Aller au contenu
AEC_analyses_chimiques
montez-de-niveau
ECA.0L

Analyses chimiques en mode qualité

Séance d'information en ligne : 30 novembre 2022, 13 h 30

Déposez votre demande d'admission en ligne

Formation financée par Services Québec

Ce programme d'attestation d'études collégiales (AEC) vise à former des techniciens et des techniciennes en chimie analytique œuvrant dans des laboratoires de différents secteurs. Ces techniciens et techniciennes préparent des échantillons, effectuent des analyses chimiques et utilisent différentes méthodes d’analyse instrumentale. Ils et elles analysent des résultats, rédigent et transmettent des rapports, le tout en respectant les règles de santé et de sécurité en laboratoire. 

Ce qu'il faut savoir

Durée de l'activité

16 janvier 2023 au 15 décembre 2023

Date limite d'admission

12 décembre 2022, 11 h

Nombre d'heures

1 080 heures

Nombre de mois

11

Horaire

Entre 8 h à 18 h

Mode d'enseignement

Présentiel

Coûts

Ouverture de dossier: 30$. Droits d'inscription, droits pour services aux étudiants et autres droits afférents: 194$ session. Si la formation est financée par Services-Québec, il n’y a aucun frais à débourser.

Code du cours Nom du cours
202-116-AH
COREQUIS : 210-151-AH, 210-152-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de chimie vise à établir des bases communes pour tous les étudiants et étudiantes, tant en chimie générale qu’en chimie
organique. L’étudiant ou l’étudiante revisitera les notions fondamentales de la chimie acquises au cours des formations suivies antérieurement
dans leur cursus. Y seront greffés des éléments nouveaux permettant de se préparer à la spécialisation en analyse chimique.
À la fin de ce cours du premier bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de comprendre la diversité des composés organiques
et inorganiques en étudiant leurs structures et leurs propriétés physiques et chimiques de base, afin de mettre en pratique ces notions dans un
contexte de chimie analytique pour effectuer des analyses simples.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à connaître la nomenclature, les principaux groupements fonctionnels et quelques-unes de leurs
propriétés physiques, chimiques et spectrales. Une révision des notions fondamentales du tableau périodique sera aussi effectuée. L’étudiant ou
l’étudiante devra être apte à appréhender les différents types de liaisons intramoléculaires, leurs géométries respectives, les différents types
d’isomères, en plus des interactions intermoléculaires influencées et découlant de celles-ci. Il ou elle sera en mesure de résoudre des problèmes
simples et complexes relatifs à la stoechiométrie des différentes réactions chimiques (acidobasiques, additions, substitutions, éliminations,
réarrangements et combustions), en plus d’en distinguer les différents types et leurs aspects mécanistiques de base.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante apprendra l’utilisation correcte des instruments de base servant dans les laboratoires de chimie. Il ou elle
sera amené à utiliser l’outil approprié, selon les besoins de précision et de justesse. L’étudiant ou l’étudiante apprendra à exécuter correctement
les méthodes de travail adéquates au laboratoire, afin de réaliser des techniques de base d’isolation et de purification ainsi que des synthèses
organiques et des dosages élémentaires. Il ou elle sera aussi en mesure de caractériser les produits purs, en tirant profit de leurs propriétés
physiques (indice de réfraction, masse volumique, température de fusion et d’ébullition) et spectrales (infrarouge). Tout au long de ce processus,
l’étudiant ou l’étudiante utilisera divers outils de référence, afin de comparer ses résultats aux données littéraires.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante, avec son coéquipier ou sa coéquipière, effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations
planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent
dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension
des notions présentées en classe. Il ou elle valide celle-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches littéraires
requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire sommaire,
conformément aux exigences énoncées.
202-116-AH
COREQUIS : 210-151-AH, 210-152-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de chimie vise à établir des bases communes pour tous les étudiants et étudiantes, tant en chimie générale qu’en chimie
organique. L’étudiant ou l’étudiante revisitera les notions fondamentales de la chimie acquises au cours des formations suivies antérieurement
dans leur cursus. Y seront greffés des éléments nouveaux permettant de se préparer à la spécialisation en analyse chimique.
À la fin de ce cours du premier bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de comprendre la diversité des composés organiques
et inorganiques en étudiant leurs structures et leurs propriétés physiques et chimiques de base, afin de mettre en pratique ces notions dans un
contexte de chimie analytique pour effectuer des analyses simples.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à connaître la nomenclature, les principaux groupements fonctionnels et quelques-unes de leurs
propriétés physiques, chimiques et spectrales. Une révision des notions fondamentales du tableau périodique sera aussi effectuée. L’étudiant ou
l’étudiante devra être apte à appréhender les différents types de liaisons intramoléculaires, leurs géométries respectives, les différents types
d’isomères, en plus des interactions intermoléculaires influencées et découlant de celles-ci. Il ou elle sera en mesure de résoudre des problèmes
simples et complexes relatifs à la stoechiométrie des différentes réactions chimiques (acidobasiques, additions, substitutions, éliminations,
réarrangements et combustions), en plus d’en distinguer les différents types et leurs aspects mécanistiques de base.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante apprendra l’utilisation correcte des instruments de base servant dans les laboratoires de chimie. Il ou elle
sera amené à utiliser l’outil approprié, selon les besoins de précision et de justesse. L’étudiant ou l’étudiante apprendra à exécuter correctement
les méthodes de travail adéquates au laboratoire, afin de réaliser des techniques de base d’isolation et de purification ainsi que des synthèses
organiques et des dosages élémentaires. Il ou elle sera aussi en mesure de caractériser les produits purs, en tirant profit de leurs propriétés
physiques (indice de réfraction, masse volumique, température de fusion et d’ébullition) et spectrales (infrarouge). Tout au long de ce processus,
l’étudiant ou l’étudiante utilisera divers outils de référence, afin de comparer ses résultats aux données littéraires.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante, avec son coéquipier ou sa coéquipière, effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations
planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent
dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension
des notions présentées en classe. Il ou elle valide celle-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches littéraires
requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire sommaire,
conformément aux exigences énoncées.
210-151-AH
COREQUIS : 202-116-AH, 210-152-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’analyse chimique vise à instaurer les habiletés et les pratiques de base essentielles à l’obtention de résultats analytiques fiables
et répétables.
À la fin de ce cours du premier bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de préparer les solutions nécessaires à ses analyses
volumétriques et gravimétriques et d’effectuer celles-ci, tout en appliquant les bonnes pratiques de laboratoire.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante pourra nommer les composés inorganiques selon les règles de nomenclature de l’Union internationale de
chimie pure et appliquée (UICPA). Il ou elle sera également en mesure d’identifier la composition quantitative des solutions à partir des unités de
