fonction de la situation et de l'objectif de communication. Ces discours écrits et oraux permettront éventuellement à l'étudiant d'établir des liens entre le contenu littéraire du cours et son champ d'études.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants: théorie de la communication (composantes du schéma de la communication, définition des six fonctions du langage, classement des messages oraux et écrits, caractéristiques de la communication orale et de l'expression écrite, etc.); lecture et analyse d'oeuvres de la littérature étrangère (contexte
sociohistorique des oeuvres étudiées et contexte de communication, caractéristiques internes des oeuvres, procédés d'écriture, thèmes, etc.); production et présentation de discours écrits et oraux du type informatif, critique ou expressif (plan de rédaction, respect de la situation et de l'objectif de communication, choix judicieux des moyens d'expression, précision et richesse du vocabulaire, etc.).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit la présentation de la matière par l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans les travaux et les exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité de produire différents types de discours écrits et oraux, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l'étudiant étudie la matière vue, lit les oeuvres littéraires et les textes au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l'étudiant porte une attention particulière à la qualité de l'expression.
340-AEB-AH 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU: 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à discerner les dimensions éthique et politique des problèmes de la vie contemporaine et à porter à leur égard un jugement critique autonome. Dans ce cours, l’étudiant se familiarise avec les notions de base de la philosophie morale ainsi qu’avec certaines théories et thèmes de la philosophie politique dont voici quelques exemples: pouvoir, justice, libéralisme, relativisme, utilitarisme, universalisme, rationalisme et humanisme.
Prenant ainsi connaissance de la pertinence du questionnement philosophique sur l’action individuelle et collective, l’étudiant s’exerce à formuler des questions éthiques et politiques relatives à des enjeux et à des débats actuels - en lien, par exemple, avec l’environnement, le multiculturalisme, la laïcité, les droits de l’homme ou le progrès technologique - et à défendre une position éclairée et argumentée à propos des problèmes qu’ils soulèvent. Il applique à des situations choisies, notamment dans son champ d’études, les notions et les théories appropriées.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés ou à des débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse ou de critique.
Au terme du cours, il rédige une dissertation d’un minimum de 900 mots, dans laquelle il justifie une position critique à propos d’une situation problématique, en appréciant divers choix d’actions possibles, à la lumière des théories philosophiques étudiées. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
COM-012 Cours complémentaire 2 2-1-3
109-AEA-02 0-2-1
PRÉALABLE RELATIF : 109-460-M2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant d’acquérir des connaissances et des habiletés physiques qui le rendent apte à se défendre de façon efficace et sécuritaire contre des agressions impliquant des coups frappés en s’appuyant sur les apprentissages réalisés dans le cadre de «Defendo et efficacité». Il prépare également l’étudiant à l’atteinte de la compétence «Maîtrise d’une personne violente» qui fait l’objet d’un cours subséquent.
À la fin de ce cours, l’étudiant est en mesure de se défendre contre des coups frappés.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : évaluer la dangerosité d’une situation de combat; effectuer des blocages et des esquives, des coups frappés, des contrôles articulaires; évaluer son intervention.
Ce cours prépare l’étudiant à atteindre la compétence « Maîtriser une personne violente » qui fait l’objet d’un cours subséquent.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : différentes situations de combat et leurs signes précurseurs, position sécuritaire à adopter en fonction des différentes attaques, blocages, esquives, coups de poing, coups de pied et contrôles articulaires.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir de mises en situation de combat, l’étudiant s’exerce à évaluer la dangerosité d’une situation donnée, adopte une position sécuritaire et effectue les mouvements et les manœuvres adaptés à la situation. L’étudiant est appelé à faire l’évaluation de chacune de ses interventions et à indiquer les mesures correctives appropriées. De plus, il doit
constamment manifester le respect de l’autre lors de l’exécution des différentes interventions.
310-260-AH 1-2-3
PRÉALABLES RELATIFS : 310-255-AH, 387-112-AH et 387-AEB-03
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à habiliter l'étudiant à intervenir dans des situations où il est appelé à travailler en partenariat avec diverses ressources de la communauté face à des problématiques criminelles ou d'ordre psychosociale.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de travailler en partenariat avec diverses ressources communautaires.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : recueillir des renseignements sur les différentes ressources d’un territoiredonné; établir des rapports de partenariat avec diverses ressources communautaires; analyser des situations pouvant nécessiter le recours à des ressources communautaires; diriger une personne en difficulté vers une ressource communautaire; appliquer des protocoles d’intervention particuliers à certaines clientèles.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : ressources communautaires d’un territoire; techniquesd’approche; types de collaboration possible; savoir-être et comportements favorables au maintien d’un rapport decollaboration; ressources appropriées; communication d’informations pertinentes sur les ressources disponibles; techniques d’approche et de communication avec la clientèle; protocoles établis entre les organisations policières et les autres intervenantes et intervenants; protocoles d’intervention particuliers à certaines clientèles.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, apprend à travailler en partenariat avec des intervenants de la communauté, à reconnaître les clientèles en difficulté, à les référer à la ressource pertinente ainsi qu’à appliquer des protocoles particuliers d'intervention policières auprès de certaines clientèles.
En pratique, l’étudiant, par des mises en situation et des recherches, relève des éléments pouvant être liés à une situation d'une personne en difficulté, formule des hypothèses et recueille des informations sur les différentes ressources communautaires lui permettant ainsi de référer la personne en difficulté à ces organismes.
Comme travail personnel, l’étudiant, par des lectures et une période de bénévolat réalisé auprès d'une ressource de la communauté, s’initie au rôle social qu'est appelé à jouer la policière-patrouilleuse ou le policier-patrouilleur. De plus, il se familiarise aux philosophies et au fonctionnement des ressources communautaires pour mieux comprendre son rôle en tant que partenaire.
