Jpo2019aut bloc
JOURNÉE PORTES OUVERTES LE 14 NOVEMBRE 2019 DE 14 H À 20 H

Les enseignants et les membres du personnel seront présents pour vous accueillir et vous informer sur nos programmes d’études. Au programme: visites guidées du Collège Ahuntsic, discussions avec nos enseignants et nos étudiants et présence sur place de conseillers d'orientation et d'aides pédagogiques individuelles.

>>> Je veux en savoir plus

500.AG
Cinéma
Séjour d'études à l'étrangerAdmission hiver

Grille de coursCinéma

Session 1
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-101-MQ 2-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude d’œuvres marquantes de la littérature française de la période du Moyen Âge jusqu'au siècle des Lumières et à l'analyse d'œuvres issues de deux époques et de deux genres littéraires. Au moins deux œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie.
Le cours permet à l’étudiant d’aborder des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, de les situer dans leur contexte sociohistorique et culturel et d’y repérer les principales manifestations thématiques et stylistiques. De plus, le cours amène progressivement l’étudiant à maîtriser les outils et méthodes d’analyse lui permettant de rédiger une analyse littéraire (ou un commentaire composé ou une explication de texte) conçue comme un texte organisé d’au moins 700 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, définition des principaux genres littéraires étudiés; notions d'analyse littéraire: composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de versification, schéma dramatique; méthodologie de l’analyse littéraire: plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Dans les travaux et exercices faits seul ou en équipe, il fait l’apprentissage des outils d’analyse littéraire, il s’approprie une démarche méthodologique rigoureuse et il utilise des stratégies de révision et de correction de son texte.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière à la qualité de l’expression.
340-101-MQ 3-1-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours de philosophie veut habiliter l'étudiant à produire une argumentation rationnelle sur une question philosophique.
L’étudiant apprend à distinguer la philosophie du mythe, de la religion et de la science. Il prend connaissance du contexte où la philosophie a fait son apparition en Occident et s’approprie en partie l’héritage de la philosophie antique par la fréquentation de certains de ses auteurs les plus marquants.
Prenant ainsi connaissance de la façon dont les philosophes traitent de diverses questions, l’étudiant saisit l’actualité et la pertinence du questionnement philosophique au regard d’enjeux contemporains, en se livrant lui-même à cet exercice. Ce faisant, il apprend à formuler clairement des problèmes philosophiques et des thèses, à énoncer des arguments, des objections et des réfutations, afin d’évaluer ses raisonnements et ceux d’autrui.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points essentiels, participe aux échanges et fait, seul ou en équipe, des exercices de réflexion et d’analyse afin d’assimiler la matière et d’acquérir les habiletés requises pour l'atteinte des compétences visées.
De façon générale, les périodes de laboratoire servent à la pratique de l’argumentation sous différentes formes : rédactions, exposés, discussions ou débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, réalise divers exercices d’analyse, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux débats et discussions.
Au terme du cours, il rédige un texte argumentatif d’au moins 700 mots dans lequel il formule une thèse et des arguments, en référence à un ou des problèmes étudiés. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-101-MQ 1-1-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce premier cours d’éducation physique amène l’étudiant à analyser ses habitudes de vie, à apprécier son état de santé et à réaliser le rôle de l’activité physique et de saines habitudes de vie dans le maintien d’une bonne santé.
L’étudiant est amené à faire une réflexion personnelle où le jeu, le sport et l’activité physique en général sont appréhendés d’un point de vue critique, au regard de sa vie de jeune adulte.
L’étudiant doit expérimenter une ou quelques activités physiques et les mettre en relation avec ses capacités, ses besoins, sa motivation, ses habitudes de vie et les connaissances en matière de prévention, de manière à faire un choix pertinent et justifié d’activités physiques.
Cette pratique lui permet de consolider ses acquis théoriques, en lui donnant le goût d’aller plus loin dans l’exploration de ses capacités.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Lors de la partie théorique, l’étudiant suit les présentations des différentes notions théoriques faites par l’enseignant, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés : travaux en atelier, recherches personnelles, mises en situation, résolutions de problèmes, etc. De plus, l’étudiant fait les différents tests, prend les mesures pertinentes et en interprète les résultats.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Hors classe, l’étudiant fait les lectures obligatoires et complète les exercices suggérés. En fin de session, à la suite de l’évaluation personnelle de ses besoins, de ses capacités et de ses facteurs de motivation, l’étudiant justifie son choix de deux activités physiques favorisant sa santé.
COM-011 Cours complémentaire 1 2-1-3
530-124-AH 2-2-2
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours propose une rétrospective de l’histoire du cinéma occidental, de l’invention du cinéma jusqu’au début du XXIe siècle. Ce cours de première session sensibilise l’étudiant à l’émergence des grandes écoles et courants cinématographiques et à leur importance quant aux transformations du langage cinématographique. Il propose une lecture des œuvres fondée autant sur la forme des films qui constituent les courants que sur les liens qu’ils entretiennent avec la culture (politique, artistique, sociale).