concentration appropriées, en appliquant les notions des chiffres significatifs. De plus, l’étudiant ou l’étudiante devra être apte à interpréter l’effet
de la dilution sur les propriétés colligatives des solutions. Il lui sera demandé de décrire les produits obtenus suite aux réactions chimiques de type
oxydoréduction, complexation et précipitation, et d’en faire une interprétation quantitative en tenant compte des différents équilibres simples
régissant celles-ci.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante préparera des solutions simples, tout en s’initiant aux bonnes pratiques de laboratoires (BPL) qui conduisent
à des analyses exactes. Il ou elle sera appelé à effectuer divers dosages permettant de mettre en pratique différentes techniques, notamment la
mise en solution, la dilution, l’étalonnage des solutions obtenues, la mesure juste du pH, la détermination des constantes d’équilibres et l’obtention
de résultats fiables, en utilisant des analyses volumétriques et gravimétriques. L’étudiant ou l’étudiante sera éventuellement appelé à mettre en
pratique des protocoles de minéralisation complexes. Il ou elle aura également à résoudre les nombreuses interférences potentielles issues d’une
solubilisation cooccurrente.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches littéraires requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire
conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de discussion sont
amenés, pour cette première étape, à l’aide de questions guidées.
210-151-AH
COREQUIS : 202-116-AH, 210-152-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’analyse chimique vise à instaurer les habiletés et les pratiques de base essentielles à l’obtention de résultats analytiques fiables
et répétables.
À la fin de ce cours du premier bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de préparer les solutions nécessaires à ses analyses
volumétriques et gravimétriques et d’effectuer celles-ci, tout en appliquant les bonnes pratiques de laboratoire.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante pourra nommer les composés inorganiques selon les règles de nomenclature de l’Union internationale de
chimie pure et appliquée (UICPA). Il ou elle sera également en mesure d’identifier la composition quantitative des solutions à partir des unités de
concentration appropriées, en appliquant les notions des chiffres significatifs. De plus, l’étudiant ou l’étudiante devra être apte à interpréter l’effet
de la dilution sur les propriétés colligatives des solutions. Il lui sera demandé de décrire les produits obtenus suite aux réactions chimiques de type
oxydoréduction, complexation et précipitation, et d’en faire une interprétation quantitative en tenant compte des différents équilibres simples
régissant celles-ci.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante préparera des solutions simples, tout en s’initiant aux bonnes pratiques de laboratoires (BPL) qui conduisent
à des analyses exactes. Il ou elle sera appelé à effectuer divers dosages permettant de mettre en pratique différentes techniques, notamment la
mise en solution, la dilution, l’étalonnage des solutions obtenues, la mesure juste du pH, la détermination des constantes d’équilibres et l’obtention
de résultats fiables, en utilisant des analyses volumétriques et gravimétriques. L’étudiant ou l’étudiante sera éventuellement appelé à mettre en
pratique des protocoles de minéralisation complexes. Il ou elle aura également à résoudre les nombreuses interférences potentielles issues d’une
solubilisation cooccurrente.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches littéraires requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire
conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de discussion sont
amenés, pour cette première étape, à l’aide de questions guidées.
210-152-AH
COREQUIS : 202-116-AH, 210-152-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’analyse chimique vise à instaurer les habiletés et les pratiques de base essentielles à l’obtention de résultats analytiques fiables
et répétables.
À la fin de ce cours du premier bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de préparer les solutions nécessaires à ses analyses
volumétriques et gravimétriques et d’effectuer celles-ci, tout en appliquant les bonnes pratiques de laboratoire.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante pourra nommer les composés inorganiques selon les règles de nomenclature de l’Union internationale de
chimie pure et appliquée (UICPA). Il ou elle sera également en mesure d’identifier la composition quantitative des solutions à partir des unités de
concentration appropriées, en appliquant les notions des chiffres significatifs. De plus, l’étudiant ou l’étudiante devra être apte à interpréter l’effet
de la dilution sur les propriétés colligatives des solutions. Il lui sera demandé de décrire les produits obtenus suite aux réactions chimiques de type
oxydoréduction, complexation et précipitation, et d’en faire une interprétation quantitative en tenant compte des différents équilibres simples
régissant celles-ci.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante préparera des solutions simples, tout en s’initiant aux bonnes pratiques de laboratoires (BPL) qui conduisent
à des analyses exactes. Il ou elle sera appelé à effectuer divers dosages permettant de mettre en pratique différentes techniques, notamment la
mise en solution, la dilution, l’étalonnage des solutions obtenues, la mesure juste du pH, la détermination des constantes d’équilibres et l’obtention
de résultats fiables, en utilisant des analyses volumétriques et gravimétriques. L’étudiant ou l’étudiante sera éventuellement appelé à mettre en
pratique des protocoles de minéralisation complexes. Il ou elle aura également à résoudre les nombreuses interférences potentielles issues d’une
solubilisation cooccurrente.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches littéraires requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire
conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de discussion sont
amenés, pour cette première étape, à l’aide de questions guidées.
210-152-AH
COREQUIS : 202-116-AH, 210-152-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’analyse chimique vise à instaurer les habiletés et les pratiques de base essentielles à l’obtention de résultats analytiques fiables
et répétables.
À la fin de ce cours du premier bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de préparer les solutions nécessaires à ses analyses
volumétriques et gravimétriques et d’effectuer celles-ci, tout en appliquant les bonnes pratiques de laboratoire.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante pourra nommer les composés inorganiques selon les règles de nomenclature de l’Union internationale de
chimie pure et appliquée (UICPA). Il ou elle sera également en mesure d’identifier la composition quantitative des solutions à partir des unités de
concentration appropriées, en appliquant les notions des chiffres significatifs. De plus, l’étudiant ou l’étudiante devra être apte à interpréter l’effet
de la dilution sur les propriétés colligatives des solutions. Il lui sera demandé de décrire les produits obtenus suite aux réactions chimiques de type
oxydoréduction, complexation et précipitation, et d’en faire une interprétation quantitative en tenant compte des différents équilibres simples
régissant celles-ci.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante préparera des solutions simples, tout en s’initiant aux bonnes pratiques de laboratoires (BPL) qui conduisent
à des analyses exactes. Il ou elle sera appelé à effectuer divers dosages permettant de mettre en pratique différentes techniques, notamment la
mise en solution, la dilution, l’étalonnage des solutions obtenues, la mesure juste du pH, la détermination des constantes d’équilibres et l’obtention
de résultats fiables, en utilisant des analyses volumétriques et gravimétriques. L’étudiant ou l’étudiante sera éventuellement appelé à mettre en
pratique des protocoles de minéralisation complexes. Il ou elle aura également à résoudre les nombreuses interférences potentielles issues d’une