310-261-AH 2-2-3
PRÉALABLE RELATIF : 310-259-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant, dans le cadre d'opérations planifiées et dirigées, de prêter assistance efficace aux ressources spécialisées lors de l’intervention en situations urgentes ou de sinistres notamment un désastre, inondation, accident majeur, disparition en milieu urbain ou en milieu rural, incendie, risques d'explosion ou de contamination.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’exercer des activités policières à l’intérieur d’opérations planifiées ou dirigées et d’intervenir lors d’incendies et autres situations d’urgence.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : évaluer sommairement une situation et prendre les mesures de sécurité nécessaires; recueillir et analyser des renseignements sur les lieux; procéder à des interventions policières en rapport avec une situation d’urgence; procéder à des interventions policières en rapport avec un sinistre; rédiger un rapportcirconstanciel; reconnaître des situations présentant des risques d’incendie, d’explosion ou de contamination de masse; intervenir dans une situation d’incendie; intervenir dans une situation présentant un risque d’explosion ou de contamination; intervenir lors d’un déversement de matière dangereuse.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : évaluation du danger que présente une situation problématique; distinction entre une situation d’urgence et un sinistre; mesures de protection des personnes et des biens; rôle et fonctionsde la police et de la Protection civile du Québec; matériel et équipement nécessaires; interventions policières prévues dans un plan d’opérations; interventions policières prévues dans le manuel de base de la Sécurité civile du Québec; règles et procédures du manuel de base de la Sécurité civile du Québec; reconnaissance d’indices de risques d’incendie,d’explosion ou de contamination; localisation de situations dangereuses au regard: de matières dangereuses, d’un système électrique ou d’un système de chauffage, de l’aménagement et de l’utilisation des lieux; indices de la présence d’incendie dans un bâtiment; évaluation des risques pour les personnes et les biens; techniques de recherche et d'évacuation de personnes; mesures pour empêcher la propagation des flammes; mesures pour éteindre un feu sur une personne; transport d’une personne incommodée; identification et préservation des éléments de preuve liés à un incendie criminel; mesures de protection; identification de matières dangereuses impliquées; établissement d’un périmètre de sécurité; rédaction de rapports.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, apprend à exercer son rôle de policière-patrouilleuse ou de policier-patrouilleur à l'intérieur d'opérations planifiées ou dirigées. Il intervient dans des situations présentant des risques d’incendie, d’explosion ou de contamination de masse.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de mises en situation, exerce des activités policières à l'intérieur d'opérations planifiées ou dirigées et participe à des interventions d’urgence ou de sinistres.
Comme travail personnel, l’étudiant, à l'aide de lecture, d'études de cas et de plans d'intervention, il situe son rôle et ses fonctions de policière-patrouilleuse ou de policier-patrouilleur lors de situations d'urgence, de sinistres ou d'incendies.
310-262-AH 2-3-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-258-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l’étudiant d’identifier des infractions d'application courantes en matière pénale provinciale. Il permet également d’exercer les pouvoirs et les devoirs dévolus à la policière-patrouilleuse et au policier-patrouilleur en matière pénale et criminelle.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’exercer les pouvoirs et les devoirs de la police en matière de lois du Québec et de règlements municipaux ainsi que d’exercer les pouvoirs et les devoirs de la police en matière pénale.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : constater la commission d’une infraction; remplir un constat d’infraction; choisirun mode de signification; exercer un pouvoir d’arrestation; décider de la remise en liberté ou de la détention, avant sa comparution devant un tribunal, d’une personne mise en état d’arrestation; émettre une citation à comparaître, unepromesse de comparaître et un engagement contracté devant une agente ou un agent de la paix; évaluer la constitutionnalité et la légalité d’une enquête policière.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : infractions visées dans une loi du Québec ou un règlement municipal; catégories d’infractions pénales, notion de motifs raisonnables de croire qu’une infraction a été commise; formule de constat d’infraction appropriée; rédaction du constat d’infraction; mode de signification du constat d’infractionselon le Code de procédure pénale; mandat d’arrestation émis par une ou un juge de paix; pouvoir d’arrestation sansmandat conféré par une loi aux agentes et agents de la paix; procédure générale d’arrestation conformément aux principesconstitutionnels et légaux; règles de déontologie policière et de discipline; devoirs ou pouvoirs de remise en liberté administrative; procédure pour contraindre un individu à comparaître devant le tribunal; rédaction selon les exigences du Code criminel du Canada d’une citation à comparaître, une promesse de comparaître et un engagement contracté devant une agente ou un agent de la paix; règles de droit relatives aux modes d’enquête sur une personne ou ses agissements;règles relatives aux procédures requises pour effectuer une enquête sur un endroit ou un objet; utilisation ou exclusion d’un élément de preuve à l’occasion d’un procès pénal.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, dans une approche de résolutions de problèmes, formule une hypothèse quant à la loi ou au règlement en cause et à la nature précise d’une infraction qui pourrait avoir été commise. Il détermine les lois et règlements applicables à cette catégorie d’infraction et exerce les pouvoirs d’arrestation, les pouvoirs accessoires à l’arrestation et les devoirs en respectant les règles de déontologie et d'éthique.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de simulations se rapportant à des situations courantes, exerce ou non ses pouvoirs et devoirs en matière pénale et criminelle et rédige les rapports pertinents. Il s'autoévalue et évalue les interventions faites par d'autres étudiants dans le cadre de la légalité, de la constitutionnalité et du respect des règles de déontologie et de discipline en démontrant un jugement éthique. Il effectue des collectes de données afin de recueillir la preuve des éléments essentiels de la commission d'infractions.
Comme travail personnel, l’étudiant effectue des lectures et résout des problèmes dans le cadre d'exercices. Il évaluel’opportunité de procéder à l’arrestation d’une personne suspecte, applique les principes constitutionnels pertinents et articule un raisonnement juridique.
350-128-AH 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 350-127-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Dans un premier temps, ce cours permet d’outiller l’étudiant à gérer adéquatement le stress inhérent à la profession, en s’appuyant sur des fondements acquis dans le cours « Relations interpersonnelles dans l’organisation ». Dans cette perspective, les objectifs intermédiaires sont : mettre en pratique de stratégies de gestion du stress dans des situations courantes; prévenir les conséquences graves du stress policier, pour soi ou ses collègues.
Dans un deuxième temps, ce cours initie l’étudiant aux problématiques de santé mentale pouvant affecter les personnes auprès desquelles la policière-patrouilleuse ou le policier-patrouilleur intervient en s’appuyant sur des habiletés de communication précédemment acquises dans la formation. Les objectifs intermédiaires sont les capacités à : évaluer les réactions et les comportements d’une personne afin de reconnaître des indices de problèmes de santé mentale, établir et maintenir un contact avec la personne en considération de ces indices, reconnaître chez elle des changements significatifs d’attitudes et de comportements pouvant être précurseurs d’agressivité envers soi ou dirigée vers autrui; reconnaître des situations susceptibles d’aggraver son état psychologique.
À la fin de ce cours, l’étudiant est en mesure d’appliquer des moyens de contrôle de son propre stress et est apte à reconnaître les indices suggérant un problème de santé mentale chez une personne.
Les principaux éléments de contenu de ce cours sont : ressources et stratégies de gestion du stress; problèmes de santé mentale qui peuvent découler du stress policier (épuisement professionnel, stress post-traumatique, troubles liés à une substance, troubles de l’addiction et suicide); problèmes de santé mentale susceptibles d’influencer l’intervention policière auprès des personnes qui en sont atteintes (troubles du spectre de la schizophrénie et autres troubles psychotiques, troubles de l’humeur, troubles de la personnalité, troubles anxieux, troubles des habitudes et des impulsions, troubles neurocognitifs); adaptation de la communication aux particularités liées au contact avec une personne montrant les signes d’un problème de santé mentale.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE

En classe, l’étudiant participe aux exposés en prenant des notes personnelles, en posant des questions et en participant aux échanges.
En pratique, l’étudiant effectue, seul ou en équipe, des exercices visant l'illustration, l'intégration et l'application des concepts du cours. Ces exercices peuvent prendre la forme d’autoévaluations, d’observations, de mises en situation et d’études de cas. L’étudiant participe également à des simulations centrées sur l’interaction avec une personne présentant un trouble de santé mentale. Ces simulations peuvent être filmées et enregistrées.