Au terme de ce cours, l’étudiant est en mesure d’expliquer les principales caractéristiques langagières et formelles d’œuvres cinématographiques majeures du XXe au XXIe siècle. Il identifie d’abord les caractéristiques des grands courants de l’histoire du cinéma. Il établit ensuite les liens entre les films issus de ces courants et l’évolution du langage cinématographique. Dans un troisième temps, il compare les œuvres issues de ces courants.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : l’évolution des techniques cinématographiques; l’influence de cette évolution sur le langage cinématographique; les caractéristiques esthétiques des œuvres; les conditions d’émergence des courants porteurs de ces œuvres (politiques, culturelles, sociales et technologiques), leur chronologie et leur incidence sur le développement du cinéma contemporain.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de films.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents audiovisuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il visionne des films et des extraits de films et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations auxquelles il se réfère.
530-125-AH 1-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de première session propose une introduction au langage cinématographique et à son étude. Il vise à relever les procédés esthétiques et les codes les plus pertinents et les plus fréquemment utilisés au cinéma. Cette identification se fait par l’acquisition d’un vocabulaire propre aux études en cinéma. Si le cinéma entretient des liens avec d’autres arts et moyens de communication et partage avec eux un vocabulaire, il n’en reste pas moins qu’il existe un langage qui lui soit spécifique. Il s’agit donc de nommer l’objet filmique et ses caractéristiques formelles essentielles, afin de pouvoir mieux les apprécier.
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’appliquer des méthodes qui lui permettront de rendre compte des caractéristiques d’un film ou d’un ensemble de films. Pour y arriver, il apprendra à reconnaître les éléments constitutifs d’un film et à les expliquer avec précision. Il se documentera à partir de sources appropriées aux études en cinéma et fréquentera des lieux et événements spécialisés, tels la Cinémathèque québécoise ou l’un des nombreux festivals de films montréalais. Enfin, il rendra compte de sa démarche dans un discours (par exemple un texte ou un exposé), comprenant une problématique et une réflexion subjective, présentées selon les règles propres au travail intellectuel en cinéma.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : les définitions et usages des éléments constitutifs du langage cinématographique et de la mise en scène; les caractéristiques des images et des sons et les significations qui résultent de leur agencement dans un film; la recherche en cinéma; les lieux dédiés aux études cinématographiques; les types de discours se rapportant au cinéma (fiche de visionnement, résumé, critique, analyse); et les caractéristiques qui leur sont propres.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de films.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents audiovisuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il visionne des films et des extraits de films et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations auxquelles il se réfère.
530-129-AH 1-2-3
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de création initie l’étudiant aux processus de production cinématographique. Ce cours de première session met l’accent sur le travail de l’image, pierre angulaire de toute œuvre de cinéma. L’étudiant est amené à reconnaître les caractéristiques de l’image de cinéma, à expérimenter des outils permettant de la créer et à réaliser des exercices de création cinématographique seul et en équipe.
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’exploiter des techniques de création cinématographique, de la conception d’un projet jusqu’à sa finition et à son autocritique. Les projets réalisés dans ce cours sont conçus et exécutés selon des critères mettant en évidence le travail sur l’image. L’étudiant définit dans un premier temps un concept de création réalisable en respectant certaines contraintes techniques. Il expérimente ensuite les grandes étapes du travail de création, à savoir la préproduction, la production et la postproduction. Enfin, il évalue son propre travail de création en comparant les buts visés au moment de la conceptualisation aux résultats obtenus.
Les éléments de contenu essentiel de ce cours sont : les étapes de la création cinématographique (scénarisation, dépouillement, repérage, découpage technique, tournage et montage); les rôles et responsabilités de chaque membre de l’équipe de production cinématographique; les caractéristiques de la caméra; la composition d’image; les grands principes de l’éclairage; les outils de montage numériques et leur utilisation.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant assiste à des projections et participe aux discussions. En atelier, il conçoit et réalise des essais filmiques, notamment en vidéo numérique. Les projets sur lesquels il travaille sont multiples et il est amené à collaborer avec ses collègues. Il expérimente les outils de tournage et de montage cinématographiques dans le cadre d’exercices dirigés.
Hors de la classe, il travaille sur différents projets et collabore au tournage des films de ses collègues. Il doit rendre compte des différentes étapes de réalisation des exercices et projets sur lesquels il travaille. Une justification de la démarche tout au long des multiples processus de création est planifiée. Pour ce faire, l'étudiant doit réfléchir sur son travail, sur le travail des autres et rédiger des textes qui rendent compte de ses réflexions.
Session 2
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-102-MQ 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU: 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude des représentations du monde contenues dans des œuvres marquantes de la littérature française des XIXe et XXe siècles. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Les textes étudiés sont issus d’au moins trois périodes ou courants littéraires. Une œuvre supplémentaire pourrait appartenir au corpus de la littérature francophone (en excluant toutefois la littérature québécoise).
Le cours permet à l’étudiant d’étudier des œuvres poétiques, dramatiques et narratives, en les situant dans leur contexte sociohistorique et culturel, et en les expliquant en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. En même temps, le cours amène l’étudiant à consolider sa maîtrise des outils d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation explicative conçue comme un texte organisé d’au moins 800 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : contexte des œuvres étudiées, rapport entre le réel, le langage et l’imaginaire; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture (lexique et figures de style), notions de la théorie du récit; méthodologie de la dissertation explicative : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), pertinence des idées et des exemples choisis, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, précision du vocabulaire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit les exposés magistraux de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans des travaux et des exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents théoriques au programme et fait des travaux.
Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences méthodologiques propres à la dissertation de même qu’à la qualité de la langue.