solubilisation cooccurrente.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches littéraires requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire
conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de discussion sont
amenés, pour cette première étape, à l’aide de questions guidées.
604-110-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Dans un contexte où l’anglais occupe une place significative dans les entreprises, ce cours vise une acquisition du vocabulaire anglophone de base,
tel qu’on le retrouve dans la majorité des documents techniques fournis avec les instruments, leurs interfaces numériques et leurs logiciels, et dans
de la littérature scientifique la plus accessible.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante devra comprendre un vocabulaire de base lié à la chimie, de telle sorte qu’il ou elle puisse s’approprier
toute documentation scientifique rédigée en anglais, tirer profit des informations qu’elle contient et d’en faire une utilisation adéquate.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à assimiler un glossaire technique lui permettant de transposer en anglais le vocabulaire scientifique
usuel francophone. L’étudiant ou l’étudiante sera notamment à l’aise dans ces quelques situations professionnelles courantes : rechercher dans la
littérature, les publications techniques et les manuels d’instruments; interpréter correctement un protocole en anglais; utiliser l’interface des
logiciels; faire des commandes; communiquer avec des représentants ou des représentantes; faire de la maintenance en suivant les consignes du
fabricant et interpréter des protocoles standardisés (USP, BP…).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et participe aux simulations organisées par l’enseignant ou
l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en s’engageant dans la résolution
dynamique des exercices qui lui sont proposés.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions qui lui ont été inculquées afin de démontrer sa compréhension de celles-ci.
Il valide ses apprentissages en effectuant les exercices proposés et demande au besoin des explications complémentaires à l’enseignant ou à
l’enseignante.
604-110-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Dans un contexte où l’anglais occupe une place significative dans les entreprises, ce cours vise une acquisition du vocabulaire anglophone de base,
tel qu’on le retrouve dans la majorité des documents techniques fournis avec les instruments, leurs interfaces numériques et leurs logiciels, et dans
de la littérature scientifique la plus accessible.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante devra comprendre un vocabulaire de base lié à la chimie, de telle sorte qu’il ou elle puisse s’approprier
toute documentation scientifique rédigée en anglais, tirer profit des informations qu’elle contient et d’en faire une utilisation adéquate.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à assimiler un glossaire technique lui permettant de transposer en anglais le vocabulaire scientifique
usuel francophone. L’étudiant ou l’étudiante sera notamment à l’aise dans ces quelques situations professionnelles courantes : rechercher dans la
littérature, les publications techniques et les manuels d’instruments; interpréter correctement un protocole en anglais; utiliser l’interface des
logiciels; faire des commandes; communiquer avec des représentants ou des représentantes; faire de la maintenance en suivant les consignes du
fabricant et interpréter des protocoles standardisés (USP, BP…).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et participe aux simulations organisées par l’enseignant ou
l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en s’engageant dans la résolution
dynamique des exercices qui lui sont proposés.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les notions qui lui ont été inculquées afin de démontrer sa compréhension de celles-ci.
Il valide ses apprentissages en effectuant les exercices proposés et demande au besoin des explications complémentaires à l’enseignant ou à
l’enseignante.
210-153-AH
PRÉALABLES ABSOLUS : 210-151-AH, 210-152-AH
COREQUIS : 210-154-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’analyse chimique poursuit l’apprentissage de certaines notions préalablement vues, notamment dans le but d’approfondir
la maîtrise par l’étudiant ou l’étudiante des principes d’équilibres multiples prenant place dans les solutions complexes.
À la fin de ce cours du deuxième bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de réaliser des analyses de types gravimétriques et
titrimétriques dans un contexte de qualité. Il ou elle sera appelé à mettre en oeuvre des procédures de préparation des échantillons plus élaborées,
présentant des risques d’interférences accrus, tout en assurant un haut niveau de qualité des résultats fournis.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante devra établir des courbes de titrage de monoacides et de polyacides, et de leurs homologues basiques. Il ou
elle devra calculer les quantités requises des différents réactifs disponibles pour préparer des solutions tampons au pH visé. Il ou elle intégrera
les notions d’effet de matrice, de précipitation sélective et de réactifs auxiliaires, en effectuant des analyses gravimétriques. Il ou elle devra pouvoir
déterminer la stabilité d’ions complexes dans un système multiéquilibre pour en faire une application analytique titrimétrique ou pour neutraliser
une interférence. L’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de distinguer les méthodes d’étalonnage direct, interne et par ajouts dosés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante préparera des solutions simples à partir d’échantillons réels tout en appliquant de bonnes pratiques de
laboratoires (BPL) conduisant à des analyses exactes. Il ou elle devra effectuer divers dosages permettant de mettre en pratique différentes
techniques, notamment l’étalonnage des solutions, l’obtention des courbes de titrage, la préparation de solutions tampons et des analyses
spectrophotométriques et volumétriques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés. Il ou elle valide ceux-ci en effectuant les
exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de
laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue et la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire. Il ou elle présente
ses résultats dans un rapport de laboratoire conformément aux exigences énoncées.
210-153-AH
PRÉALABLES ABSOLUS : 210-151-AH, 210-152-AH
COREQUIS : 210-154-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’analyse chimique poursuit l’apprentissage de certaines notions préalablement vues, notamment dans le but d’approfondir
la maîtrise par l’étudiant ou l’étudiante des principes d’équilibres multiples prenant place dans les solutions complexes.
À la fin de ce cours du deuxième bloc de formation, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de réaliser des analyses de types gravimétriques et
titrimétriques dans un contexte de qualité. Il ou elle sera appelé à mettre en oeuvre des procédures de préparation des échantillons plus élaborées,
présentant des risques d’interférences accrus, tout en assurant un haut niveau de qualité des résultats fournis.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante devra établir des courbes de titrage de monoacides et de polyacides, et de leurs homologues basiques. Il ou
elle devra calculer les quantités requises des différents réactifs disponibles pour préparer des solutions tampons au pH visé. Il ou elle intégrera
les notions d’effet de matrice, de précipitation sélective et de réactifs auxiliaires, en effectuant des analyses gravimétriques. Il ou elle devra pouvoir
déterminer la stabilité d’ions complexes dans un système multiéquilibre pour en faire une application analytique titrimétrique ou pour neutraliser
une interférence. L’étudiant ou l’étudiante sera en mesure de distinguer les méthodes d’étalonnage direct, interne et par ajouts dosés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante préparera des solutions simples à partir d’échantillons réels tout en appliquant de bonnes pratiques de