Comme travail personnel, l’étudiant revoit ses notes de cours, fait des lectures, complète des exercices et se prépare aux évaluations, tant pratiques que théoriques. Il évalue ses besoins personnels en termes de stratégies de gestion du stress, ainsi que leur efficacité. Il réalise un travail traitant d'un trouble de santé mentale spécifique. Finalement, il observe et analyse rétroactivement sa performance lors des simulations filmées.
Session 5
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
310-263-AH 1-3-3
PRÉALABLE RELATIF : 310-262-AH, 310-261-AH
COREQUIS : 310-264-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à intervenir sur une scène de crime. Il initie l'étudiant aux exigences propres aux policières-patrouilleuses et des policiers-patrouilleurs lors d’événements de nature criminelle pouvant nécessiter une enquête ou une arrestation, sauf dans les cas de crimes à haut risque et d’usage de la force.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir sur une scène de crime.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : recevoir un appel en relation avec un événement criminel; prendre des mesures en vue de protéger des personnes; prendre des mesures en vue de protéger une scène de crime; effectuer l’arrestation d’une personne; rechercher et identifier des témoins potentiels; effectuer le relevé photographique de la scène de crime; effectuer le relevé topographique de la scène de crime; procéder à la recherche, à la collecte et à l’étiquetage de preuves matérielles (indices) sur la scène de crime; écrouer des prévenus; procéder à l’identification d’une personne;transmettre des informations relatives à l’événement.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : utilisation d'appareils de communication; collecte de renseignements auprès d'interlocuteurs et dans des banques de renseignements; analyse de l’urgence de l’appel, de ladangerosité de la situation, de la nature et de l’ampleur de l’événement; champs de responsabilité dévolus à la policière-patrouilleuse ou au policier-patrouilleur suivant la loi; pratiques policières du ministère de la Sécurité publique et directives internes des organisations policières; partage d'actions entre intervenants; sécurisation des victimes, des plaignants, des témoins, des suspects et des autres personnes présentes sur les lieux; collecte d’informations pouvant conduire àl’identification, à l’arrestation de personnes suspectes et établir la scène de crime; établissement et étanchéité d’un périmètre de protection à une scène de crime; mesures pour protéger les preuves matérielles (indices); exigences légales liées à l’arrestation d’une personne suspecte et à sa remise en liberté; règles de déontologie policière et de discipline; repérage de témoins potentiels et reconnaissance de la qualité des témoins et des renseignements à communiquer aux témoins quant aux conséquences des informations à livrer; règles techniques et légales ayant trait à la prise de photographies; mesures des éléments de la scène de crime en relation avec des éléments permanents de cette scène; croquis de la scène de crime; fouille de la scène de crime; localisation d'indices découverts; collecte d’indices matériels et utilisation de mesures visant la protection et la conservation de ces indices; nature et source des indices trouvés sur la scène de crime; étiquetage des indices; association des indices au type d’analyse requis; procédures d’écrou; méthodes d’identification telles que: prise d’empreintes digitales, description physique de la personne, y compris ses caractéristiques particulières (ex. tatouages, piercings, etc.); procédure liée au prélèvement d’un échantillon corporel pour une analysed’ADN; rédaction du rapport d’événement.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant acquiert les connaissances et les habiletés nécessaires à la protection et la couverture de scène lors d'événements criminels. Il apprend à intervenir auprès des personnes impliquées et des différents intervenants. L'étudiant s’initie à l'identification d'un criminel par différentes techniques.
En pratique, l’étudiant utilise le matériel et l’équipement nécessaire à la recherche, à la collecte et à l’étiquetage de preuves matérielles sur la scène de crime. Cette activité l'amène à effectuer des relevés photographiques et topographiques. Pour ce faire, il manipule les instruments de dessin, de photographie et de calcul de distances. De plus, suite à l’arrestation etl’écrou d’une personne suspecte, l’étudiant prélève des empreintes digitales ainsi que des échantillons corporels pour l’analyse de l’ADN. Ces activités se déroulent dans le respect des exigences légales, des règles de déontologie policière et de discipline.
Comme travail personnel, l’étudiant, par des lectures, des recherches et des exercices, applique les techniques en lien avec l’intervention sur la scène de crime.
310-264-AH 1-3-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-252-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant d'appliquer des techniques spécialisées de communication policière (entrevue, interrogatoire) et de transmettre les données recueillies dans un rapport d'enquête lors d’événements de nature criminelle.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de mettre en pratique des techniques spécialisées de communication policière.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : interviewer une victime, une plaignante ou un plaignant ou encore un témoin; interroger une personne suspecte ou contrevenante; adapter une entrevue ou un interrogatoire à une clientèle particulière; transcrire des versions recueillies sur un rapport d’enquête.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : plan d’interview approprié à l’événement survenu; sécurisationde la victime, de la plaignante ou du plaignant ou du témoin; comportements favorables à la création d’un climat de confiance et de collaboration; questions en vue d’obtenir une description précise d’un événement; prise de notes; lecture d’une déposition complète; ressources d’aide aux victimes; éléments du témoignage pertinents pour la preuve; collecte et examen de données relatives à l’événement; collecte d'informations pertinentes sur l’individu (suspect ou prévenu) à interroger; mesures de sécurité; établissement d’un lien de confiance avec l’individu; respect des mesures légales visant l’admissibilité des aveux d’une personne suspecte; techniques d’interrogatoire de base; décodage des signes verbaux et non verbaux chez la personne interrogée; prise en note de la déclaration en respectant le vocabulaire de la personne interrogée; respect des champs de responsabilité dévolus à la policière-patrouilleuse ou au policier- patrouilleur suivant la loi, les pratiques policières du ministère de la Sécurité publique et les directives internes des organisations policières; techniques d’approche et de communication auprès d'enfants, d'adolescents, de victimes d’agression à caractère sexuel, de victimes de violence conjugale; décodage de signes verbaux et non verbaux chez la personne interrogée selon son appartenance sociale ou culturelle; vérification de la crédibilité; adaptation du plan de l’entrevue ou de l’interrogatoire; ordre de présentation des versions recueillies; désignation des personnes interviewées ou interrogées; indications de date, de l’heure et du lieu d’une rencontre ainsi que des personnes présentes; transcription de témoignages; rédaction d’un rapport d’enquête et rédaction d’un « précis des faits ».
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, emploie des méthodes d'observation en lien avec les techniques spécialisées de communication policière dans le respect des droits fondamentaux, des règles de déontologie policière et de discipline. Il observe le déroulement et les techniques utilisées dans des simulations d'entrevues selon divers scénarios avec des victimes et des personnes suspectes ou détenues.
