Un essai et une participation à un collectif pour Patrick Moreau

Essai et collectif Patrick Moreau
Le 18 février 2019 par: Direction des communications/Patrick Moreau

Patrick Moreau est professeur au Département de Français et de Lettres du Collège Ahuntsic

Patrick Moreau, professeur au Département de Français et de Lettres, vient de faire paraître aux éditions Nota Bene un essai littéraire intitulé La Prose d’Alain Grandbois.

Il s’agit d’une analyse des Voyages de Marco Polo, récit largement méconnu de Grandbois dans lequel celui-ci réécrit les aventures du célèbre commerçant vénitien qui visita longuement la Chine sous le règne de Kubilai Khan.

L’originalité de cette réécriture tient au fait que l’écrivain intègre à son texte de multiples citations tirées de diverses sources, celles-ci donnant à son œuvre une dimension polyphonique. Cette œuvre-palimpseste s’accorde ainsi avec la philosophie de l’altérité que cultive Grandbois et transforme les Voyages de Marco Polo en hymne à la diversité du monde.

Patrick Moreau, La Prose d’Alain Grandbois, ou lire et relire Les Voyages de Marco Polo, Nota Bene, 2018, 207 p.

Patrick Moreau a également participé récemment à l’ouvrage Psychologie de la connerie paru en France aux Éditions Sciences Humaines. Par-delà son titre qui peut paraître provocateur, ce livre collectif dirigé par Jean-François Marmion réunit les contributions de psychologues et de psychiatres de renom (Boris Cyrulnik, Antonio Damasio, etc.), de philosophes (Pascal Engel, Edgar Morin, etc.), d’économistes (dont le Prix Nobel Daniel Kahneman), ou encore d’écrivains (par exemple Jean-Claude Carrière) issus de plusieurs pays.

Tous ces auteurs, et bien d’autres (le livre compte une trentaine de contributions), explorent chacun à leur manière et sous l’angle de leurs spécialités respectives différents aspects de cette connerie dont on sait tous intuitivement ce que c’est, mais qu’il est toujours périlleux de vouloir définir de façon plus précise.

Jean-François Marmion (dir.), Psychologie de la connerie, Éditions Sciences Humaines, Auxerre, 2018, 378 p.