laboratoires (BPL) conduisant à des analyses exactes. Il ou elle devra effectuer divers dosages permettant de mettre en pratique différentes
techniques, notamment l’étalonnage des solutions, l’obtention des courbes de titrage, la préparation de solutions tampons et des analyses
spectrophotométriques et volumétriques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés. Il ou elle valide ceux-ci en effectuant les
exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de
laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue et la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire. Il ou elle présente
ses résultats dans un rapport de laboratoire conformément aux exigences énoncées.
210-154-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 210-151-AH
COREQUIS : 210-153-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse chimique du deuxième bloc de formation poursuit l’apprentissage des notions d’oxydoréduction vues précédemment, dans le
but d’accroître la compréhension des mécanismes électrochimiques qui réagissent bon nombre de réactions d’intérêt analytique.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera à même d’utiliser des techniques électrochimiques diversifiées pour effectuer différentes analyses
titrimétriques et gravimétriques. Les principaux thèmes qui y seront abordés sont: les piles, la potentiométrie, l’électrogravimétrie, la coulométrie
et la conductimétrie.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’établir la spontanéité et la sélectivité d’une réaction d’oxydoréduction et de calculer les
constantes décrivant les équilibres de réactions de complexation, de précipitation ou acidobasiques qui l’affectent. À cette fin, il ou elle sera apte à
utiliser l’équation de Nernst et ses déclinaisons qui décrivent le potentiel d’une demi-pile et sa force électromotrice. Il ou elle sera également
en mesure de calculer des potentiels de piles d’un système d’oxydoréduction et d’en faire une application titrimétrique. L’étudiant ou l’étudiante
apprendra aussi des notions de conductimétrie et les applications analytiques qui en découlent.
Au laboratoire, il ou elle préparera des solutions simples à partir de matrices réelles présentant des éléments de complexité, tout en appliquant de
bonnes pratiques de laboratoires (BPL) conduisant à des analyses exactes. L’étudiant ou l’étudiante devra mettre en pratique différentes techniques
de mise en solution et d’étalonnage et travailler à l’obtention de résultats fiables en utilisant des analyses volumétriques, gravimétriques et
électrochimiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide celle-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches de la littérature
scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire
conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de discussion sont
amenés, pour cette première étape à l’aide, de questions guidées.
210-154-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 210-151-AH
COREQUIS : 210-153-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse chimique du deuxième bloc de formation poursuit l’apprentissage des notions d’oxydoréduction vues précédemment, dans le
but d’accroître la compréhension des mécanismes électrochimiques qui réagissent bon nombre de réactions d’intérêt analytique.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera à même d’utiliser des techniques électrochimiques diversifiées pour effectuer différentes analyses
titrimétriques et gravimétriques. Les principaux thèmes qui y seront abordés sont: les piles, la potentiométrie, l’électrogravimétrie, la coulométrie
et la conductimétrie.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera en mesure d’établir la spontanéité et la sélectivité d’une réaction d’oxydoréduction et de calculer les
constantes décrivant les équilibres de réactions de complexation, de précipitation ou acidobasiques qui l’affectent. À cette fin, il ou elle sera apte à
utiliser l’équation de Nernst et ses déclinaisons qui décrivent le potentiel d’une demi-pile et sa force électromotrice. Il ou elle sera également
en mesure de calculer des potentiels de piles d’un système d’oxydoréduction et d’en faire une application titrimétrique. L’étudiant ou l’étudiante
apprendra aussi des notions de conductimétrie et les applications analytiques qui en découlent.
Au laboratoire, il ou elle préparera des solutions simples à partir de matrices réelles présentant des éléments de complexité, tout en appliquant de
bonnes pratiques de laboratoires (BPL) conduisant à des analyses exactes. L’étudiant ou l’étudiante devra mettre en pratique différentes techniques
de mise en solution et d’étalonnage et travailler à l’obtention de résultats fiables en utilisant des analyses volumétriques, gravimétriques et
électrochimiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide celle-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches de la littérature
scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport de laboratoire
conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de discussion sont
amenés, pour cette première étape à l’aide, de questions guidées.
210-155-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 202-116-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse instrumentale du deuxième bloc de formation reprend des notions vues dans le cadre du cours Principes fondamentaux de la
chimie, afin d’effectuer des analyses chimiques à l’aide de différentes techniques de spectrométrie moléculaire (infrarouge, visible et ultraviolet).
À la fin de ce cours spécialisé en analyse instrumentale, l’étudiant ou l’étudiante devra être en mesure de réaliser des analyses par
spectrométrie infrarouge, ultraviolette et visible afin d’identifier et de quantifier des constituants moléculaires dotés de chromophores détectés
par la technique sélectionnée.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à comprendre les phénomènes d’absorption et d’émission des ondes du spectre
électromagnétique, liés notamment aux transitions électroniques et aux mouvements moléculaires. Il ou elle distinguera les caractéristiques
propres aux différents types d’instruments, leurs principales composantes et l’ajustement de leurs paramètres d’opération. L’étudiant ou
l’étudiante devra comparer les différentes techniques du point de vue des caractéristiques instrumentales, des performances analytiques, des
contraintes d’échantillon et de la gestion des interférences.
Au laboratoire, il ou elle aura à analyser des échantillons afin d’en identifier certains constituants, leur pureté et leur concentration. Préalablement
à ces analyses, l’étudiant ou l’étudiante effectuera les procédures de vérification appropriées (validation instrumentale) relatives au bon
fonctionnement des instruments. Il ou elle devra déterminer les paramètres instrumentaux optimaux nécessaires à l’obtention de résultats fiables
et de qualité.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante et son coéquipier ou sa coéquipière effectuent de façon sécuritaire, minutieuse et réfléchie les analyses
qui leur sont soumises dans le cadre de ce cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables
qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide celle-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches de la littérature
scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante complète son cahier de laboratoire en respectant toutes les
modalités de la procédure opératoire concernant la conception et l’utilisation d’un cahier de laboratoire, et il ou elle produit un rapport de
laboratoire selon les normes demandées.
210-155-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 202-116-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse instrumentale du deuxième bloc de formation reprend des notions vues dans le cadre du cours Principes fondamentaux de la
chimie, afin d’effectuer des analyses chimiques à l’aide de différentes techniques de spectrométrie moléculaire (infrarouge, visible et ultraviolet).
À la fin de ce cours spécialisé en analyse instrumentale, l’étudiant ou l’étudiante devra être en mesure de réaliser des analyses par
spectrométrie infrarouge, ultraviolette et visible afin d’identifier et de quantifier des constituants moléculaires dotés de chromophores détectés
