Le premier vin de bleuets 100% québécois développé au Collège Ahuntsic

Vin de bleuets José Marcoux
Le 19 décembre 2018 par: José Marcoux / Direction des communications

La Maison du bleuet du Saguenay Lac St-Jean a fait appel à l’expertise de José Marcoux, enseignant au département de biologie et biotechnologies au Collège.

L’entreprise désirait développer le premier vin fabriqué uniquement avec des bleuets 100% québécois.  José Marcoux a obtenu la bourse ENGAGE, une subvention d’engagement partenarial décernée par le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) qui permet d’établir un lien entre l’entreprise privée et les chercheurs qui œuvrent dans les cégeps. C'est donc dans le cadre de ce projet que le vin a été élaboré dans les laboratoires de bioprocédés du Collège Ahuntsic. Le bleuet est reconnu pour ses nombreuses vertus reliées, entre autres, à un taux d’antioxydants supérieur aux autres fruits ce qui lui donne un avantage compétitif au niveau commercial.  

Cruches de vin de bleuets

Le protocole de recherche a permis de concevoir plus d’une quinzaine de vins différents fabriqués à partir de différentes quantités de bleuets et de différentes espèces de levures. Parmi les autres paramètres qui ont été testés, on note le degré d’acidité, la couleur, l’absence de sulfites et le taux de sucre résiduel.

Bleuets dans un béchaire

Satisfaite des résultats, La Maison du bleuet a déjà entamé des procédures en vue de commencer la production de vin de bleuet dès 2019-2020. Des discussions sont en cours en vue de poursuivre la recherche qui pourrait mener à la production d’un vin de bleuets rosé et d’un vin de bleuets de type Porto.

Le projet de recherche a été réalisé avec le soutien du SSADPAI, avec la participation d’Isabelle Héroux (co-chercheure) et des techniciennes en travaux pratiques Lucie Lamirande (chimie) et Geneviève Vermette (biologie).  

Dégustation de vin bleuets

Dégustation du vin de bleuets. De gauche à droite: Esther Cayouette, Sylvie Turbide, José Marcoux, Geneviève Vermette, Lucie Lamirande, Isabelle Héroux et Marc Cayouette

À ne pas manquer