340-102-MQ 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU: 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à comprendre, situer et comparer diverses conceptions de l’être humain, surtout modernes et contemporaines, de manière à ce qu’il développe une position critique à leur égard. L’étudiant investit dans sa réflexion sur l'humain les capacités à argumenter qu'il a acquises dans le cours « Philosophie et rationalité ».
Le cours explore la question de l'être humain sous l'angle de problèmes actuels et de thèmes universels dont voici quelques exemples : sens et non-sens de l'existence; nature et culture; corps, désirs, pulsions et raison; raison et folie, liberté et déterminisme; individu et société. L'étudiant dégage des conceptions étudiées les conséquences pour la pensée et l'action.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse et de critique.
Au terme du cours, l’étudiant rédige une dissertation d’un minimum de 800 mots dans laquelle il élabore une position critique et argumentée à l'égard d'au moins une conception étudiée. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
109-102-MQ 0-2-1
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce deuxième cours d’éducation physique permet à l’étudiant de s’engager dans une démarche personnelle qui lui donne le goût et le plaisir de l’activité physique et qui sollicite son sens des responsabilités et sa capacité de se prendre en main.
L’étudiant doit se fixer des objectifs d’apprentissage moteurs et affectifs accessibles, lui permettant d’atteindre un certain niveau de réussite. L’efficacité intègre donc les notions de succès, de respect des capacités de chacun et de régularité dans la pratique de l’activité physique. Ce cours permet à l’étudiant d’expérimenter systématiquement une démarche par objectifs, avec obligation de résultats, axée sur l’amélioration de ses habiletés et de ses attitudes.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L’étudiant évalue d’abord ses forces et ses faiblesses en regard des habiletés et des attitudes exigées par l’activité physique qu’il a choisie. Ensuite, il formule ses objectifs personnels par rapport à ces habiletés et à ces attitudes et identifie les critères de réussite. Enfin, l’étudiant fait un choix judicieux des moyens qui lui permettront d’atteindre ses objectifs. En tenant un journal de bord, il évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix en recherchant l’efficacité selon une approche favorisant la santé, c’est-à-dire en respectant ses capacités et les règles de sécurité.
Comme travail personnel, l’étudiant complète les apprentissages réalisés en classe dans le but d’améliorer son efficacité et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en début de session.
520-105-AH 3-1-3
PRÉALABLE ABSOLU : 530-125-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours propose un panorama de l’histoire des arts visuels en Occident, depuis l’Antiquité jusqu’au milieu du XXe siècle. Offert en deuxième session à la suite du cours Histoire du cinéma, il sensibilise l’étudiant aux influences des arts visuels sur le travail des cinéastes. Il privilégie de même une lecture formelle de l’œuvre d’art afin d’établir des liens entre le langage plastique et le langage cinématographique.
Au terme de ce cours, l’étudiant est en mesure d’expliquer les principales caractéristiques iconiques, formelles et socioculturelles d’œuvres d’art des époques de l’Antiquité jusqu’à la Modernité. Dans un premier temps, l’étudiant décrit les caractéristiques d’œuvres de l’Antiquité et du Moyen Âge. Il associe ensuite les caractéristiques d’œuvres des périodes de la Renaissance, du Baroque et des Lumières à leur contexte historique. Il compare enfin les caractéristiques de différentes œuvres de la période moderne.
Pour chacune des périodes étudiées, les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : les ressources documentaires en arts visuels; les techniques de fabrication de l’œuvre d’art (matériaux, supports); ses éléments iconiques (sujets, thèmes, genres); ses éléments formels (composition, espace, ligne, couleur, lumière, texture); ses fonctions et ses destinations; ses influences; ses repères chronologiques et géographiques; son contexte socioculturel.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers pratiques proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de diverses œuvres d’art.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents visuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il prend part aux visites dans les musées, les galeries et les autres lieux d’exposition et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations, de textes et d’images auxquels il se réfère.
530-126-AH 1-2-3
PRÉALABLE ABSOLU : 530-125-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours présente à l’étudiant les enjeux majeurs entourant la question de la scénarisation en tant que pratique littéraire particulière, travail de création et objet de réception. Proposé en deuxième session, il mise sur les acquis du cours Langage cinématographique et permet à l’étudiant d’apprécier davantage le film comme récit. L’étudiant est initié aux caractéristiques scénaristiques avant de pouvoir les interpréter et de créer lui-même un ou des projets scénaristiques.
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure de distinguer les caractéristiques d’un scénario de film, d’en étudier le fonctionnement et d’exploiter des techniques de scénarisation dans un projet de création. Dans un premier temps, il sera amené à reconnaître les caractéristiques d’un scénario dans sa forme, sa structure et ses parties. Il étudiera ensuite des scénarios en tant que textes, ainsi que des films créés à partir de ces scénarios. Enfin, il créera un projet de scénarisation en utilisant de manière originale les techniques et procédés de scénarisation.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : la différenciation entre les formes de scénarios (court, long, fiction, original et adapté); les liens qu’entretiennent histoire, récit, temporalité et focalisation; le schéma actanciel; la structure narrative classique; la comparaison de scénarios originaux et les films qui en ont été tirés. Sont également abordées les grandes étapes du travail du scénariste et les formes intermédiaires entre l’idée et le produit final : la note d’intention, le résumé, le synopsis, le scène à scène et la continuité dialoguée.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de films. Il expérimente différents procédés d’écriture liés à la scénarisation.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents audiovisuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il visionne des films et des extraits de films et rédige les travaux liés à ces activités.