par la technique sélectionnée.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à comprendre les phénomènes d’absorption et d’émission des ondes du spectre
électromagnétique, liés notamment aux transitions électroniques et aux mouvements moléculaires. Il ou elle distinguera les caractéristiques
propres aux différents types d’instruments, leurs principales composantes et l’ajustement de leurs paramètres d’opération. L’étudiant ou
l’étudiante devra comparer les différentes techniques du point de vue des caractéristiques instrumentales, des performances analytiques, des
contraintes d’échantillon et de la gestion des interférences.
Au laboratoire, il ou elle aura à analyser des échantillons afin d’en identifier certains constituants, leur pureté et leur concentration. Préalablement
à ces analyses, l’étudiant ou l’étudiante effectuera les procédures de vérification appropriées (validation instrumentale) relatives au bon
fonctionnement des instruments. Il ou elle devra déterminer les paramètres instrumentaux optimaux nécessaires à l’obtention de résultats fiables
et de qualité.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante et son coéquipier ou sa coéquipière effectuent de façon sécuritaire, minutieuse et réfléchie les analyses
qui leur sont soumises dans le cadre de ce cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables
qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide celle-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches de la littérature
scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante complète son cahier de laboratoire en respectant toutes les
modalités de la procédure opératoire concernant la conception et l’utilisation d’un cahier de laboratoire, et il ou elle produit un rapport de
laboratoire selon les normes demandées.
210-156-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 210-152-AH
COREQUIS : 210-157-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce second cours lié à la qualité totale vise à enrichir les notions préalablement acquises dans le cours d’assurance qualité et à les mettre en
application dans des situations plus complexes.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera à même de porter un jugement fiable sur la qualité de ses analyses tout en agissant de manière
proactive dans la gestion des contrôles hors normes.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante abordera les diverses étapes menant à la validation du processus analytique tant du point de vue de la validation
instrumentale que de celui de l’analyse extensive des paramètres de validation de la méthode analytique. Dans un objectif de contrôle quotidien
de la qualité des résultats analytiques, les contrôles de la qualité utilisés dans une séquence analytique permettront de juger les résultats en regard
des attentes prédéfinies pour chacun des éléments. La gestion des contrôles hors normes conduira à la prise de décision visant la résolution des
problèmes. Dans un cadre de gestion responsable des ressources du laboratoire, des simulations d’achat de matériel consommable et de produits
chimiques permettront de réaliser des acquisitions pour subvenir aux besoins analytiques, en termes de qualité et de compatibilité. L’ajout de
notions de radioprotection permettra à l’étudiant ou à l’étudiante d’utiliser des sources radioactives visant le contrôle des phénomènes
électrostatiques.
Au laboratoire, des validations instrumentales et de méthode permettront de mettre en application les concepts vus en théorie. L’étudiant ou
l’étudiante devra également établir les paramètres de validation d’une méthode analytique spécifique. L’étude de diverses séquences d’analyse
concrétisera l’aspect décisionnel lié à la gestion des contrôles hors normes. Ce cadre rationnel d’analyse de la qualité des résultats, en interaction
avec ses pairs, permettra à l’étudiant ou à l’étudiante de démontrer ses capacités relationnelles dans un contexte contraignant. Il ou elle devra
également s’assurer de la gestion adéquate des déchets, de l’étiquetage des contenants de transfert ainsi que l’entreposage conforme des produits
contrôlés.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en s’engageant
dans la résolution dynamique des exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin d’affirmer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches de littérature scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport
de laboratoire conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de
discussion sont amenés, pour cette première étape, à l’aide de questions guides.
210-156-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 210-152-AH
COREQUIS : 210-157-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce second cours lié à la qualité totale vise à enrichir les notions préalablement acquises dans le cours d’assurance qualité et à les mettre en
application dans des situations plus complexes.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante sera à même de porter un jugement fiable sur la qualité de ses analyses tout en agissant de manière
proactive dans la gestion des contrôles hors normes.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante abordera les diverses étapes menant à la validation du processus analytique tant du point de vue de la validation
instrumentale que de celui de l’analyse extensive des paramètres de validation de la méthode analytique. Dans un objectif de contrôle quotidien
de la qualité des résultats analytiques, les contrôles de la qualité utilisés dans une séquence analytique permettront de juger les résultats en regard
des attentes prédéfinies pour chacun des éléments. La gestion des contrôles hors normes conduira à la prise de décision visant la résolution des
problèmes. Dans un cadre de gestion responsable des ressources du laboratoire, des simulations d’achat de matériel consommable et de produits
chimiques permettront de réaliser des acquisitions pour subvenir aux besoins analytiques, en termes de qualité et de compatibilité. L’ajout de
notions de radioprotection permettra à l’étudiant ou à l’étudiante d’utiliser des sources radioactives visant le contrôle des phénomènes
électrostatiques.
Au laboratoire, des validations instrumentales et de méthode permettront de mettre en application les concepts vus en théorie. L’étudiant ou
l’étudiante devra également établir les paramètres de validation d’une méthode analytique spécifique. L’étude de diverses séquences d’analyse
concrétisera l’aspect décisionnel lié à la gestion des contrôles hors normes. Ce cadre rationnel d’analyse de la qualité des résultats, en interaction
avec ses pairs, permettra à l’étudiant ou à l’étudiante de démontrer ses capacités relationnelles dans un contexte contraignant. Il ou elle devra
également s’assurer de la gestion adéquate des déchets, de l’étiquetage des contenants de transfert ainsi que l’entreposage conforme des produits
contrôlés.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en s’engageant
dans la résolution dynamique des exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante effectue de façon sécuritaire et méticuleuse les manipulations planifiées dans le cadre du cours. Il ou elle
tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance
qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin d’affirmer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches de littérature scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante présente ses résultats dans un rapport
de laboratoire conformément aux exigences énoncées, ce qui lui permet de développer un regard critique face à ses résultats. Les éléments de
discussion sont amenés, pour cette première étape, à l’aide de questions guides.
210-157-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 210-153-AH
COREQUIS : 210-156-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse instrumentale du troisième bloc de formation table sur les notions de chimie inorganique vues précédemment pour en faire
une transposition analytique spectrométrique. L’étudiant ou l’étudiante utilise ses compétences d’application de protocoles analytiques acquises