En pratique, l’étudiant, réalise des entrevues et des interrogatoires enregistrés sur bande sonore ou vidéo en faisant la démonstration de son jugement éthique. Il adapte les techniques utilisées selon le type de personnes impliquées dans les scénarios. Il utilise des outils simulant ceux disponibles aux policières-patrouilleuses ou policiers-patrouilleurs pour la cueillette et la vérification d'informations et utilise le Guide de rédaction des rapports et formulaires de l’École nationalede police (ENPQ) pour la rédaction du rapport d’enquête.
Comme travail personnel, l’étudiant fait des lectures et des recherches en vue de préparer les entrevues et les interrogatoires. Il rédige les différents rapports contenus à son rapport d’enquête.
310-265-AH 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-262-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours prépare les futurs policiers à intervenir en matière de sécurité routière. Il permet à la policière- patrouilleuse et au policier-patrouilleur de reconnaître les infractions commises par les usagers de la route, de bien compléter les constats d'infractions qui s'y rapportent et d'utiliser des pouvoirs spéciaux.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’exercer les pouvoirs et les devoirs de la police en matière de sécurité routière.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : constater la commission d’infractions pénales en matière de sécurité routièreou de transport routier; remplir un constat d’infraction et un avis de non-conformité; décider de l’utilisation de pouvoirsspéciaux; choisir un mode de signification du constat d’infraction.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : utilisation de termes juridiques et techniques appropriés; méthodes, pouvoirs légaux et situations permettant d’établir la commission d’une infraction; reconnaissance d’infractions: classification dans la bonne catégorie parmi les titres du Code de la sécurité routière et de ses règlements connexes, établissement de lien entre des faits et les éléments constitutifs de l’infraction, en prévoyant la peine possible et le nombre de points d’inaptitude à retirer; interventions policières préventives, répressives et communautaires; consultation de l'index alphabétiques du Code de la sécurité routière et des autres outils de recherche disponibles afin d’obtenir lesrenseignements nécessaires; décision de délivrance ou non d’un constat d’infraction; rédaction d’un constat d’infraction; délivrance ou non d’un avis de non-conformité; pouvoirs de rétention, de confiscation, de déplacement ou de remisage d’un véhicule routier; pouvoirs d’arrestation sans mandat et de perquisition en vertu du Code de procédure pénale et du Code criminel du Canada; mode de signification selon le Code de procédure pénale.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant acquiert les connaissances juridiques et applique le Code de la sécurité routière (CSR) et ses règlements ainsi que la Code de procédure pénale (CPP) et distingue les infractions au Code criminel (C.cr.) reliées à la sécurité routière.
En pratique l’étudiant, par des exercices, des résolutions de cas et de problèmes, apprend à retrouver et à appliquer les articles les plus fréquemment utilisés du Code de la sécurité routière (CSR) ou de ses règlements. Ces exercices permettent à l'étudiant de prendre conscience des pouvoirs attribués aux agents de la paix, d'obtenir les renseignements nécessaires à l'émission d'un constat d'infraction, à rédiger un constat d’infraction ou un avis de vérification mécanique,un procès-verbal de suspension de permis et de saisie de véhicule dans le respect de la déontologie policière et de la discipline.
Comme travail personnel l’étudiant, par des lectures et des exercices, développe ses habiletés à utiliser le Code de lasécurité routière (CSR) et ses règlements.
310-266-AH 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-261-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à outiller la policière-patrouilleuse ou le policier-patrouilleur dans ses interventions en ce qui concerne des infractions courantes liées au tabac, aux boissons alcooliques, aux drogues ou autres substances.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’effectuer des interventions policières en rapport avec le tabac, les boissons alcooliques, les drogues ou autres substances.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : évaluer la situation relative aux boissons alcooliques, aux drogues et autres substances sur un territoire donné; analyser des données recueillies à la suite d’une plainte du public ou en cas de flagrantdélit; déterminer des mesures de sécurité en fonction d’une intervention; effectuer des vérifications et des enquêtes en rapport avec des infractions en matière de tabac, de boissons alcooliques (LIMBA), de drogues ou autres substances ainsi qu’en ce qui concerne la réglementation municipale; faire un rapport et assurer un suivi.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : portrait de la criminalité reliée aux boissons alcooliques, aux drogues et autres substances : localisation de débits de boisson, localisation de lieux de consommation et de distribution, types de drogues, criminalité reliée à une problématique; méthodes d’observation; utilisation de banques d’informationspolicières; reconnaissance d’une infraction; pouvoirs policiers en fonction de l’infraction; moyens d’intervention; mesures de sécurité; exigences légales et utilisation de méthodes de collecte de preuves; identification de permissionnaires; repérage d’informatrices ou d’informateurs potentiels et collecte de renseignements auprès de ces personnes; constat d’une infraction à la réglementation municipale relative à l’ordre public, au bruit ou à la protection de l’environnement; intervention policière auprès de jeunes en difficulté et de personnes utilisatrices de drogues injectables (UDI); ressources communautaires et centres d'accès pour le matériel d'injection (CAMI); rédaction de rapports; planification de mesures de suivi.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, à l'aide de mises en situation, intervient et applique des approches préventives, communautaires et répressives applicables au tabac, boissons alcooliques, drogues ou autres substances en fonction de diverses organisations policières et de la présence ou non d'unités spécialisées.
En pratique, l’étudiant, se rend dans un endroit public afin d'observer des usagers et des trafiquants et remet un rapport détaillé de ses observations et un plan de perquisition de l'endroit observé, tout en démontrant un jugement éthique.
Comme travail personnel, l’étudiant, par des lectures et des recherches, relève des articles de journaux en rapport avec un thème précis, les résume, les analyse et les commente par écrit en lien avec les notions vues en classe.
310-267-AH 2-1-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-262-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours apprend à l'étudiant à obtenir, à sélectionner et à transmettre, conformément aux règles de droit prévues notamment à la Charte canadienne des droits et libertés, au Code criminel du Canada, à la Loi sur la preuve du Canada,les preuves d'infractions criminelles et pénales.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’analyser et communiquer une preuve d’infractions pénales et les moyens de défense à l’encontre des éléments de preuve recueillis.
Les objectifs intermédiaires du cours sont: évaluer des éléments de preuve pénale; transmettre la preuve; évaluer la possibilité qu’une personne suspecte puisse soulever un moyen de défense à l’encontre des éléments de preuve recueillis; se préparer à témoigner et témoigner devant un tribunal.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : valeur probante des éléments de preuve admissibles; règles de droit et directives relatives à la confidentialité ou à la diffusion de renseignements contenus dans un dossier de police; classification et rangement des éléments constitutifs d’un dossier; principes de communication interpersonnelle etorganisationnelle s’appliquant aux relations avec les procureurs aux poursuites criminelles et pénales; règles de droit relatives au témoignage; sujets sur lesquels les policières et les policiers devront témoigner et procédures au cours desquelles ils le feront; éléments constitutifs d’un dossier de cour; techniques d’interrogatoire et de contre-interrogatoire; réponse précise aux seules questions posées en s’adressant à la ou au juge; règles du droit de la preuve s’appliquant au témoignage d’une policière ou d’un policier; principes de communication verbale et non verbale; décorum des audiences devant un tribunal; principe de présomption d’innocence; moyens spéciaux de défense; principes constitutionnels concernant l’utilisation ou l’exclusion possible, au moment d’un procès pénal, d’un élément de preuveobtenu en violant un droit fondamental garanti par la Charte canadienne des droits et libertés.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe l’étudiant, acquiert les notions principales du droit de la preuve pénale et des moyens de défense.
