Diane Vallée, enseignante retraitée du Collège, nommée technologue émérite par l'OTIMROEPMQ

Diane Vallée technologue émérite
Le 14 février 2020 par: Nancy Bouchard, enseignante en électrophysiologie médicale

C’est la toute première fois que l'Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec (OTIMROEPMQ) remet ce prix en électrophysiologie médicale (EPM). L'Ordre a ainsi honoré la fondatrice de l’électrophysiologie médicale.

Du 7 au 9 novembre dernier se tenait le 45e congrès annuel de l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec (OTIMROEPMQ), au manoir Saint-Sauveur. Lors de la soirée reconnaissance, la plus haute distinction de l’Ordre, soit celle de technologue émérite, a été remise à une enseignante retraitée du programme Techniques d’électrophysiologie médicale (EPM) soit Madame Diane Vallée qui est la fondatrice de l’électrophysiologie médicale (les technologues en EPM ont intégré Ordre en novembre 2012). C’était la toute première fois que l’OTIMROEPMQ remettait ce prix en EPM. 

 

Diane Vallée était technicienne en électroencéphalographie (ÉEG) et en électromyographie (ÉMG), ayant été formée en cours d’emploi, elle était convaincue qu’il fallait uniformiser la formation dans ce domaine. Alors qu’elle était présidente de l’Association des techniciens en électroencéphalographie (ATTEQ), milieu des années '70, elle a entrepris plusieurs démarches pour obtenir une formation collégiale en électroencéphalographie. Trois dossiers ont été déposés auprès du gouvernement, c'est en 1979 que finalement le 3e dossier fût accepté. Le projet initial d'une formation exclusive en électroencéphalographie, s’est transformé au cours des différentes démarches en une formation polyvalente en électrophysiologie médicale comprenant 5 techniques. Le programme Techniques d’électrophysiologie médicale a débuté à l’automne 1979.

Diane Vallée qui reçoit son prixL'automne 2019 a marqué les 40 ans de l’EPM. Pendant plus de 25 ans le Collège Ahuntsic a été le seul cégep dans tout le Québec à dispenser la formation en électrophysiologie médicale. Diane Vallée a enseigné dans le programme jusqu’à sa retraite en 2004. Aujourd’hui la profession compte plus de 700 technologues en EPM. Grâce à cette visionnaire et à cette battante, le Québec peut se vanter d’être encore aujourd'hui, le seul endroit où un technologue peut recevoir une formation polyvalente lui permettant d’exercer à la fois en cardiologie, en neurologie, en polysomnographie, en potentiels évoqués… Félicitations à madame Diane Vallée pour cette belle reconnaissance remise par l’OTIMROEPMQ!