précédemment pour développer des aptitudes accrues d’interprétation et d’adaptation de procédures complexes.
À la fin de ce cours spécialisé en analyse élémentaire inorganique, l’étudiant ou l’étudiante doit être en mesure de réaliser des analyses par
spectrométrie atomique d’absorption et d’émission dans un cadre analytique incluant des séquences de contrôle de la qualité.
En théorie, les instruments d’absorption atomique à flamme et à four, et ceux d’émission atomique à flamme et à plasma induit par de hautes
fréquences seront abordés de façon détaillée. Les divers types d’interférences seront mis en lumière. L’étudiant ou l’étudiante devra comparer les
différentes techniques du point de vue des composantes instrumentales, des performances analytiques, des contraintes d’échantillon et de la
gestion des interférences.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante prépare différents types d’échantillons réels et complexes de nature variée par diverses méthodes de mise
en solution. Il ou elle effectue ces analyses complètes en utilisant des protocoles se rapprochant des procédures opératoires normalisées utilisées
en industrie. Pour ce faire, il ou elle détermine les paramètres instrumentaux, en plus d’analyser les performances analytiques de la séquence de
contrôle de la qualité et applique les correctifs appropriés, s’il y a lieu.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante et son coéquipier ou sa coéquipière effectuent de façon sécuritaire, minutieuse et réfléchie les analyses
complexes qui leur sont soumises dans le cadre de ce cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes
acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches de littérature scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante complète son cahier de laboratoire en
respectant toutes les modalités de la procédure opératoire normalisée (Conception et utilisation d’un cahier de laboratoire) et remplit les feuilles
de transmission de données (résultats finaux, droites d’étalonnage et tableaux de performance des contrôles de la qualité) qui lui sont proposées.
210-157-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 210-153-AH
COREQUIS : 210-156-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse instrumentale du troisième bloc de formation table sur les notions de chimie inorganique vues précédemment pour en faire
une transposition analytique spectrométrique. L’étudiant ou l’étudiante utilise ses compétences d’application de protocoles analytiques acquises
précédemment pour développer des aptitudes accrues d’interprétation et d’adaptation de procédures complexes.
À la fin de ce cours spécialisé en analyse élémentaire inorganique, l’étudiant ou l’étudiante doit être en mesure de réaliser des analyses par
spectrométrie atomique d’absorption et d’émission dans un cadre analytique incluant des séquences de contrôle de la qualité.
En théorie, les instruments d’absorption atomique à flamme et à four, et ceux d’émission atomique à flamme et à plasma induit par de hautes
fréquences seront abordés de façon détaillée. Les divers types d’interférences seront mis en lumière. L’étudiant ou l’étudiante devra comparer les
différentes techniques du point de vue des composantes instrumentales, des performances analytiques, des contraintes d’échantillon et de la
gestion des interférences.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante prépare différents types d’échantillons réels et complexes de nature variée par diverses méthodes de mise
en solution. Il ou elle effectue ces analyses complètes en utilisant des protocoles se rapprochant des procédures opératoires normalisées utilisées
en industrie. Pour ce faire, il ou elle détermine les paramètres instrumentaux, en plus d’analyser les performances analytiques de la séquence de
contrôle de la qualité et applique les correctifs appropriés, s’il y a lieu.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante et son coéquipier ou sa coéquipière effectuent de façon sécuritaire, minutieuse et réfléchie les analyses
complexes qui leur sont soumises dans le cadre de ce cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes
acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide sa compréhension en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des
explications complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie
l’expérience prévue. Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les
recherches de littérature scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante complète son cahier de laboratoire en
respectant toutes les modalités de la procédure opératoire normalisée (Conception et utilisation d’un cahier de laboratoire) et remplit les feuilles
de transmission de données (résultats finaux, droites d’étalonnage et tableaux de performance des contrôles de la qualité) qui lui sont proposées.
210-158-AH
PRÉALABLES ABSOLUS : 210-153-AH, 210-154-AH, 210-155-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse instrumentale du troisième bloc de formation table sur les notions de chimie organique vues précédemment pour en faire une
transposition analytique chromatographique. L’étudiant ou l’étudiante y utilise ses compétences d’application de protocoles analytiques acquises
précédemment pour développer des aptitudes accrues d’interprétation et d’adaptation de procédures complexes.
À la fin de ce cours spécialisé en analyse instrumentale, l’étudiant ou l’étudiante devra être en mesure, dans un contexte de qualité, de réaliser des
analyses chromatographiques en phase liquide ou gazeuse impliquant une grande diversité de détecteurs, et couplées à la spectrométrie de masse.
Il ou elle saura sélectionner les composantes instrumentales et leurs paramètres optimaux les plus appropriés en fonction du contexte analytique.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à comprendre les principes fondamentaux de la chromatographie et de la spectrométrie de masse
et à interpréter des spectres de masse de molécules simples. Il ou elle distinguera les caractéristiques propres à la chromatographie gazeuse et
liquide. L’étudiant ou l’étudiante abordera les différentes composantes des appareils de façon déconstruite et les étudiera individuellement pour
mieux appréhender leur importance et leurs caractéristiques. Il ou elle devra ensuite comprendre de quelle façon elles interagissent dans les
diverses configurations des appareils utilisés au laboratoire et comment elles affectent les différentes facettes de l’analyse.
Au laboratoire, des préparations d’échantillons de diverses natures permettent notamment à l’étudiant ou à l’étudiante de mettre en pratique des
techniques de mise en solution, de préparation et de transformation complexes, le tout afin de les rendre injectables à l’aide de la technique
sélectionnée, et d’optimiser la qualité de la séparation et la sensibilité de la détection. L’étudiant ou l’étudiante effectue ces analyses complètes en
utilisant des protocoles se rapprochant des procédures opératoires normalisées utilisées en industrie. Pour ce faire, il ou elle devra déterminer les
paramètres instrumentaux, en plus d’analyser les performances analytiques de la séquence de contrôle de la qualité et d’appliquer les correctifs
appropriés, s’il y a lieu.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante et son coéquipier ou sa coéquipière effectuent de façon sécuritaire, minutieuse et réfléchie les analyses
complexes qui leur sont soumises dans le cadre de ce cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes
acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide celles-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches de littérature
scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante complète son cahier de laboratoire en respectant toutes les
modalités de la procédure opératoire qui concernent la conception et l’utilisation d’un cahier de laboratoire puis, selon les exigences de l’enseignant
ou de l’enseignante, remplit les feuilles de transmission de données (résultats finaux, droites d’étalonnage et tableaux de performance des contrôles
de la qualité) qui lui sont proposées ou produit un rapport de laboratoire.
210-158-AH