En pratique l’étudiant, à l'aide d'analyses de cas, applique les règles de preuve et les moyens de défense. Lors d'une simulation de témoignage à partir du dossier d’enquête rédigé dans le cours 310-264-AH Techniques de communicationen enquête, il prépare son témoignage et le rend devant le tribunal-école.
Comme travail personnel l’étudiant, par des lectures et des exercices, prépare et transmet en preuve son dossier d’enquête préalablement à son témoignage devant le tribunal-école. Après avoir rendu son témoignage devant le tribunal-école, il analyse son témoignage en faisant des liens avec les techniques apprises en classe.
109-205-AH 0-3-2
PRÉALABLES RELATIFS : 109-470-M3; 109-AEA-02; 109-AEB-02
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours s’appuie sur les connaissances et les habiletés physiques développées dans les précédents cours d’éducation physique notamment «Défense contre les coups frappés» et «Défense dans des combats corps à corps». Il permet à l’étudiant d’utiliser des techniques de base de la communication et des méthodes d'observation acquises antérieurement, et ce, dans le respect des règles de discipline, de déontologie et d'éthique. Ce cours amène l’étudiant à manifester du respect envers l'autre et à adopter des attitudes et comportements adaptés au niveau de continuum de force. Il permet aussi à l'étudiant d'améliorer ses connaissances et ses habiletés physiques et le rend apte à les utiliser de façon autonome relativement à l'atteinte et à l'entretien d'une condition physique adaptée aux exigences du travail policier.
À la fin ce cours l’étudiant est en mesure d’améliorer ses capacités physiques et de contrôler une personne violente.
Concernant l’amélioration de ses capacités physiques, les objectifs intermédiaires sont : effectuer, à la suite d’un signal,un effort intense de courte durée à la course à pied; effectuer un effort d’endurance à la course à pied; effectuer des efforts musculaires et de coordination motrice; se déplacer, avec une veste lestée, dans un environnement comportant des obstacles à franchir et des tâches à effectuer; nager.
Pour ce qui est de la maîtrise d’une personne violente, les objectifs intermédiaires sont : adopter une position sécuritaire; contrôler une personne à partir de situations prévisibles; contrôler une personne sur une invitation physique; réagir à des agressions physiques violentes et imprévisibles; évaluer son intervention.
Les principaux éléments de contenu de ce cours pour la partie reliée à l’amélioration des capacités physiques sont : déterminants de la condition physique, éléments d'une bonne mécanique de course, différentes méthodes d'entraînement, tests physiques utilisés à l'École nationale de police du Québec (ENPQ).
Les principaux éléments de contenu de ce cours pour la partie reliée au contrôle d’une personne violente sont : l'utilisation du tableau de la problématique de l'emploi de la force, l'adoption d'une position sécuritaire, les contrôles sur une invitation physique, les contrôles d'une personne offrant une résistance, les contrôles d'une personne violente sur une attaque ainsi que les méthodes de survie.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir de mises en scène de plus en plus complexes, l'étudiant utilise le tableau de la problématique de l'emploi de la force, observe des mouvements et des manoeuvres physiques lors de démonstrations, évalue le continuum de force nécessaire et l'intervention appropriée et applique diverses techniques de contrôle physique, y compris la mise de menotte. De plus, la majorité des activités pour la portion entraînement ont lieu en gymnase pour le développement des habiletés physiques adaptées à la fonction policière. Par le biais de séances pratiques, l'étudiant expérimente différentes méthodes d'entraînement et au moyen de tests standardisés et de seuils de performance établis, il vérifie périodiquement les différents paramètres de sa condition physique. Il effectue des activités sollicitant les différents systèmes anaérobies ainsi que des efforts sollicitant le système aérobie de haute intensité à la course à pied. Il doit accomplir des activités adaptées exigeant des efforts musculaires et de coordination et se déplacer avec une veste lestée (6.8kg) dans un environnement comportant des obstacles à franchir dans diverses situations.
310-268-AH 1-2-2
PRÉALABLES RELATIFS : 310-260-AH, 350-128-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à la policière-patrouilleuse et au policier-patrouilleur d’intervenir auprès de personnes ayant un problème de santé mentale ou de toxicomanie, en collaboration avec différentes personnes-ressources et en suivant différents protocoles d’intervention.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir auprès d’une personne ayant un problème de santé mentaleou de toxicomanie.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : évaluer la situation dans son ensemble et prendre les mesures nécessaires avant d’établir un contact avec la personne; établir et maintenir un contact avec la personne; apprécier le potentiel de dangerosité d’une situation; interpréter les réactions et les comportements de la personne; effectuer des interventions auprès de la personne; évaluer ses interventions auprès de la personne ayant un problème de santé mentale ou de toxicomanie.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : observation des réactions et des comportements de la personne dans le cadre d’une intervention; indices de problèmes de santé mentale et de consommation ou d’abus d’alcool ou de drogues; éléments pouvant entraîner des risques pour la santé et la sécurité des personnes; mesures de protection adaptées; besoins de la personne et de sa perception de la situation en général; techniques de communication et approche adaptées à la personne et à la situation; reconnaissance de changements significatifs d’attitudes et decomportements chez la personne; reconnaissance de comportements précurseurs de violence envers soi ou dirigée vers autrui; mise en relation des comportements et des attitudes observés ainsi que des symptômes pouvant être associés à un problème de santé mentale ou de toxicomanie; reconnaissance des situations susceptibles d’intensifier l’état perturbé de la personne; rôles et pouvoirs d’une policière-patrouilleuse ou d’un policier-patrouilleur à l’égard d’une personne ayant un problème de santé mentale relativement à la protection d’une personne dont l’état mental présente un danger pour elle-même ou pour autrui et la commission d’un délit par une personne souffrant d’un trouble mental (arrestation sansmandat, aptitude à comparaître, défense de non-responsabilité, etc.); choix de l’intervention: recherche avec la personnede moyens de soutien social et orientation de la personne vers une ressource spécialisée et adaptée à sa situation; application des protocoles d’intervention; examen objectif de ses réactions aux divers comportements de la personne; écarts entre les comportements attendus d’une policière-patrouilleuse ou d’un policier-patrouilleur et ses réactions; capacité à intervenir auprès de personnes ayant un problème de santé mentale ou de toxicomanie; moyens visant à améliorer son intervention auprès de personnes ayant un problème de santé mentale ou de toxicomanie.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe l’étudiant, à l'aide des protocoles d’intervention, analyse et évalue une situation avant d'entrer en contact auprès de personnes ayant un problème de santé mentale ou de toxicomanie. Il repère et interprète les principaux indices de dangerosité, détecte les symptômes manifestés par la personne, communique et adapte son intervention auprès d'elle.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de simulations, applique des techniques d'observation, de communication, d'analyse et d'évaluation des caractéristiques et besoins associés aux personnes ayant un problème de toxicomanie ou de santé mentale. La rétroaction lors des simulations lui permet de relever ses points forts et ses points faibles afin de développer des moyens visant à améliorer son intervention.