530-130-AH 1-2-3
PRÉALABLE ABSOLU : 530-129-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de création cinématographique invite l’étudiant à poursuivre son apprentissage des processus de production cinématographiques. Ce cours de deuxième session met l’accent sur le travail du son, élément essentiel au cinéma de fiction comme au cinéma documentaire. L’étudiant est amené à reconnaître les caractéristiques du son au cinéma, à expérimenter les outils permettant de le capter et de le manipuler, à reconnaître les liens entre l’image et le son, et à produire des exercices de création cinématographiques seul et en équipe.
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’exploiter des techniques de création cinématographique, de la conception d’un projet jusqu’à sa finition et à son autocritique. Les projets réalisés dans ce cours sont conçus et exécutés selon des critères mettant en évidence le travail sur le son et son interaction avec l’image. L’étudiant définit dans un premier temps un concept de création réalisable à l’intérieur de contraintes particulières (documentaire, projet de bande sonore, entrevue, etc.); il expérimente ensuite les grandes étapes du travail de création, à savoir la préproduction, la production et la postproduction. Enfin, il évalue son propre travail de création en comparant les buts visés au moment de la conceptualisation aux résultats obtenus.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : les étapes de la création cinématographique documentaire; les outils de captation sonore et leur manipulation (micro, perche, enregistreuse numérique, etc.); la prise de son comme telle; le montage et mixage sonore; les rapports entre son et image; le vocabulaire du son dans un contexte de production.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant assiste à des projections et participe aux discussions. Dans le contexte d’ateliers, il conçoit et réalise des essais filmiques en vidéo numérique. Les projets sur lesquels il travaille sont multiples et il est amené à collaborer avec ses collègues. Il expérimente les outils de tournage et de montage cinématographiques dans le cadre d’exercices dirigés.
Hors de la classe, il travaille sur différents projets et collabore au tournage des films de ses collègues. Il doit rendre compte des différentes étapes de réalisation des exercices et projets sur lesquels il travaille. Une justification de la démarche tout au long des multiples processus de création est planifiée. Pour ce faire, l'étudiant doit réfléchir sur son travail, sur le travail des autres et rédiger des textes qui rendent compte de ses réflexions.
530-133-AH 2-1-3
PRÉALABLE ABSOLU : 530-124-AH, 530-125-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours propose une lecture de l’histoire du cinéma québécois, de ses débuts jusqu’à la période contemporaine. Il vise à établir des liens entre l’évolution sociale, culturelle et politique du Québec et de son cinéma. Au fil de l’examen de courants et d’œuvres charnières, le cinéma québécois est vu tantôt comme un agent de changement politique ou social, tantôt comme un miroir de la société québécoise et comme un moyen d’expression artistique.
Au terme de ce cours, l’étudiant reconnaîtra les périodes déterminantes de l’évolution du cinéma québécois, de ses débuts jusqu’à la période contemporaine, en fonction notamment des interventions de l’État et de l’évolution sociale, politique et culturelle du Québec. L’étudiant sera à même de démontrer la pertinence d’une ou de plusieurs œuvres cinématographiques en ce qu’elles expriment des phénomènes sociaux, culturels et politiques au Québec. Il pourra expliquer l’influence exercée par l’État sur l’évolution du cinéma au Québec. Par l’entremise d’un travail de recherche documentaire, il identifiera les grandes étapes de l’évolution du cinéma au Québec et commentera avec justesse les œuvres importantes de la cinématographie québécoise.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : la mise en relation entre le cinéma québécois et plusieurs éléments fondateurs de l’imaginaire québécois (la notion du pays, la quête identitaire, l’américanité); les organismes culturels et leurs politiques; l’apport culturel du cinéma québécois; l’évolution du cinéma au Québec tant d’un point de vue industriel et économique (production, distribution, exploitation) que d’un point de vue esthétique et artistique.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de films.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents audiovisuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il visionne des films et des extraits de films et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations auxquelles il se réfère.
Session 3
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-103-MQ 3-1-4
PRÉALABLES ABSOLUS: 601-101-MQ, 601-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de la formation générale commune en français est consacré à l’étude de la littérature québécoise, surtout celle du XXe siècle, et fait ressortir les liens entre la littérature et la société. Au moins trois œuvres intégrales marquantes sont mises à l’étude ainsi que, le cas échéant, des extraits réunis dans une anthologie. Le cours aborde, comme les deux précédents, les genres du récit, du théâtre et de la poésie et accorde une attention spéciale à l’essai sous forme d’extrait(s) ou d’œuvres complètes.