PRÉALABLES ABSOLUS : 210-153-AH, 210-154-AH, 210-155-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours d’analyse instrumentale du troisième bloc de formation table sur les notions de chimie organique vues précédemment pour en faire une
transposition analytique chromatographique. L’étudiant ou l’étudiante y utilise ses compétences d’application de protocoles analytiques acquises
précédemment pour développer des aptitudes accrues d’interprétation et d’adaptation de procédures complexes.
À la fin de ce cours spécialisé en analyse instrumentale, l’étudiant ou l’étudiante devra être en mesure, dans un contexte de qualité, de réaliser des
analyses chromatographiques en phase liquide ou gazeuse impliquant une grande diversité de détecteurs, et couplées à la spectrométrie de masse.
Il ou elle saura sélectionner les composantes instrumentales et leurs paramètres optimaux les plus appropriés en fonction du contexte analytique.
En théorie, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à comprendre les principes fondamentaux de la chromatographie et de la spectrométrie de masse
et à interpréter des spectres de masse de molécules simples. Il ou elle distinguera les caractéristiques propres à la chromatographie gazeuse et
liquide. L’étudiant ou l’étudiante abordera les différentes composantes des appareils de façon déconstruite et les étudiera individuellement pour
mieux appréhender leur importance et leurs caractéristiques. Il ou elle devra ensuite comprendre de quelle façon elles interagissent dans les
diverses configurations des appareils utilisés au laboratoire et comment elles affectent les différentes facettes de l’analyse.
Au laboratoire, des préparations d’échantillons de diverses natures permettent notamment à l’étudiant ou à l’étudiante de mettre en pratique des
techniques de mise en solution, de préparation et de transformation complexes, le tout afin de les rendre injectables à l’aide de la technique
sélectionnée, et d’optimiser la qualité de la séparation et la sensibilité de la détection. L’étudiant ou l’étudiante effectue ces analyses complètes en
utilisant des protocoles se rapprochant des procédures opératoires normalisées utilisées en industrie. Pour ce faire, il ou elle devra déterminer les
paramètres instrumentaux, en plus d’analyser les performances analytiques de la séquence de contrôle de la qualité et d’appliquer les correctifs
appropriés, s’il y a lieu.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant ou l’étudiante assiste à la présentation des notions théoriques et à la résolution des problèmes représentatifs faits par
l’enseignant ou l’enseignante. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en effectuant
les exercices qui lui sont proposés.
Au laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante et son coéquipier ou sa coéquipière effectuent de façon sécuritaire, minutieuse et réfléchie les analyses
complexes qui leur sont soumises dans le cadre de ce cours. Il ou elle tient son cahier de laboratoire avec un souci certain du respect des normes
acceptables qui s’appliquent dans le cadre d’un programme d’assurance qualité.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante révise les concepts théoriques qui lui ont été proposés afin de démontrer sa compréhension des
notions présentées en classe. Il ou elle valide celles-ci en effectuant les exercices qui lui sont proposés et demande au besoin des explications
complémentaires à l’enseignant ou à l’enseignante. Avant chaque séance de laboratoire, l’étudiant ou l’étudiante s’approprie l’expérience prévue.
Il ou elle la planifie adéquatement dans son cahier de laboratoire, notamment en y incluant les calculs préliminaires et les recherches de littérature
scientifique requises à son bon déroulement. Par la suite, l’étudiant ou l’étudiante complète son cahier de laboratoire en respectant toutes les
modalités de la procédure opératoire qui concernent la conception et l’utilisation d’un cahier de laboratoire puis, selon les exigences de l’enseignant
ou de l’enseignante, remplit les feuilles de transmission de données (résultats finaux, droites d’étalonnage et tableaux de performance des contrôles
de la qualité) qui lui sont proposées ou produit un rapport de laboratoire.
210-159-AH
PRÉALABLE ABSOLU : 210-156-AH, 210-157-AH, 210-158-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce dernier cours vise l’intégration des notions acquises tout au long du cursus par l’intermédiaire d’un stage en milieu industriel ou par la réalisation d’un travail intégrateur.
À la fin de ce cours, l’étudiant devra être en mesure d’œuvrer dans un laboratoire d’analyse chimique d’un secteur représentatif et de s’y intégrer (environnemental, alimentaire, minier, pharmaceutique, etc.).
L’étudiant mettra en pratique ses connaissances et ses habiletés techniques, apprises dans le cadre de l’AEC, tout en incorporant les préceptes de qualité totale. Il développera son esprit d’initiative et son sens des responsabilités, il mettra en pratique sa capacité de s’intégrer dans une équipe particulière.
Dans l’éventualité où un travail d’intégration se substituera au stage, l’étudiant devra élaborer un plan d’analyse (produits chimiques, solutions, instruments, paramètres instrumentaux, gestion des interférences, séquence de contrôle de la qualité, acceptabilité des contrôles de la qualité…) pour un secteur d’activité spécifique. Il devra également établir des contacts avec des fournisseurs qui distribuent les consommables nécessaires à certaines analyses.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors des séances de travaux pratiques qui le préparent au stage, l’étudiant assiste à la présentation des ateliers consacrés à la rédaction du curriculum vitæ et à la préparation des entretiens d’embauche. Il joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, en posant des questions et en s’engageant dans les simulations. Durant le stage, l’étudiant sera amené à s’intégrer à l’équipe de travail en place, à réaliser les tâches qui lui seront proposées et à apporter concrètement sa contribution à la productivité du laboratoire qui l’accueille.
Comme travail personnel, l’étudiant se documente sur les protocoles et les techniques analytiques utilisés dans le cadre de l’activité d’intégration. À la fin de cette activité, il rédige un rapport complet et adapté au travail proposé.
1-7-2
3,33 unités
210-197-AH
PRÉALABLES ABSOLUS : 210-156-AH, 210-157-AH et 210-158-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce dernier cours vise l’intégration des notions acquises tout au long du cursus par l’intermédiaire d’un stage en milieu de travail.
À la fin de ce cours, l’étudiant ou l’étudiante devra être en mesure d’oeuvrer et de s’intégrer dans un laboratoire d’analyse chimique d’un secteur
représentatif (environnemental, alimentaire, minier, pharmaceutique, etc.).
L’étudiant ou l’étudiante mettra en pratique ses connaissances et ses habiletés techniques, apprises dans le cadre de l’attestation d’études
collégiales (AEC), tout en incorporant les préceptes de qualité totale. Il ou elle développera son esprit d’initiative et son sens des responsabilités
et mettra en pratique sa capacité de s’intégrer dans une équipe de travail. Il ou elle devra également présenter un bilan écrit de son stage.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, lors des séances de travaux pratiques préparant au stage, l’étudiant ou l’étudiante participe à différentes activités qui peuvent prendre
la forme de conférences, de visites en milieux industriels, d’ateliers visant l’élaboration d’un curriculum vitæ ou la préparation en vue d’entretiens
d’embauche. Il ou elle joue un rôle actif dans son apprentissage en prenant des notes, posant des questions et en s’impliquant dans les
simulations.
En stage, l’étudiant ou l’étudiante sera amené à s’intégrer à l’équipe de travail en place, à réaliser les tâches qui lui seront proposées et à apporter
concrètement sa contribution à la productivité du laboratoire l’accueillant.
Comme travail personnel, l’étudiant ou l’étudiante se documente sur les protocoles et techniques analytiques utilisés dans le cadre de son stage.
À la fin du stage, il ou elle rédige un rapport détaillé respectant les critères exigés.