Comme travail personnel, l’étudiant, effectue des lectures, fait des exercices de mises en situation, prépare ses simulations. Il évalue ses réactions, ses capacités à intervenir et détermine l'écart par rapport aux comportements attendus auprès de personnes ayant un problème de santé mentale ou de toxicomanie.
310-269-AH 1-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise l'acquisition des habiletés nécessaires à la conduite d'un véhicule s'apparentant à une auto-patrouille d'une façon préventive.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de conduire un véhicule de façon préventive.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : vérifier un véhicule automobile avant son utilisation; mettre en pratique, sur une voie publique, les préceptes de la conduite préventive; effectuer des manoeuvres de précision; apprécier sa conduite automobile.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : procédure de vérification de l’état des principales composantesd’un véhicule et de l’état de fonctionnement d’un véhicule; ajustement sécuritaire de l’équipement à l’intérieur de l’habitacle; facteurs de risque liés à un véhicule et sa conduite; mise en marche sécuritaire d’un véhicule automobile; l’exploration visuelle (système Smith); techniques et manoeuvres associées à la conduite; législation pénale au regard de la conduite d’un véhicule automobile sur une voie publique; comportements professionnels au volant; conduite coordonnée du véhicule; techniques relatives à la vision, à la position de la conductrice ou du conducteur à bord, à la manipulation des commandes; manoeuvres de précision: serpentin (avant et arrière), passage étroit et entonnoir, stationnement, passage des roues gauches, virage à 90o, arrêt de précision, virage à 180 o.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant apprend les différentes composantes et les préceptes de la conduite préventive d’un véhicule-patrouille. Il observe et reconnaît, à l'aide de documents audiovisuels, les éléments positifs et négatifs d'une conduite automobile et les facteurs de risque liés.
En pratique, l’étudiant, sur des simulateurs de conduite, applique les préceptes de la conduite préventive d'un véhicule automobile sur les chemins publics. Il effectue des manoeuvres particulières sur un parcours de précision préétabli dans le respect des standards de réussite de l’École nationale de police du Québec (ENPQ). Il démontre son habileté à faire certaines manoeuvres particulières dans le respect des exigences standard reconnues.
Comme travail personnel, l’étudiant par des lectures et des exercices, fait un choix de techniques et de manoeuvres et critique sa conduite automobile. Il formule des objectifs à atteindre et détermine les moyens d’y arriver.
Session 6
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
109-206-AH 0-2-1
PRÉALABLES RELATIFS : 109-470-M3; 109-430-M1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant d'améliorer ses connaissances et ses habiletés physiques en le rendant apte à les utiliser de façon autonome relativement à l'atteinte et à l'entretien d'une condition physique adaptée aux exigences du travail policier. Ce cours s’appuie notamment sur les apprentissages et les acquis développés dans le cadre de «Condition physique et santé» ainsi que de «Natation (sauvetage) T.P. et autonomie».
À la fin de ce cours, l’étudiant est en mesure de répondre aux exigences physiques propres au travail policier.
Les objectifs intermédiaires de ce cours sont : effectuer, à la suite d’un signal, un effort intense de courte durée à la courseà pied; effectuer un effort d’endurance à la course à pied; effectuer des efforts musculaires et de coordination motrice; sedéplacer, avec une veste lestée, dans un environnement comportant des obstacles à franchir et des tâches à effectuer; nager.
Les principaux contenus de ce cours sont : les déterminants de la condition physique, éléments d'une bonne mécanique de course, différentes méthodes d'entraînement, tests physiques utilisés à l'École nationale de police du Québec (ENPQ), principes de sécurité et techniques de base de natation en milieu aquatique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
La majorité des activités ont lieu en gymnase et en piscine pour le développement des habiletés physiques adaptées à la fonction policière. Par le biais de séances pratiques, l'étudiant expérimente différentes méthodes d'entraînement et au moyen de tests standardisés et de seuils de performance établis, il vérifie périodiquement les différents paramètres de sa condition physique. Il effectue des activités sollicitant les différents systèmes anaérobies ainsi que des efforts sollicitant le système aérobie de haute intensité à la course à pied. Il doit accomplir des activités adaptées exigeant des efforts musculaires et de coordination et se déplacer avec une veste lestée (6.8kg) dans un environnement comportant des obstacles à franchir dans diverses situations. De plus, lors de simulations de situations en milieu aquatique se rapprochant le plus possible de situations courantes, l'étudiant doit démontrer son efficacité et ses habiletés à nager en continu en position ventrale et à nager sur place en position verticale.
310-270-AH 1-3-2
PRÉALABLES RELATIFS : 310-263-AH, 310-264-AH, 310-267-AH
Cours porteur de l’épreuve synthèse
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours est porteur de l’épreuve synthèse de programme (ESP) et demande à l’étudiant d’intervenir lors d’événement de nature criminelle pouvant nécessiter l’exercice d’un pouvoir d’arrestation.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de conduire une enquête criminelle de premier niveau.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : établir un plan d’enquête; intervenir auprès d’une victime, d’une plaignante oud’un plaignant ou encore d’un témoin; analyser et classer par priorité les éléments de preuve recueillis; rédiger des mandats de dénonciation en vue d’obtenir des mandats d’arrestation ou de perquisition; procéder à l’arrestation d’un suspect; procéder à des perquisitions et à des saisies; interroger une personne suspecte ou contrevenante; élaborer le dossier d’enquête; assister les témoins et les victimes au tribunal; faire le suivi de l’événement dans une perspective de solution à long terme.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : évaluation de l’événement; champs de responsabilité dévolus àla policière-patrouilleuse ou au policier-patrouilleur, pratiques policières du ministère de la Sécurité publique et directives internes des organisations policières; analyse des éléments de preuve; classement par priorité des éléments de preuve; classement par priorité des témoins à rencontrer; ressources spécialisées requises ; établissement des motifs d’intervention (entrée, arrestation, perquisition) ; établissement de scénarios réalistes en matière d’entrée, d’arrestation,de perquisition et de saisie ; application des techniques d’entrevue; obtention d’éléments d’information; prise de notes;rédaction d’une déclaration statutaire; conséquences de la communication de renseignements; données en rapport avec des ressources d’aide aux victimes; respect de la déontologie policière et de la discipline; rédaction de formule de dénonciation; respect des règles de rédaction en relation avec les lois concernées; respect des exigences légales liées à l’arrestation d’une personne suspecte et à sa remise en liberté; respect des règles légales relatives à l’exécution d’un mandat ou d’un télémandat de perquisition; application de mesures de sécurité; application des règles relatives à la conduite d’un interrogatoire; application des techniques de gestion du stress; détermination de la valeur probante des éléments de preuve; respect des règles liées à la rédaction d’un rapport d’enquête ou d’un bref; conclusion du rapport; transmission de données concernant des personnes suspectes; sécurisation des victimes et des témoins; transmission aux victimes de renseignements sur les démarches policières, judiciaires et communautaires liées à l’enquête; transmission aux témoins d’explications relatives aux différentes étapes de la procédure judiciaire et à leurs droits; transmission aux témoins de conseils sur le comportement à adopter et les règles à respecter lors de leur témoignage à la cour; transmission aux témoins experts de renseignements sur le déroulement de la cause; intégration des résultats de l’enquête à l’analyse tactique de la criminalité; application de mesures de résolution de problèmes.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant intègre les notions en vue d'intervenir lors d’événements de nature criminelle en fonction du champ de responsabilités dévolu à la policière-patrouilleuse et au policier-patrouilleur.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de mises en situation d'événements criminels, établit un plan d'enquête, intervient auprès des différentes personnes impliquées, recueille des informations et analyse les éléments de preuve, rédige des mandats, arrête un suspect et l'interroge, procède à des perquisitions et des saisies et élabore le dossier d'enquête. Ces activités se déroulent dans le respect des règles de déontologie policière, de discipline et en démontrant un jugement éthique. Comme travail personnel, l’étudiant, en plus de lectures, de recherches et d'observations, élabore un dossier complet d'enquête à partir d'un appel logé jusqu'au témoignage à la Cour.