Le cours permet à l’étudiant de situer des œuvres de la littérature québécoise dans leur contexte sociohistorique et culturel, de les confronter au discours idéologique de leur temps et de les interpréter en fonction des représentations du monde qui y sont proposées. L’étudiant peut ainsi comparer des œuvres et y relever des ressemblances et des différences significatives. En même temps, le cours amène l’étudiant à approfondir ses connaissances littéraires, à développer son regard critique et à mieux maîtriser la démarche d’analyse et d’interprétation de l’œuvre littéraire, ce qui lui permettra de rédiger une dissertation critique conçue comme un texte organisé d’au moins 900 mots.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants: tendances de la littérature québécoise; contexte des œuvres étudiées; notions d’analyse littéraire : composition ou structure de l'œuvre, thèmes, procédés d'écriture, notions spécifiques aux genres étudiés; méthodologie de la dissertation critique : plan de rédaction en trois parties (introduction, développement et conclusion), justification du point de vue critique, choix pertinent des critères de comparaison, des arguments et des exemples, structure du paragraphe, enchaînement logique des idées assurant la cohérence du texte, utilisation du vocabulaire propre à l’étude littéraire.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit l’exposé magistral de l'enseignant, note les éléments importants et participe aux discussions. Il est appelé, dans des travaux et exercices faits seul ou en équipe, à s’approprier une démarche critique rigoureuse témoignant de sa capacité d’analyser et d’interpréter des œuvres littéraires, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l’étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les documents au programme et fait des travaux. Dans les travaux, l’étudiant porte une attention particulière aux exigences propres à la dissertation critique de même qu’à la qualité de l’expression.
109-103-MQ 1-1-1
PRÉALABLES ABSOLUS: 109-101-MQ, 109-102-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours termine la séquence des cours d’éducation physique.
Ce cours vise à amener l’étudiant à intégrer l’activité physique à son mode de vie et à faire de l’activité physique dans un contexte reflétant sa réalité sociale et environnementale, notamment par une meilleure connaissance des facteurs qui en facilitent la pratique. L’étudiant applique les acquis des deux premiers cours en faisant de l’activité physique dans une perspective de santé, d’une part, et en concevant, en exécutant et en évaluant un programme personnel d’activités physiques sous la supervision de son enseignant, d’autre part.
L’étudiant doit rechercher des solutions personnelles lui assurant un mieux-être durable et réaliser son programme à l’extérieur des heures de cours.
Le contenu spécifique des cours varie selon les activités physiques proposées chaque session. L’étudiant fait son choix de cours au moment de l’inscription. Un cahier présente alors le contenu des cours offerts.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
Durant les cours magistraux, l’étudiant suit les présentations des notions théoriques par l’enseignant sur les différentes notions théoriques, prend des notes, pose des questions, participe aux discussions et effectue les exercices qui lui sont proposés.
L’étudiant évalue d’abord ses possibilités et ses limites par rapport aux facteurs qui favorisent l’activité physique; ensuite, il établit ses priorités selon ses besoins, ses capacités, ses intérêts et ses facteurs de motivation. Enfin, il fixe les objectifs de son programme personnel en identifiant les critères de réussite et fait un choix judicieux des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs.
Tout au cours de la session, l’étudiant pratique une activité physique de son choix, en respectant ses capacités et les règles de sécurité. Il doit, de plus, démontrer qu’il respecte une démarche visant l’efficacité de sa pratique, c’est-à-dire qui conduit à des effets bénéfiques sur la condition physique et à la maîtrise d’habiletés motrices.
En tenant un journal de bord, l’étudiant fait un compte rendu hebdomadaire des activités de son programme personnel, évalue ses progrès, modifie ses objectifs si nécessaire ou en formule de nouveaux. À la fin du cours, l’étudiant fait un retour critique sur sa démarche, établit des liens significatifs entre les trois cours de la séquence et réfléchit à ses intentions de faire de l’activité physique régulièrement.
Hors classe, l’étudiant réalise les activités de son programme personnel en composant avec les contraintes qui sont associées à sa vie d’étudiant.
604-EN1-MQ 2-1-3
Un test de classification détermine quel niveau l'étudiant sera appelé à suivre.
520-106-AH 2-1-3
PRÉALABLE RELATIF : 520-105-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce second cours d’histoire de l’art explore le nouveau rapport à l’image, à l’art et au monde instauré par l’émergence du médium de la photographie au milieu du XIXe siècle. Il propose un parcours à travers diverses approches photographiques telles que la photographie documentaire, le photojournalisme, la photographie artistique, la photographie publicitaire, la photographie vernaculaire ou la photographie scientifique. Parcours photographique devient ainsi un allié pour tout étudiant de cinéma qui cherche à compléter sa réflexion sur le mode de représentation fondé sur l’action de la lumière.
Au terme de ce cours, l’étudiant est en mesure d’interpréter des images photographiques. Il explique dans un premier temps les éléments de technique et de langage du médium photographique. Il analyse ensuite les caractéristiques d’images d’approches photographiques différentes afin de les interpréter.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : les techniques photographiques et leurs particularités; les procédés de diffusion de la photographie; le statut, les spécificités et le langage du médium photographique; la démarche d’interprétation d’une photographie; les différentes pratiques et approches photographiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers pratiques proposés. Il procède à l’observation attentive et à l’analyse de diverses photographies.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents visuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il prend part aux visites dans les musées, les galeries et les autres lieux d’exposition et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations, de textes et d’images auxquels il se réfère.
530-127-AH 2-2-3
PRÉALABLES RELATIFS : 520-105-AH, 530-126-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de troisième session présente des théories du cinéma par l’entremise des genres cinématographiques populaires. Il vise à faire connaitre des modèles d’analyse théorique et à les appliquer dans l’étude des genres, en mettant en perspective leurs origines, leurs représentations ainsi que leur réception selon différents contextes (social, culturel, économique et politique).