Ce que vous apprendrez

Au terme de ce programme, le ou la finissant·e sera en mesure de :   

  •  Préparer des échantillons; 
  •  Effectuer des analyses chimiques;  
  • Utiliser quelques méthodes d’analyse instrumentale; 
  • Analyser des résultats, rédiger des rapports et les transmettre;
  • Respecter les règles de santé et de sécurité en laboratoire;  
  • Intégrer les diverses procédures de contrôle de la qualité tout au long du travail analytique;  
  • Respecter la culture d’entreprise en présentant un comportement professionnel adéquat. 

Ce que cette formation m'offre au Collège Ahuntsic

  • Un programme actualisé en chimie, axé sur l’assurance et le contrôle de la qualité et qui vous offre un stage en entreprise en fin de parcours.
  • Un ajout des techniques de chromatographie gazeuse avec détection par spectrométrie de masse et d’analyse par plasma induit par de hautes fréquences qui sont de plus en plus utilisées dans l’industrie.
  • Un cours d’anglais technique scientifique afin de soutenir les finissants dans leur intégration du marché québécois.
  • Des laboratoires récemment rénovés et équipés à la fine pointe de la technologie.
  • Une formation pratique et plusieurs heures de laboratoires qui permettront aux étudiants de se familiariser avec le travail de technicien en chimie analytique.

Perspective d'emploi

Les finissant·e·s seront en mesure de travailler dans les laboratoires de toute nature, notamment au sein des entreprises des secteurs de la chimie industrielle, des mines et de la métallurgie, de la pétrochimie, des matériaux et des pâtes et papiers, des entreprises manufacturières comme celles des secteurs agroalimentaire et pharmaceutique et dans les laboratoires spécialisés en environnement. Au terme de leur formation, les finissant·e·s pourront occuper des fonctions de : 

  • technicien(ne)s en chimie; 
  • technicien(ne)s de laboratoire; 
  • technicien(ne)s en assurance qualité; 
  • analystes chimique.