310-271-AH 1-2-2
PRÉALABLES RELATIFS : 310-269-AH, 310-265-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet l'acquisition de connaissances concernant les interventions policières à l’aide du Code de la sécurité routière, touchant la circulation et les accidents routiers en rapport avec des entraves à la circulation, dans des situations reliées à des accidents impliquant un constat amiable, à des accidents matériels exigeant un rapport d’accident, à des accidents avec blessés, à des accidents avec délit de fuite ou à des accidents ferroviaires.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’effectuer des interventions policières liées à la circulation et aux accidents routiers.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : diriger la circulation en milieu rural ou urbain; recevoir un appel concernant un accident impliquant des véhicules routiers et se représenter le problème; prendre des mesures de sécurité sur la scène d’un accident; porter assistance aux blessés; recueillir de l’information sur la scène d’un accident; compléter l’intervention sur la scène d’un accident; faire un rapport et prévoir un suivi.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : choix et utilisation de vêtements et d’équipement; positionsécuritaire et exécution de mouvements de direction de la circulation; situations imprévues; exercice de l’autorité; demande d’assistance auprès de ressources appropriées; jugement quant à la nature d’un accident et à l’urgence d’un appel; établissement d’un périmètre de sécurité et protection de la scène d’un accident; situations présentant des risques d’incendie et d’explosion; règles et techniques liées aux soins d’urgence; production du rapport d’accident; localisation, relevé et protection des preuves matérielles; règles légales liées à l’identification des victimes décédées et au constat d’un décès; prise des mesures nécessaires en vue de rétablir la circulation; collecte et étiquetage des objets personnels laissés sur la scène d’un accident; évaluation du comportement des conductrices ou des conducteurs et délivrance de constats d’infractions aux personnes ayant commis des infractions au Code de la sécurité routière, à une loi du Québec ou à un règlement municipal; règles de déontologie policière et de discipline; croquis fidèle de la scène de l’accident; valeur probante des éléments de preuve recueillis; choix de mesures de suivi.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant apprend les méthodes et habiletés requises pour diriger la circulation ainsi que les techniques d'intervention et d’enquête sur une scène d'accident routier.
En pratique, l’étudiant, par des mises en situation et des exercices, démontre sa capacité d'intervenir dans différentes situations d’accident avec blessés ou mortels. Il réalise des croquis à l'échelle reconstituant l'accident, rédige un rapportd'accident tout en respectant les règles de droit, de déontologie policière et de discipline en démontrant un jugement éthique.
Comme travail personnel, l’étudiant utilise des outils de recherche ou d’enquête disponibles pour rédiger un rapport d’accident.
310-272-AH 0-3-1
PRÉALABLES RELATIFS : 310-264-AH, 310-268-AH, 350-128-AH
Note importante
Un étudiant qui obtient deux refus de placement en stage de la part des organisations policières ne peut faire son stage. L’étudiant qui ne fait pas son stage ne peut être diplômé en Techniques policières.
Les refus de recevoir un étudiant en stage par les organisations policières sont généralement motivés par la présence d’un casier judiciaire ou par des fiches d’interpellations concernant des événements criminels.
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours vise à familiariser l'étudiant avec les différents aspects de la fonction policière. Il permet à l'étudiant de se situer par rapport à son choix professionnel et de mesurer ses connaissances et ses habiletés par rapport aux exigences de la fonction de policière-patrouilleuse ou de policier-patrouilleur.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’analyser la profession et le contexte organisationnel de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur.
L'objectif intermédiaire du cours est : examiner les savoir-faire et les savoir-être nécessaires à l’exercice de la profession.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : liens entre habiletés et tâches de la profession; savoir-être conforme à l’éthique et au Code de déontologie des policiers du Québec; connaissance des codes de discipline de diverses organisations policières; données récentes sur l’exercice de la profession de policière-patrouilleuse ou de policier-patrouilleur et sur les organismes policiers.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En pratique, l'étudiant prépare la documentation requise à son placement en stage qui aura lieu au sein d'une organisation policière du Québec à savoir : la Sûreté du Québec, le Service de Police de la Ville de Montréal ou d'autres services municipaux. Il doit passer avec succès une enquête de sécurité et prêter serment. Il doit également se soumettre à des exigences notamment la remise d'une fiche d'inscription et la participation à des rencontres préparatoires et rétroactives.
Les activités de stage se déroulent à des moments différents des heures habituelles de cours les soirs, les nuits et les fins de semaine.
En stage, l’étudiant observe le travail de la policière-patrouilleuse ou du policier-patrouilleur à l'intérieur du poste et à bord d'une auto-patrouille. Il démontre des comportements et des attitudes appropriés à la profession.
Ce moment privilégié en milieu policier permet à l'étudiant d’examiner les exigences de la profession, la structure hiérarchique des organisations, les procédures, les protocoles et les directives opérationnelles. Il lui permet également de comprendre l'utilisation de différents rapports notamment le rapport d'événement, le rapport d'activités quotidiennes et le constat d’infraction.
Comme travail personnel, l’étudiant, rédige un bilan en tissant des liens entre les habiletés et les tâches de la profession,les savoirs, les savoir-être et les savoir-faire. Il situe ses forces et ses points à améliorer, se positionne par rapport à la fonction de policière-patrouilleuse et de policier-patrouilleur.