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure de fonder un jugement critique sur un film ou un ensemble de films issus de genres cinématographiques populaires, à partir de modèles théoriques précis. Il reconnaitra les caractéristiques de plusieurs genres (par exemple : la science-fiction, le film criminel, le fils d’horreur ou, encore, le western). Il distinguera les cadres analytiques en mettant en relation les caractéristiques des genres et les concepts théoriques. Il énoncera un jugement critique, en apportant des arguments pertinents en regard de son interprétation.
Les contenus essentiels de ce cours sont : l’apprentissage de trois (3) théories du cinéma et les démarches analytiques qui y correspondent : esthétique, réception et sociocritique; l’étude et l’analyse de trois à cinq genres cinématographiques, les origines de la notion de genre dans l’art et plus spécifiquement au cinéma; l’évolution des genres dans le temps selon des critères à la fois cinématographiques et extra cinématographiques.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de films.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents audiovisuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il visionne des films et extraits de films et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations auxquelles il se réfère.
530-131-AH 1-2-3
PRÉALABLE ABSOLU : 530-126-AH, 530-130-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce troisième cours de création consolide les apprentissages de l’étudiant tout en approfondissant la mise en scène cinématographique. Fort de ses acquis touchant à l’image et au son, il expérimente plusieurs techniques de tournage correspondant à différents modes d’expression filmique : documentaire, fiction, film expérimental. Il est amené à reconnaître les caractéristiques de ces formes dans une perspective de création. Il réalise une production personnelle, tout en collaborant à la création des films de ses collègues. La polyvalence qu’il acquiert le prépare aux cours de quatrième session et à l’épreuve synthèse.
Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’exploiter des techniques de création cinématographique, de la conception d’un projet jusqu’à sa finition et à son autocritique, afin de démontrer qu’il en maîtrise toutes les étapes, de l’écriture du scénario au montage. L’étudiant définit dans un premier temps un concept de création réalisable à l’intérieur de contraintes de temps particulières. La nature des projets est variée, du cinéma documentaire à la fiction, en passant par le cinéma expérimental ou l’essai filmique. Il expérimente ensuite les grandes étapes du travail de création, à savoir la préproduction, la production et la postproduction, en travaillant à la fois sur son projet personnel et sur ceux de ses collègues. Enfin, il évalue son propre travail de création en comparant les buts visés au moment de la conceptualisation aux résultats obtenus.
Les éléments de contenu essentiel de ce cours sont notamment les étapes de la création cinématographique, la mise en scène, la direction d’acteur, la direction photo, le découpage et la conception sonore.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant assiste à des projections et participe aux discussions. Dans le contexte d’ateliers, il conçoit et réalise des essais filmiques en vidéo numérique. Les projets sur lesquels il travaille sont multiples et il est amené à collaborer avec ses collègues. Il expérimente les outils de tournage et de montage cinématographiques dans le cadre d’exercices dirigés.
Hors de la classe, il travaille sur différents projets et collabore au tournage des films de ses collègues. Il doit rendre compte des différentes étapes de réalisation des exercices et projets sur lesquels il travaille. Une justification de la démarche tout au long des multiples processus de création est planifiée. Pour ce faire, l'étudiant doit réfléchir sur son travail, sur le travail des autres et rédiger des textes qui rendent compte de ses réflexions.
530-134-AH 2-2-3
PRÉALABLES ABSOLUS : 530-133-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours s’intéresse au cinéma d’ailleurs. D’un point de vue méthodologique, il poursuit le travail entrepris dans le cours Cinéma québécois. L’étudiant est amené à apprécier l’essor de plusieurs cultures par la voie du cinéma, en explorant la naissance des jeunes cinémas nationaux issus notamment de la décolonisation, l’évolution de plusieurs cinématographies nationales jusqu’à la période contemporaine, de même que les tensions entre production nationale et cinéma commercial.
Au terme de ce cours, l’étudiant devra différencier et comprendre les caractéristiques de plusieurs cinématographies nationales. Il verra plus spécifiquement les contextes culturels, sociaux et politiques de quatre pays ou régions. Par le visionnement d’un large corpus d’œuvres filmiques, l’étudiant sera amené à tisser des liens entre société et cinéma, à analyser ces liens tout en les comparant aux caractéristiques de la cinématographie et de la culture québécoises.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : l’avènement des jeunes cinémas au tournant des années 1960 comme base théorique et comme paradigme; les contextes politiques, sociaux et culturels liés aux films; l’observation des différences esthétiques entre des œuvres d’ailleurs et celles produites au Québec; et l’étude de l’œuvre de plusieurs cinéastes choisis en fonction de leur importance dans le cinéma mondial.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de films.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents audiovisuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il visionne des films et des extraits de films et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations auxquelles il se réfère.
Session 4
Code du cours Nom du cours Périodes/semaines (C/L/T)
601-AEC-AH 2-2-2
PRÉALABLE ABSOLU : 601-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours de la formation générale propre en français s'élabore en continuité avec les trois cours de français de la formation générale commune. Il est conçu de façon à s'ouvrir aux divers champs d'études des étudiants. Il s’inscrit également dans une perspective d’ouverture sur le monde et sur la diversité des cultures. Dans la logique du projet éducatif du Collège, il participe à la formation d’un citoyen responsable, dans une société en continuel devenir.
