L'économie du Québec : avant, pendant et après la pandémie

Pierre fortin
Mercredi 5 mai de 9h30 à 11h15
09:30

Allocution d’ouverture de Charles Duffy, Directeur des études

Le grand confinement nécessité par la pandémie de la COVID-19 a provoqué la chute la plus profonde jamais enregistrée de l’activité économique au Canada dans un seul semestre.

La réponse coordonnée de la Banque centrale et des gouvernements fédéral et provinciaux a été très ferme, empêchant ainsi la récession de se transformer en dépression comme dans les années 1930. La dette engendrée par les centaines de milliards de dollars en mesures de soutien aux particuliers et aux entreprises ne coûtera pas très cher à financer parce que les taux d’intérêt sont bas; des hausses des impôts et des taxes ne seront pas requises. Le retour à la normale devrait se faire automatiquement et plus rapidement que dans années 1930, mais il pourrait être long (de 2 à 4 ans) s’il devait y avoir d’autres vagues de la pandémie, si la population hésitait à dépenser, si notre client américain prenait du retard et si les secteurs les plus durement touchés (tourisme, aéronautique, commerce, culture, etc.) étaient lents à redémarrer. 

Mathématicien de formation, Pierre Fortin est professeur émérite d'économie à l'UQAM. Il a été conseiller économique principal du premier ministre René Lévesque, a présidé la Canadian Economics Association et a été fait membre de l'Ordre national du Québec. Il est père de cinq enfants. 

Retour à la programmation

Organisé par: Programme des sciences humaines