310-273-AH 2-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-259-AH, 310-268-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours permet à l'étudiant d'intervenir auprès de personnes en état de crise en se référant à divers protocoles d’intervention particuliers à certaines clientèles : personnes âgées, victimes de violence conjugale, victimes d’agression à caractère sexuel, personnes présentant des troubles de santé mentale.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’intervenir auprès de personnes en état de crise et d’évaluer la dangerosité de diverses situations d’agressions physiques.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : évaluer une situation; intervenir auprès d’une personne en état de crise;évaluer son intervention; évaluer la dangerosité de diverses situations d’agressions physiques.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : reconnaissance de l’état d’une personne; lecture d’une situationdans son ensemble; choix d’une stratégie d’intervention; comportements sécuritaires; utilisation de techniques de communication; adaptation de son comportement en fonction de l’évolution d’une situation; application des protocoles d’intervention; règles de déontologie policière et de discipline; reconnaissance de signes précurseurs d’une agression physique; force nécessaire en fonction de la menace et des règles légales.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant, reconnaît les indices d'une personne en situation de crise, les phases et les éléments observables d'une crise, et ce, dans l’objectif de prendre une décision sur l’intervention appropriée auprès de cette personne. Il s'approprie le Modèle national de l’emploi de la force.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de simulations avec comédiens, applique différents protocoles d’intervention particuliers à certaines clientèles en état de crise. Il applique les techniques d'intervention en utilisant une démarche de résolution de problèmes tout en référant les personnes aux ressources appropriées.
De plus, il élabore un scénario faisant appel à des habiletés particulières d'intervention. ll utilise des techniques de communication et d’observation, démontre des attitudes et des comportements éthiques en fonction de la dynamique et de l'évolution de la situation de crise, et ce, tout en respectant les règles de déontologie et de discipline. Il manifeste du respect envers l'autre et adopte des attitudes et des comportements adaptés à l'emploi de la force.
Comme travail personnel, l’étudiant rédige un rapport d'événement suite au scénario final. Il évalue ses forces et ses faiblesses par rapport aux différentes situations de crise expérimentées afin d'améliorer ses habiletés d'intervention.
310-274-AH 1-2-2
PRÉALABLE RELATIF : 310-265-AH, 310-267-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Le cours vise à développer, à l’aide du Code de la sécurité routière et du Code criminel du Canada, l’intervention dansdifférentes situations où une personne conduit ou a la garde de son véhicule alors que sa capacité de conduire est affaiblie par les effets de l'alcool ou une drogue.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’effectuer des interventions policières liées à la capacité de conduite affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : reconnaître des signes d’intoxication par l’alcool ou par une drogue; appliquerles procédures d’intervention; rédiger les rapports.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : signes verbaux et non verbaux pouvant être liés à une intoxication par l’alcool ou par une drogue; distinction entre des signes liés à une intoxication par l’alcool et des signes liés à une intoxication par une drogue; champs de responsabilité dévolus à la policière-patrouilleuse ou au policier-patrouilleur suivant la loi; pratiques policières du ministère de la Sécurité publique et les directives internes des organisations policières; infractions criminelles reliées à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou une drogue et mesuresadministratives prévues au Code de la sécurité routière (CSR); dispositions de la Charte canadienne des droits et libertés; pertinence de l’utilisation des épreuves de coordination des mouvements; rôle de soutien de l’agent de la paix auprès des agents évaluateurs; pertinence de l’utilisation d’un appareil de détection approuvé (ADA); pertinence et de la légalité de l’exigence d’un échantillon d’haleine ou de sang; communication claire de l’ordre de fournir un échantillon d’haleine ou de sang; procédure d’obtention du télémandat nécessaire à la production d’un échantillon de sang lorsque le prévenu est inconscient; relevé de toute anomalie lors de l’inspection mécanique sommaire du véhicule; rédaction et signification des documents légaux.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant identifie une infraction reliée à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou une drogue, un refus ou une conduite durant interdiction. Il analyse et détermine les pouvoirs et devoirs de l’agent de la paix dans une tellesituation.
En pratique, l’étudiant, à l'aide de simulations avec comédiens, applique les procédures d’intervention policière, les règlesde droit, les mesures législatives provinciales notamment la tolérance zéro, la suspension de permis, le remisage, la rétention ou la saisie d’un véhicule routier par un agent de la paix. Il applique également les règles régissant l'administration de divers tests, le respect des droits constitutionnels et la rédaction de rapports tout en respectant les règles de déontologie, de discipline et d'éthique.
Comme travail personnel, l’étudiant fait les lectures et rédige une dénonciation pour l’obtention d’un télémandat de sang et un facsimile de télémandat et les rapports en lien avec son intervention simulée.
310-275-AH 2-2-3
PRÉALABLES RELATIFS : 310-260-AH, 310-266-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours amène l'étudiant à développer et appliquer des stratégies d'intervention répressives, préventives et communautaires, à partir de crimes récurrents faisant l’objet d’une analyse tactique par les organisations policières ou des situations de désordre social entraînant un sentiment d’insécurité.
À la fin de ce cours, l’étudiant sera en mesure de concevoir et appliquer des stratégies d’intervention répressives,préventives et communautaires.
Les objectifs intermédiaires du cours sont : repérer un problème de criminalité; analyser des données relatives à la situation problématique; explorer des solutions; élaborer une stratégie d’intervention; effectuer des interventions; évaluer les interventions.
Les principaux éléments de contenus de ce cours sont : consultation de sources d’informations disponibles; choix dedonnées pertinentes; méthode d’analyse de la criminalité; reconnaissance du problème; détermination de personnes suspectes; détermination de l’occurrence d’un crime; détermination d’endroits cibles; détermination du modus operandi; examen de stratégies d’intervention répressives, préventives et communautaires; choix de stratégies; définition de priorités d’action et de champs d’intervention; détermination d’objectifs; établissement d’un calendrier d’activités; prévision des ressources requises pour chaque activité; détermination de mesures de sécurité appropriées aux interventions; choix et utilisation de matériel et d’équipement; coordination des tâches; techniques de surveillance, de ratissage ou de vérification; communication avec différents partenaires; contrôle d’activités; prise en note des observations et des constatations faites à l’occasion des interventions; rédaction de rapports; manifestation de comportements sécuritaires lors des interventions; règles de déontologie policière et de discipline; évaluation des résultats obtenus au regard des objectifs poursuivis; évaluation des effets positifs et négatifs des interventions; planification de mesures de suivi.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant s’approprie l'approche stratégique de résolution de problèmes. Il identifie un problème de criminalité,l'analyse et développe des stratégies visant à le résoudre en utilisant des méthodes d'intervention répressives, préventives et communautaires.
En pratique, l’étudiant identifie une situation problématique contemporaine en utilisant des banques de données, analyse les données pertinentes afin d'en cibler la cause, transpose la situation sur des cartes géographiques, élabore une stratégie d'intervention incluant des volets répressifs, préventifs et communautaires, définit la participation des partenaires à toutes les étapes de l'intervention et assure un suivi en produisant un dossier complet.
Comme travail personnel, l’étudiant, par des lectures et des mises en situation, applique l'approche stratégique de résolution de problèmes et rédige les rapports.