Le cours a pour objets d'étude privilégiés la théorie de la communication et des œuvres appartenant aux littératures étrangères, c'est-à-dire à des corpus autres que français et québécois. Au moins trois œuvres intégrales sont mises à l'étude.
Le cours amène l'étudiant à reconnaître le processus de la communication à l'œuvre dans différents types de discours littéraires ou non littéraires, d'ordre culturel ou d'un autre ordre. À cet égard, le cours permet à l'étudiant de fréquenter des œuvres issues des littératures étrangères. Les œuvres et les thèmes traités sont choisis notamment en fonction des regroupements de programmes : ainsi, dans le regroupement A, l'accent est mis sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et la réalité; dans le regroupement B, sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le lien entre la littérature (et le discours en général) et l'idéologie; dans le regroupement C, sur des textes et des œuvres favorisant une réflexion sur le processus de création lui-même. Enfin, l'étudiant, placé dans des contextes d'interaction variés, est amené à produire différents types de discours organisés, écrits et oraux du type informatif, incitatif ou expressif, élaborés à partir d'un plan - un enchaînement logique des idées en vue de la cohérence d'ensemble - et en fonction de la situation et de l'objectif de communication. Ces discours écrits et oraux permettront éventuellement à l’étudiant d’établir des liens entre le contenu littéraire du cours et son champ d’études.
Les principaux éléments de contenu du cours sont les suivants : théorie de la communication ( composantes du schéma de la communication, définition des six fonctions du langage, classement des messages oraux et écrits, caractéristiques de la communication orale et de l'expression écrite, etc) ; lecture et analyse d'œuvres de la littérature étrangère (contexte sociohistorique des œuvres étudiées et contexte de communication, caractéristiques internes des œuvres, procédés d'écriture, thèmes, etc) ; production et présentation de discours écrits et oraux, du type informatif, critique ou expressif (plan de rédaction, respect de la situation et de l'objectif de communication, choix judicieux des moyens d'expression, précision et richesse du vocabulaire, etc).
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l'étudiant suit la présentation de la matière par l'enseignant, note les éléments importants et participe aux échanges. Il est appelé, dans les travaux et les exercices faits seul ou en équipe, à développer sa capacité de produire différents types de discours écrits et oraux, ainsi qu'à utiliser des stratégies de révision et de correction.
Hors classe, l'étudiant étudie la matière vue, lit les œuvres littéraires et les textes au programme, et fait des travaux. Dans les travaux, l'étudiant porte une attention particulière à la qualité de l'expression.
340-AEC-AH 3-0-3
PRÉALABLE ABSOLU : 340-101-MQ
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours veut habiliter l’étudiant à discerner entre les dimensions éthique et politique des problèmes de la vie contemporaine et à porter à leur égard un jugement critique autonome. À cette occasion, il se familiarise avec les notions de base de la philosophie morale ainsi qu’avec des théories et des thèmes de la philosophie politique dont voici quelques exemples : pouvoir, justice, libéralisme, relativisme, utilitarisme, universalisme, rationalisme et humanisme.
Prenant ainsi connaissance de la pertinence du questionnement philosophique sur l’action individuelle et collective, il s’exerce à formuler des questions éthiques et politiques relatives à des enjeux et des débats actuels en lien, par exemple, avec l’environnement, le multiculturalisme, la laïcité, les droits de l’homme ou le progrès technologique, et à défendre une position éclairée et argumentée à propos des problèmes qu’elles soulèvent. Il applique à des situations choisies, notamment dans son champ d’études, les notions et les théories appropriées.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
En classe, l’étudiant suit des exposés magistraux le plus souvent interactifs, prend en note les points importants, participe aux discussions et exécute, seul ou en équipe, divers exercices de réflexion et d’analyse pouvant mener à des exposés ou à des débats.
Hors classe, l’étudiant fait des lectures de textes philosophiques, se prépare aux examens et, le cas échéant, aux exposés. Il effectue également des travaux d’analyse, de synthèse ou de critique.
Au terme du cours, il rédige une dissertation d’un minimum de 900 mots, dans laquelle il justifie une position critique à propos d’une situation problématique en proposant diverses actions possibles à entreprendre, à la lumière des théories philosophiques étudiées. À cette occasion, il s’assure du respect des règles de l’argumentation rationnelle au moyen d’une révision rigoureuse.
COM-012 Cours complémentaire 2 2-1-3
604-CCC-AH Anglais ensemble 2 famille C 2-1-3
520-107-AH 2-1-3
PRÉALABLE ABSOLU : 520-105-AH
PRÉALABLE RELATIF : 520-106-AH
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce dernier cours d’histoire de l’art interroge la façon dont les nouveaux médias ont transformé le milieu des arts visuels au cours de la période contemporaine. Les arts médiatiques partagent des particularités significatives avec le cinéma, la plus importante étant assurément la notion de temporalité. L’étude de diverses pratiques artistiques telles que l’art vidéo, l’art numérique ou, encore, l’art Internet, permet à l’étudiant de tisser des liens avec l’art du cinéma.
Au terme de ce cours, l’étudiant est en mesure d’interpréter des œuvres d’arts médiatiques. L’étudiant explique d’abord les enjeux majeurs soulevés par l’avènement des nouveaux médias dans le champ des arts visuels. Il analyse ensuite les principales caractéristiques thématiques et formelles d’œuvres d’arts médiatiques afin de les interpréter.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : la définition des arts médiatiques; la notion d’art contemporain; le concept d’interdisciplinarité; l’émergence de nouveaux matériaux, de nouvelles pratiques et la réhabilitation de la notion de temps en arts visuels; la remise en question des notions d’artiste, d’objet d’art, de lieu d’exposition et de spectateur; le changement de paradigme de l’art. De plus, les éléments suivants sont traités en relation avec chaque art médiatique étudié : démarche d’interprétation, origines, développements et jalons historiques, principaux protagonistes et lieux de création et de diffusion, composantes techniques et procédés de création et de diffusion, esthétique et langage, problématiques, questions, thèmes et sujets récurrents.

PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers pratiques proposés. Il procède à l’observation attentive et à l’analyse de diverses œuvres d’arts médiatiques.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents visuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il prend part aux visites dans les musées, les galeries et les autres lieux d’exposition et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations, de textes et d’images auxquels il se réfère.
530-128-AH 2-2-4
PRÉALABLES ABSOLUS : 530-127-AH, 530-134-AH
COREQUIS : 530-132-AH
Cours porteur de l'épreuve synthèse
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce cours propose à l'étudiant de distinguer les principaux enjeux du cinéma contemporain et d'approfondir son esprit critique. Il fournit à l'étudiant les outils nécessaires à une approche critique du cinéma contemporain. De plus, cette analyse tient compte de ses liens avec d’autres arts (l'art numérique, notamment). Ce cours propose une synthèse de l’ensemble des cours théoriques de Cinéma et a pour but de préparer l'étudiant à la partie théorique de l'épreuve synthèse du programme. Avec le cours Création 4 : projet filmique, ce cours est porteur de l'épreuve synthèse du programme en ce qui a trait à son volet théorique.
Au terme de ce cours, l’étudiant démontrera qu’il a intégré des compétences acquises par la réalisation d’un projet de recherche et d’analyse. Le cours permettra à l'étudiant d’adopter un point de vue critique en rapport avec différents discours et interprétations quant à la nature du cinéma contemporain en tant qu’art. En se posant des questions fondamentales, notamment sur le réalisme, la citation, la représentation de la violence et l'influence des médias électroniques sur le cinéma, il démontrera sa capacité d'exprimer ses idées et de présenter son point de vue.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : les spécificités du cinéma contemporain et la place qu'occupe le cinéma dans le monde ; les enjeux esthétiques, thématiques et théoriques actuels ; les liens qu’entretiennent les films avec leur contexte de production ; les dispositifs du cinéma contemporain et l’évolution de la technologie, jusqu’à la dématérialisation des œuvres.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
À partir des exposés théoriques et des documents textuels et visuels présentés en classe, l’étudiant approfondit les notions étudiées par sa prise de notes personnelles et sa participation active aux discussions et aux ateliers proposés. Il procède à l’observation attentive, à la description et à l’analyse de films.
Hors de la classe, l’étudiant consulte les documents audiovisuels et textuels indiqués dans le calendrier de la programmation et réalise les exercices préparatoires aux cours. Il visionne des films et extraits de films et rédige les travaux liés à ces activités. L’étudiant développe son autonomie en faisant des recherches d’informations auxquelles il se réfère.
530-132-AH 1-2-4
PRÉALABLES ABSOLUS : 530-131-AH, 530-134-AH
COREQUIS : 530-128-AH
Cours porteur de l'épreuve synthèse
PRÉSENTATION DU COURS ET DE SON CONTENU
Ce dernier cours de création permet de d’intégrer des techniques apprises dans les trois premiers cours de création et de les exploiter dans le cadre d'une production d'un film de fiction sonore et dialogué d’une durée de 10 à 15 min. Avec le cours Tendances du cinéma contemporain, ce cours est porteur de l'épreuve synthèse du programme pour la partie pratique.
Au terme de ce cours, l’étudiant démontrera son intégration des compétences acquises par la réalisation d’un projet de création et par l’évaluation de ce projet. De l'idée du projet à la projection publique, les étapes du processus de création seront ponctuées d’ateliers et de rencontres préparatoires. En cours de session, l’étudiant posera un regard critique sur le travail de ses pairs.
Les éléments de contenu essentiels de ce cours sont : toutes les étapes de la préproduction à la postproduction (le scénario, les postes techniques, le calendrier de production); l’horaire de tournage; le budget; le découpage technique; le repérage des lieux; les auditions; le tournage, le montage, le mixage et l’étalonnage.
PRINCIPALES ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE
L'étudiant assiste à des cours et à des ateliers de création, chacun traitant d'un thème spécifique. Il prend des notes et participe activement aux échanges et exercices. Dans le but de réaliser un film de fiction de 10 à 15 minutes, les étudiants se regroupent en équipes de tournage, chacune constituée d’environ cinq personnes. Il participe d’ailleurs régulièrement à des rencontres de production, supervisées par l’enseignant, afin de travailler sur son film.
Hors de la classe, l'étudiant consacre plusieurs heures de travail à sa production : de l’écriture du scénario, à la recherche d’acteurs et de lieux de tournage, du tournage cinématographique au montage et au mixage, jusqu’à la projection en salle. En parallèle à ces activités, il doit rendre compte de l'élaboration de sa production et de la planification de son projet lors de rencontres hebdomadaires.